PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
-50% Nike Jordan Air 200E
67.47 € 134.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Services presse pour des journalistes : vous avez des astuces pour trouver des coordonnées (mail pour commencer) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Je pense qu'une adresse mail, c'est assez privée également... on ne la donne pas à n'importe qui (même quand c'est celle du boulot) et on espère que les gens avec lesquels on communique ne diffusent pas notre email à tout-va non plus... je n'aimerais pas trop me retrouver dans une liste toute faite et distribuée à qui le veut sur le net, par exemple !
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


BoiséeNoire a écrit:
Je pense qu'une adresse mail, c'est assez privée également... on ne la donne pas à n'importe qui (même quand c'est celle du boulot) et on espère que les gens avec lesquels on communique ne diffusent pas notre email à tout-va non plus... je n'aimerais pas trop me retrouver dans une liste toute faite et distribuée à qui le veut sur le net, par exemple !

Assez d'accord oui.
La méthode "adresse du journaliste sur le même schéma que les autres du magazine ou journal ou autre média ciblé", implique que la rubrique "culture" soit signée, ce qui comme je le disais à Bactérie dans ma première réponse, est loin d'être toujours le cas. Et puis la méthode est connue, les magazines la donnent d'ailleurs souvent eux-mêmes pour dire comment joindre leurs journalistes, et donc je pense que cette non-signature des rubriques est volontaire, afin de limiter les demandes de promos seulement aux éditeurs "reconnus" (qui eux ont les noms auxquels s'adresser). On a simplement un service global "rédaction".
Enfin bien sûr il y a des exceptions, mais globalement c'est ce que je vois.

Quant au risque de se retrouver sur une liste promotionnelle du média en question; il est certain (ça m'est arrivé avec Fleurus, un cauchemar, j'ai dû faire intervenir quelqu'un de la Direction pour que ça cesse : 3 mails par semaines et environ 1 à 2 courriers postaux par mois !!!) mais en principe (quand ça marche !  Evil or Very Mad ) on peut se désabonner de la fameuse liste. Comme en toute chose, il faut peser les avantages et les  inconvénients, ou, pour employer une expression plus tendance "le bénéfice / risque". :mrgreen:
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2385
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Par ailleurs, il faut certes que ça intéresse le journaliste mais aussi que le lecteur cible du journal soit votre lecteur cible.
Pour caricaturer : ça ne sert à rien d'envoyer un YA au Monde parce que les lecteurs de YA ne lisent pas le Monde (ou alors en proportion très très restreinte et une proportion encore plus restreinte va être intéressée pour lire acheter votre roman).
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Oui tu as raison de penser aussi au lecteur, Tengaar, mais ça rejoint finalement le journaliste, parce que les préférences du lecteur, il y a a des chances que ce soit aussi celles du journaliste (il est censé commenter des livres qui correspondent au type de lecteurs du média où il bosse). Comme tu dis, il faut éviter les envois inutiles.
En fait il faut un peu fonctionner comme on doit le faire pour l'envoi de manuscrit. D'autant qu'encore une fois : le nombre de bouquins gratuits donnés par l'éditeur n'est pas énorme, donc après l'obtention d'un éventuel "contact", il faut, au-delà de ça, regarder les critiques du journaliste en question et "sentir" vers quoi vont ses préférences (qui seront probablement celles de ses lecteurs, ou tout au moins de la majorité d'entre eux).
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1479
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Emsi a écrit:

Peu importerait si on avait cinquante bouquins à donner en service de presse mais ce n'est pas le cas.

Moi j'ai littéralement 50 bouquins. C'est le nombre d'exemplaires destinés à des SP (en + de mes 20 ex autrice). Et bien figure toi que ça reste au compte-goutte quand même! Wink
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


elopez7228 a écrit:
Emsi a écrit:

Peu importerait si on avait cinquante bouquins à donner en service de presse mais ce n'est pas le cas.

Moi j'ai littéralement 50 bouquins. C'est le nombre d'exemplaires destinés à des SP (en + de mes 20 ex autrice). Et bien figure toi que ça reste au compte-goutte quand même! Wink

Waaaaaahhh !!!!! Shocked Shocked Shocked Shocked  Sacrée veinarde !!!! Alors effectivement moi chez La Geste, avec mes 15 exemplaires je fais figure de parent pauvre !!!!
Je demanderais bien (et je ne crois pas que ce soit sortir du sujet) aux personnes qui passent par ce fil,  combien d'exemplaires elles ont eu en SP.
50 ça me paraît énorme tout de même.
Mais quand tu dis de tes 50 : "c'est le nombre destinés à des SP en plus de mes 20 exemplaires autrice" : ça veut dire quoi ? Que tu as obligation de fournir une liste de 50 contacts, auxquels seront donc envoyés les fameux 50, le reste (20) étant libre d'utilisation par toi ?
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1479
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


J'ai aucune obligation...
J'ai reçu un carton de 20 livres, pour moi, dont je fais ce que je veux.
Et je sais qu'il existe un stock de 50 livres chez l'editeur, destinés à des SP. Ils en envoient certains eux-mêmes, ou les attachés de presse, ou bien je leur fournis des contacts à qui les expédier... dans la limite du stock de 50, donc.
A ma demande, ils en ont ajouté 10 à ces 50 pour faire des concours sur instagram.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  606
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


BoiséeNoire a écrit:
Je pense qu'une adresse mail, c'est assez privée également... on ne la donne pas à n'importe qui (même quand c'est celle du boulot) et on espère que les gens avec lesquels on communique ne diffusent pas notre email à tout-va non plus... je n'aimerais pas trop me retrouver dans une liste toute faite et distribuée à qui le veut sur le net, par exemple !

Surtout que c'est interdit de faire des bases de données nominatives sans autorisation et de les diffuser, et ça coûte quelques dizaines de milliers d'euros et quelques mois de prison à ceux qui seraient quand même tentés de le faire.
https://fabiendelorme.fr
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Elopez ton éditeur fait rêver !!!!!!!!!!!!!!! :love: :love: :love: (euh, c'est qui ?... Question absolument pas intéressée)
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  544
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


EMSI Je pense que ton contrat n'est vraiment pas correct. Si tu veux on pourra en discuter en mp mais en gros, si tu n'as que 20% de remise sur les exemplaires que tu achètes, ça veut dire que ton éditeur gagne plus quand toi tu lui achètes un livre (il engrange 80% du prix du livre) que quand quelqu'un achète ton livre en librairie (tes 5% de DA plus les 30% du libraire font que ton éditeur ne touche que 65% du prix du livre). Faire du bénéfice comme ça sur un de ses auteurs, pour moi ce n'est plus du compte d'éditeur affraid .
Par ailleurs, il est tout à fait anormal que tu doives piocher dans tes 15 exemplaires d'auteur pour faire des envois de SP. Normalement l'éditeur donne des exemplaires à l'auteur ET envoie des SP à des journalistes, en payant aussi les frais de port. Sinon, quelle est sa valeur ajoutée ?

FABIEND Je n'avais pas pensé à ça ! Pour moi des adresses professionnelles de journalistes, ce ne sont pas des données privées, mais je dois me tromper scratch

TENGAAR ce que tu dis est frappé au coin du bon sens. Ce sont évidemment les lecteurs du journal que l'on vise. J'écris de la littérature générale, donc a priori je vise la presse généraliste, pas hyper spécialisée. D'où ma question assez générale.
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Cosmos
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  40
   Localisation  :  IdF
   Date d'inscription  :  22/06/2021
    
                         
Cosmos  /  Tycho l'homoncule


Il me semble que ça existe, les bases de données de journalistes, mais payant évidemment...
Me souviens m'être baladée dans les bureaux d'un grand magazine féminin au moment de la rentrée littéraire, lorsqu'ils n'avaient plus besoin des exemplaires presse (une fois qu'ils avaient lu et préparé les articles qu'ils voulaient), y avait des piles de bouquins dans les couloirs, pour ceux qui voulaient en prendre (vu la masse de livres qu'ils reçoivent, ça en faisait pas mal !)...
A une époque pour aider quelqu'un qui avait sorti un bouquin, comme je connaissais le milieu, je l'avais aidée à chercher des contacts presse, j'avais fait une bonne petite liste, mais me souviens pas ce que j'en ai fait...
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  544
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Ah, COSMOS, si jamais tu la retrouves, n'hésite pas à me la mp :mrgreen:
Et oui, je pense que ça se vend, je crois bien qu'il y a des attachées de presse en freelance qui font essentiellement ça : vendre la liste de leurs contacts à des auteurs auto-édités...
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Bactérie oui je te contacterai car là je vais dévier du sujet...

Spoiler:

Cela dit, je ne suis (vraiment pas) matheuse mais ce que tu me dis sur le fait qu'il gagne plus avec ce que moi je lui achèterais (ce que je me refuse à faire !!!) je me l'étais dit (sans être très sûre de moi, mais bon, tu confirmes !) :mrgreen:
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  606
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


Bactérie a écrit:

FABIEND Je n'avais pas pensé à ça ! Pour moi des adresses professionnelles de journalistes, ce ne sont pas des données privées, mais je dois me tromper scratch

Ce ne sont pas des données privées, mais ce sont des données nominatives quand même, et ça place énormément de limites à ce que l'on peut en faire.
https://fabiendelorme.fr
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


fabiend a écrit:
Bactérie a écrit:

FABIEND Je n'avais pas pensé à ça ! Pour moi des adresses professionnelles de journalistes, ce ne sont pas des données privées, mais je dois me tromper scratch

Ce ne sont pas des données privées, mais ce sont des données nominatives quand même, et ça place énormément de limites à ce que l'on peut en faire.

Quel dommage que ces limites ne s'appliquent pas à tous les annonceurs qui récupèrent nos données pourtant très nominatives pour nous envoyer leurs promos en tout genre !!! Je n'ai jamais compris comment les Français, si parano en ce qui concerne leur vie privée, ne descendent pas dans la rue pour protester contre non seulement la récupération (ce qu'à la limite on pourrait encore comprendre) mais la VENTE de leur adresse (mail ou postale) C'est exactement comme si quelqu'un encaissait un droit de passage devant MA maison. Je n'ai jamais compris ça...
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Services presse pour des journalistes : vous avez des astuces pour trouver des coordonnées (mail pour commencer) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-