PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-50%
Le deal à ne pas rater :
Nike Sportswear Club Fleece – Sweat à capuche
29.97 € 59.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Services presse pour des journalistes : vous avez des astuces pour trouver des coordonnées (mail pour commencer) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  544
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Je lance ce sujet de discussion au cas où certains JE auraient des ruses pour trouver les coordonnées des journalistes qui s'occupent de littérature dans les médias (presse nationale, presse régionale, radios, télé...)
Quand on s'auto-publie ou que notre maison d'édition n'a pas les moyens de se payer les services d'une attachée de presse chevronnée, avec un gros carnet d'adresse (ce qui évidemment est l'idéal), ça me semble un peu dommage de ne pas tenter malgré tout de décrocher quelques articles, interviews etc.
Est-ce que vous avez des astuces pour trouver les coordonnées des journalistes spécialisés dans la littérature ? Est-ce qu'il existe des trucs comme des annuaires ? Ou des listes qu'on pourrait mutualiser ici ? Ou des façons sioux de faire des recherches sur Internet ?
J'essaie d'aider les éditions d'Avallon pour la sortie de mon prochain livre, qui est un inédit (et n'a donc pas de presse pour l'instant), j'ai réussi à glâner quelques adresses mais s'il y avait un moyen d'aller plus vite et de s'entraider, ce serait super.
N'hésitez pas à me mp si vous avez des idées que vous n'avez pas envie de rendre complètement publiques !
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Chimère
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  542
   Âge  :  31
   Localisation  :  16
   Date d'inscription  :  15/07/2021
    
                         
Chimère  /  Gloire de son pair


Est-ce que tu as songé à te tourner vers les "partenaires littéraires" (des particuliers qui font des reviews de livres), celleux qui tiennent des blogs littéraires et/ou des comptes du même genre sur les réseaux sociaux ?

Des ME font régulièrement appel à ces personnes pour promouvoir leurs livres auprès de leurs abonnés sous réserve de leur offrir des exemplaires et quelques petits avantages, régulièrement je vois des ME (des grosses, moins grosses, petites) annoncer que leurs inscriptions pour ces partenariats sont ouvertes.

Il y en a plein sur Instagram (il faut trier un peu), sinon tu peux chercher les blogs littéraires pour commencer, et voir si quelqu'un serait intéressé de lire et pitcher ton œuvre ?
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Bonjour

Normalement, l'éditeur doit être sensible à notre jugement et envoyer un "service de presse" (exemplaire gratuit) à toute personne dont le jugement ne peut être qu'un plus pour faire connaître le livre.
Il faut bien sûr cibler, parce que ça coûte à l'éditeur.

Hélas, l'éditeur peut faire la sourde oreille (ça a été le cas pour moi). Ce que j'ai fait :  noter le nom de la personne qui dans un journal ou un magazine rédige les critiques (quand ces critiques sont signées) et la joindre en prenant pour modèle les adresses mails des autres personnes du journal (en général toutes construites sur le même schéma).
On peut aussi, ce que personnellement je préfère, adresser un courrier postal à cette personne, c'est plus personnel, plus rare et donc assez bien perçu.

Bien sûr il faut bien se poser la question : est-ce que mon bouquin correspond à ce que cette personne aime bien.
L'idéal, concernant les journaliste qu'on suppose être les plus intéressés, et à partir du moment où l'éditeur n'a pas fait le job de les contacter ou d'envoyer un service de presse, est de joindre à la lettre un exemplaire parmi ceux que l'éditeur nous a remis gratuitement.
Pour ma part j'ai utilisé tous ceux envoyés par l'éditeur (15 exemplaires, pour un tirage de 1000).
Enfin, il faut aussi penser aux blogs de critiques de livres, de plus en plus "courtisés".

Voilà, pour moi c'est tout ce que je vois, mais je suis comme toi preneuse d'autres "trucs", et donc merci d'avoir ouvert ce fil.

PS : le message de Chimère est arrivé pendant qu j'écrivais le mien, on est sur la même longueur d'ondes.
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1465
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Perso, pour les SP "presse" (par opposition aux SP instagram par exemple), j'ai ciblé :
- les journaux locaux de chez moi (l'autrice locale, c'est sympa dans le journal communal / régional !)
- les journaux locaux de mon livre (ici : bretagne)

Et j'ai bien fait parce que j'ai reçu des réponses positives, par des journalistes qui m'ont demandé mes livres.
Je ne sais pas si ça débouchera sur des chroniques, mais au moins, j'ai "trouvé quelqu'un".
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Oui, et penser aussi à son libraire, qui si il a un coup de coeur, peut parler du bouquin à des confrères; Bon, ça ne débouche pas sur des milliers de vente soyons clair, mais ça + ça + ça... Comme on dit : les petits ruisseaux... Et aussi et surtout : on n'écrit pas forcément pour vendre beaucoup, on peut vouloir juste toucher quelques personnes (c'est ma motivation en tout cas), donc des "petites touches" ici et là peuvent contribuer à de bons résultats.
En revanche localement, les places sont chères, et même trrrrrès chères : la Bretagne, en particulier, est le cadre de tellement de bouquins (polars en particulier) que les media presse sont inondés de demandes. Dans ce domaine, les "gros" éditeurs sont les premiers servis (Palémon et Bargain en particulier), ou alors petits éditeurs mais très  spécialisés (histoire, linguistique ou marine, par exemple).  L'auto-publication ou de petits éditeurs lambda sont les parents pauvres des rubriques "livres" des magazines bretons (dont justement le bien nommé "Bretons").
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1465
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Perso, j'ai écrit à Ouest France pour savoir à qui adresser un SP, et j'ai eu une réponse : nom prénom coordonnées.
Donc ça ne garantit rien, aucune promesse de chronique, mais j'ai désormais un contact.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Oui, déjà avoir une réponse, par les temps qui courent, c'est très bien, ça fait plaisir, et même si comme tu dis ça ne débouche pas sur une critique, c'est un contact qui fait plaisir. Maintenant, il faut savoir que ce qu'ils regarderont, c'est : qui est ton éditeur. Mais tu as absolument raison, il faut tenter, et je te souhaite de bonnes retombées.
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1465
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


Et bien le journaliste m'a dit "Avec plaisir, envoyez le moi."
Donc toujours pas de promesse de retombées, mais un contact.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Au niveau SP, je propose parfois à des auteurs de leur faire un article sur un gros blog, une interview. 

C'est une fois par mois seulement, donc il faut me dire "oui" ou "non" et me contacter ensuite sur mon mail privé que je donne en MP (ma BAL étant pas mal saturée... ) pour que je puisse envoyer le questionnaire à l'auteur. 

Je ne sais pas dans quelle mesure ça peut aider à faire un peu décoller des ventes... mais c'est toujours un article de plus. Wink 

Voilà, voilà... même si ça ne répond pas vraiment à la question de base... 

Pour la question de base : non, je ne pense pas qu'il y ait "une ruse" pour obtenir un carnet d'adresses, les journalistes eux-mêmes se font leur "petit carnet" peu à peu... 

Par exemple : je vais essayer d'obtenir l'adresse d'un quotidien qui couvre le Grand Est, et fait "de la critique littéraire" : je vais remonter en commençant par le nom de la journaliste, puis les RS, etc... 

Donc là, je ne fais pas mieux que BACTERIE...  Services presse pour des journalistes : vous avez des astuces pour trouver des coordonnées (mail pour commencer) ?  1f605 

Ce n'est pas simple, car même en bossant pour la presse, on n'obtient pas forcément un article sur un rayon plus large que celui où on réside, j'ai tenté, ça marche pas trop...
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


elopez7228 a écrit:
Et bien le journaliste m'a dit "Avec plaisir, envoyez le moi."
Donc toujours pas de promesse de retombées, mais un contact.

Oui c'est vraiment sympa. Un contact à conserver ! Services presse pour des journalistes : vous avez des astuces pour trouver des coordonnées (mail pour commencer) ?  1f340
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3798
   Âge  :  110
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Sujet déplacé dans la section "racine", il ne s'agit pas d'un itinéraire éditorial.


La bande-annonce
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2300
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


Si tu as les noms des journalistes dans les services, je peux te filer les "@blablabla" (pas aujourd'hui, le dossier est au bureau) et bim ça tombera direct dans la boîte ! De mémoire RCF c'est en @rcf.fr et France Bleu (et les autres) c'est @radiofrance.fr (pas sûre pour le "fr", c'est peut-être "com" je sais plus !) Bref. Pour ça t'as même pas besoin de moi en fait : tu vas sur les pages "Contact" des sites, tu récupères le @blablabla (et si c'est en prénom.nom ou en initiale.nom, etc.) et puis tu mets le bon nom (ceux qui signent les papiers sur les bouquins, les chroniqueurs...) et puis le tour est joué roule ma poule ! Pour avoir les noms tu peux farfouiller sur LinkedIn (tiens regarde je t'ai trouvé la journaliste du Monde en 3 secondes (et le mail doit être en modèle @lemonde.fr si je me souviens bien !))

Bref. LinkedIn, les pages contacts pour avoir les modèles de mails, et puis voilà ! C'pas sorcier ! :mrgreen:

Ou sinon, la bonne vieille technique des communicants : "Allô oui bonjour, je suis responsable des relations-presse aux éditions Avallon, est-ce que vous sauriez me dire à qui est-ce que je peux envoyer les dossiers et communiqués de presse sur nos ouvrages ?".
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2140
   Âge  :  21
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  23/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Crime et boniment


Quelques pistes...

Les sites internet
- Site internet et réseaux sociaux des journaux locaux (ou des plus gros, au culot) (on y trouve souvent soit une page "contact" soit les adresses mail personnelles de certains journalistes)
- Site internet et réseaux sociaux des radios locales (trouver la section "contact")
- Site internet des postes de télévision communautaire (trouver la section "contact")
- Site internet des librairies (trouver la section "contact")
- SimplementPro (pour dénicher des chroniqueurs)
- NetGalley (pour dénicher des chroniqueurs) (payant)
- Groupe Facebook de lecteurs/chroniqueurs

En personne
- Se présenter soi-même (avec une petite carte de visite) à des chroniqueurs/journalistes lors d'événements littéraires, type salons du livre (là où beaucoup de gens du milieu sont réunis)
- Se présenter en personne à la bibliothèque ou à la librairie pour dégotter une mise en avant ou une dédicace

Autre
- Contacter directement les chroniqueurs sur leurs réseaux sociaux : par exemple, j'ai contacté plusieurs chroniqueurs sur Instagram (en les ciblant) et la plupart m'ont dit oui pour recevoir un SP. Voir la liste du forum.
- Essayer de contacter les animateurs de certaines émissions de télévision culturelle sur leurs site internet : parfois, ils vont avoir un encadré pour émettre des suggestions pour l'émission ou autre
- Mettre des annonces de recherche de chroniqueurs sur ses propres réseaux pour faire venir les gens par eux-mêmes et que l'information se partage
- Contacter ses anciennes écoles... peut-être possibilité de faire une conférence pour les étudiants (qui devient de la promo)
- Faire des concours pour attirer les gens
- Poser des affiches dans les lieux culturels
- S'aider de Linkedin pour trouver les gens

Voilà, je crois que j'ai à peu près tout dit !
En espérant que ça soit d'une quelconque aide Smile
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  544
   Âge  :  122
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Gloire de son pair


Merci beaucoup à vous tous.tes pour ces conseils !
Ma question portait sur les médias, en ce qui concerne les blogueuses ou les chroniqueuses, les éditions d'Avallon ont un bon réseau Cool
Vos réponses me confortent dans ce que j'imaginais : il faut travailler au coup par coup, récupérer les noms d'un côté, la structure des adresses mail de l'autre, ou demander directement à qui on envoie les SP dans tel ou tel média, et vogue la galère ! Ça semble être une bonne solution, mais un peu chronophage quand même Rolling Eyes
Ce sera intéressant, Elopez7228 de savoir si tes envois déboucheront sur des articles. Je l'espère pour toi en tout cas  I love you
J'ai ouvert ce sujet parce que je me demandais s'il n'existait pas quelque part des listes toutes faites, ce qui aurait permis de gagner beaucoup de temps :mrgreen:  Mais j'imagine que quand elles existent et sont à jour, ces listes sont plutôt vendues que données What a Face, ou que celui qui les a faites les garde jalousement  Suspect
Sinon c'est vrai que Linkedin peut être une bonne source (quand le profil est à jour). Bravo Enirtourenef pour la journaliste du Monde, je ne l'avais pas trouvée !
Merci en tout cas pour tous ces conseils !
(et si un jour certain.e.s ont envie de mutualiser les adresses, faites-moi signe ! I love you)
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 
Emsi
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  478
   Âge  :  69
   Localisation  :  Entre Bretagne et Sarthe
   Date d'inscription  :  16/02/2020
    
                         
Emsi  /  Pour qui sonne Lestat


Une chose est sûre : il faut bien viser en terme de "chance que le bouquin plaise au journaliste", car je pense qu'on peut avoir pas mal de réponses du style "envoyez toujours " (enfin, dit plus gentiment), faite par un ou une journaliste qui mettra notre bouquin sur une pile... où il sera vite recouvert par un autre envoi, puis un autre, puis un autre...
Peu importerait si on avait cinquante bouquins à donner en service de presse mais ce n'est pas le cas. Je ne sais pas vous, mais moi  j'en avais 15. Or une fois que j'en ai donné à la famille, aux copains, à ma libraire, à un magazine breton (qui n'en a rien fait), ben... il ne me restait rien. Ce qui veut dire que pour des envois à des journalistes je dois payer mes exemplaires. Alors certes j'ai 20% de réduction, mais, ça me gonfle d'engraisser mon éditeur (après les déboires que j'ai eus avec lui) tout ça pour que peut-être ces bouquins me restent sur les bras.
Sinon, c'est clair qu'avec 1 euros que je touche par livre (les droits d'auteur chez La Geste sont de 5% !...) "je ne fais pas ça pour l'argent". :mrgreen:
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Services presse pour des journalistes : vous avez des astuces pour trouver des coordonnées (mail pour commencer) ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 4Aller à la page : 1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-