PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Une DYSTOPIE plutôt optimiste ou pessimiste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


HERCLINZE a écrit:
une dystopie ne touche pas au plan personnel, elle concerne la situation générale. sinon, tous les gens malheureux vivraient dans une dystopie

Ben... d'un point de vue logique, il vaut mieux conclure que : "sinon, tous les gens vivant dans un système oppressif (dystopique ou à la limite de la dystopie) seraient tous malheureux", au lieu de "sinon, tous les gens malheureux vivraient dans une dystopie".  Wink 
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


ce que je dis, c'est que la dystopie ne dépend pas de l'humeur au plan personnel, sinon tous les gens malheureux seraient en dystopie, puisqu'on se trompe quand on synonymise dystopie et malheur absolu. or, il est possible d'être heureux en dystopie, ce qui signifie que le malheur n'est pas le critère de la dystopie. voilà mon propos
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


J'ai compris ton idée, ce que tu veux dire, HERLINZE, c'est juste le raisonnement qui ne va pas : 

"la dystopie ne dépend pas de l'humeur au plan personnel, sinon tous les gens malheureux seraient en dystopie", c'est un peu comme de dire : "TOus les chats ont deux oreilles, or Socrate a deux oreilles, donc Socrate est un chat." Wink 

En fait, il faudrait dire : "sinon, la dystopie (le contexte oppressif, etc... ) rendrait tous les gens malheureux", et non l'inverse... 

Mais j'ai bien compris l'idée, et je disais d'ailleurs que mes deux personnages principaux étaient plutôt heureux, au début... malgré le contexte contraignant, etc... 
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  581
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Gloire de son pair


Je ne comprends pas trop le débat, pour moi une dystopie optimiste ça veut bien dire ce que ça veut dire, ça craint, le monde est pourri (dystopie), mais à la fin il y a une lueur d'espoir (optimiste).

C'est peut-être assez rare en littérature (je n'en lis pas assez pour pouvoir l'affirmer cela dit), mais le cinéma américain adoooooore ce schéma, c'est extrêmement populaire.

Terminator, Matrix, Minority Report, Total Recall, Hunger Games, tout ça ça a très très bien marché par exemple.
https://fabiendelorme.fr
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


oui, c'est ce qu'on dit aussi @fabiend, mais il y a eu des malentendus
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Oui, je suis inculte en dystopies classiques, mais à un point dingue... donc j'ai peu de points de comparaison (oui, vraiment).

Mais ce qui est sûr, c'est que la fin d'un roman, c'est un peu comme la chute d'une nouvelle : ça peut relever l'ensemble ou bien tout foutre en l'air.

Et disons que je ne voudrais pas que ma dystopie se transforme en une espèce de guimauve molle parce que j'aurai voulu la rendre "optimiste"... sur la fin, je veux dire.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Une DYSTOPIE plutôt optimiste ou pessimiste ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-