PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Les modifications suggérées par les ME avant contrat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  284
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


Bonjour,

Je voulais avoir vos avis et expériences concernant les retours des ME chez qui vous avez envoyé votre manuscrit, lorsqu'elles vous disent qu'elles trouvent votre roman génial mais qu'elles vous demandent de changer quelques trucs. Vous faites les modifs après signature du contrat ou avant ?
Car j'en ai une qui m'a fait le coup avant signature et ensuite m'a fait mariner pendant deux mois pour au final faire la morte alors qu'elle m'avait dit qu'elle me recontacterait sans faute pour me donner son avis sur mes modifs Rolling Eyes Et j'en ai une autre qui m'a contacté récemment pour me dire "votre roman nous intéresse énormément, mais il y aurait juste ci et ça à approfondir", alors que tout est expliqué dans mon manuscrit, c'est juste leur comité de lecture qui n'a pas fait correctement son travail visiblement et a survolé sa lecture au lieu de se concentrer sur ce qu'il lisait. Rolling Eyes

Avez-vous rencontré des cas de ce genre lors de vos soumissions ? J'ai l'impression que les ME se basent beaucoup sur les retours de leur comité de lecture et ne lisent pas eux-même les manuscrits. Mais si leurs lecteurs du comité lisent en dépit du bon sens ou survolent les textes, c'est limite je trouve Rolling Eyes
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3620
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je déplace dans la section générale.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1254
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


En principe, quand on commence les modifications, on signe le contrat à peu près en même temps : normalement, aucune ME n'a intérêt à investir son temps dans des allers et retours de correction de ton texte, pour ne finalement pas le publier...  Rolling Eyes
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Hé ! Makarénine


Meganefan a écrit:
J'ai l'impression que les ME se basent beaucoup sur les retours de leur comité de lecture et ne lisent pas eux-même les manuscrits.
Bah tiens, tout à l'heure je suis tombée sur une itv d'un éditeur qui avouait ne pas lire les manuscrits. Ca m'a choqué franchement.

Moi je n'ai jamais eu ce problème mais y a déjà eu des topics là-dessus et c'est vrai que c'est déjà arrivé à plusieurs personnes sur ce forum de retaper un manuscrit à la demande d'un éditeur pour au final ne plus avoir de nouvelle. Après, ça peut aussi marcher pour d'autres, retaper le manuscrit et signer le contrat car les corrections le rendent publiables. C'est quitte ou double en fait :/
Et je ne crois pas que ça se fait souvent de d'abord signer le contrat et ensuite retravailler le manuscrit (ou alors l'éditeur demande que des corrections légères). Parce que si la correction ne convient toujours pas, ça s'éternise et la ME n'aura peut-être plus la place de caser la sortie d'un nouveau livre...
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1254
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Ceci dit, je l'ai fait une fois pour un texte prévu "pour un collectif" (donc à la base, DA = clopinettes Wink ) mais comme je n'avais rien signé pour ce collectif et qu'entre-temps, il y a eu mésentente, hé bien, oui, j'avais bossé pour rien... 

Et franchement, même des corrections "minimes", hé bien, l'air de rien, ça a pris pas mal d'heures au final, enfin bref...  Rolling Eyes

DONC : je pense qu'il vaut mieux signer le contrat rapidement, sauf si on est prêt à faire des retouches sur un texte parce qu'on pense que, dans l'absolu, ce sera mieux de toute façon, bref, que ça vaut le coup...
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  284
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


hodobema a écrit:

Bah tiens, tout à l'heure je suis tombée sur une itv d'un éditeur qui avouait ne pas lire les manuscrits. Ca m'a choqué franchement.
Apparemment ça se fait, en effet. Clairement la ME que j'ai eu en contact m'a donné des retours qui me prouvaient que son comité n'avait pas lu attentivement mon manuscrit car elle me demande d'apporter des précisions sur certains points alors que tout est clairement expliqué. Mais c'est sur que si un lecteur survole le bouquin, il passe à côté des éléments importants de l'intrigue.  Rolling Eyes

hodobema a écrit:

Moi je n'ai jamais eu ce problème mais y a déjà eu des topics là-dessus et c'est vrai que c'est déjà arrivé à plusieurs personnes sur ce forum de retaper un manuscrit à la demande d'un éditeur pour au final ne plus avoir de nouvelle. Après, ça peut aussi marcher pour d'autres, retaper le manuscrit et signer le contrat car les corrections le rendent publiables. C'est quitte ou double en fait :/
Et je ne crois pas que ça se fait souvent de d'abord signer le contrat et ensuite retravailler le manuscrit (ou alors l'éditeur demande que des corrections légères). Parce que si la correction ne convient toujours pas, ça s'éternise et la ME n'aura peut-être plus la place de caser la sortie d'un nouveau livre...
Devant le nombre de manuscrits qu'ils reçoivent en ce moment à cause du confinement, je pense qu'en effet, c'est une perte de temps que de faire des modifications de son manuscrit sans signature au préalable. Le temps qu'on les fasse, la ME va s'intéresser à d'autres et hop on va passer à la trappe et perdre du temps pour rien. J'ai perdu deux mois comme ça Rolling Eyes pourtant j'avais confiance, la ME me semblait sérieuse.
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Hé ! Makarénine


Je te conseille de répondre à l'éditrice en disant que c'était déjà développé dans le roman en citant des passages concrets en une phrase pour lui prouver (limite avec le numéro de page). Il faut aussi savoir défendre son manuscrit donc je pense que tu peux tenter de lui tenir tête là-dessus.
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1213
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Tentatrice chauve


Ça m'est arrivé deux fois...

Je ne crois pas que ce soit quelque chose de si rare que ça.

On aurait tendance à se dire "l'éditeur a pas de temps à perdre à éditer un texte si c'est pas pour le signer après !" et pourtant... Il peut y avoir plusieurs raisons :

- L'éditeur est très enthousiaste en tombant sur le manuscrit et, dans son élan, il propose des modifications, édite le texte, bref il s'emballe, mais... au fil des semaines, il change d'avis
- Laa même chose que plus haut arrive, sauf qu'au lieu de changer d'avis... l'éditeur montre le texte à son supérieur (présupposant qu'il en a un) et son supérieur hiérarchique n'aime pas du tout le texte... du coup, le manuscrit se retrouve bloqué par la hiérarchie
- Il se peut que ce soit une sorte de "test" pour voir si l'auteur est prêt à travailler, évaluer son taux d'engagement et de motivation
- Il se peut que ce soit tout simplement un genre de powertrip...

Les raisons sont variées et je ne les ai sans doute pas toutes énumérées.
Dans tous les cas, je me joins à ce qui a été dit plus haut : c'est quitte ou double.

Parfois, tu te fais chier... tu réécris ton synopsis neuf fois (si, si, je l'ai fait) et, finalement, ça ne passe toujours pas et, d'autre fois, tu bosses pendant plusieurs mois et tu finis par publier avec Bayard (comme l'a raconté Elopez dans son Itinéraire éditorial). À toi de voir si tu veux prendre la chance.

Au moins... tu te retrouves avec un manuscrit retravaillé et possiblement amélioré ensuite ! Alors, peut-être qu'il trouvera sa place ailleurs.
(quoique... j'ai bossé un manuscrit selon les annotations d'une éditrice qui m'a notamment fait retirer mes scènes de cul explicites... j'ai renvoyé dans une autre ME cette version améliorée et on m'a dit que c'était dommage que les scènes de cul soient sous-entendues et imagées plutôt qu'explicites... comme quoi ! Toujours à prendre avec des pincettes.)
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  284
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


Merci pour vos retours. C'est presque effrayants pour certains. Neutral
On passe du temps a écrire nos oeuvres, à les modifier, à suer, pour au final, devoir se plier à des gens qui de leur côté se contentent juste de passer par des bénévoles pour avoir un avis dessus et qui en plus vont se faire un max d'argent pendant que nous ont récoltera 10 ou 15% sur les ventes. Rolling Eyes

Franchement, un bon éditeur ça doit au moins lire le manuscrit que le comité a retenu afin de juger si oui ou non les points que certains lecteurs ont soulevés sont exacts ou pas, c'est la moindre des choses, je trouve. Rolling Eyes Je veux bien faire des modifs à mes écrits, mais là on me demande d'apporter des éléments qui sont déjà présents Arrow  Il suffit de lire, ils sont marqués Rolling Eyes  En plus, il a l'air de croire son comité plutôt que moi. Il a fallu que je ressorte les passages de mon manuscrit pour les lui envoyer Rolling Eyes ça commence mal je dirais.
 
Tiphs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  321
   Âge  :  32
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Tapage au bout de la nuit


Modifications oui, mais uniquement après la signature du contrat. Ce temps de travail supplémentaire ne doit pas être une condition imposée par la maison d'édition pour potentiellement proposer un contrat. Répondre "ok, à voir lors du travail éditorial, je ne suis pas fermé.e à ce genre de modification" devrait être suffisant… quitte à ne pas être d'accord par la suite et à argumenter. L'important, c'est d'obtenir l'assurance qu'on ne va pas bosser pour rien.

Il y a plusieurs personnes sur ce forum qui se sont fait avoir comme ça : les ME leur ont fait miroiter un contrat si leur roman était modifié plus comme ci ou ça. Une fois les modifications effectuées… plus de nouvelles, voire un refus, finalement. Ça a-lors.

Peu importe la place qu'on accorde à l'écriture dans nos journées, ça reste un métier : en tant qu'auteurices, on passe déjà des heures à écrire des romans sans certitude d'une rémunération derrière. Il ne manquerait plus qu'on se mette à bosser gratos pour un éditeur, qu'on change notre texte pour qu'il corresponde à SES goûts, et qu'au final on se retrouve sans rien.
http://www.tiphs-art.com/
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


+1 avec Tiphs.

Pourtant, j'ai publié mon premier roman comme ça: en réécrivant quasi complètement le texte soumis, en suivant les conseils de l'éditeur, sans certitude de signer derrière. Ok, au final j'ai signé, mais en fait... me concernant, plus jamais. :mrgreen: question de principe, la confiance et le professionnalisme, c'est à double sens. L'auteur est déjà assez en situation de fragilité sans ça.

Par contre, Meganefan, quand tu dis ça:

Citation :
Je veux bien faire des modifs à mes écrits, mais là on me demande d'apporter des éléments qui sont déjà présents Arrow Il suffit de lire, ils sont marqués Rolling Eyes En plus, il a l'air de croire son comité plutôt que moi. Il a fallu que je ressorte les passages de mon manuscrit pour les lui envoyer Rolling Eyes ça commence mal je dirais.

Peut-être que ce que le CL ou l'éditeur a voulu dire, c'est que ces éléments ne sont pas clairs, ou pas assez expliqués, ou mal amenés. Ce n'est pas parce que tu penses l'avoir correctement écrit que le lecteur le percevra de la même manière.
donc j'éviterais de partir du principe que le CL ou l'éditeur sont des buses, et leur demanderais des précisions, en mode "je pensais que c'était clair vu que j'ai expliqué ça là et là, pouvez-vous me préciser le problème?" Wink
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  284
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


Je suis d'accord, mais le souci c'est que plusieurs personnes ont lu mon manuscrit, dont des bêtas et des correcteurs, même deux maisons d'édition et aucun ne m'a soulevé les points que cet éditeur-ci m'a soulevés venant des retours de son CL. Mais c'est sûr que si un lecteur du CL survole le livre et le lit en même temps qu'il regarde Netflix, il va passer à côté d'éléments importants qui pourtant sont cités plusieurs fois dans le livre. Les membres des CL sont souvent des bénévoles, il ne faut pas croire que tous font leur travail avec sérieux, malheureusement. :/
 
MaxenceSardane
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  506
   Âge  :  38
   Localisation  :  Dans les montagnes noires.
   Date d'inscription  :  25/02/2021
    
                         
MaxenceSardane  /  Gloire de son pair


meganefan a écrit:
Les membres des CL sont souvent des bénévoles, il ne faut pas croire que tous font leur travail avec sérieux, malheureusement. :/

Je suis un peu d'accord avec ça. Au final, qu'est-ce qu'ils y gagnent, les membres bénévoles des CL ? Et quelle légitimité ont-ils pour se permettre de faire "barrage" ? Je veux bien comprendre que les éditeurs croulent sous les manuscrits, mais ce sont eux les pros, pas les membres des CL. Ce sont eux qui connaissent le marché, le genre, et qui savent ce qu'on peut faire d'un roman ou pas. Quand je vois qu'il y a des lecteurs de CL qui sortent tout juste de l'école, qui n'ont rien vu et rien lu, ça me fait peur... C'est comme si moi, en tant que prof, je donnais la première correction de mes copies à des neveux ou mes gosses pour gagner du temps parce que je n'ai que deux semaines pour noter 400 étudiants !
Je trouverais ça tellement plus logique (et rassurant) que l'éditeur soit le premier à mettre les yeux sur le texte ! Là, j'ai un peu l'impression qu'il suffit de tomber sur un rapporteur peu motivé ou biaisé pour perdre sa chance de se faire éditer.
https://danslesmontagnesnoires.wordpress.com
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Hé ! Makarénine


Surtout que pour beaucoup de ME, le manuscrit doit être validé par au moins la majorité des membres du CL (si ce n'est tous) donc autant dire que c'est la galère pour que le manuscrit rejoigne les mains de l'éditeur
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  284
   Âge  :  21
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Autostoppeur galactique


MaxenceSardane a écrit:

Je suis un peu d'accord avec ça. Au final, qu'est-ce qu'ils y gagnent, les membres bénévoles des CL ? Et quelle légitimité ont-ils pour se permettre de faire "barrage" ? Je veux bien comprendre que les éditeurs croulent sous les manuscrits, mais ce sont eux les pros, pas les membres des CL. Ce sont eux qui connaissent le marché, le genre, et qui savent ce qu'on peut faire d'un roman ou pas. Quand je vois qu'il y a des lecteurs de CL qui sortent tout juste de l'école, qui n'ont rien vu et rien lu, ça me fait peur... C'est comme si moi, en tant que prof, je donnais la première correction de mes copies à des neveux ou mes gosses pour gagner du temps parce que je n'ai que deux semaines pour noter 400 étudiants !
Je trouverais ça tellement plus logique (et rassurant) que l'éditeur soit le premier à mettre les yeux sur le texte ! Là, j'ai un peu l'impression qu'il suffit de tomber sur un rapporteur peu motivé ou biaisé pour perdre sa chance de se faire éditer.

Je suis entièrement d'accord, et le problème c'est que beaucoup d'éditeurs ne se basent QUE sur les avis de leur CL. Je ne doute pas que certains membres sont compétents et font bien leur boulot d'analyse comme il se doit, mais je suis persuadée que dans le tas il y a des personnes peu honnêtes, peu sérieuses, ou qui n'ont pas de bonnes intentions. Rolling Eyes

Imaginons le cas d'un appel lancé par une ME pour former son comité de lecture. Sur un groupe de copines de 4 filles, 3 y entrent, la quatrième envoie son manuscrit. Ses copines incognitos font un bon retour dessus. Et hop, l'éditeur le valide, sans savoir qu'il y a eu magouille dans son comité.

Un autre cas possible : une personne rejoint un comité pour se faire bien voir par une maison d'édition. Elle fait du zèle en faisant des retours exagérés sur des manuscrits pour donner de la matière à redire. Puis un jour, après avoir copiné avec l'éditrice, elle lui parle de son roman qu'elle vient juste de terminer Wink Oh comme par hasard Laughing
Ou en plus pervers : si elle écrit une romance, elle peut intentionnellement dire des manuscrits de romance qu'elle doit juger qu'ils sont clichés... et proposer le sien un beau jour.

Il peut aussi y avoir le cas d'un auteur jaloux et aigri qui a besoin de se valoriser en ruinant les soumissions des autres. Il y a des gens tordus partout, malheureusement. Rolling Eyes

Bref, tout ça pour dire qu'un éditeur vraiment sérieux ne devrait pas uniquement se baser sur les retours de son CL, il devrait lire aussi le manuscrit s'il voit que dans les retours certains lecteurs y ont trouvé du potentiel.
J'ai eu des retours de ME où clairement dans leur CL certains n'avaient pas lu attentivement le manuscrit et l'avait juste survolé en vitesse.

 

 Les modifications suggérées par les ME avant contrat

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-