PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant
 

 La plainte du jour (ça fait du bien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


En ce moment, j'ai des publicités du genre : "Personnalisez votre enterrement" !  What a Face pale (y compris sur ce forum !!)

Non, mais ça va, quoi... (je me demande ce que je fais comme recherches pour finir par me retrouver avec ça ! en même temps, à force de décocher les cases (pour les cookies), j'ai souvent des publicités qui ne me correspondent en rien !  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f605  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f606  (enfin, je l'espère...  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f62c )
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1687
   Âge  :  73
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Fiancée roide


Note que quand tu affiches 101 ans dans ton profil, c'est pas très tonnant (rire). LOL. :mrgreen:
Les moteurs de recherche ne réfléchissent pas plus que ça...
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Les gens me déçoivent. Tout le temps. J'en ai marre.  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f616  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f616  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f616

Spoiler:
 

Et ça, ça fait plaisir, hein !!!  affraid affraid What a Face  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f605  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f606  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f606  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f606  What a Face  affraid affraid

La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 Sympa_10
 
Invitronocebo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  281
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  22/01/2021
    
                         
Invitronocebo  /  Autostoppeur galactique


J'ai repensé à des choses qui ont été dites lors du débat sur la maladie mentale ici. Je n'ai pas changé de positions mais j'ai réfléchi à ce qui a été dit.
Ce n'est pas pour remuer le couteau dans la plaie, je ne vais pas revenir dessus mais me servir de ce point en particulier comme base à une réflexion, qui sera peut-être agréable à lire pour certaines personnes.

On m'a dit que j'avais "intériorisé" le mépris de la maladie mentale, parce que je faisais une éloge de la pudeur, la résilience et la parole maîtrisée.
Je goûte à un concentré de ma pudeur (et d'une grande méfiance) depuis des semaines et je n'arrête pas de l'avaler encore et encore.

Quand j'étais plus jeune, je détestais les "Ca va ?", je les combattais avec une vraie rage. Je répondais systématiquement non en fixant la personne en face de moi, juste pour voir le plaisir de la confronter à sa politesse sans fond. Aujourd'hui je me ferai rouler des yeux mais j'ai conservé de cette époque très aigre et colérique un mantra de malhonnêteté. C'est un lieu commun de dire que la majorité des gens ne répondent pas sincèrement aux "Ca va ?" et que cette sincérité se borne à quelques amis privilégiés...Et encore. Qu'on porte tous un masque, bref, toute la marotte des façades que les adolescents connaissent bien.

J'ai compris qu'on était obligé de mentir pour porter le poids des choses, souvent des autres. On ne peut pas être malheureux devant ses enfants, on ne peut pas être malheureux quand on mène des gens, peu importe à quelle échelle. Tous les enfants de dépressifs ou d'adultes n'ayant pas appris à gérer leurs émotions quelques qu'elles soient vous le diront : C'est un enfer à vivre.

Mais aujourd'hui, je voulais parler d'une affaire bien personnelle concernant la question du "Ca va ?", maintenant que j'ai 23 ans et plus 16.  J'ai toujours une espèce de colère profonde pour  ces moments là, ça me prend aux tripes, ça m'hérisse quand un ou une amie me le demande, encore plus quand c'est quelqu'un avec qui j'ai une proximité intime. Quand ça n'est pas dans le cadre de la politesse mais bien un "Ca va ?" concerné. Je ne le fais jamais mais j'ai systématiquement envie de leur sauter au visage.

A part mon psy, je n'ai jamais, presque jamais pu être honnête avec quelqu'un sur mon état. Les trois fois où j'ai lâché prise, je me suis fais larguer quelques semaines après, quand ce n'était pas des jours. J'ai des souvenirs très nets, certains traumatisants, de ces moments à nus, parfaitement nus, où j'ai parlé sans retenir ma langue, qui se sont retournés contre moi.

L'idée n'est pas de me victimiser, ça n'était pas le seul motif d'une rupture, il n'y en a jamais qu'un de toutes façon. Mais c'était quand même l'élément déclencheur.

La majorité des gens proches n'en n'ont strictement rien à foutre de si vous allez bien ou non. Ou plutôt, ils viennent chargés d'intérêt. Evidemment qu'on l'est tous, mais en apprenant l'empathie, on essaye de mettre ça de plus en plus de côté. Il y a celle qui vient pour être rassurée. Il y a celle qui vient pour voir si elle vous excite toujours. Il y a celui qui est là pour asseoir doucement une forme d'ascendant viril, vous pousser à vous mettre dans la faiblesse, pour mieux vous écraser plus tard. S'il ne vous écrase pas directement, en vous faisant ressentir que vous manquez au fond, de force et de teneur. Il y a celui qui vous assène de conseils aussi, avec ces sobriquets de merde paternalistes, tout ça pour jouir de sa supériorité. Parce que la "bienveillance" peut être un déploiement de supériorité aussi...Combien de fois j'ai vu des Jean-Jésus au rabais venir faire les gentils pour briller devant une fille ou devant eux même.
Il y a celle qui vient aussi pour se victimiser, espérant qu'en se montrant honnête sur ses tensions et ses frustrations, elle puisse se victimiser. Qu'elle ait un prétexte pour retourner la douleur dans son sens. C'est vampirique

Homme ou femme, je n'ai jamais senti de bienveillance ou plutôt de volonté sincère à m'écouter. Toujours tendu entre une angoisse, un désir, un mépris ou une jalousie. Quand je dis "Non je ne vais pas très bien", je me mets toujours dans une position qui sera forcément humiliante ou qui va mener à ce que je rassure, au fond, la personne en face de moi.

En fait, il y a une certaine pression à aller mal avec ces gens-là. On est moins stimulant et on sent parfois que la personne peut aller très vite ailleurs, maintenant que les nerfs retombent. Il n'y a pas d'amour, il n'y a rien de concret. Un autre lieu commun, mais on réalise intimement, que l'on est que de passage et que tous les mots plus grands les uns que les autres ne valent rien.
Aller mal, c'est prouver à ceux qui devraient pourtant être une forme d'accroche à la surface, qu'on ira pas mal longtemps, qu'on va rester performant, compétitif.

Peut-être est-ce le propre de la vie, peut-être que moi-même ai-je fais cet effet là à des gens que j'ai essayé d'aider ou que je suis paranoïaque, mais je passe mon temps en ce moment à subtilement choisir mes mots pour ne pas faire éclater les gens qui se préoccupent de mon état.
Ca allait pour mes parents aussi, peut-être les pires en la matière.
Vraiment, je n'exagère pas quand je dis que je n'ai presque jamais senti que je pouvais lâcher prise avec l'autre. Que ça soit à cause de son impuissance (c'est souvent le cas, l'idée n'est pas de diaboliser l'autre) ou sa malveillance (souvent masculine, mais pas que).

De fait, on a deux choix. Sois on fait un procès à l'humanité toute entière et on reste pétris de ressentiment, sois on accepte sa solitude et on essaye de construire un espace intérieur solide, fiable. J'ai plus peur du nihilisme que de la dureté.


Aussi, j'en profite pour dire que les gens qui incitent constamment à "montrer ses  émotions, sa fragilité" en ont souvent le privilège ou pire, se voilent la face. D'ailleurs ce sont souvent les mêmes gens qui vont dire qu'on est pas "le psy d'untel" ou vous singer à base de "ouin ouin" (il faudrait savoir si parler à coeur ouvert est une force ou une honte).
Ce n'est pas aussi simple. Les gens ne sont pas bienveillants par essence, c'est faux. Evidemment que la peur fige tant de gens, les hommes en particulier, mais c'est parce que les gens sont carnassiers ou incapables de vous aider. Ouvrez votre ventre et vos tripes vont tomber par terre.

En fait, quand on me dit ça, j'ai juste l'impression d'être culpabilisé une énième fois par quelqu'un qui me bornerait, avec plein de condescendance, à une espèce de mythe, de virilité réfractaire ou encore à une faiblesse, au fond. "La force, c'est de savoir parler". Oui ça demande du courage. Ou pas...Ca dépend du contexte. Du personnage qu'on s'est fabriqué.
C'est facile de parler quand tout le monde vous voit comme une victime.
Ce sont aussi des gens qui n'ont manifestement jamais souffert de la rumeur. Qui n'ont porté ni Sambenito ni Cozora, en famille, dans le cercle amical ou professionnel.
Ma ville est petite, j'ai déjà rencontré des gens que je ne connaissais ni d'Eve ni d'Adam dans un bar où je n'allais jamais savoir qui j'étais, ce que j'avais prétendument fait et d'autres choses que je n'avais pourtant confié qu'à une ou deux personnes. L'exemple est extrême, mais bon.

Tout ça pour dire que souvent tout ce discours et ces "Ca va ?" sont pétris d'ego. "Moi, je suis à l'aise avec ma douleur et je sais m'ouvrir." Moi moi moi...
Ces "Ca va ?" qui ne sont que des "Dis-moi que je/tu vaux encore le coup".
Je ne dis pas que je suis une aide parfaite, ni que je ne souffre pas des défauts que j'ai énuméré dans ma liste. C'est humain, trop humain, comme le livre de Nietzsche. Mais j'essaye toujours d'aider l'autre et de m'effacer quand je le fais.

Je pense que la bienveillance, c'est savoir s'éteindre et écouter l'autre, au moins quelques minutes.   Les confessionnaux et les divans nous gardent du regard et de la présence de l'autre pour une raison.

J'espère que des gens se retrouveront dans ce que je dis, ça a été particulièrement lourd ces derniers temps. Bonne journée
 
Pie Rat
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1398
   Âge  :  32
   Localisation  :  Mont Chauve
   Pensée du jour  :  42
   Date d'inscription  :  19/03/2020
    
                         
Pie Rat  /  Tentatrice chauve


YouTube aujourd'hui : 1 heure de programme =15 pubs... J'ai pas regardé jusqu'au bout.
https://antoinedazy.fr
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  654
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Hé ! Makarénine


Je me suis testée à la ligature de mon bonsaï et j'ai cassé 3 branches ptdr What a Face
En ligne
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  283
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


Il fait tellement froid chez moi que je tremble Laughing Et l'hiver n'est pas encore là.
Sinon j'ai entendu dire qu'Editis allait manger Hachette. J'imagine que des ME de chez Hachette vont fermer du coup. pale
 
Paulemile
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1505
   Âge  :  36
   Localisation  :  Esbly (77)
   Pensée du jour  :  Dans la tête de Doug Marlow
   Date d'inscription  :  09/11/2018
    
                         
Paulemile  /  Roland curieux


Ça commence à pas mal m'emmerder quand on regarde une série ou un film, et qu'un couple s'embrouille, et que ça fout une tension affreuse dans la pièce, parce que c'est EXACTEMENT le même sujet sur lequel ma copine et moi on s'embrouille en ce moment. Ça arrive super souvent, et sur beaucoup de sujets. Même que parfois, l'embrouille de la télé se transforme en embrouille réelle :mrgreen:
Je vais finir par croire qu'on a des problèmes :mrgreen:
 
Pich
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  214
   Âge  :  33
   Localisation  :  Le Nébulion
   Pensée du jour  :  Les étoiles, les ¨stars¨ des galaxies. Les planètes sont folles d'elles
   Date d'inscription  :  01/03/2021
    
                         
Pich  /  Autostoppeur galactique


Hahahahaha !... same Crying or Very sad. Écouter des séries télé avec sa copine est une arme à deux tranchants.
 
Jedewyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  745
   Âge  :  26
   Localisation  :  Entre le Rohan et Malaz
   Date d'inscription  :  15/12/2016
    
                         
Jedewyn  /  Blanchisseur de campagnes


Vouloir se connecter au site de l'ANTS pour ma prochaine carte ID.
Me connecter via France connect.
Constater que l'ANTS reconnait mon nom et mon dossier via ce système.
Constater aussi que l'ANTS ne reconnait pas mon adresse mail.
Ne pas pouvoir me connecter.
Dépérir.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Aïe, bon courage, JEDEWYN, je trouve ce "tout numérique" de plus en plus flippant, limite dystopique... pale

Plainte du jour (avec un jour de retard) : fuite du chauffe-eau de ma voisine du dessous, évacuée par les pompiers... 
Spoiler:
 
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


C'est quoi, ça : personne ne se plaint depuis plusieurs jours... Evil or Very Mad ? Pffff....  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f605  La plainte du jour (ça fait du bien) - Page 10 1f606 

C'était le premier motif de ma plainte.

Le second est : quand tu poses des questions précises 
Spoiler:
 
et que tu obtiens des réponses vagues, et que tu n'oses pas reposer les questions mais que tu en déduis : qu'on les estime illégitimes, ou simplement, qu'on s'en fout que tu ne puisses pas "t'organiser dans ta tête"... 

Spoiler:
 
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  654
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Hé ! Makarénine


J'ai voulu regarder Don't Breathe 2 et maintenant ma journée est gâchée tellement ce film est scandaleux.

Je ne le conseille PAS DU TOUT

Spoiler:
 
En ligne
 
Pie Rat
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1398
   Âge  :  32
   Localisation  :  Mont Chauve
   Pensée du jour  :  42
   Date d'inscription  :  19/03/2020
    
                         
Pie Rat  /  Tentatrice chauve


Pas très bon karma, ces jours ci... C'est pesant.
C'est fait de petites choses, des personnes qui disent des choses crus, de simples manque de bol, des petits riens mais cumulés, empilés, il y en a toujours un nouveau à la suite du précédent. J'espère que le cercle vicieux va vite se rompre ça devient pénible.
https://antoinedazy.fr
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Moral flingué, mais genre complètement (comme PIE RAT : c'est pas un gros truc, mais une accumulation de petites choses + l'heure d'hiver qui n'aide pas, quoi... + baisse des températures, etc, etc... ) 

Spoiler:
 
 

 La plainte du jour (ça fait du bien)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 10 sur 14Aller à la page : Précédent  1 ... 6 ... 9, 10, 11, 12, 13, 14  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-