PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Envoyer un manuscrit en temps de crise ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Apolag
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  34
   Localisation  :  Sud des Landes
   Date d'inscription  :  27/04/2021
    
                         
Apolag  /  Petit chose


Bonsoir !

Le monde de l'édition étant sérieusement secoué depuis un an et demi, je me pose beaucoup de questions.

J'ai mon premier manuscrit à envoyer et j'ai ciblé mes éditeurs, fait mes recherches etc.

Seulement j'ai deux problèmes :
D'abord, je comptais rencontrer lesdites ME en salon ou autre et prendre contact, autant pour voir un peu comment ils sont pour me faire une idée de à qui j'ai affaire, que pour faire voir un peu ma bouille. Bon, ça encore, tant pis, on peut faire sans.
Mais en second, j'ai vu passer des articles de ME qui ont coulé ou qui lançaient des appels à l'aide. Qui ont fermé leurs portes à tout nouvel auteur, ou pire, à toute nouvelle soumission de manuscrit tout court (ne c'est pas le cas de celles que j'ai visé). Qui ont changé de mains ou de ligne éditoriale et qui sont en pleine révolution interne...

Est-ce que c'est vraiment une bonne idée d'envoyer un premier manuscrit là tout de suite ? Il y a eu tellement de nouveaux auteurs qui ont eu le temps de s'y mettre en confinement, et qui ont envoyé des travaux ! Il y a tellement de ME sur la sellette qui risquent de refuser plus facilement...
Mais si je me dis que je préfère attendre, combien de temps vais-je attendre que le monde "revienne à la normale" ? (c'est la grande mode en ce moment comme question) Sur quel signal est-ce que je peux me baser ? Est-ce que ça va réellement changer quelque chose ?

Je ne sais pas s'il y a une bonne réponse ou des solutions à ce problème, mais voilà, je me demandais si j'étais la seule à hésiter et ce que vous pensiez du sujet...
https://world-of-furries.com/
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  525
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Gloire de son pair


Franchement, les conséquences de cette crise sanitaires vont durer des années... Même si le nombre de cas devient "raisonnable" d'ici les prochains mois, l'année pro, le temps que l'économie s'en remette et donc les ME, ça ne va pas revenir à la normale dans la prochaine décennie je pense. Donc autant l'envoyer maintenant et si vraiment ce n'est pas le bon moment, tu pourras toujours le renvoyer dans quelques années (et tu auras du recul dessus pour le recorriger aussi, donc tu n'enverras pas le même manuscrit, il sera retravaillé)

Enfin, c'est mon avis. Et puis il faut bien que les ME continuent de sortir des nouveaux livres pour survivre, même si les auteurs jamais publiés ne sont pas prioriser, je pense que ça n'est pas de refus pour elles si de temps en temps elles publient un nouvel auteur
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5014
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je comprendrais que tu préfères attendre que la situation se soit un peu apaisée. En ce qui me concerne, vu les délais pour les réponses des ME et pour la publication, je préfère ne pas attendre un ou deux ans de plus, car j'espère profiter du (modeste) élan de ma première sortie. J'ai décidé de faire confiance aux maisons qui sont déjà installées depuis plusieurs années et qui ouvrent leurs soumissions et/ou font des appels à textes en ce moment : si elles réclament des manuscrits, pourquoi se priver ?


Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Cde10010Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Ftbout10Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Insta11Envoyer un manuscrit en temps de crise ? 1539428768-d-p-boutonEnvoyer un manuscrit en temps de crise ? 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah
 
Camusso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  381
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  18/03/2021
    
                         
Camusso  /  Tapage au bout de la nuit


Il me semble qu'il y avait déjà un topic sur ce sujet, non ? scratch

Mais comme on dit : qui ne tente rien, n'a rien !
 
Apolag
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  34
   Localisation  :  Sud des Landes
   Date d'inscription  :  27/04/2021
    
                         
Apolag  /  Petit chose


Je sais pas, j'ai cherché avec le mot-clé "covid" et j'ai rien trouvé D: désolée si j'ai fait doublon !

Merci pour les avis en tout cas ! I love you effectivement vu comme ça avec les délais, ça ne donne pas envie de retarder...
https://world-of-furries.com/
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5014
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je pense que Camusso fait allusion à ce sujet : https://www.jeunesecrivains.com/t54214-manuscrits-et-confinement


Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Cde10010Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Ftbout10Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Insta11Envoyer un manuscrit en temps de crise ? 1539428768-d-p-boutonEnvoyer un manuscrit en temps de crise ? 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah
 
marie-do
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  04/07/2020
    
                         
marie-do  /  Homme invisible


Mon avis: Lance-toi ! Du moment que tu te dis que ton manuscrit est "prêt" , que les maisons à qui tu envoies reçoivent des manuscrits et n'ont pas fermé leur soumission, je ne vois pas pourquoi il faudrait absolument attendre. J'ai envoyé un manuscrit en novembre dernier et pourtant j'ai eu la chance de signer un contrat. Mon éditrice m'a dit que en effet ils recevaient beaucoup plus de manuscrits mais plus en quantité ne veut pas dire forcément plus en qualité, parfois des manuscrits bâclés ou pas très originaux autour de la crise covid/confinement et compagnie. Bref au bout du compte je ne suis pas certaine que cela change grand chose. Et question délai aussi, personne ne sait réellement quand cette crise se terminera pour de bon. Donc tu risques d'attendre longtemps.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1169
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


APOLAG : le monde "ne reviendra pas à la normale"... 

La seule chose est que les librairies restent désormais ouvertes, contrairement aux deux premiers confinements. 

Alors oui, des ME ont fermé (dont par exemple ENB... que j'avais plus que repéré, et bien d'autres... )
Et puis, certaines sont passé au numérique, sans doute parce que c'était ça ou bien fermer, et pourquoi pas, etc... 
Spoiler:
 

Il y a aussi des ME dont les soumissions restent closes, et ça dure, ça dure... comme Taurnada (oui, oui, la ME qui me faisait rêver, mais bon... ) : alors justement, à un moment donné, on tranche et on envoie là où les soumissions sont ouvertes. 
Spoiler:
 
Voire, ne pas hésiter à envoyer là où il y a un appel à texte (il faut faire vite, dans ce cas, car il s'agit souvent de petites ME qui ont un projet précis, et l'AT dure huit à dix jours, rarement plus... )

Et j'ajoute que ce que dit MARIE DO est très juste, je pense : 
Citation :
Mon éditrice m'a dit que en effet ils recevaient beaucoup plus de manuscrits mais plus en quantité ne veut pas dire forcément plus en qualité,


Donc : ne pas hésiter et envoyer là où les soumissions sont ouvertes.  Wink
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  490
   Âge  :  26
   Localisation  :  Sur le toit.
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Pour qui sonne Lestat


Hello,

Je suis pas certaine pour les salons. Pour moi ce sont plus des espaces de rencontre en mode éditeur-lecteur ou auteur-lecteur plus qu'entre éditeurs et auteurs. Faut imaginer le gars qui se lève à 4h, qui monte son stand et qui se retrouve à se faire tenir la grappe par une foule d'aspirants romanciers. Par contre, connaître la ME, pouvoir parler de ses publis etc., c'est super important je pense, surtout avec les petites MEs.

Les ME qui ont coulées ou demandé de l'aide... Perso je n'en ai pas vu passé tant que ça, par contre, des journaux qui dramatisent de ouf pour qu'on clique... Y'a rien qu'à voir ce que ça a donné avec Gallimard. Oui, ils ferment leurs souscri, et alors ? Tout le monde en a fait un foin pas possible comme quoi ils étaient accablés, surchargés... Sauf que le monde a pas arrêté de tourner quoi. Quand la baignoire est pleine, tu fermes le robinet.

Moi je serais d'avis d'attendre, selon ce que tu as écris. Je pense que la pandémie joue quand même vachement sur les goûts des gens. Déjà les dystopies, on en a notre claque, y'a qu'à allumer BFM. Les chick-lit sans masques, sans distanciation etc. je suis sceptique. Plus compliqué de se projeter. A l'inverse, je pense que l'imaginaire/l'historique ont plus la côte. Besoin de dépayser/de réfléchir/de comprendre.

A ne pas oublier que dans l'équation "vais-je trouver un éditeur", la dimension concurrence compte pas mal. Ce n'est pas tout d'avoir pondu un bon livre, il faut qu'il soit le meilleur. Et ça ça change tout... Donc si tu peux attendre 6 mois/un an, déjà.

Le facteur chance aussi. J'ai signé avec une baby ME, en dépit d'être le plus parfait exemple du "confinauteur". Une question d'étoiles alignées...

PS : Plumerose, ça fait des jours que je n'ose pas, mais stp, tu peux y aller mollo sur les spoilers/gras/smiley/souligné. Je ne sais pas si tu te rends compte mais ça te rend très difficile à lire ^^
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1001
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


(Hum... je sais pas, ma ME, elle a boosté sa collection chick-lit durant la pandémie et on vend très bien (réimpression pour mon titre!), donc je ne peux pas être vraiment d'accord...)
En ligne
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  490
   Âge  :  26
   Localisation  :  Sur le toit.
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Pour qui sonne Lestat


Oh, je suis peut-être complètement à côté de la plaque ^^
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1169
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


LEAH B a écrit:
PS : Plumerose, ça fait des jours que je n'ose pas, mais stp, tu peux y aller mollo sur les spoilers/gras/smiley/souligné. Je ne sais pas si tu te rends compte mais ça te rend très difficile à lire ^^

Ah, mince... c'était fait pour rendre le texte plus clair, moins compact (le spoiler : pour cacher un peu ce qui peut être indiscret... ou gênant, etc.. )

Le gras + souligné : c'est pour faciliter la lecture en mode "diagonale" : il suffit de lire le gras et le souligné, et hop, on se passe du reste !

Les smileys, ben... c'est pour ambiancer... 
Spoiler:
 

POUR LE RESTE : 

Je me pose la question au sujet d'une romance : attendre l'an prochain ? Oui, mais d'ici-là, il faudra y introduire les masques et le gel hydroalcoolique, etc... ? 

C'est plus une question en rapport avec le Covid à intégrer dans le texte ou pas, si on attend l'an prochain pour proposer des textes "sans aucune once de référence au Covid"...
 
Apolag
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  34
   Localisation  :  Sud des Landes
   Date d'inscription  :  27/04/2021
    
                         
Apolag  /  Petit chose


(pour ma part j'ai aussi trouvé que devoir cliquer sur des spoilers ou des citations rendaient ton message assez flou et plus difficile à lire Envoyer un manuscrit en temps de crise ? 1f636 comme ça tu as deux retours sur le sujet !)

C'est effectivement une romance que j'écris, au moins ça va je ne tombe pas dans la case dystopie :mrgreen: c'est du monde moderne classique d'avant le covid. Je ne pense pas que le lectorat ait forcément super envie de voir des références à ça dedans cela dit ? Mais je me trompe peut-être... À titre personnel c'est clair que je n'ai aucune envie d'écrire en en rajoutant en tout cas, c'est pas mon propos dans le récit
https://world-of-furries.com/
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  5014
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


On a eu un sujet sur cette question : https://www.jeunesecrivains.com/t56951-integrer-le-covid-a-ses-histoires-ou-pas

"Oui" + "Plutôt oui" c'est autour de 30% seulement. J'ai écrit une adaptation moderne de Jane Eyre pour une publication cet hiver, je n'ai pas du tout intégré la pandémie. J'avais d'autres problèmes à gérer dans le texte sans m'ajouter ça en plus x)


Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Cde10010Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Ftbout10Envoyer un manuscrit en temps de crise ? Insta11Envoyer un manuscrit en temps de crise ? 1539428768-d-p-boutonEnvoyer un manuscrit en temps de crise ? 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1001
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


(pareil pour moi... messages ultra difficiles à lire... pour être honnête, je passais par-dessus assez souvent par découragement ; faut y aller mollo avec les balises 😅)

Je suis de ton avis, Apolag, je n'ai pas envie de lire à propos de la COVID.
Et comme je le disais plus haut, en ce qui me concerne, les ventes romances/chick-lit vont plutôt très bien. La mienne est partie en réimpression pour un 500 exemplaires et ma ME a vraiment commencé à booster la collection chick-lit et à sortir plus de titres. Je pense que les gens ont envie de rêver et de lire des histoires d'amour sans COVID (parce que... je sais pas pour vous... mais moi, je suis single et depuis qu'il y a pandémie, c'est vraiment pas évident de faire des rencontres...). De manière générale, les ventes de livres ont augmentées avec les confinements Smile
En ligne
 

 Envoyer un manuscrit en temps de crise ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-