PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
-40%
Le deal à ne pas rater :
-40% Nike Air Zoom Pegasus 39 Premium
77.97 € 129.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 Une deuxième chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tapage au bout de la nuit


Je me posais une question, je me suis dit que ça ferait une bonne matière à discussion ici.

Quand on remanie son roman, mais genre vraiment, pas juste quelques retouches, mais qu'on change et améliore beaucoup de choses, est-ce que ça se tente de renvoyer aux ME qui n'ont pas encore répondu, en mode "au cas où vous n'avez pas encore lu, voici une version très remaniée et plus efficace" ?

Ou juste on part du principe que c'est mort et on passe aux autres ?

Bonne fin de soirée à vous !
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1034
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


Pour moi, tu peux renvoyer le manuscrit mais avec un autre titre et sans dire dans la soumission que tu leur as déjà envoyé par le passé
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tapage au bout de la nuit


S’ils gardent une trace, comme Gallimard jeunesse, ils verront bien que c’est le même pitch et le même auteur, même avec un autre titre…
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  792
   Âge  :  27
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes


Hello,

Pour moi, non. C'est malheureusement la porte à beaucoup d'abus. Imagine un auteur qui renvoie 3 fois ses corrections, puis qui se fâche à l'heure du refus parce que le CL, paumé entre toutes les versions, a lu le manuscrit 2.5 au lieu du 3.5... Si tout le monde fait ça, on ne s'en sort plus. D'autant plus que s'il devient admis que les ME acceptent qu'on leur renvoie des corrections, elles n'ont pas fini de recevoir des manuscrits inachevés.

Je suis passée par cette frustration aussi. Les manuscrits de De sueur et de ciel que j'avais fait éditer en vue des envois au ME papier comptaient encore beaucoup de fautes d'orthographe + des petits problèmes de virgules etc. Rien de méchant, mais je me dis parfois que c'est ce qui a pu faire la différence.

En cas de grosse refonte, j'attendrais mini un an avant de soumettre de nouveau. C'est aussi une façon de montrer qu'il y a eu un vrai retravail sur le texte et non juste "j'ai coupé des bouts" (si le délai est court entre les deux versions, on peut avoir ce sentiment là).

Et encore, tu ne seras absolument pas à l'abri qu'on te dise "on l'a déjà lu une fois, on ne va pas faire que ça".

Ce qui aurait été stratégique, c'est de couper, avant les envois. Mais bon ! C'est aussi comme ça qu'on apprend... Mes recherches éditoriales pour De sueur et de ciel ont essuyé plein d'erreurs de débutantes et je sais que je ne les ferai plus désormais !

Changer le titre pour noyer le poisson, pas fan. Il y a des chances qu'ils s'en rendent compte. Je sais que beaucoup de ME ont un logiciel de suivi des manuscrits qu'ils reçoivent/refusent etc.

Allez, haut-les-coeurs, il te reste encore plein de ME, non ?

Sinon, tu as pensé à aller faire un tour sur les salons, discuter ? ça permet de tisser des liens. Je crois que je te l'avais déjà dit, mais je pense que pour ton roman, le réseautage, ça peut être un bon filon.
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  331
   Âge  :  36
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tapage au bout de la nuit


Merci pour ta réponse.
Oui j’ai prévu d’aller au salon du livre de Montreuil début décembre.

En fait je n’imaginais pas t’envoyer à tout le monde, juste à une ME qui m’a répondu qu’ils ont aimé le projet mais que c’était un peu trop long pour eux, et à deux éditeurs à qui j’avais pu parler personnellement.
Pas à ceux qui m’ont ghostée, ni ceux qui ont dit que cela ne correspondait pas à leur ligne pour le moment
 
DianaDH
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  112
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  15/10/2021
    
                         
DianaDH  /  Barge de Radetzky


Bonjour! Ce que je ferais à ta place Charliie, c’est contacter directement la ME et les 2 éditeurs en question en jouant carte sur table avec eux.
« Mon projet vous intéressait mais pas en l’état, voilà, je l’ai profondément retravaillé et je suis sure  qu’il pourrait vous convaincre aujourd’hui ». Après tout, qui ne tente rien n’a rien. Mais je pense sincèrement qu’il faut faire preuve de transparence et ne pas essayer de les duper. Imagine s’ils s’en rendent compte, ils se diraient que tu as essayé de la leur « faire à l’envers », et la relation de confiance serait flinguée.
 
RoseAdams
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  92
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  21/07/2021
    
                         
RoseAdams  /  Pippin le Bref


charliie a écrit:

En fait je n’imaginais pas t’envoyer à tout le monde, juste à une ME qui m’a répondu qu’ils ont aimé le projet mais que c’était un peu trop long pour eux, et à deux éditeurs à qui j’avais pu parler personnellement.

Alors peut-être tenter celle qui t'avait répondu puisqu'elle t'avait dit pourquoi c'était un refus mais en expliquant ta démarche.
Pour les autres en effet il ne me semble pas judicieux de leur renvoyer car elles pourraient y voir un travail précipité, pas sérieux et cela pourrait jouer négativement pour de futurs envois.
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1034
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


Tu l'as complètement remanié ton manuscrit. On parle pas de corriger des fautes d'orthographes. Tu as supprimé autant de mots qu'un roman pourrait contenir, modifier tous tes chapitres, c'est comme un nouveau manuscrit à ce stade. Si c'est Gallimard, je pense que tu peux être honnête et leur dire que tu as fait des gros remaniements (et pas seulement des corrections), ils vont pas te rejeter pour ça. Par contre y a certaines ME qui, en lisant que tu l'as déjà renvoyé, vont même pas chercher à comprendre et le refuser sans ouvrir les documents joints. Et ça, c'est dommage.
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  612
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Hé ! Makarénine


Salut !

Je considère qu'un manuscrit totalement remanié peut être renvoyé aux maisons d'édition, y compris celles ayant émis un refus pour une mouture précédente.

En revanche, ce renvoi ne peut se faire qu'avec l'accord préalable de la ME (autant dire que beaucoup ne répondront pas). Je pense que le cas idéal serait un manuscrit refusé, mais ayant récolté des refus personnalisés.

Je me trouve actuellement dans cette situation avec 2 ME (Gallimard Jeunesse + Scrineo) ayant refusé la première version d'un manuscrit qui ont accepté de recevoir la seconde.

Je pense que poser la question ne pourra jamais t'être reproché. En revanche, envoyer la seconde mouture sans préavis, ça, ça peut pousser l'éditeur à refuser d'ouvrir le document.

A mon sens, tu es tout à fait dans ton droit tant que : 1) Les corrections sont effectivement conséquentes (bonus si elles sont basées sur un retour personnalisé) 2) L'éditeur a été contacté au préalable.


Par contre, je pense qu'envoyer un nouveau jet avant la réponse en mode "voici la meilleure version" ne se fait pas. Un manuscrit que tu envoies aux maisons d'édition est censé être propre, une version aboutie du texte tel que tu le conçois à un instant t. Je pense que ça peut renvoyer une image brouillonne et un brin péjorative que de laisser comprendre que tu as travaillé sur le texte pendant les envois. Ils pourraient y lire entre les lignes que tu as envoyé ton premier jet trop tôt et que ton attitude manque de professionnalisme. Je n'en suis pas certaine, mais pour moi, c'est un pari risqué.

Mais dans ton cas, pour les éditeurs ayant répondu, si c'était la forme actuelle qui les rebutait et que tu l'as drastiquement changée, je ne vois pas de souci. Veille simplement à ce qu'il y ait suffisamment de temps  entre leur refus initial et ta nouvelle soumisison pour qu'il semble logique que tu aies eu le temps de refondre ton manuscrit. Smile
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Une deuxième chance

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-