PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 La culture japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2338
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Canato a écrit:
Donc je ne vois pas de côté fanboy d'animé dans le fait de mettre des suffixe.

Tout bêtement parce que la tradition en terme de traduction d’œuvres littéraires japonaises est de ne pas mettre les suffixes et que les seuls endroits où ils apparaissent c'est dans certains mangas et peut-être dans les light novels mais pour le coup, je n'en ai pas lu assez pour dire (et franchement quand les suffixes sont systématiquement traduit, ça devient lourd à la lecture), d'où l'assimilation facile avec le fan d'anime.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13985
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Rikkou a écrit:
je ne pense pas que leur emploi soit si compliqué étant donné qu'il y en a pas énormément.
Ben... moi... même s'il n'y en a en effet pas énormément, je ne suis pas sûre de pouvoir dire qu'il y en a assez peu pour que ce soit simple.
https://www.japoninfos.com/quelques-suffixes-japonais-san-kun.html
A la liste présente sur cette page, on peut au moins ajouter "taicho" (ou "taichou" ?) et il me semble en avoir repéré une paire d'autres, à force de regarder des animés en VOST.
Ne pas oublier le préfixe O
Ni le fait que les mots employés pour grand-père, grand-mère, grand frère (ou sœur), s'emploient aussi de façon plus large que juste la famille.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  55
   Âge  :  34
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Clochard céleste


Rikkou a écrit:
Je suis d'accord avec vos deux points de vue. D'un côté, la présence des suffixes permet d'assister à l'évolution des relations entre les personnages. De l'autre, j'avais moi aussi redouté le côté "fanboy d'animé". Quand bien même je les utilise uniquement dans les dialogues, j'ai peur que ça crée une coupure avec le reste du texte.
Par contre, je ne pense pas que leur emploi soit si compliqué étant donné qu'il y en a pas énormément. En me renseignant brièvement sur le sujet et avec les connaissances que j'avais de base, je sais quel suffixe employé pour la majorité des personnages.

Pour l'instant, je ne prends pas de décision définitive, donc si d'autres personnes veulent apporter leur point de vue, j'en serai ravi.

Personnellement, pour un texte rédigé en français, j'aurais tendance à utiliser les registres du français pour tout ça. Evolution de l'intimité par le vouvoiement/tutoiement ou le niveau de langue (incluant le niveau de politesse), et c'est encore plus visible à l'oral que dans la narration. Ca peut aussi se faire subtilement par l'environnement des personnages (apparence, éloignement physique, lieu de rencontre, etc.) ou par le choix d'un vocabulaire adapté (murmure/chuchotement par exemple).

Comme les autres, je pense qu'il est préférable de traduire ces marques de respect, même s'il n'y a pas d'équivalent formel dans la langue française.
Si l'évolution de la relation entre les personnages est amenée subtilement, je crois que ces suffixes seront un peu lourds et redondants par rapport à une évolution naturelle liée à leur façon de parler ou de se tenir l'un avec l'autre. Ca permettra aussi d'avoir une gradation progressive.

Il y a pas mal de romans qui traitent de cette évolution et le font avec délicatesse, mais le truc le plus courant est de faire la même scène ou micro-scène ou une situation proche à différentes étapes et de montrer que tes personnages sont de plus en plus proches dans leur attitude et leur vocabulaire. Pas besoin de corrections lourdes, une ou deux phrases sur une situation récurrente suffisent à montrer l'évolution, qui n'échappera pas à tes lecteurs.
https://hortensemerisier.wordpress.com/
 
Rikou
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  51
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  24/05/2021
    
                         
Rikou  /  Clochard céleste


Avant toute chose, merci pour vos retours. Je vais essayer d'apporter une réponse général à tous vos messages.

Dans mon récit, il n'y pas énormément de personnages (importants), c'est pour cela que je pense que l'emploi des suffixes honorifiques n'est pas compliqué. Leur intérêt, comme je l'ai dit précédemment, était de se faire une idée sur l'évolution de la relation des personnages.
Par exemple deux personnages intimes qui s'appellent directement par leur prénom sans suffixe ou deux personnages qui au fil de l'histoire se rapprochent (en utilisant NOM + -san puis NOM + -chan/-kun).

Pour des arguments semblables à ceux d'Hortense, je ne pense pas garder les suffixes dans mon texte. Quand bien même le lecteur peut rapidement comprendre que l'histoire se déroule au Japon, j'aimerai éviter de m'attacher à ce détail.
 
A Cup Of Tea
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  30
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  22/01/2022
    
                         
A Cup Of Tea  /  Petit chose


Bonjour,

J'arrive sûrement après la guerre, mais je vis au Japon depuis quasiment 7 ans et je travaille pour la presse française. Si jamais tu as des questions sur la culture ou l'histoire du pays, n'hésite pas Smile

Pour les relations, personnellement, je n'utiliserai pas les suffixes, car tous tes lecteurs ne sont peut-être pas familiers avec leur utilisation. À la place, je jouerai plutôt sur les noms de famille. Beaucoup de Japonais (même en couple), s'appelle par leurs noms de famille. On utilise le prénom d'une personne, seulement quand on est très proche.

Aussi, il n'y a pas de passage de ''san'' à ''chan'' ou ''kun''. Les deux derniers renvoient essentiellement à une question d'age. C'est la manière dont tu appelles un enfant ou un ado. Ça serait hyper gênant d'appeler un type ''Tanaka-san'' puis ''Tanaka-kun'' si vous avez tous les deux 30 ans.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 La culture japonaise

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-