PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Souci de temporalité du récit : mélange de l'imparfait / présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Zabriskie73
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  03/08/2021
    
                         
Zabriskie73  /  Homme invisible


Liréo a écrit:
Je t'avoue que je n'en sais rien. Probablement, mais il est difficile de se prononcer quand on n'a pas tout le texte sous les yeux... Mais si je comprends bien, tu fais un flashback dans un flashback? Tu ne choisis pas la facilité...

Non pas de flash-back au carré lol.
Il y a une ligne de temps principale qui s'achève temporairement ainsi :

Le véhicule démarra et il passa le mur d’enceinte de la maison d’arrêt pour la première fois en dix-huit mois (...) Cependant, il n’éprouvait ni peur, ni impatience. L’esprit était ailleurs, loin d’ici, réfugié dans une vie antérieure, celle des jours heureux, des jours révolus, et tout le reste l’indifférait.  

Et donc le flash-back qui explique temporairement le contexte des 3 semaines précédentes durant le trajet : Recroquevillé sur lui-même...

Retour à la ligne de temps normal : Le fourgon s’arrêta et ses portes s’ouvrirent.

Donc le plus-que-parfait, s'il est un peu plus lourd à lire, me paraît plus approprié, encore que je me demande si ta proposition ne serait pas juste elle aussi.
 
Zabriskie73
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  03/08/2021
    
                         
Zabriskie73  /  Homme invisible


hodobema a écrit:
Moi je dirais :

"Et un monstre, ça se huait, ça s’écartelait, ça se déchirait en mille morceaux, ça se brûlait en holocauste. L’opinion publique était maintenant chauffée à blanc, mais pourtant sans unanimité."

Même le présent de vérité générale dans un récit écrit au passé, je suis pas fan. Je mettrais TOUT au passé (ou tout au présent)

Je pense que les 2 positions sont défendables.
Si j'écris ce passage au passé, je suis rigoureux, et je reste en tant qu'auteur à distance du texte, mais je trouve la lecture à haute voix moins fluide.
En passant au présent de vérité générale, je brise en quelque sorte le quatrième mur et le lecteur et moi, mais ça sonne mieux je trouve.

Il faut savoir que lors de mes corrections, je relis systématiquement le texte à haute voix puisque j'attache une grande importance à la "musicalité" du texte, quitte à adopter parfois des tournures de phrases peu orthodoxes. Je n'ai pas spécialement une bonne diction alors si les syllabes s'enchaînent mal pour moi, je dois adapter le texte jusqu'à ne plus écorcher les mots.
 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1166
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Effleure du mal


Le "Recroquevillé" n'est pas très clair, est-il recroquevillé physiquement dans la camionnette? Ou est-ce à prendre au sens figuré comme un état léthargique dans lequel il était plongé depuis trois semaines? je ne sais pas si je me fais bien comprendre.
En ligne
 
Zabriskie73
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  03/08/2021
    
                         
Zabriskie73  /  Homme invisible


Liréo a écrit:
Le "Recroquevillé" n'est pas très clair, est-il recroquevillé physiquement dans la camionnette? Ou est-ce à prendre au sens figuré comme un état léthargique dans lequel il était plongé depuis trois semaines? je ne sais pas si je me fais bien comprendre.

Eh bien je m'aperçois que ce bout de phrase fait un peu la transition entre le passé et le présent.
Il était déjà recroquevillé sur lui-même 3 semaines auparavant, et il l'est toujours dans le fourgon au temps présent.
Dans le texte, on comprend très vite qu'il se fiche totalement de tout ce qui lui arrive.
C'est donc un sens figuré : il n'est pas catatonique, mais son propre sort et le monde alentour ne l'intéresse plus du tout. On pourrait aussi dire "replié sur lui-même" mais je trouve l'usage de recroqueviller encore plus parlant.
 
Liréo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1166
   Âge  :  39
   Pensée du jour  :  La beauté sauvera le monde...ou le détruira.
   Date d'inscription  :  12/06/2021
    
                         
Liréo  /  Effleure du mal


Dans ce cas, je pense que c'est précisément ce mot "recroquevillé" qui en faisant office de transition, rend ta concordance des temps un peu bancale.
Je te propose ceci: "Il demeurait recroquevillé, insensible au brutal orage médiatique sur son affaire, que les autorités avaient absolument tenu à garder secrète.
En ligne
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1005
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


Alors certes le présent de vérité générale peut être utilisé, ça dépend des goûts ça c'est clair. Tu peux donc le garder sans soucis.

Mais le passage : "Or, il y a trois semaines, des fuites issues des milieux animalistes vinrent briser l’omerta. Sans surprise, JT et canards trouvèrent leur bête de foire, leur monstre à présenter au grand public." C'est clairement une erreur de concordance et ça ne se discute pas je pense.

Après si tu ne veux rien modifier bah ne modifie rien
 
Zabriskie73
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  03/08/2021
    
                         
Zabriskie73  /  Homme invisible


hodobema a écrit:
Alors certes le présent de vérité générale peut être utilisé, ça dépend des goûts ça c'est clair. Tu peux donc le garder sans soucis.

Mais le passage : "Or, il y a trois semaines, des fuites issues des milieux animalistes vinrent briser l’omerta. Sans surprise, JT et canards trouvèrent leur bête de foire, leur monstre à présenter au grand public." C'est clairement une erreur de concordance et ça ne se discute pas je pense.

Après si tu ne veux rien modifier bah ne modifie rien

Je pense que tu as sauté quelques messages puisque j'ai bien pris en compte dans mon texte les changements adéquats proposés pour cette phrase de départ.
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1005
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


J'ai lu tous les messages et je ne vois pas où tu donnes raison à d'autres quant à cette partie de ton extrait (et je parle bien de "Or, il y a trois semaines, [...] au grand public". Je ne vois que toi en train de justifier tes choix de conjugaison quand on te donne notre avis (alors que tu nous as justement demandé notre avis). Peut-être que je lis mal entre les lignes
 
Zabriskie73
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  16
   Âge  :  49
   Date d'inscription  :  03/08/2021
    
                         
Zabriskie73  /  Homme invisible


hodobema a écrit:
J'ai lu tous les messages et je ne vois pas où tu donnes raison à d'autres quant à cette partie de ton extrait (et je parle bien de "Or, il y a trois semaines, [...] au grand public". Je ne vois que toi en train de justifier tes choix de conjugaison quand on te donne notre avis (alors que tu nous as justement demandé notre avis). Peut-être que je lis mal entre les lignes

Liréo m'a suggéré des changement à 15h54.
Je les ai trouvé très juste à 16h01.

Et oui, parfois les alternatives et corrections me semblent judicieuses et je les intègre avec plaisir.
D'autres fois, c'est plus discutable, notamment parce que ça ne s'accorde pas avec le ton général du reste du texte.
Même s'il y a des règles, la littérature n'est pas une science exacte, et je reconnais que je manque d'orthodoxie grammaticale (d'ailleurs j'ai toujours été nul en grammaire). Voilà pourquoi j'aime connaître LA règle juste, et ensuite, comme tout auteur libre de ses textes, il m'appartient en effet de la suivre ou de la contourner. En tout cas, tu fais erreur en croyant que je cherche ici une validation narcissique. Cette interprétation ne peut pas être plus éloignée de la vérité. Pour faire simple, comme je vais publier mon roman en ebook, je souhaite simplement que ma correction soit grammaticalement valide, et c'est tout ce qui m'importe à l'arrivée. Que cela plaise ou non au lecteur, n'est absolument pas ma préoccupation.
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1005
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


D'accord, si tu le dis
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Souci de temporalité du récit : mélange de l'imparfait / présent

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-