PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 [Avis ME] Editions de Beauvilliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4741
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Comme Hodobema et Florence.C, 5% je trouve que c'est minuscule. J'ai eu 10% immédiatement sur mes deux contrats dans de petites maisons. Il est précisé qu'il s'agit du % pour l'exploitation papier, où sont les DA pour le numérique ?

L'autre point qui me fait tiquer, c'est que l'éditeur s'engage à mettre le livre en vente 3 mois après signature du contrat : c'est vraiment très rapide, c'est censé inclure les démarches administratives, les corrections, le BAT, la couverture (mais dans ton cas, c'est tout vu) et le lancement...


[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 Cde9810[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 Ftbout10[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 Insta11[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 1539428768-d-p-bouton[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah

Participez au concours d'extraits 98 jusqu'au 20 mai !
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  882
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je rejoins l'avis d'HODOBEMA, et cite partie du contrat : 

"ARTICLE 7-REMUNERATION
7.1L’auteur recevra un droit de 5% sur le prix effectif des ventes hors taxes des cinq cents premiers exemplaires vendus ou, à défaut, sur le prix conseillé par l’éditeur,pour  toute  exploitation papier; ensuite, le droit sera porté à 10%.
7.2Les comptes de l’ensemble des droits à revenir à l’auteur seront  arrêtés  le  31  décembre  de chaque année. Les relevés de compte créditeur seront adressés à l’auteur au cours du troisième mois suivant l’arrêté des comptes en même temps que le règlement des droits dûs. Ce règlement sera  effectué par  virement  bancaire  ou  par  chèque(à  partir  de  cinquante  euros  cumulés  sur l’ensemble des droits d’auteur)."

Sans promo. et touchant environ 0.73 euros par livre vendu, bon... c'est mieux que rien, mais il faut quand même en vendre environ 70 pour commencer à toucher ses DA : beaucoup d'auteurs en vendront moins, la ME encaissera le reste, l'auteur peut-être un peu, plus tard... 

Cela peut convenir aux deux parties, mais ce n'est pas l'idéal, clairement...  Rolling Eyes
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Barge de Radetzky


Durée d'exploitation de 2 ans reconductible tacitement : ça c'est bien, souvent les éditeurs essaient de se l'arroger pour toute la durée de la propriété intellectuelle ce qui est abusif.

5% de droits d'auteur, c'est très peu. (Et oui, ça double à partir de 500 exemplaires vendus, mais c'est très peu probable que ce chiffre soit atteint.) La norme dans le milieu est plutôt à 8 et les association de défense des auteurs poussent pour qu'on atteigne 10.

Citation :
7.3Le cas échéant, tous droits de traduction, seraient ainsi partagés : 60% pour l’auteur et 40% pour l’éditeur, si ladite adaptation est le fruit des diligences de l’éditeur, 75% pour l’auteur et 25% pour l’éditeur si ladite traduction est le fruit des diligences de l’auteur, à savoir si l’auteur est à l’origine du projet de traduction, en mettant notamment l’éditeur en contact avec le sous-éditeur étranger.

Autant la première partie me paraît correcte, autant je vois pas au nom de quoi l'éditeur toucherait 1 quart du chèque si c'est l'auteur qui a fait tout le travail...
En ligne
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  882
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


VERO a écrit:
Autant la première partie me paraît correcte, autant je vois pas au nom de quoi l'éditeur toucherait 1 quart du chèque si c'est l'auteur qui a fait tout le travail...



Clair : ça fait beaucoup pour juste un peu de mise en page, une couv. "bof", l'ISBN, la mise sur plate-forme et le dépôt à la BNF... 

Ceci dit, bon... à chacun de voir... le % payé à l'auteur est faible avant 500 exemplaires, mais pas inexistant, c'est déjà ça Wink ! 
Spoiler:
 
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Kaspar  /  Petit chose


Vos commentaires renforcent ma perplexité initiale. Le tirage à la demande laisse présager que le promo sera light et laissée au zèle de l'auteur! Le caractère anonyme et abstrait de la mise en page n'aide pas non plus à accrocher le lecteur. Ce sera dure de vendre.

Voici l'article sur le numérique. L'éditeur verrouille bien ses droits. Les DA montent à 8%. Vous me direz encore que c'est très peu?

ARTICLE 15–PUBLICATION NUMERIQUE DE L’OEUVRE
15.1 L’auteur cède à l’éditeur les droits patrimoniaux attachés à l’œuvre, et notamment :
-le droit de reproduire, d’adapter, de commercialiser et de communiquer au public tout ou partie de l’œuvre sur tout support numérique ou électronique, tant actuel que futur, et notamment  le papier électronique(tel que le procédé «e-paper» ou «e-ink») et le livre électronique, et d’une manière   générale   tout   autre   support   actuel   ou   futur   permettant   de   stocker   de   manière transitoire ou permanente des données numérisées et de consulter l’œuvre, hors ligne ou en ligne par le biais d’une connexion informatique distante et/ou locale, tels que notamment le disque dur interne ou externe d’ordinateur, les cartes-mémoires  et  clefs  USB,  les  assistants électroniques (PDA), les téléphones portables multimédias;-le droit de reproduire, d’adapter, de commercialiser et de communiquer au public tout ou partie de l’œuvre, par tout procédé actuel ou futur de communication et notamment la diffusion qui pourrait être faite de l’œuvre, de ses adaptations, à partir d’un support destiné à la vente ou de toute  autre  matrice,  dans  tous  types  de  réseaux  numériques  et  notamment  dans  des  réseaux internes  à  un  groupement  (notamment  toute  entreprise  ou  groupement  d’entreprises, bibliothèques,  établissement  d’enseignement  de  tous  les  degrés),  tel  Intranet  ou  Extranet, comme  dans  des  réseaux  destinés  à  un  public  non  regroupé  dans  une  personne  morale,  tel Internet,  par  tout  moyen  de  télécommunication  (Wi-fi,  SMS,  GSM  et  de  manière  générale  tout réseau de téléphonie fixe  ou mobile), par téléchargement et autres techniques informatiques ou tout autre mode de transmission actuel ou futur n’impliquant pas la vente d’un support, en vue d’une exploitation publique ou d’une utilisation privée;La présente cession est consentie pour tout mode d’exploitation numérique sous quelque forme (livre numérique, supports promotionnels, reproduction Internet), et par quelque moyen que ce soit.
15.2 Le  livre  numérique  sera  retiré  de  la  vente  lorsque  le  présent  contrat  sera  arrivé  à  son  terme. L’éditeur ne pourra en aucun cas poursuivre la commercialisation numérique de l’œuvre si le format papier aura été retiré de la vente.
15.3Le texte utilisé pour l’édition numérique de l’œuvre sera celui signé par l’auteur dans le bon à tirer (BAT) de son œuvre publiée au format papier. La maquette du texte pourra être revue pour correspondre au format d’édition numérique.
15.4Le prix de vente public TTC du livre numérique sera de 6,99 euros.
15.5Les reversements sur les ventes numériques à revenir à l’auteur seront arrêtés le 31 décembre de chaque année. Les relevés de compte créditeur seront adressés à l’auteur dans le même temps  que  les  relevés  des  ventes  papier.  Le  règlement  sera  effectué  par  virement  bancaire  ou par  chèque (à  partir  de  cinquante  euros  cumulés  sur l’ensemble des droits d’auteur) et  sera additionné au règlement des ventes papier.L’auteur recevra un droit de 8% sur le prix effectif des ventes hors taxes ou, à défaut, sur le prix conseillé par l’éditeur, pour toute exploitation numérique.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3470
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


8% sur du numérique, c'est ridicule...


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4741
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Je rejoins Florence. J'ai eu 20% dans deux maisons différentes.


[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 Cde9810[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 Ftbout10[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 Insta11[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 1539428768-d-p-bouton[Avis ME] Editions de Beauvilliers - Page 2 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah

Participez au concours d'extraits 98 jusqu'au 20 mai !
 
meganefan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  20
   Date d'inscription  :  31/03/2021
    
                         
meganefan  /  Petit chose


Une couverture moche et un cachet ridicule. Franchement, c'est pas terrible, tu peux trouver mieux ^^
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  27
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/08/2014
    
                         
Kaspar  /  Petit chose


Clairement cet éditeur est un milieu entre une vraie ME qui s'engage financièrement et donne des DA honorables et les imprimeurs et autres prestataires de services (type L'Harmattan, Publinet, le Lys Bleu etc). Je vais essayer de négocier les % sur papier et surtout numérique. On verra bien s'il tient vraiment à mon texte. Je vous tiens au jus. Bye!
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Barge de Radetzky


Bonne chance dans cette démarche ! Smile
En ligne
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  299
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Autostoppeur galactique


J'espère que tu seras satisfait alors, c'est tout ce qui compte Wink
En ligne
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  882
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Au passage (mais ça a peut-être été dit et je l'aurais "loupé" ?) : le prix final d'un livre TTC se calcule en prenant en compte différents éléments, dont le nombre de pages, par exemple...

Or, ici, on s'aperçoit que (ainsi que le stipule le contrat... ) : le prix de vente du livre est de 15,50 euros.


C'est exactement le même prix pour tous les livres de cette "ME", toutes collections confondues, et pourtant, je doute qu'un roman "de base" ait le même nombre de pages qu'un recueil de poèmes, mais pour l'éditeur, ça va : chaque livre coûte 15,50 euros....  Rolling Eyes

Après, c'est son droit, hein... et puis, ça lui simplifie la comptabilité, mais bon... 
Spoiler:
 

Disons que si tu parviens à négocier quelque chose, KASPAR, tant mieux (mais j'en doute, je pense que "le texte passe", mais que la ME s'en fout un peu... ce qui signifie aussi, au passage, qu'il n'y aura pas de vraie promo.).

Ceci dit, si tu fais une belle promo. toi-même, etc... ce peut être un moyen de démarrer, pourquoi pas ? 
Mais en ayant conscience que ce n'est pas comme "une vraie ME" qui réellement, se penche sur ton texte, propose un travail éditorial si nécessaire, diffuse en librairie, etc... 
Là, ça publie un peu "à la chaîne" (même problème, en effet, que L'Harmattan, Le Lys bleu, etc... : la plupart des livres sont noyés dans la masse, même si quelques-uns arrivent à sortir un peu du lot Wink )
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  102
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Barge de Radetzky


Sur le prix de vente, ça ne me choque pas. C'est totalement la prérogative de l'éditeur de choisir quelle marge il veut faire en fonction des coûts fixes, et il peut tout à fait choisir que cette marge soit variable pour proposer aux lecteurs une collection au prix toujours identique.
En ligne
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  882
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Verowyn a écrit:
Sur le prix de vente, ça ne me choque pas. C'est totalement la prérogative de l'éditeur de choisir quelle marge il veut faire en fonction des coûts fixes, et il peut tout à fait choisir que cette marge soit variable pour proposer aux lecteurs une collection au prix toujours identique.

Ah...  scratch Bon, moi, ça m'a paru bizarre de vendre au même prix un livre de poèmes (genre 70 pages) et un roman (150 à 200 pages), mais bon...  Rolling Eyes 

Pourquoi pas, en effet ?  :mrgreen:
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1806
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Après, peut-être que la ME ne sélectionne que des manuscrits de taille comparable ? 🤔
En ligne
 

 [Avis ME] Editions de Beauvilliers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-