PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
 

 "bleu de froid" >>> et avec peau foncée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Sur un passage où je sentais un "truc qui cloche", je viens d'avoir un "tilt lumineux", c'est à dire mettre le doigt sur l'anomalie.

Un épiderme coloré peut-il devenir bleu de froid ?
Ca a l'air d'une "question troll"...
mais juré-craché, c'est tout à fait sérieux.
La phrase est
Citation :
Les visages ne sont plus rouges. Ils virent au bleu.
Aucune couleur de peau n'est évoquée dans le passage concerné, et on ignore pratiquement tout du physique pour la majorité des personnages présents, mais il y en a tout de même quatre qui ne sont pas des figurants et dont le physique est indiqués dans d'autres passages du roman (en fait, du "bidule" car il s'agit de mon truc-à-la-con DiscoBal).

Parmi les quatre, il y en a deux qui sont métis (un grand-père noir). J'ai évoqué dans divers chapitres la peau de leur mère, qu'on peut dire "fortement basanée". Eux n'ont pour le moment pas été décrits.

Un de ces deux-là étant celui dont on suit le regard, et vu qu'il ne peut observer lui-même ce que devient son visage... ben heu... ça ne règle absolument pas le problème.
D'abord : parce qu'il reste l'autre. Ensuite : parce que ça conduit à se questionner sur la peau des autres personnes présentes.
Comme il n'est nulle part question de couleur de peau dans ce chapitre, je pourrais me dire que le lecteur ne se posera pas la question (ce qui est probable)
M'enfin... moi, qui viens de remarquer le truc, ça m'a l'air énorme.

Et puis... au-delà du cas spécifique de cette phrase précise dans ce chapitre précis... la question peut se poser dans d'autres textes.
Sur celui-ci, je peux ôter la phrase et chercher quelque chose d'autre, ou bien assumer en me disant que le lecteur ne s'interrogera pas.
Mais il y a sûrement des cas de figure où ce serait moins facile à régler.
Et là, ça vire carrément au questionnement médical
Je me rends compte qu'il va falloir interroger l'ami google pour savoir ce qui se passe sous la peau quand elle bleuit de froid... et ensuite, juxtaposer ça avec la mélanine.
Et là, ça vire un peu à la palette de peintre, avec ce que deviennent telle ou telle nuance quand on y superpose un vernis teinté.

Au bout du compte, ça donne un truc assez large, du fait de la grande variété des couleurs de peau possibles et des niveaux de froid plus ou moins intenses

.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Salut Séléné,

Citation :
Je me rends compte qu'il va falloir interroger l'ami google pour savoir ce qui se passe sous la peau quand elle bleuit de froid... et ensuite, juxtaposer ça avec la mélanine.

Je ne prendrais pas le problème ainsi.
Je me demanderais si "être bleu de froid" est une expression consacrée, auquel cas elle s'applique peu importe la couleur de peau (comme "vert de rage", tu vois? tu ne deviens pas physiquement vert, donc l'expression s'applique aussi aussi aux peaux noires). Si elle ne l'est pas (et je pense qu'elle ne l'est pas, en tout cas je ne l'ai jamais entendue), alors j'éviterais, car on a en effet du mal à imaginer une peau noire devenir bleue (cf ton questionnement sur la mélanine)

Par ailleurs, petit ressenti perso: pour moi, "bleu" quand on parle d'une peau = cyanose (= hypoxie grave = ton perso est en train de crever).
Quand on a froid, les lèvres sont bleues, en effet. mais la peau...? Je ne suis pas sûre.
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13988
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Oryctérope a écrit:
Par ailleurs, petit ressenti perso: pour moi, "bleu" quand on parle d'une peau = cyanose (= hypoxie grave = ton perso est en train de crever).
Quand on a froid, les lèvres sont bleues, en effet. mais la peau...? Je ne suis pas sûre.
Même sans avoir les doigts gelés au point qu'on doive les amputer, il arrive que leur couleur ne soit plus le rouge ! Tous les ans, quand j'ai l'onglée, je vois mes doigts devenir sombres. Sous les ongles surtout. Et jusqu'à présent, ça n'a jamais été au point d'être prise sous une avalanche.
Quand au personnage : le froid est réellement intense, dans ce passage. Très très intense. Plus exactement : il faisait déjà très froid et ça s'intensifie brutalement, un peu "façon apocalypse". Et vu comment se termine le chapitre, y'a intérêt à ce que les secours arrivent vite.
Expression consacrée : certes... mais dans un passage voulu visuel, je ne peux pas me contenter d'un "sens figuré" et je dois me demander si le sens propre s'applique au moins un peu ou pas du tout.
L'aspect visuel voulu sur cette phrase est important...
Si ce n'était pas ce que le personnage voit, je ne me poserais pas la question... mais justement : c'est ce qu'il voit.


Edit un peu après minuit
mince... déjà si tard ?
J'ai googlé (il y a juste quelques minutes)
https://www.passeportsante.net/fr/Maux/Symptomes/Fiche.aspx?doc=cyanose-symptome
Rien de neuf sous le soleil !
Et ça ne répond pas à la question que je me pose.

Là, comme ça, pour le moment, je suis dans l'idée "c'est con, ça bousille le paragraphe, si je supprime" mais "bah... je trouverai peut-être autre chose".
Mais comme ça fait partie de la "saison" de DiscoBall qui sera postée sur blog en 2030, j'ai encore tout le temps d'hésiter !

http://scriptorium2.canalblog.com
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 "bleu de froid" >>> et avec peau foncée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-