PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -40%
-40% Nike Waffle One – Chaussure pour Homme
Voir le deal
65.97 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 

 ME sérieuses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
LT
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  21/12/2021
    
                         
LT  /  Magicien d'Oz


Bonjour, je suis nouveau ici et ne suis peut-être pas au bon endroit, si c'est le cas veuillez m'en excuser.

Voici ce qui m'amène :

Le 30 novembre j'ai terminé la rédaction d'un manuscrit traitant d'ésotérisme appliqué, et l'ai envoyé dans la foulée à 20 ME.
Le bilan provisoire au bout de trois semaines (je sais le délai est court) est un refus (Fayard), un qui m'informe qu'il ne publie plus (éditions Hélios), et cinq qui "acceptent" de publier mon Livre. Je mets des guillemets car les contrats qu'ils me proposent sont limites insultants. Les éditions Baudelaire me demandent plus de 2000€ (quel outrage d'utiliser ce nom pour de telles pratiques). Les éditions Sydney Laurent me demandent 750€ de correction. Les éditions Ma-ïa ont visiblement derrière la tête l'idée de faire raquer toutes mes connaissances à l'aide d'un simulacre de crowdfunding. Les éditions Publiwiz me demandent d'acheter 30 exemplaires de mon propre livre. Quant au Lys Bleu Éditions, il me demande d'en acheter 40.
J'avoue que ça commence à m'agacer, d'ailleurs Publiwiz a du s'en rendre compte en lisant mon mail de réponse envoyé ce matin.

Certes je suis tout neuf dans le monde littéraire, mais il me semble que si on commence à payer pour se faire éditer, la pression de la vente et de la promotion du Livre pèsera sur nos épaules et non sur celles de l'éditeur.

Existe-t-il des ME sérieuses ? Et si oui, pouvez-vous m'en indiquer quelques unes qui traitent des sujets ésotériques, voire bien-être ou développement personnel / spirituel ?

Merci pour vos réponses.

LT
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  456
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Pour qui sonne Lestat


LT a écrit:

Existe-t-il des ME sérieuses ? Et si oui, pouvez-vous m'en indiquer quelques unes qui traitent des sujets ésotériques, voire bien-être ou développement personnel / spirituel ?
Tu peux déjà flâner à la Fnac ou en magasin dans les rayons livres développement personnel / spirituel. En ouvrant plusieurs bouquins, tu peux dresser une liste des éditeurs sérieux dans ce genre littéraire et qui proposent leurs livres en rayonnage. Sinon de mémoire, il me semble qu'il y a Albin Michel et Marabout. Je crois que quelqu'un avait déjà fait un topic de ce genre pour avoir des noms d'éditeurs spécialisés la-dedans scratch
 
Uraeus Zahato
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  117
   Âge  :  28
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Écrire est un travail.
   Date d'inscription  :  01/12/2020
    
                         
Uraeus Zahato  /  Barge de Radetzky


Des maisons d’édition sérieuses, je ne sais pas. Mais en matière d’ésotérisme, as-tu essayé Alliance Magique ? Pour être honnête, je ne sais pas ce qu’elle vaut, mais je sais que l’ésotérisme et la spiritualité sont son fonds de commerce. Si elle rejette ton livre, ce ne sera pas pour thème hors sujet au moins.
Sinon, je rejoins Meganefan, les maisons d’édition sérieuses dans le sens où elles font réellement un travail éditorial sont encore celles qu’on trouve dans les rayonnages. Ensuite, c’est bouteille à la mer, puisque la contrepartie de leur sérieux éditorial, c’est qu’on se demande encore ce qu’on doit faire pour qu’elles acceptent nos livres ^^
En tous cas, si tu veux éviter les prestataires à compte d’auteur, avant d’envoyer ton manuscrit, tu peux vérifier quelques points qui te mettront la puce à l’oreille : les ouvrages sont-ils en librairie ? Les soumissions sont-elles grandes ouvertes sans interruption ? Les publicités sur la Toile sont-elles pour la maison elle-même et des appels à texte plutôt que pour les livres publiés ? La maison publie-t-elle uniquement au format numérique ? Etc.
https://sarahtouzeau-autrice.fr/
 
LT
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  21/12/2021
    
                         
LT  /  Magicien d'Oz


Alliance Magique est effectivement mon premier choix. En tant que lecteur, quand je recherche un ouvrage sérieux et de qualité c'est chez eux que je regarde en premier.

Pour ce qui est de me balader dans les rayonnages, je vis un peu reculé du monde. Donc j'ai surtout fait mes recherches sur internet.

Après je me dis que les ME sérieuses, comme Alliance Magique, prennent plus de temps pour décider. Eux m'avaient annoncé entre 1 et 3 mois pour une réponse.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3737
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je déplace dans la partie plus générale.

Accessoirement, tu trouveras, ici, une liste des ME à éviter :
https://www.florence-cochet.com/contrats-que-je-ne-signerais-pas


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Lilia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  273
   Âge  :  31
   Localisation  :  Strasbourg
   Date d'inscription  :  31/01/2017
    
                         
Lilia  /  Autostoppeur galactique


Ces ME que tu cites n'en sont pas vraiment. Il s'agit de compte d'auteur et c'est à fuir absolument.
Pour les reconnaitre, c'est assez simple : il y a un ou plusieurs maxi onglets sur le page d'accueil pour dire de publier leur roman chez eux (normal, ils se paient avec les sous des auteurs, pas avec la vente des livres), elles n'ont aucune lignes éditoriales (elles publient de la romance aux pièces de théâtre en passant par la SF, la poésie et les livres de cuisines).
Et comme elles sont connues (celles que tu cites sont quand même pas les plus petites), en cas de doute, il suffit de faire une recherche google en tapant le nom de la maison + "avis".
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2316
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Guère épais


Et je complèterais Lilia en disant que, la plupart du temps, en tapant le nom de la ME + "avis" dans Google tu tombes sur un sujet de ce forum : si dans la recherche en haut tu tapes direct "Lys Bleu" tu trouveras les sujets ouverts ici.
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  792
   Âge  :  27
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes


Coucou LT Smile Bienvenue !

Alors je ne m'y connais pas trop en ésotérisme appliqué, mais en soumission de manuscrit, j'ai un petit fond de bouteille.

Déjà, et tant pis si ce n'est pas le sujet, j'espère que tu n'as pas fait de boulette en envoyant ton projet au lendemain de la fin de sa "rédaction". J'espère que tu n'entendais pas par là que tu venais de boucler un premier jet. Laisser reposer un manuscrit est bien souvent une étape essentielle, pour pouvoir mieux le reprendre ensuite, et traquer les éventuelles lourdeurs, répétitions, imprécisions... Si tu es bel et bien passé par cette étape, ça ne te concerne pas, sinon, j'espère sincèrement pour toi que tu ne t'ai pas tiré une balle dans le pied. Personnellement, aucun de mes romans n'aurait séduit qui que ce soit au stade de premier jet. Si je les avais envoyé dès lors, je me serais grillée des cartes :/

Donc j'espère vraiment que ton manuscrit était bien ficelé et que c'est un petit malentendu.

Sur les MEs : comme tu as pu le constater, bon nombre d'entreprises ont fleuries sur le business du "devenir auteur". Ce qui se dit d'ordinaire est assez simple : si tu dois payer quoi que ce soit pour être édité, passe ton chemin. Comme tu l'as très bien compris, un éditeur n'aura aucun intérêt à se démener pour vendre ton livre si ce n'est pas lui qui a investi dedans.

Pour trouver une ME sérieuse, va dans une librairie qui vend des livres similaires au tien et note les noms et éventuellement les contacts (souvent dans les remerciements). Tu peux demander à ton libraire de t'aider, il se fera sans doute un plaisir (enfin, ça dépend lesquels...)

Tu peux aussi regarder sur Internet, JE regroupe plusieurs listes de ME. Après, c'est à toi de farfouiller, de comparer. Perso, ce n'est pas l'étape qui m'avait le plus intéressée, mais j'avais vite appris à reconnaître une entreprise sérieuse d'un truc un peu boiteux.

Définis aussi clairement quel est ton but, ce que tu recherches. Toutes les MEs ne vont pas produire de version papier par exemple. D'autres fonctionnent en impression à la demande (donc pas ou peu de stock), certaines répondent à des lignes édito très précises, certaines ne sont pas présentes en librairies, certaines reçoivent des quantités étourdissantes de manuscrit et en deviennent quasi inaccessible pour des illustres inconnus. Enfin, certaines sont tellement cheap et fourre-tout que travailler avec elles ne présente pas forcément un grand intérêt. A toi de définir ce que tu recherches pour ton manuscrit. Et sauf clause de préférence, on ne se marie pas avec une ME : on peut toujours en changer selon les opportunités !

Bonne quête éditoriale Smile
 
LT
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  21/12/2021
    
                         
LT  /  Magicien d'Oz


Merci à tous pour vos réponses et votre bienveillance.

C'est pas idiot le fait de laisser reposer le manuscrit avant envoi. J'ai eu cette étape, le temps qu'il passe en correction de fautes et coquilles. Je ne sais pas si le temps de repos a été suffisant, mais j'ai effectivement ensuite changé quelques tonalités à divers endroits du Livre (je mets une majuscule car c'est son nom) pour le mettre plus en accord avec ce que je souhaite transmettre.

Plus je regarde les ME, que j'essaie de comprendre comment elles fonctionnent, plus je me conforte dans l'idée que l'idéal pour moi sont les éditions Alliance Magique. La ligne éditoriale est clairement l'ésotérisme, ils expliquent assumer tous les risques inhérents à une publication, et ce sont les seuls qui parlent d'un à-valoir à la signature. Le site vise clairement les lecteurs... Bref, il me semble que tous les voyants sont au vert. Je n'ai rien trouvé les concernant en terme d'avis, ce que je suppose être un bon signe également.

Autre chose que j'ai cru remarquer, dites moi si je me trompe : il me semble que beaucoup de vrais ME exigent des manuscrits papier. Je suppose que cela leur permet de grandement limiter le nombre de manuscrits reçus, et "peut-être" de recevoir les manuscrits de meilleure qualité (en supposant que le majorité des auteurs qui n'ont aucune chance d'avoir un vrai contrat en soient conscients et ne perdront pas de temps et d'argent à faire ça).
 
Camusso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  498
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  18/03/2021
    
                         
Camusso  /  Pour qui sonne Lestat


LT a écrit:
Autre chose que j'ai cru remarquer, dites moi si je me trompe : il me semble que beaucoup de vrais ME exigent des manuscrits papier. Je suppose que cela leur permet de grandement limiter le nombre de manuscrits reçus, et "peut-être" de recevoir les manuscrits de meilleure qualité (en supposant que le majorité des auteurs qui n'ont aucune chance d'avoir un vrai contrat en soient conscients et ne perdront pas de temps et d'argent à faire ça).

En effet, beaucoup de ME exigent uniquement les manuscrits papier pour limiter les nombres de manuscrits reçus, surtout que ça a explosé avec les confinements, les gens se sont mis à écrire et elles ont été submergées par les envois (trop souvent de mauvaise qualité hélas). En faisant ce choix du papier, elles estiment déjà limiter l'accès aux gens, notamment à ceux qui veulent envoyer leur(s) projet(s) sur un coup de tête. Il faut avoir quand même une certaine détermination à être publié pour dépenser de l'argent dans l'impression et les envois.

Mais je constate que beaucoup de ME très sérieuses commencent à accepter les envois numérique, sans doute par conscience écologique mais aussi peut-être pour une meilleure gestion logistique (c'est beaucoup plus simple de réceptionner et supprimer les manuscrits refusés que de les stocker dans les locaux, de gérer les retours par la poste... et surtout ça doit mobiliser plus de personnes)

Mais une ME qui accepte les envois numériques ne signifie pas pour autant que c'est une mauvaise ME. Au contraire tu peux avoir des ME qui exigent des envois papiers mais qui ont une gestion calamiteuse.
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  295
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Autostoppeur galactique


Exiger des soumissions papier pour "s'assurer du sérieux des auteurs" revient en fait à établir une sélection financière : si on compte qu'il faut autour de 10 soumissions, en ayant bien ciblé, pour obtenir un oui, entre la reprographie et les frais de port, ça monte vite autour de 200 euros... ce n'est pas à la portée de toutes les bourses.

Par ailleurs, utiliser tout ce papier pour des documents qui seront rarement lus jusqu'au bout (la plupart des éditeurs n'ont besoin que de lire 10 ou 20 pages pour déterminer que le texte ne leur convient pas), c'est vraiment du gâchis sur le plan écologique.

Ensuite de quoi, pour l'éditeur, c'est une contrainte logistique qui n'est pas minime, entre le stockage des manuscrits à lire, et le renvoi/la destruction des manuscrits non sélectionnés...

Donc, oui, certains des éditeurs les plus "old school" sont restés sur l'envoi papier, mais préférer le numérique ne veut pas dire que les autres sont moins sérieux, et à mon avis, les envois numériques deviendront de plus en plus la norme.
 
fabiend
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  606
   Âge  :  42
   Localisation  :  Lens
   Pensée du jour  :  Ce canard est trop lourd ou corrompu
   Date d'inscription  :  30/09/2014
    
                         
fabiend  /  Hé ! Makarénine


L'autre problème des ME qui en 2021 exigent des soumissions au format papier via un envoi postal, c'est qu'on peut douter de leurs compétences en matière d'édition numérique. Si on cède aux sirènes d'une ME qui vit encore dans les années 80 (parce que, malgré tout, il y a tout un tas de bonnes raisons de le faire), il y a vraiment intérêt à bien lire le contrat avant de signer, et ne surtout pas céder le moindre droit numérique, au risque de s'en mordre les doigts après.
https://fabiendelorme.fr
 
Baudelaire
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  71
   Date d'inscription  :  17/12/2021
    
                         
Baudelaire  /  Homme invisible


je lis tous ces posts et il en ressort que la déception et la méfiance dominent dans vos exposés.
Le choix est simple pour moi : voir son livre édité ou pas ?
J'écris pour être lu avant tout !
Ce n'est pas le cas de tous et c'est respectable, cependant, que recherchez vous ?
une notoriété ou pas ?
Mon premier livre, édité dans une formule hybride 50/50 en partage des frais, m'a permis de trouver des lecteurs et de discuter du fond du sujet, des personnages et d'une suite éventuelle
C'est passionnant d'être confronté aux lecteurs
Nous ne sommes pas souvent d'accord mais nos échanges sont enrichissants.
Quand je vois la liste des éditeurs "à éviter" je constate qu'il n'en reste plus beaucoup à contacter !
vous savez très bien que les principales acceptent très peu de nouveaux auteurs.
Maintenant je voudrais vous parler de l'exposition d'un ouvrage. Sans présence physique du livre en rayon aucune chance de le vendre correctement. la FNAC, Gibert, Cultura et autres libraires ne prennent pas de risque et sont démarchés par les grandes ME.
Amazon vous diffusera, peut-être, mais les acheteurs lorsqu'ils se rendent sur la plate forme tapent directement le titre ou l'auteur et ne se donne pas la peine de naviguer pour leurs achats.
Je suis horripilé par cette mafia des ME qui trustent toutes les interviews dans les médias?
Comment faire son trou ? Et bien en démarrant petit ! Faire des concessions avec les petites ME pour ensuite avoir une notoriété suffisante pour que les grandes ME daignent jeter un œil sur votre manuscrit.
Personnellement si j'atteins le millier de lecteur j'en serais grandement satisfait.
Les puristes vont me critiquer mais c'est mon avis chers confrères !
 
Licoupeille
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  639
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
Licoupeille  /  Hé ! Makarénine


Baudelaire a écrit:

Comment faire son trou ? Et bien en démarrant petit ! Faire des concessions avec les petites ME pour ensuite avoir une notoriété suffisante pour que les grandes ME daignent jeter un œil sur votre manuscrit.

Les éditions Baudelaire ne sont pas une petite ME.
https://www.societe.com/societe/editions-baudelaire-493939219.html
1,3 million de CA, je ne crois pas que ce soit petit.

Commencer petit, c'est être sélectionné par une petite ME qui verra des qualités en ton texte.

Pardon pour la comparaison mais être édité chez du compte d'auteur, c'est se vanter d'aller voir une prostituée et d'être fier de s'entendre dire qu'elle te trouve beau.
https://chezjulienartigue.wixsite.com/monsite
 
Baudelaire
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  71
   Date d'inscription  :  17/12/2021
    
                         
Baudelaire  /  Homme invisible


Ok !
mon premier post a été censuré pour moins que ça !
il faut faire gaffe aux termes cher ami.
Quel rapport avec la prostitution ?
j'aimerais savoir combien de tes livres ont été édités ?
Ce n'est pas la maison d'édition qui te lit mais des lecteurs et ce sont eux qui ont aimé.
Et s'il me trouve beau tant mieux !
on peut rester entre soi et soi mais.... bof !
Oser se confronter à la lecture des autres demande un peu de courage.
cela ne change rien à mon constat; sans présence physique de l'ouvrage pas de reconnaissance !
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 ME sérieuses ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-