PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-29%
Le deal à ne pas rater :
SSD interne MSI – MSI SPATIUM M371 NVMe M.2 -1To à 69,90€
69.91 € 99.01 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Besoin d'un conseil, d'un avis, d'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  69
   Âge  :  48
   Localisation  :  Fribourg (Suisse)
   Date d'inscription  :  16/04/2014
    
                         
Slayer  /  Clochard céleste


Bonjour à toutes et tous,

Me voici face à un épineux problème. J'ai écrit une saga jeunesse de 9 tomes qui a attiré l'attention d'un éditeur de ma région. Au premier contact l'éditrice était emballée par le sujet. Pour ne pas trop en dire il s'agit d'une saga qui suit l'épopée de trois jeunes adolescents au demeurant paumés qui possèdent tous une forte personnalité et un vécu pour le moins chaotique. Tous trois vont devoir affronter 7 messagers annonciateurs de la fin du monde et ils sont guidés par un professeur ayant créé une machine à remonter dans le temps, bloqué pour sa part dans le futur. Au travers des légendes qui ont cours dans la région d'où je viens ils doivent revenir dans le passé pour trouver le moyen de combattre ces 7 messagers. Le but était de faire connaitre ces légendes aux lecteurs, mais aussi de s'imprégner de l'histoire de ma région. On m'avait fait miroiter des livres illustrés.
Et voilà que lors d'un second entretien l'éditrice, accompagnée de l'illustrateur reviennent sur l'ensemble : ils veulent une bande dessinée dont je serais le scénariste. L'idée semble séduisante, sauf que l'on me demande de renoncer à la machine à remonter le temps. Le problème c'est qu'elle est le 4 personnage de la série. Cela dénature aussi toute l'histoire. Sans compter qu'un format BD de 60-70 pages comme proposé me fait perdre une bonne partie de l'histoire. Sur le moment j'étais emballé. Pourquoi ne pas me lancer dans autre chose ? Mais après une nuit de sommeil qui forcément porte conseil comme le dit l'adage, je suis nettement moins chaud à cette idée.
Dois-je fermer cette porte ? Si je dis non à cette maison d'édition, je risque peut-être de manquer une grosse occasion de me faire mieux connaitre. Dois-je à nouveau tenter d'attirer d'autres maisons (j'en suis à une dizaine, mais ce n'est de loin pas ma seule expérience dans le monde de l'édition puisque je suis déjà auteur d'une autre saga qui a essuyé plus de 50 refus avant d'être acceptée) ? Ou alors dois-je tenter l'auto-édition et rester seul maître de la destinée de cette saga que je pense être porteuse d'un réel potentiel ?

Merci à tous ceux qui prendront le temps de me lire et de me conseiller.
En ligne
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Pour qui sonne Lestat


9 tomes, cela réduit le nombre d'editeurs potentiels déjà. Pourquoi ne pas tenter le format BD sur une durée de cession de droits limitée ? Genre 3 ou 4 ans. Une fois tes droits récupérées, tu pourras ensuite auto éditer tes neufs tomes avec ton histoire d'origine.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2319
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


Si la ME te propose une BD, c'est peut-être parce qu'ils pensent que ça se vendra mieux auprès de ton public-cible. Ce que tu peux faire, si l'enjeu est d'être "mieux connu" c'est demander ceci à l'éditrice : est-ce que, dans le cas où la BD fonctionnerait bien (voire très bien) il y aurait une possibilité de publier les romans ?
Tu peux aussi accepter cette proposition mais en négociant pour le contrat : tu veux garder les droits du scénario, c'est-à-dire que tu te gardes le droit de publier les romans en auto-édition en parallèle ou plus tard si tu le souhaites.
De cette manière, tu seras "mieux connu" par la BD et y aura une chance de pouvoir faire lire les romans.

Après, j'ai jamais été publiée, et je connais pas si bien le monde de l'édition, donc peut-être de meilleurs connaisseurs vont passer derrière moi en disant que c'est pas raisonnable, ce que je dis.
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1331
   Âge  :  50
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour Slayer

La question est de savoir si cette maison d'édition est présente en librairie, si c'est le cas, elle sait sans doute ce qu'elle fait. Là, tu aurais une chance pour te faire connaître.
Si c'est un crève cœur de couper certains passages, prend le temps de réfléchir avant de lui répondre.
Qu'en disent tes bêtas-lecteurs ? Ont-ils soulevé des longueurs aux endroits que la ME veut couper ?

Oui, je sais, je pause beaucoup de questions, mais peut-être cela t'aidera à y voir plus clair.
Et félicitation pour ce oui, c'est une chance que beaucoup t'envient.

Bonne journée.
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


L'éditeur en question a d'autres BD à son catalogue ?

Si oui, la première chose à faire c'est de les regarder et voir si elles te plaisent, si tu trouves que c'est un travail de qualité. Si elles se vendent. Si c'est le cas, alors cette collaboration est sans doute une bonne idée, et il ne te reste plus qu'à décider si tu es prêt à remanier ton histoire à ce point. Tu peux aussi essayer de négocier au contrat de garder les droits sur le format roman pour les publier ailleurs/les auto-publier.

Si l'éditeur n'a pas de BD à son catalogue, ou si elles ne te semblent pas de bonne qualité/bien se vendre, il vaut sans doute mieux ne pas te lancer là-dedans.
 
AndreaRocherre
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  46
   Localisation  :  Sur la lune étoilée
   Pensée du jour  :  Toi, tu creuses
   Date d'inscription  :  19/07/2021
    
                         
AndreaRocherre  /  Barge de Radetzky


Bonjour,
est-ce vraiment impossible de publier la BD et les livres un peu plus tard ? Ça se fait bien dans l'autre sens (livres, puis BDs). Je pense qu'au final c'est peut-être un moyen d'attirer des lecteurs pour la saga ensuite.
Par contre, c'est vrai que ça dénature sûrement l'histoire de supprimer la machine. C'est peut-être un point de discussion à évoquer avec l'illustrateur, non ? Pour la conserver quand même ?
En tous cas je comprends que tu cogites là-dessus. Il vaut mieux prendre le temps d'y réfléchir.
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Quelque chose qui n'a pas été soulevé plus haut (même si je me range aux avis plus haut) : est-ce que c'est une grosse ME ? Est-ce que la diffusion est bien ?

Il y a des choses et des modifications que je suis prête à accepter pour une grosse ME qui me fait rêver que je n'accepterais pas (ou plus difficilement) pour une ME plus petite et sans diffusion.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  69
   Âge  :  48
   Localisation  :  Fribourg (Suisse)
   Date d'inscription  :  16/04/2014
    
                         
Slayer  /  Clochard céleste


Pour répondre quant à la taille de la maison d'édition : non elle n'est pas grosse, mais elle a une certaine notoriété dans la ville où j'habite grâce à un livre illustré sur la légende de Saint-Nicolas.
En ligne
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2319
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


De toute façon je crois que les ME régionales (si j'ai bien compris, c'est une ME régionales) sont rarement vraiment grosses, non ? Puisqu'elles se trouvent sur un territoire bien défini.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  69
   Âge  :  48
   Localisation  :  Fribourg (Suisse)
   Date d'inscription  :  16/04/2014
    
                         
Slayer  /  Clochard céleste


nuit2chine a écrit:
Bonjour Slayer

La question est de savoir si cette maison d'édition est présente en librairie, si c'est le cas, elle sait sans doute ce qu'elle fait. Là, tu aurais une chance pour te faire connaître.
Si c'est un crève cœur de couper certains passages, prend le temps de réfléchir avant de lui répondre.
Qu'en disent tes bêtas-lecteurs ? Ont-ils soulevé des longueurs aux endroits que la ME veut couper ?

Oui, je sais, je pause beaucoup de questions, mais peut-être cela t'aidera à y voir plus clair.
Et félicitation pour ce oui, c'est une chance que beaucoup t'envient.

Bonne journée.

Merci pour ta réponse nuit2chine. En ce qui concerne mes bêta-lecteurs ils étaient emballé par l'idée de la machine à remonter le temps qui est un personnage à elle-seule. Les aller-retours dans le temps ne sont pas qu'un petit truc pour doper l'histoire, c'est même l'essence-même de la saga. Les seules longueurs étaient les quelques descriptions historiques qui peuvent figurer en fin de tome pour en faire un dossier à part.
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  69
   Âge  :  48
   Localisation  :  Fribourg (Suisse)
   Date d'inscription  :  16/04/2014
    
                         
Slayer  /  Clochard céleste


AndreaRocherre a écrit:
Bonjour,
est-ce vraiment impossible de publier la BD et les livres un peu plus tard ? Ça se fait bien dans l'autre sens (livres, puis BDs). Je pense qu'au final c'est peut-être un moyen d'attirer des lecteurs pour la saga ensuite.
Par contre, c'est vrai que ça dénature sûrement l'histoire de supprimer la machine. C'est peut-être un point de discussion à évoquer avec l'illustrateur, non ? Pour la conserver quand même ?
En tous cas je comprends que tu cogites là-dessus. Il vaut mieux prendre le temps d'y réfléchir.

Oui en effet cela me semble la meilleure des solutions : je veux bien couper certains passages mais ne pas enlever le sel même de l'histoire. Sinon ça n'a plus de sens. J'ai clairement l'impression qu'ils n'ont pas lu les synopsis en entier (l'ensemble fait 14 pages, 2 pages par tomes environ). D'ailleurs ils m'ont demandé d'en refaire un qui tienne sur 2-3 pages, ce qui est impossible. A moins de résumer le tome en un mini paragraphe qui sera très général. J'avoue que la rédaction de synopsis ce n'est vraiment pas mon truc...
En ligne
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  69
   Âge  :  48
   Localisation  :  Fribourg (Suisse)
   Date d'inscription  :  16/04/2014
    
                         
Slayer  /  Clochard céleste


BoiséeNoire a écrit:
Quelque chose qui n'a pas été soulevé plus haut (même si je me range aux avis plus haut) : est-ce que c'est une grosse ME ? Est-ce que la diffusion est bien ?

Il y a des choses et des modifications que je suis prête à accepter pour une grosse ME qui me fait rêver que je n'accepterais pas (ou plus difficilement) pour une ME plus petite et sans diffusion.

La diffusion se limite pour l'heure à mon canton (j'habite en Suisse), mais avec une portée qui peut aller dans toute la Suisse-Romande en cas de succès. Et je ne doute pas que cette BD peut avoir un certain retentissement, mais à condition de ne pas enlever l'intrigue même de l'histoire. L'idée première était bien de plonger les jeunes lecteurs dans une histoire prenante, avec des allers-et-retours dans le temps pour leur montrer comment on vivait à l'époque, comment leur ville a évolué au fil du temps, tout cela dans un scénario plein d'action et une réalité qui change au gré des ruptures du continuum espace-temps. Ce qui permet de décrire des situation plutôt cocasses (retour dans la peau d'enfants de 9-10 ans, situation sociale inversée, etc.). On m'a proposé d'enlever la machine pour mettre un prof d'histoire à la place qui les emmène dans le temps par suggestion (donc en restant dans le présent). Je ne suis pas convaincu.
En ligne
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3737
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Bonjour Slayer,

Merci de ne pas créer plusieurs messages, mais de tout mettre dans un seul.

Si tu as oublié quelque chose, le bouton "Editer", en haut à droite de chaque message, est là pour cela.

Par curiosité, c'est quelle maison, en Suisse ? parce que je ne vois pas...


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  69
   Âge  :  48
   Localisation  :  Fribourg (Suisse)
   Date d'inscription  :  16/04/2014
    
                         
Slayer  /  Clochard céleste


Il s'agit de Plumes d'aujourd'hui, basée à Fribourg
En ligne
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  457
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Pour qui sonne Lestat


Il faudrait que tu les appelles pour défendre ta dynamique fantastique. Apparemment ils souhaitent l'enlever pour rendre l'histoire plus rationnelle et malheureusement dans ces conditions c'est difficile de trouver un  terrain d'entente. En tout cas ça ne peut pas se faire par echanges de mails car ça va vite tourner  au dialogue de sourds surtout si comme tu le penses ils n'ont pas lu l'histoire en entier et ne se sont basés que sur tes résumés.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Besoin d'un conseil, d'un avis, d'aide

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-