PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 Pourquoi les ME refusent-elles les séries ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  196
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tycho l'homoncule


En me promenant sur différents sites de maisons d'édition, je me rends compte que nombre d'entre elles refusent désormais les manuscrits s'il s'agit du premier tome d'une série (trilogie ou autre).

Est-ce que quelqu'un aurait une idée du pourquoi de la chose ?

Merci
En ligne
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1903
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Parce que cela demande plus d'engagement de la part de la ME :
- ils ne sont pas sûr que l'auteur soit fiable (qu'il écrive toute sa saga ou qu'il soit ok pour faire des corrections) donc ne pas s'engager à long terme permet de de ne pas reprendre l'auteur sur un 2e livre si ça se passe mal
- ils ne sont pas sûr que cela va se vendre
- cela bloque leur planning de sortie
 
Scribolitain
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  12/04/2021
    
                         
Scribolitain  /  Pippin le Bref


Il y a plus de risques avec une série :
- Le risque que l'auteur (surtout si c'est son premier roman) s'essouffle et n'aille pas au bout
- Le risque que ça ne fonctionne pas et que les ventes des tomes 2, 3, 12 soient minimes, ce qui représente une perte importante.

Edit : ça fait un peu doublon avec ce que Tengaar a dit, mais tu vois l'idée du coup

Je crois aussi que les séries plaisent moins dans l'absolu. Les gens lisent moins et préfèrent un one shot puis passer à autre chose plutôt que suivre une histoire sur des milliers de pages.

Certaines maisons prennent ce risque mais c'est vrai qu'elles sont peu nombreuses. Il vaut mieux, en tant qu'auteur, avoir un peu de bouteille, avoir fait ses preuves, pour espérer publier une série. Mais il reste des exceptions Smile
https://scribolitain.com/
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  196
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tycho l'homoncule


Je comprends mais en fait, je ne vois pas vraiment en quoi le risque est plus élevé que pour un premier roman en one shot :

- sur un one shot aussi, cela peut mal se passer, l'auteur peut ne pas vouloir faire de corrections ou autre
- sur un one shot aussi, on n'est jamais sûr que cela se vende
- ce n'est pas parce qu'on publie un premier tome qu'on est obligé de publier les autres, si ?
- pourquoi cela bloque-t-il leur planning de sortie ? Ils restent maîtres de planifier tout comme bon leur semble, non ?

En gros, cela ne coûte pas grand chose d'accepter un manuscrit de trilogie, à part du temps de lecture, comme pour le reste. Si on ne sent pas l'auteur, on ne publie pas...

On peut aussi demander un synopsis des tomes suivants.
Peut-être parce que je viens de l'audiovisuel, j'ai du mal à voir en quoi le risque est plus grand.
Comme pour les séries, au pire, on annule la suite...

Merci encore pour les éclaircissements 🙂
En ligne
 
Scribolitain
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  81
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  12/04/2021
    
                         
Scribolitain  /  Pippin le Bref


charliie a écrit:

- ce n'est pas parce qu'on publie un premier tome qu'on est obligé de publier les autres, si ?

Certaines maisons, en effet publient des tomes 1, 2 et puis s'arrêtent avant la fin parce que les ventes ne sont pas terribles. Je suppose qu'en terme d'image pour la maison, c'est pas génial. Des lecteurs restent sur leur faim et au bout d'un moment, ils deviennent plus réticents à acheter de nouvelles séries.

C'est un peu la même chose en audiovisuel, quand des séries ne sont pas renouvelées. Les spectateurs sont en colère et on les comprend.
https://scribolitain.com/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1903
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


charliie a écrit:
Je comprends mais en fait, je ne vois pas vraiment en quoi le risque est plus élevé que pour un premier roman en one shot :

- sur un one shot aussi, cela peut mal se passer, l'auteur peut ne pas vouloir faire de corrections ou autre
- sur un one shot aussi, on n'est jamais sûr que cela se vende
- ce n'est pas parce qu'on publie un premier tome qu'on est obligé de publier les autres, si ?
- pourquoi cela bloque-t-il leur planning de sortie ? Ils restent maîtres de planifier tout comme bon leur semble, non ?

Si ça se passe mal sur un livre, tu n'as pas forcément envie de reconduire l'expérience sur plusieurs. Or, une ME qui passerait son temps à publier des premiers tomes et jamais la suite finirait par perdre des lecteurs : elle perdrait en crédibilité. Une ME peut difficilement s'amuser à annuler ses séries en cours, d'autant que généralement, ils s'engagent par contrat à publier une série en entier.
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  196
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tycho l'homoncule


Tengaar a écrit:

Si ça se passe mal sur un livre, tu n'as pas forcément envie de reconduire l'expérience sur plusieurs. Or, une ME qui passerait son temps à publier des premiers tomes et jamais la suite finirait par perdre des lecteurs : elle perdrait en crédibilité. Une ME peut difficilement s'amuser à annuler ses séries en cours, d'autant que généralement, ils s'engagent par contrat à publier une série en entier.

Je comprends, mais avant d'en arriver là, il y a la lecture du livre en soi, la rencontre avec l'auteur, l'intention derrière le projet, etc.
Je trouve dommage de refuser avant même de savoir de quoi il s'agit et si ça vaut le coup...
En ligne
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  196
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tycho l'homoncule


Si le travail avec l'auteur se passe mal, on peut toujours lâcher le projet avant l'édition réelle du livre aussi.
Bref, il me semble qu'il y aurait quand même intérêt à lire et rencontrer les gens au lieu de simplement refuser en bloc et ne même pas chercher à voir plus loin...
En ligne
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1257
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Tentatrice chauve


Le problème c'est que "lâcher le projet avant l'édition réelle" n'est pas toujours possible puisqu'il y a un contrat, que l'on ne peut rompre que si l'une des parties ne l'a pas respecté, ou alors à l'amiable mais il faut que les deux soient d'accord et l'auteur à qui l'éditeur dit "rompons le contrat" risque de l'avoir un peu mauvaise... On peut aussi demander des corrections avant de signer le contrat, pour tester l'auteur, mais l'auteur n'accepte pas toujours.

Mais il y a encore des ME qui publient des sagas, et des jeunes ME en plus, pour qui le risque est plus grand ! (Raven et Bêta Publisher, par exemple) donc tout espoir n'est pas perdu de caser une série !
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5014
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


charliie a écrit:
Bref, il me semble qu'il y aurait quand même intérêt à lire et rencontrer les gens au lieu de simplement refuser en bloc et ne même pas chercher à voir plus loin...

Ça serait dans l'intérêt des auteurs bien plus que dans celui des maisons.
Si ces maisons se permettent de fermer leurs soumissions aux séries, c'est qu'elles ont déjà des tas de propositions pour des OS, qui sont sans doute aussi bons que d'éventuelles séries : dans ce cas, qu'est-ce qu'elles gagneraient à sortir de leur routine ? Si ça leur convient comme ça ?

Pour moi, ce serait comme dire qu'une maison qui ne publie pas de SF devrait en lire et rencontrer les gens au lieu de refuser en bloc parce que, sait-on jamais, ça peut être un projet génial...

Par ailleurs, oui, certaines maisons ne veulent pas de séries, mais il y en a plein qui en acceptent Wink Et il y a également la possibilité de vendre son premier tome comme un one-shot (même si ce n'est pas toujours simple, j'en ai conscience) et, une fois la confiance établie, proposer de continuer sur une série... Je l'ai déjà vu, plus d'une fois.


Pourquoi les ME refusent-elles les séries ? Cde10010Pourquoi les ME refusent-elles les séries ? Ftbout10Pourquoi les ME refusent-elles les séries ? Insta11Pourquoi les ME refusent-elles les séries ? 1539428768-d-p-boutonPourquoi les ME refusent-elles les séries ? 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  226
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


Je connais une ME qui ne prend plus que des séries par contre. Je n'ai plus le nom en tête cependant Rolling Eyes Mais c'est bien marqué sur page de contact pour soumission. Et comme dit Flora, il y en a encore plein qui en acceptent, ne serait-ce que Livresque par exemple.

Flora a écrit:
Par ailleurs, oui, certaines maisons ne veulent pas de séries, il y en a plein qui en acceptent Wink Et il y a également la possibilité de vendre son premier tome comme un one-shot (même si ce n'est pas toujours simple, j'en ai conscience) et, une fois la confiance établie, proposer de continuer sur une série... Je l'ai déjà vu, plus d'une fois.
C'est une bonne idée oui, il faut juste tourner son premier tome de manière à ce qu'il n'y ait pas une impression d'inachevée. Ce n'est pas forcément facile à faire par contre, surtout si le manuscrit est déjà écrit.
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  196
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tycho l'homoncule


Du coup, ça vaudrait peut-être le coup de les référencer 🙂
J'ai fait un grand tour en utilisant les listes de ME jeunesse et young adult, mais je n'ai pas vu de page de soumission qui explicite chercher des séries.

Chez PKJ par exemple, je trouve étrange qu'ils refusent les soumissions de séries alors qu'ils en publient plein...
En ligne
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  742
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Blanchisseur de campagnes


Y'a aussi des maisons qui exigent de recevoir tous les tomes de la série, d'un bloc (éditions Caravelle par exemple). Inutile d'envoyer juste le tome 1 : c'est tout ou rien.
ça se conçoit, ça leur éviter de signer une saga qui ne sera jamais terminée.

Et il y a aussi des maisons qui ne publient QUE des séries (So Romance) : inutile de leur envoyer des one-shot. Leurs ventes croissent sur la fidélité : les ventes du T2 relancent celles du T1, etc. ça rallonge la durée de vie de leurs publications et rentabilise leur travail.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
charliie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  196
   Âge  :  35
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  28/05/2021
    
                         
charliie  /  Tycho l'homoncule


@ELOPEZ7228 Intéressant ! 🙂
En ligne
 
Sklaërenn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1348
   Âge  :  27
   Localisation  :  Dans le lointain des mystères
   Pensée du jour  :  I'm the fucking writer for my story life
   Date d'inscription  :  15/06/2013
    
                         
Sklaërenn  /  Tentatrice chauve


Déjà, perso, je pense que si on souhaite partir sur l'édition d'une série, le mieux serait d'avoir écrit tous les tomes. Tenir dans la longueur c'est pas rien. Donc, je comprends totalement pourquoi elles se protègent comme ça. De mon côté, j'entends démarcher les ME que lorsque j'aurais mis le point final au premier jet de mon T.2.  Or concours à la limite. Parce que je trouve que c'est mieux ( des deux côtés ) ça fait plus sérieux en tant qu'auteur et ça enlève le côté pression quant à devoir écrire la suite si ce n'est pas fait et je trouve ça rassurant pour les ME de savoir que tout est écrit et qu'il ne se lancent pas avec quelqu'un qui va les lâcher en cours de route. Par contre, ça demande plus de temps c'est sur. Surtout dans le cas d'une longue série. Après, c'est mon fonctionnement, mon point de vue etc.. sur le sujet, pas une vérité universelle ^^
http://airyscine.forumgratuit.org
 

 Pourquoi les ME refusent-elles les séries ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 5Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-