PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Donner son avis sur une ME à compte d'auteur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Baudelaire
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  70
   Date d'inscription  :  17/12/2021
    
                         
Baudelaire  /  Homme invisible


bonjour
Je constate, comme sur tous les forums, qu'un avis critique n'est pas apprécié ici.
Vous me déconseillez Baudelaire mais, eux, m'ont publié.
Oui c'est participatif mais ça permet de se faire connaître.
Le fait d'avoir été édité une fois fait réfléchir les éditeurs suivants.
Ce que je voulais dire dans le post mis à la corbeille est qu'il faut employer toutes les possibilités d'édition
pour faire son trou.
Ensuite on peut ,rechercher plus posément une édition à compte d'éditeur.
J'écris cela pour éviter à beaucoup d'être frustrés faute d'édition.
Chacun son point de vue bien sûr.
Bon dimanche.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1472
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Roland curieux


Bonjour,

Je me permets de te répondre rapidement avant qu'un modo vienne par-ici, parce que je trouve la question que tu soulèves intéressante ! Smile

Eux t'ont publié parce que tu es leur client, c'est avec les auteurs qu'ils gagnent de l'argent.
Quant à se faire connaître, c'est un point de vue qui se défend, mais à ce moment-là autant passer par l'auto-édition, qui te rapportera plus d'argent et qui peut potentiellement intéresser des maisons d'éditions à compte d'éditeur : parfois elles farfouillent dans les livres auto-publiés pour dégoter leurs futures publications – alors qu'à ma connaissance les livres publiés à compte d'auteur ne les intéressent pas.
Une maison d'édition à compte d'éditeur ne va pas réfléchir si tu lui dis "j'ai déjà publié à compte d'auteur" : elle se dira juste que t'as pas trouvé ailleurs et que donc ce que tu fais n'est "pas assez bon" (déjà que les auto-édités peuvent rencontrer ce problème, alors en compte d'auteur c'est pire !). D'autant que certaines Maisons à compte d'éditeurs refusent les livres déjà publiés ailleurs, donc pour une re-publication, c'est mort.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3765
   Âge  :  109
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


J'ajouterais que plutôt que de passer par une ME à compte d'auteur comme Baudelaire, qui te demande beaucoup d'argent et ne fait aucune promo, voire aucune correction, il existe des prestataires de service qui, certes, ne sont pas des ME mais qui te permettent d'avoir un ISBN et ce genre de choses sans te faire payer une fortune (une sorte d'aide à l'auto-édition, en fait). De nos jours, rien ne peut justifier de répondre positivement à la proposition de publication d'une ME à compte d'auteur.

Par ailleurs, je vais modifier le titre de ton topic, qui est trop général et ne me semble pas approprié. Si cela ne te convient pas, tu peux toujours le supprimer.


La bande-annonce
 
Elyon64
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  249
   Âge  :  33
   Localisation  :  Brisbane
   Date d'inscription  :  06/06/2019
    
                         
Elyon64  /  Autostoppeur galactique


"Le fait d'avoir été édité une fois fait réfléchir les éditeurs suivants."

Je te conseille de lire ce topic : https://www.jeunesecrivains.com/t58182-ma-non-experience-avec-l-edition-a-compte-d-auteur

Quand ce genre de ME ne jète même pas un regard au manuscrit qu'ils publient et laissent passer des textes copiés/collés 10 fois...
Si j'étais une ME à compte l'éditeur, je n'apporterais aucune valeur supplémentaire à un auteur publié par ce genre de maison (au contraire même, j'aurais peut-être des à priori)


Dernière édition par Elyon64 le Lun 10 Jan 2022 - 6:48, édité 1 fois
http://caroline-leger.com
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13638
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Oh zut...
En voyant le titre du topic, j'ai imaginé que les éditions Baudelaire venaient soulever la question des auteurs se sentant arnaqués VS ceux qui sont satisfaits.
Autrement dit : un topic de discussion sur le principe
En fait, je me demande à présent pourquoi j'ai pensé ça, car le titre donné par Molly ne l'évoque pas du tout


Ben oui... pour les livres à faible public dont l'auteur n'a pas envie de s'emm... avec les aspects pratiques de l'autoédition, je pense que le compte d'auteur franc peut être une solution meilleure que les "faux compte d'éditeur" alias "compte d'auteur déguisé"... mais je n'ai pas envie de perdre mon temps à enquêter là-dessus, et donc, je n'en sais fichtre rien !
Bon... de toute façon, il n'y a sûrement pas grand-monde sur JE qui aurait des trucs approfondis à dire là-dessus.


Concernant la valeur d'un éditeur à compte d'auteur sur un CV... je pense en effet qu'elle est à peu près nulle, voire potentiellement négative. Le "à peu près" étant relatif au fait que certains livres sont plus durs à caser que d'autres
( par exemple, un recueil de poésie philosophique sera sûrement plus dur à publier qu'un roman polar )

Je mets également un + 1 sur le risque de travail bâclé, et l'évident besoin de prendre des avis d'auteurs ou plus rapide, dégoter un ouvrage ou deux pour évaluer si la correction est faite.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3637
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Du coup, je déplace dans la section plus générale, puisqu'il ne s'agit plus d'un avis sur une ME. :flower:

"Oui c'est participatif mais ça permet de se faire connaître." Pour moi, non.

Le fait d'avoir été édité une fois fait réfléchir les éditeurs suivants." Re-non. A éviter de faire figurer sur une bibliographie lors de soumissions ultérieures, AMHA.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Licoupeille
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  625
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
Licoupeille  /  Hé ! Makarénine


Baudelaire a écrit:
bonjour
Je constate, comme sur tous les forums, qu'un avis critique n'est pas apprécié ici.
.

C'est comment le proverbe ? Il n'est pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ?
https://chezjulienartigue.wixsite.com/monsite
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  639
   Âge  :  27
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Hé ! Makarénine



" Il n'y a pas plus sourd que qui ne veut pas entendre " Wink

Ce qui est amusant, c'est que je me rappelle très bien avoir entendue cette petite phrase par une JE ici-même, dans une situation analogue, celle d'un auteur Lys Bleu ou autre qui venait prêcher des non convaincus.

Pour ce qui est de la question initiale : j'ai fait un post il y a quelques mois pour parler d'un manuscrit bidon que j'avais envoyé à une ME à compte d'auteur : 10 fois le même chapitre. On m'avait proposé un contrat. --> 0 souci de la qualité, 0 perspective de corrections derrière. Qui espère t-on impressionner avec ça ?

Signer à compte d'auteur, c'est finir avec moins que rien.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13638
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Licoupeille a écrit:
Baudelaire a écrit:
bonjour
Je constate, comme sur tous les forums, qu'un avis critique n'est pas apprécié ici.
.

C'est comment le proverbe ? Il n'est pas pire aveugle que celui qui ne veut pas voir ?

Certes !!!!
Laughing surtout s'il se colle sur les yeux un bandeau et ne laisse personne le dénouer

Mais en fait... l'auteur de ce topic m'intrigue : pourquoi choisir comme pseudo "Baudelaire" quand on vient expliquer qu'on a été publié par eux ? Ce n'est tout de même pas un descendant du poète venant de publier un recueil en hommage à son aïeul ?

Et du même coup, je m'interroge sur le bandeau en question....
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Aelnen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  80
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  06/11/2020
    
                         
Aelnen  /  Pippin le Bref


Pour avoir discuté avec plusieurs éditeurs il y a 3 ans sur un salon en France, je peux dire que publier à compte d'auteur ça flingue un peu la "carrière". Pour reprendre les paroles de l'un des éditeurs rencontrés : " en sachant qu'ils acceptent tout et n'importe quoi, nous préférons donner priorité à des auteurs qui sont passés par l'auto édition, qui ont réellement travaillé leur texte et qui ont bien vendu."

Donc dire à une ME à compte d'éditeur quand on envoie un manuscrit qu'on a été publié à compte d'auteur, c'est entre 60 et 90% de chances d'avoir un refus.
 

 Donner son avis sur une ME à compte d'auteur ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-