PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Le nombre de chapitres dans votre livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Sklaërenn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1512
   Âge  :  28
   Localisation  :  Dans le lointain des mystères
   Pensée du jour  :  I'm the fucking writer for my story life
   Date d'inscription  :  15/06/2013
    
                         
Sklaërenn  /  Roland curieux


Je n'ai encore jamais fini de projet dans l'immédiat, mais sur mon projet actuel, j'ai déjà 41 chapitre ( et je n'ai pas fini ) qui tournent majoritairement autour des 2500 mots. ( parfois plus, parfois moins, j'ai remarquer que mes derniers tournaient quasi tous autour de 2100 et quelques mots ) Certains sont plus longs, mais c'est rare. Ils font la taille qu'ils ont besoin selon moi sans en rajouter et sans en oublier.
http://airyscine.forumgratuit.org
 
vichyssoise
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  243
   Âge  :  31
   Localisation  :  Quelque part dans le centre de la France, non loin des montagnes.
   Pensée du jour  :  dans les rues nantaises
   Date d'inscription  :  23/12/2020
    
                         
vichyssoise  /  Autostoppeur galactique


Je n'ai jamais trop réfléchi à cette question... Je le fais par instinct. Je m'arrête à la fin d'un chapitre quand je considère que c'est sa meilleure fin :mrgreen: .

Mon premier roman, j'avais 45 chapitres et 1 épilogues, mais les chapitres étaient plutôt courts. Actuellement, je suis sur la correction de mon deuxième et les chapitres sont plus longs. J'ai 29 chapitres et 1 épilogue.

Pour moi, la longueur d'un chapitre ne fait pas sa qualité. Je pense qu'il faut juste trouver le moment le plus juste pour en terminer un. Pour moi, la fin d'un chapitre doit laisser place à un léger suspens pour avoir envie de lire la suite :mrgreen:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Comme ELOPEZ, j'ai conservé, depuis la fameuse plate-forme "F", l'habitude de découper en chapitres de 7000 caractères, espaces inclus. 

Je trouve que c'est un format parfait, et moi-même, en tant que lectrice, je préfère les livres avec chapitres, et si possible, pas trop longs. 

Après, la longueur totale : c'est environ 200 000 caractères (espaces inclus) au minimum ; je dirais, entre 200 000 et 250 000 caractères au total. 

Comme je remarque que ça me convient et que tout s'emboîte parfaitement, je conserve le format.

Ceci dit : suis en train de lire "La vengeance m'appartient" (de Marie Ndiaye, qui est une pointure sur le plan littéraire... ) : hé bien, il n'y a aucun chapitre ( Sad ) et au passage, une profusion d'adjectifs et un excès d'adverbes (ce qui serait reproché à un auteur "de base"... ).

Donc bon : tout ça pour dire qu'il n'y a pas de règles dans l'absolu, mais que la tendance est tout de même les règles de type celles imposées par Fyc... (la plate-forme... ).
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1426
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Roland curieux


je lis Hippie de Paulo Coelho en ce moment et les chapitres sont très courts (2 à 4 pages), j'adore.
Je n'hésite pas à "lire encore un peu", "lire 10 minutes", "lire juste un".
Alors que quand les chapitres sont très long, je remets à plus tard et au final, je ne lis presque jamais.

Donc vive les chapitres courts!
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Fulgrimander
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  88
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  18/08/2021
    
                         
Fulgrimander  /  Pippin le Bref


Personnellement, mes chapitres font entre 2500 et 3500 mots.
J'ai beaucoup de difficulté à synthétiser ou à ne pas décrire, ce qui rend mes chapitres assez longs.
J'écris au gré de l'action et m'arrête quand l'intrigue permet une intensité, une exclamation qui me permettra de rebondir sur le chapitre suivant en tentant de donner l'envie au lecteur de continuer.
Quant au chapitrage, j'ai souvent un plan, mais j'ai tendance à me laisser aller et à ne pas forcément le suivre Razz mais une 20aine de chapitre c'est souvent ma moyenne, aux alentours de 3000 mots plus ou moins, voilà.

Je lis des romans aux chapitres moyens, 10/15 pages je pense.
Je reconnais que le chapitrage court permet une lecture plus rapide, si on a 5 mn, on peut se plonger dedans, surtout quand on n'aime pas, comme moi, s'arrêter en plein milieu d'un chapitre Razz
Néanmoins, je lis peu de romans à chapitres courts, ça me déstabilise un peu Laughing
Dans le sens où j'aime lire des descriptions, des choses qui prennent leur temps. Des chapitres trop courts me donneraient l'impression de rapidité, mais du côté "nerveux", après c'est ma façon de lire et d'écrire. Laughing Je comprends tout à fait les personnes qui préfèrent ces modes rapides, plus pratiques quand on a peu de temps.
 
RoseAdams
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  92
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  21/07/2021
    
                         
RoseAdams  /  Pippin le Bref


J'avoue ne pas avoir compté le nombre de mots de mes chapitres. Mais lorsque je lis un livre je préfère les chapitres courts. Lorsque j'écris je fais des chapitres court en général. Je pense qu'il faut faire comme on le sent vu que dans le monde de l'édition on trouve de tout.
 
HilnaMacPhom
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  193
   Âge  :  35
   Localisation  :  Brest
   Pensée du jour  :  Tout vient à point à qui sait attendre, ou pas
   Date d'inscription  :  02/07/2021
    
                         
HilnaMacPhom  /  Tycho l'homoncule


Moi j'écris sans chapitre, j'arrive souvent aux 75000 mots (environ).
Puis quand j'ai fini je coupe en onze ou douze chapitres que j'essaie de rendre équivalents en taille (dans le respect de l'intrigue, bien sûr).
Ceci dit, en ce moment je suis en correction / relecture et je vais sans doute augmenter mon nb de chapitres pour en faire des plus courts. Je pense aussi que selon le genre du roman il faut quand même tenir compte de certaines règles (sauf erreur, chapitres plus courts en romance qu'en essai, etc.)
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  792
   Âge  :  27
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes


Hello !

Dans le Son de la Baie, j'ai pas mal de chapitres de + 8000/9000 mots ^^ Pour des romans de +/- 100k. Aux premiers jets, j'en avais un de 11000 dans le tome 1, un de 12000 dans le tome 2... La moyenne est de 5000/6000.

En fait, je découpe chaque chapitre en plusieurs scènes avec des " *** ", sauf quand le fil de la narration ne se prête pas à une coupe, auquel cas je laisse couler.

Sur mon OS à paraître, pour 56k, j'ai 15 chapitres. Environ 3000-4000 mots. Mais l'intrigue est moins kaléidoscopique.

J'essaie de toujours les finir si ce n'est sur des cliffs, au moins des formulations un peu sympas qui ont pour but de suggérer une émotion particulière/l'envie d'en savoir plus. Parfois, quand l'occasion ne s'y prête pas, je fais simple aussi.

Côté lectrice, je suis pas fan des chapitres très court. J'ai le sentiment que ça me gêne dans mon "immersion", que l'auteur ne va pas en profondeur. Un peu comme les gens qui changent sans arrêt de sujet parce qu'ils sont incapables de parler de l'un eux de manière concrète. Souvent, quand je feuillette un roman et que je vois "chapitre 43" à deux-tiers, ça ne me met pas en confiance. Ce n'est pas ce que j'aime.

Je rejoins l'idée que le genre du roman compte pour beaucoup ! Les codes de l'un, les codes de l'autre...

Autre dimension à prendre en compte : les points de vues. Dans mon OS, j'ai un pdv à la 3rd personne mais centré sur un seul perso. Dans ma série, je brasse beaucoup plus de monde, donc forcément, les scènes s'étirent, vu que plusieurs sons de voix à faire entendre Smile

Et j'imagine que quand on écrit au Je en alternant les pdv... la question de la taille des chapitres prend encore une autre importance !
 
Stochastique
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  24
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  05/10/2021
    
                         
Stochastique  /  Homme invisible


Dans ce cas ces gros chapitres semblent davantage à des parties et les *** à des chapitres.

Dans mon cas j'ai 4 parties avec plusieurs petits chapitres (10-15 par partie par exemple), représentant des scènes différentes. Au début j'avais également pensé séparer par des *** mais au final j'ai préféré le structurer ces scènes en chapitres distincts.

Du coup cela revient au même j'ai l'impression.
 
Janol
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  15
   Âge  :  58
   Localisation  :  Amérique du nord
   Pensée du jour  :  Ce n’est pas quand on veut, on peut, c’est quand on le veut réellement, on le tente.
   Date d'inscription  :  13/01/2021
    
                         
Janol  /  Homme invisible


De mon côté chaque chapitre est un tout, étant la suite directe du précédent ou sa prolongation.

Le chapitre peut-être long comme court lorsqu'il y a rien de plus à dire. Je ne sens pas de diluer le texte pour en fin de compte n'avoir pas apporté plus mais en ayant perdu en rythme.

Les chapitres longs sont découpés avec des sous chapitres de telle sorte que le lecteur ait des repères.
https://phortail.org/running/
 
Pich
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  317
   Âge  :  34
   Localisation  :  Entre deux conduits
   Pensée du jour  :  Libre penseur
   Date d'inscription  :  01/03/2021
    
                         
Pich  /  Tapage au bout de la nuit


25 chapitres avec en moyenne 3500 mots par chapitres. Soit 90 000 mots dans les 320 pages format livre de poche.
 
douniajoy
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  27/05/2021
    
                         
douniajoy  /  Barge de Radetzky


je suis entre 2500 et 3000 mots par chapitre, j'en ai 15 pour le moment, je pense qu'il m'en reste un peu moins de la moitié Smile
J'en suis à 43000 mots et quelques pour le moment
https://www.douniajoy.com
 
Mardi
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  1861
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  19/03/2018
    
                         
Mardi  /  Journal du posteur


Hello Diouniajoy, n'oublie pas de passer par la section Accueil, ton premier message est censé être ta présentation (:
https://www.instagram.com/mardi.mardiii/
 
douniajoy
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  103
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  27/05/2021
    
                         
douniajoy  /  Barge de Radetzky


Désolée, merci, c'est fait ! Je pensais l'avoir fait au moment de mon inscription mais j'ai pas du bien faire à ce moment là Smile merci
https://www.douniajoy.com
 
Hortense
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  55
   Âge  :  34
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Ou pas ?
   Date d'inscription  :  31/10/2021
    
                         
Hortense  /  Clochard céleste


Pour l'instant j'en ai 17 mais ce chiffre va forcément évoluer. Possible que certains chapitres fusionnent ou que d'autres se dédoublent. Probablement pas plus une vingtaine à terme.
Le chapitre 1, qui a dépassé le stade de simple brouillon, fait à ce stade un peu plus de 3300 mots. Mais on n'est pas encore sur une version finale.

Vu mon intrigue et la façon dont je la raconte, j'aurai plutôt sur des chapitres longs (environ 5000 mots) car le chapitre est une vraie unité de temps et d'action dans mon récit.
Par respect pour le lecteur, je ne ferai pas des chapitres de 1200 mots et d'autres de 5000 mots... Si certains chapitres sont trop courts, je les fusionnerai ou je les supprimerai (les éléments importants seront incorporés sous forme de flash back ou de brève explication dans un autre chapitre).

Je pense que ça dépend vraiment de ce qu'on écrit et de la façon dont on décide de le raconter. Des chapitres courts nécessitent une multitude de petits rebondissements ; des chapitres plus longs sont prévus pour des rebondissements moins nombreux mais davantage développés. Des chapitres courts invitent à une multitude de personnages secondaires et d'arcs narratifs secondaires ; des chapitres longs vont se concentrer sur quelques personnages qui doivent être très développés et en totale immersion dans leur histoire.
C'est inévitable : à la fin, ça ne donne pas la même histoire.

Donc, comme pour tous les autres choix narratifs, je crois que ça dépend de l'histoire qu'on raconte et de la façon dont on veut la raconter. Il n'y a pas de règle, sinon de faire en fonction de l'histoire.
https://hortensemerisier.com/
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Le nombre de chapitres dans votre livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-