PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -26%
-26% Barre de son JBL Bar 2.1 Deep Bass
Voir le deal
199 €

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 Honte de dire à son entourage combien on gagne par livre vendu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Céder les 200 premiers exemplaires pour remonter les DA de quelques % :
Ah ben oui, c'est sûr, dans un contexte de surproduction éditoriale où les romans ont une durée de vie de plus en plus courte, où les libraires deviennent davantage des manutentionnaires que des conseillers lecture et où les auteurs sont de plus en plus précaires et pauvres, oui, proposons donc aux éditeurs un système qui les encouragera à sortir encore plus de titres en visant de les vendre à moins de 200, quelle excellente idée.
Non, mais sérieux, on marche sur la tête, là. O.o

Quant à la question de l'à-valoir, franchement, si Plume touchait un chèque à 3 zéros à la signature du contrat, je suis pas sûre qu'elle se sentirait "honteuse" d'expliquer qu'elle touche si peu par exemplaire. Ça serait facile d'expliquer "Je ne gagne pas beaucoup par exemplaire, mais j'ai reçu une avance de tant de la part de mon éditeur".

Mais oui, je pense qu'il vaut mieux expliquer à ses proches et surtout aux lecteurs ce qu'il en est. Et ne pas en avoir honte. Ce n'est pas ta faute !
Le problème de la répartition des revenus sur la chaîne du livre est criant, mais tant que ça reste confortable pour les gros acteurs du secteur, il n'y aucune raison qu'ils changent. Tant que les auteurs acceptent des contrats hyper déséquilibrés parce qu'ils sont tellement heureux de la reconnaissance (qu'ils pensent) que ça leur apporte, tant que les lecteurs achètent sans se poser des questions, ça ne bougera pas.
Un lecteur conscient du problème est un consommateur qui peut faire pression sur les acteurs les moins éthiques en redirigeant ses achats.
 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1299
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Tentatrice chauve


Pour ma part, je serais déjà tellement contente de pouvoir vendre mes livres un jour que dire combien je touche ne me dérangerait absolument pas. J'ai déjà d'ailleurs parlé de cette réalité de l'édition à mon entourage, ils n'en avaient évidemment aucune idée et en sont arrivés à la conclusion qu'écrire c'est vraiment une passion et qu'à moins de devenir hyper connu, on n'y gagne que le plaisir de partager ses histoires. Mais j'ai la chance d'avoir un entourage très gentil...
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


VERO a écrit:
Un lecteur conscient du problème est un consommateur qui peut faire pression sur les acteurs les moins éthiques en redirigeant ses achats.

Oui, c'est très juste aussi... donc voilà, c'est bien de le dire, je vais le faire un peu plus souvent. 

Je veux dire : juste en exposant posément "la chaîne du livre" (le petit "camembert", quoi... Wink ). 
Spoiler:
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  145
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Barge de Radetzky


Verowyn a écrit:

Le problème de la répartition des revenus sur la chaîne du livre est criant, mais tant que ça reste confortable pour les gros acteurs du secteur, il n'y aucune raison qu'ils changent. Tant que les auteurs acceptent des contrats hyper déséquilibrés parce qu'ils sont tellement heureux de la reconnaissance (qu'ils pensent) que ça leur apporte, tant que les lecteurs achètent sans se poser des questions, ça ne bougera pas.
Un lecteur conscient du problème est un consommateur qui peut faire pression sur les acteurs les moins éthiques en redirigeant ses achats.

Comment peut-on rediriger ses achats pour que les auteurs perçoivent des DA plus élevés ?
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Citation :
Comment peut-on rediriger ses achats pour que les auteurs perçoivent des DA plus élevés ?

On peut :
- Acheter des livres auto-édités
- privilégier des ME connues pour leur engagement militant sur la question, par ex, Sillex, HPF, etc.
- Choisir de dépenser moins en achats de livres (version ebook ou poche plutôt que le grand format hors de prix) ou emprunt en bibliothèque et, à la place, utiliser cet argent pour soutenir directement les auteurs sur Tipeee, uTip, Patreon...

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


VERO a écrit:
des ME connues pour leur engagement militant sur la question

C'est le top, ça, quand même... 

Si on pouvait en établir une petite liste, sur le forum, je ne serais pas contre.  :write: Honte de dire à son entourage combien on gagne par livre vendu...  - Page 4 3029968519
Spoiler:
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  947
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Bile au trésor


Alors je n'ai pas lu tout le sujet et je débarque, mais pour ma part, j'en parle très très librement et surtout dans les interventions scolaires !! Les ados se posent souvent la question sans oser demander, alors je me fais un plaisir de leur en parler en toute transparence. J'en ai assez que le sujet ''argent'' soit un tabou ! Smile
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


YAËLLE, tu as bien raison. Mais du coup, je pense qu'il faut parler de la chaîne du livre, pour que les personnes comprennent comment on en arrive là, pour que l'auteur gagne si peu pour autant de travail...
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  947
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Bile au trésor


Oui, tout a fait ! Je vais essayer de piquer la jolie image de nuitdechine pour la prochaine rencontre !
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1331
   Âge  :  50
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour Yaëlle

Ne t'en prive pas, c'est cadeau :-D
Pour ma part, je pense en faire un agrandissement type poster et l'afficher à côté de mes livres quand je me rends en salon.
Mode humour off !

Bonne journée.
 
Eric
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  134
   Âge  :  55
   Localisation  :  Ardèche
   Date d'inscription  :  18/02/2022
    
                         
Eric  /  Barge de Radetzky


Bonjour,

pour en revenir au titre du post, je n'ai pas eu spécialement "honte" de dire combien je gagnai par livre vendu. Au contraire, car selon une croyance populaire, beaucoup de mes proches pensais que cette activité devait me rapporter beaucoup.
Ce qui m'a fait plus rire que pleurer.
Jusqu'à maintenant, j'ai carrément perdu de l'argent entre ce que m'a coûté la formule Librinova choisie pour m'autoéditer une première fois et ce que cela m'a rapporté. Quand j'ai annoncé que je ne touchais que 1€ par livre papier vendu 16,90€ via le circuit Librinova, certains sont tombés de leur chaise Very Happy

C'est une des raisons aussi pour laquelle j'ai arrêté de me publier chez eux.

Mais ce n'est pas un problème car ce n'est pas la finalité recherchée. Juste partager mon histoire, recueillir des avis et critiques me suffit. Mais pour cela, il faut être lu.

Bon, si je peux y arriver sans perdre d'argent, ce serait mieux.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


ERIC a écrit:
Quand j'ai annoncé que je ne touchais que 1€ par livre papier vendu 16,90€ via le circuit Librinova, certains sont tombés de leur chaise Honte de dire à son entourage combien on gagne par livre vendu...  - Page 4 Icon_biggrin

Oui, c'est ça... après, il faut avoir l'occasion de le lire, aussi... et comme souvent, on n'a pas l'occasion, alors on ne dit rien, et la plupart pense ceci : 
Citation :
car selon une croyance populaire, beaucoup de mes proches pensais que cette activité devait me rapporter beaucoup.
Rolling Eyes :mrgreen:


PS : si tu veux, il y a un sujet "Librinova" sur le forum ! Wink
 
Nast
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  851
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  19/02/2017
    
                         
Nast  /  Let's Prout


Yaëlle : comme toi, j'aime faire de l'éducation sans tabous sur le milieu du livre. J'avais déjà la tarte graphique pour mes présentations. J'explique les différentes formules d'édition selon l'objectif de l'écrivain. Ça les étonne beaucoup. Chaque fois que je dis combien me rapporte un livre vendu et combien j'en vend par année, y'a toujours un malaise. Je n'en ai pas. Acheter les livres au lieu de pirater lol J'ai comme objectif d'en vivre un jour. Je fais ce qu'il faut et ça demande beaucoup de travail. Je ferai éventuellement un hybride d'auto-édition et d'édition traditionnelle. Je m'essaye en anglais lol ça c'est une autre histoire. J'ai beaucoup de travail à faire quand l'histoire sera écrite, mais on verra. Je ne ferme aucune porte et je vise à écrire trois romans par ans. Ce qui est très faisable pour moi. Chacun ses objectifs et ses ambitions. Et oui, on me dit que je fabule, que c'est impossible. Je m'en fous avec allégresse et wordwars Laughing
http://www.nascharest.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Honte de dire à son entourage combien on gagne par livre vendu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-