PortailAccueilRechercherDernières imagesS'enregistrerConnexion
-59%
Le deal à ne pas rater :
TEFAL Marmite 28 cm inox – Tous feux dont induction – 9,6 L
21.99 € 53.97 €
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Rupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Auralyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  26/01/2019
    
                         
Auralyn  /  Petit chose


Bonjour,

Je suis en train de rompre mon contrat d'édition et l'éditeur exige des sommes importantes pour détruire les livres. Je comprends que le rachat a un coût, mais je ne comprends pas pourquoi détruire les livres est payant?
Je ne comprends pas pourquoi il ne va pas les jeter dans les poubelle jaune de recyclage?
Je ne compte pas payer et me demande si c'est légal?

PS: aucun des "partenaires" de la ME n'en veut gratuitement soit-disant.

Merci pour toute info!
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2415
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Auralyn a écrit:
Je ne comprends pas pourquoi il ne va pas les jeter dans les poubelle jaune de recyclage?
Tout professionnel doit payer pour faire éliminer ses déchets, il lui est interdit d'utiliser les systèmes mis en place pour les ménages pour se débarrasser de ses déchets (je parle pour la France, je ne sais pas pour les autres pays). Donc effectivement, c'est payant de faire détruire des livres.
 
Auralyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  26/01/2019
    
                         
Auralyn  /  Petit chose


Merci Tengaar, c'est bien en France, en revanche, pourquoi il ne les donne pas à une asso qui récupère les livres gratuitement?
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14030
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Si ton éditeur te demande de payer pour la destruction des livres, c'est que c'est mentionné dans ton contrat en cas de rupture. Et il y a des chances pour que la clause mentionne une possibilité de les acheter tous si tu en as envie, à usage que tu jugerais.
Mais quelque chose me dit que le rachat des livres coûte plus cher que financer leur destruction (impression que j'ai).
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3743
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je déplace dans la section plus générale.

Et sinon, il faut éplucher le contrat.
Ou attendre la fin légale du contrat.


Dernière édition par Florence_C le Mar 25 Mai 2021 - 13:01, édité 1 fois


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2415
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Auralyn a écrit:
Merci Tengaar, c'est bien en France, en revanche, pourquoi il ne les donne pas à une asso qui récupère les livres gratuitement?

Je crois que c'est une problématique de droits d'auteurs et de bilans comptables parce que toutes les ME font pareil mais je ne voudrais pas trop m'avancer.
 
Auralyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  26/01/2019
    
                         
Auralyn  /  Petit chose


Oui, voici les prix pour 20 livres:
rachat: 84€
destruction: 64€
Il m'a dit soit je rachète, soit il les fait détruire, soit ils sont donnés gratuitement, et quand je lui dis de les donner, ah bah non, finalement, ce n'est plus possible!

EN REVANCHE:
1/le livre a des énormes fautes, je l'aurais peut-être racheté si l'éditeur avait fait correctement son travail de correction -> c'est dans le contrat.
2/C'est de la faute de l'éditeur s'il lui reste des livres sur les bras, il n'a rien fait pour le vendre, alors que c'est son job -> ça aussi c'est dans le contrat.
3/Le fait qu'aucun libraire n'en veuille gratuitement, comment il est sensé diffuser nos livres alors?
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5634
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Expérience personnelle : mes parents ont déménagé, ma chambre a été vidée. J'avais énormément de livres pour ados. Une de mes tantes les a proposés à une bibliothèque et une association dans sa commune : aucune des deux n'en a voulu, alors qu'ils étaient globalement en bon état. Je ne me souviens plus du pourquoi, mais en tout cas, ça m'a appris que ce n'était pas si simple de "donner"...

Que dit ton contrat pour la mise au pilon ?


Rupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ? Insta13Rupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ? Ftb12Rupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ? Nimbb12Rupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ? Jeb12Rupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ? RuslRupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ? Dppeti12Rupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ? Cde11110

Votez pour le concours d'extraits 111 jusqu'au 29 novembre !
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  14030
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Auralyn a écrit:
3/Le fait qu'aucun libraire n'en veuille gratuitement, comment il est sensé diffuser nos livres alors?
C'est à dire ?
Les libraires refusent qu'il leur envoie un exemplaire à lire pour se faire un avis sur le livre ?
La diffusion consistre précisément à convaincre les libraires et le public.
Si l'éditeur propose le livre et que le libraire n'a pas envie de le regarder, c'est un peu comme quand un éditeur envoie un refus à un auteur, et s'il s'attend d'office à ne pas aimer, il a tout à fait le droit d'écarter l'offre.
Si le livre comporte des fautes, ça peut amener que l'éditeur ait mauvaise réputation auprès du libraire, lequel n'a alors pas envie de se soucier des autres livres du même éditeur
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Auralyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  48
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  26/01/2019
    
                         
Auralyn  /  Petit chose


Update: Je ne sais pas si ça clos le sujet, mais l'éditeur m'a dit qu'il arrêtait immédiatement mon contrat et allait jeter les livres dans la poubelle jaune (ce que je lui avait dit que faire, car je ne payerai rien).

Il a aussi dû être véxé (je leur est dit que ça en disait long sur leur réseau qu'aucun de leur libraire n'en veuille gratuitement) car il m'a mentionné le coût investit pour mon livre et fait d'autres remarques sur comment je traite les gens, bref, je suis très soulagée de n'avois plus affaire à eux!!!

NB: dans le contrat il n'y rien sur le coût de la mise au pilon, juste que les livres pourront être détruit au bout de deux ans.
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  794
   Âge  :  28
   Localisation  :  Tours
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Blanchisseur de campagnes


C'est malheureux comme histoire... Des livres mal édités mis à la poubelle sans même avoir été lus... J'espère que tes prochaines aventures éditoriales seront plus sympas !
 
avatar
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  101
   Date d'inscription  :  14/04/2021
    
                         
Diane SLG  /  Barge de Radetzky


Flora a écrit:
Expérience personnelle : mes parents ont déménagé, ma chambre a été vidée. J'avais énormément de livres pour ados. Une de mes tantes les a proposés à une bibliothèque et une association dans sa commune : aucune des deux n'en a voulu, alors qu'ils étaient globalement en bon état. Je ne me souviens plus du pourquoi, mais en tout cas, ça m'a appris que ce n'était pas si simple de "donner"...

En général ils veulent des exemplaires neufs. A la bibliothèque municipale, ils m'ont expliqué que sinon les gens leur déposaient tout et n'importe quoi (livres moisis, cornés , avec pages manquantes ...) et que personne ne voulait emprunter un livre usagé.
Cela m'avait paru étrange car moi j'aime bien lire un livre quand il a "vécu"...



 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Flora a écrit:
ça m'a appris que ce n'était pas si simple de "donner"...

Disons qu'il faut vraiment chercher (et donc avoir du temps à consacrer à ça ce qui n'est pas donné à tout le monde). J'ai moi aussi longuement galéré à trouver des structures qui acceptent le don, finalement, j'ai trouvé auprès de Saint Vincent de Paul - ils me prennent tout. Il faut juste les appeler au préalable, être gentil, et ils cèdent #manipulation

Donc bref, si tu as encore un tant soit peu de terrain d'entente avec ton éditeur, essaie de lui souffler cette possibilité - peut-être que ça marchera et que ça t'épargnera de payer leur destruction (et en prime ils finiront par être revendus par SVDP dans des brocante et ça te fera peut-être quelque petits lecteurs, même si tu ne toucheras rien du tout, pour le coup).
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Ton problème est "réglé", AURALYN, mais je pense tout de même que : s'il s'agit à la base d'un vrai contrat d'édition, il y a une obligation de correction de ton manuscrit par la ME, avant la publication.

Ce travail ayant été mal fait, c'est plus la ME qui pouvait être "attaquable" sur ce point que l'inverse, car elle ne pouvait exiger que tu lui rachètes des livres non conformes à ce que stipule le contrat, et même chose concernant le pilonnage... si la ME et toi-même en étiez arrivés à cette décision, je veux dire... 

Bon, si la ME et toi avez trouvé un "terrain d'entente" (dans la mésentente, mais bon  Wink ), c'est le mieux quand même.

PS : en ce qui concerne le don à des bibliothèques, etc... : il y a des DA à payer, c'est paraît-il cher et compliqué, et donc, non : les bibliothèques ne peuvent pas, comme ça, accepter des livres sans être au clair, à 100%, avec l'histoire des DA à payer. 
Donc : les bibliothèques préfèrent effectuer leur choix, et suivre le processus classique, plutôt que de se retrouver avec des choses plus compliquées à gérer du fait des "dons" sur lesquels elles doivent payer des DA.
 
CDR33
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  67
   Âge  :  41
   Date d'inscription  :  09/03/2021
    
                         
CDR33  /  Clochard céleste


Oui ça fait froid sans le dos ce genre d'histoire.
ça va te faire du bien de tourner la page..
https://www.instagram.com/camille_collaudin_auteur/?hl=fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Rupture contrat d'édition, faire payer la destruction des livres c'est légal ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Édition et Autopublication-