PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Nike : Jusqu’à -50% sur une sélection d’articles
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Lecture à voix haute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  808
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Hello les JE,

Alors que je vais me prêter à cet exercice pour la première fois sur un gros morceau de mon roman, je trouvais intéressant d'avoir votre retour d'expériences.
Jusque là je lis toujours dans ma tête, en parlant à moi même dans mes pensées. Mais j'ai souvent tendance à "sauter" les mots pour lire plus vite.

Je vais donc tenter la lecture à voix haute, voir ce qui cette fois-ci me sautera aux oreilles.
Est-ce que ça vous aide ? Est-ce que vous repérez d'autres choses que les problèmes de syntaxes ?
https://paigeeligia.com/
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


hello!

je déteste cet exercice, mais je le trouve très efficace pour relever les problèmes de "musicalité" d'un texte: les sonorités (allitérations pas voulues, rimes foireuses, etc), le rythme (enchaînement de phrases de même longueur, ou phrases trop longues qu'on n'arrive pas à lire sans s'essouffler), ce genre de trucs qui échappent à l'oeil, je trouve.
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  270
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  Vide Cor Meum
   Date d'inscription  :  08/01/2016
    
                         
A.J.B  /  Autostoppeur galactique


Essentiel !
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Lire à voix haute m'aide beaucoup aussi, pour le rythme et les trucs bizarres ! Mais on fatigue aussi plus vite et souvent en fin de séance je me mets à lire dans ma tête.

Comme Oryctérope, c'est super bien pour la musicalité et tout ce qui va avec !
 
Tocca
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  36
   Localisation  :  Auvergne
   Date d'inscription  :  17/05/2021
    
                         
Tocca  /  Barge de Radetzky


J'aime beaucoup cet exercice, même si ça peut être long et fastidieux.
Oui, c'est un moyen de repérer des coquilles, parce qu'on regarde le texte autrement, en sautant moins les mots. Mais comme l'ont fait remarquer Enir et Oryctérope, c'est excellent pour travailler le rythme et la musicalité du texte. Personnellement, j'ai trouvé mes textes transformés après cette phase de réécriture, avec un net progrès sur le style, la fluidité et le plaisir à lire.
(et si ta voix te fait pas trop peur, y a même moyen d'enregistrer : l'écoute permet aussi de repérer d'autres défauts du texte, notamment des longueurs dans la narration)
https://toccacieli.wordpress.com/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2654
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Ce qui pourrait être intéressant, c'est de faire des lectures croisées à haute voix : c'est beaucoup moins gênant de lire le texte de qqn d'autre.
En ligne
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Je pense que le fait d'être gêné par sa voix ou par le fait de lire son propre texte c'est aussi une habitude à prendre (même si lire le texte de quelqu'un d'autre est super enrichissant, et d'entendre quelqu'un lire notre texte permet aussi de voir si la ponctuation, le vocabulaire etc. font bien passer le ton/ambiance).

Par exemple, comme je fais un peu de radio, j'ai l'habitude de relire mes papiers ou mes intros à voix haute pour vérifier que je l'ai "en bouche" et que ce n'est pas trop écrit (l'écriture orale est différente). Du coup, lire mon propre texte pour le corriger ne me dérange pas.
 
Tocca
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  144
   Âge  :  36
   Localisation  :  Auvergne
   Date d'inscription  :  17/05/2021
    
                         
Tocca  /  Barge de Radetzky


Enirtourenef a écrit:
Par exemple, comme je fais un peu de radio, j'ai l'habitude de relire mes papiers ou mes intros à voix haute pour vérifier que je l'ai "en bouche" et que ce n'est pas trop écrit (l'écriture orale est différente). Du coup, lire mon propre texte pour le corriger ne me dérange pas.

Idem, la radio m'a beaucoup appris à apprivoiser ma voix, ce qui aide à mieux lire à voix haute de façon dynamique, et à savoir me réécouter. Mais je pense que sans cette expérience, j'aurais eu plus de mal avec cet exercice, et/ou qu'il m'aurait été moins utile ou plus long à réaliser (le texte lu aurait probablement été plus mou, et en me réécoutant, je me serais focalisé sur la voix plutôt que sur le texte).

En tous cas, ça vaut le coup d'apprendre à le faire, et c'est vrai que de commencer par les textes des autres est une bonne idée !
https://toccacieli.wordpress.com/
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  808
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Merci pour vos retours !

Dans mon cas j'ai l'habitude de parler à voix haute puisque c'est comme ça que j'ai toujours appris mes leçons et mes cours, je ne suis donc pas gênée par ma voix ça va !

Mais c'est vrai que d'autres peuvent buter dans des phrases qui elles vont nous paraitrent fluide à nous (comme cette phrase par exemple xD)
https://paigeeligia.com/
 
vichyssoise
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  253
   Âge  :  32
   Localisation  :  Quelque part dans le centre de la France, non loin des montagnes.
   Pensée du jour  :  dans un monde imaginaire
   Date d'inscription  :  23/12/2020
    
                         
vichyssoise  /  Autostoppeur galactique


Je pratique la lecture à voix haute en animations à la médiathèque. J'ai fais une formation le mois dernier, très bénéfique.

Il faut vraiment prendre le temps, poser des silences pour s'imprégner de l'ambiance du texte. C'est un exercice pas facile, qui se prépare en amont! Mais quel pied! Enfin, moi je prends beaucoup de plaisir même si je déteste ma voix :mrgreen:

voici les clés que je peux te donner suite à ma formation:

- Rester soi-même
- Poser des silences, tu peux les noter sur ton support (en général, moi je les mets à la fin de certaines phrases ou paragraphes).
- Mettre le ton sur les dialogues.
- Ne pas hésiter de jouer avec les expressions faciales. (Surtout que avec le masque, ça passe dans le regard)
- Regarder le public droit dans les yeux par moment (il faut qu'il se sente concerné)
- et ne pas oublier de faire les liaisons (les liaisons et moi c'est très compliqué!)

Pour te faire une idée, en ce moment je corrige mon 2eme manuscrit, et je lis à voix haute pour vraiment voir où ça colle pas. Et finalement, cette technique m'aide beaucoup pour ça! Je vais beaucoup plus vite!

Allez, courage! Respire profondément et tout va bien se passer :mrgreen: :mrgreen:
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1385
   Âge  :  50
   Pensée du jour  :  100HO7+LHO+L100
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Tentatrice chauve


Bonjour

La lecture à voix haute est une phase essentielle avant envoi aux maisons d'édition, et même après, au moment du BAT.
Je préfère une lecture solo, quand il n'y a personne dans la maison. C'est l'idéal, avec tout le monde à la maison, je parle à voix haute, mais le ton baisse avec l'agitation autour de moi. Ce que j'aime le plus, c'est au moment des dialogues où je m'amuse à imiter mes personnages, à ce moment-là, j'entends si leurs propos sonnent comme un vrai dialogue.
Cela-dit, quand je m'exprime j'ai un défaut d'élocution, je bafouille, bégaye, bute sur les mots, bref, je ne suis pas la personne idéale pour m'écouter parler. Du coup, je n'entends pas si le texte coule. Pourtant, cette technique me permets d'entendre les redondances et autres joyeusetés d'un premier jet corrigé X fois.

En espérant t'avoir aidée.
Bonne journée.
 
Bru
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  455
   Âge  :  34
   Localisation  :  Anjou
   Pensée du jour  :  De celui qui part ou qui reste, lequel est le plus égoïste?
   Date d'inscription  :  22/11/2012
    
                         
Bru  /  Pour qui sonne Lestat


Coucou !

Pour moi aussi, la lecture à voix haute est une étape obligatoire quand je révise mes textes : comme les autres, je peux ainsi entendre si les phrases sont équilibrées/trop longues, et si la tournure est naturelle (pour moi).
https://tradition-creation.com/
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  808
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je vous avais lu mais je n'avais pas eu le temps de vous répondre Wink

Vous confirmez l'importance de cette lecture à voix haute, pour trouver les redondances, voir si le texte coule et si les dialogues sont assez vivants.

Maintenant je me demande : qui ne fait pas la lecture à voix haute et pourquoi ?

https://paigeeligia.com/
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Avant, je ne faisais pas de lecture à voix haute parce que je trouvais ça fastidieux, et que aussi justement toutes les erreurs ressortaient et je n'étais pas encore prête à m'y confronter vraiment (j'étais ado).
J'avais entendu parler de cette astuce en tombant sur l'interview d'une autrice, donc je dirais que peut-être que des personnes ne font pas ça aussi parce que ça leur vient pas à l'idée et qu'ils savent pas que ça se fait.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2654
   Âge  :  39
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Je lis rarement à voix haute plus de 30 secondes. C'est le temps qu'il me faut pour me rendre compte que je parle tout haut et me sentir conne. C'est plus le fait de parler à voix haute qui me gêne que d'entendre ma voix ou autre.
En ligne
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Lecture à voix haute

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-