PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 Comment promouvoir un livre numérique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1264
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Tentatrice chauve


Oui et puis en plus le "petit plus" peut être la personnalité de chaque auteur !
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


ENIF a écrit:
Je pense que pour ça tu peux réfléchir en amont à la ligne éditoriale que tu veux. Tu peux te dire "je publie le mardi et le jeudi ; le mardi je fais tel type de publication (une anecdote sur le processus d'écriture, un livre que j'aime bien, une petite photo avec une légende sur le travail éditorial...) et le jeudi tel autre ; et une semaine sur deux je mets le roman en avant (mise en valeur d'une gentille critique, publication d'un petit extrait marquant, etc.)".
Si tu peux te faire des "bornes" tu risqueras moins les "dérapages".

Merci, oui, c'est exactement ce qu'il faut que je fasse, au lieu de publier comme ça me passe par la tête !!  scratch :mrgreen:
Merci pour ces idées de gestion !  :flower: (en effet, comme tu le démontres : gérer un compte, ça s'apprend Wink ) 


Citation :
Je suis d'accord avec Elopez. Les gens veulent connaître un peu leur auteur, mais beaucoup sont allergiques à l'agressivité (moi la première : je suis féministe mais sans blague les militants extrémistes/radicaux me sortent par les yeux, moi je veux du love, de la bienveillance et des petites fleurs). Ça peut marcher quand tu vends un manifeste ou un roman très engagé... mais un feel good vaut mieux pas. Les lecteurs veulent se faire du bien, pas se prendre la tête.

Je ne suis pas genre "femen", mais j'ai le féminisme qui va loin dans l'analyse, et ça peut gêner, quoi... (du coup, par exemple, je sais que je devrais me renier pour être publiée dans certaines ME, donc je préfère ne même pas/plus envoyer là-bas, c'est le plus simple ! Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f606  )

SCRIBOLITAIN a écrit:
Tout a fait d'accord et le meilleur moyen c'est d'aller voir ce qu'il se fait. Va jeter un oeil aux comptes d'auteures qui publient du feel good et qui ont pas mal d'abonnés pour te donner des idées sur leur rythme de publication, le type de publication, les commentaires qu'elles reçoivent, etc. Ça t'inspirera
Oui, je trouve que c'est une bonne idée, sans "copier" non plus, hein Wink !! Mais ça permet d'avoir un aperçu, de comprendre ce qui fonctionne et de quelle façon !
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1264
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Tentatrice chauve


Il faut savoir aussi que la plupart des personnes qui utilisent instagram de manière "sérieuse" (auteurs, blogueurs, institutions, etc.) prévoient leurs publications à l'avance sur au moins 3 ou 4 mois, voire plus. Par exemple, si tu te dis "je vais faire des anecdotes sur mes personnages (genre portraits chinois, ou que sais-je)" il faut que tu puisses les écrire toutes à l'avance pour jamais avoir besoin de te demander "oh mais tiens ! qu'est-ce que publie demain ?".
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


Enirtourenef a écrit:
Il faut savoir aussi que la plupart des personnes qui utilisent instagram de manière "sérieuse" (auteurs, blogueurs, institutions, etc.) prévoient leurs publications à l'avance sur au moins 3 ou 4 mois, voire plus. Par exemple, si tu te dis "je vais faire des anecdotes sur mes personnages (genre portraits chinois, ou que sais-je)" il faut que tu puisses les écrire toutes à l'avance pour jamais avoir besoin de te demander "oh mais tiens ! qu'est-ce que publie demain ?".

Merci, super !  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f600 

Tu vois, je le fais pour un blog sur lequel j'interviens et qui n'est pas le mien, mais en effet, pas sur mon propre blog... mais je sais le faire, donc ! Wink 

Il suffira d'être rigoureuse et d'appliquer cette méthode de façon (presque) systématique.  scratch :mrgreen:
 
Diane SLG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  14/04/2021
    
                         
Diane SLG  /  Barge de Radetzky


Sur Insta :
1. va à la rencontre déjà des autres auteurs de la ME qui publie ton roman. Vous avez déjà un point commun ^^ .

2. circule, ballade toi sur les comptes des booksta qui sont orientés dans le genre de ton roman ou s'en approchant ( ici pour ton feel good , les lectrices de romances par exemple) ballade toi, intéresse toi et commente.

3. Alors oui tu peux proposer de leur offrir ton livre contre une critique. Par contre sincèrement perso, j'étais submergée de demande du style et je n'avais plus le temps, donc je finissais par refuser ce genre de demande car en plus je n'avais plus le plaisir de choisir ce que je voulais lire. Par contre au début quand mon compte était à moins de 600 abo. je lisais tout et commentais tout ... donc penche toi aussi sur ce genre de compte,
Les "petits" comptes ont le même but que toi : grossir vite.

4. tu as majoritairement 3 types de comptes insta d'auteurs : a. le compte ambiance personnelle, qui fait la promotion du livre entre 2 posts plus perso/humour, en général ce sont les comptes des auteurs qui ont déjà une petite communauté ( leurs proches, les autres auteurs rencontrés sur d'autres plateformes, des premiers fans suite à 1 première publication de livres).
b. le compte d'auteur qui en plus d'être auteur et de promouvoir son livre donne conseils et astuces pour écrire son propre bouquin.
et après tu as c. le compte d'auteur qui commente en plus ses lectures mais c'est pas évident à tenir parce que très très chronophage ...

A mon avis le petit a. c'est tout de même le plus simple si tu veux aussi continuer d'écrire ...
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  752
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Blanchisseur de campagnes


TeamC #represent
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Team a/b... On dirait les bon vieux quizz de magazines X) merci pour les conseils !
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


Excellent, DIANE ! Merci pour les conseils !!  :flower: Very Happy
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  518
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Gloire de son pair


Très bien résumé Diane c'est tout à fait ça !
Enfin perso je parle de tout ce qui touche à mon écriture et à ma lecture de près ou de loin sans vraiment donner de conseils mais plutôt de ce que je fais moi Smile
Et ça me suffit !
https://www.instagram.com/paige_eligia/
 
Diane SLG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  14/04/2021
    
                         
Diane SLG  /  Barge de Radetzky


Je pense que ce qu’il faut retenir avant tout c’est que c’est tout de même beaucoup de travail pour arriver rapidement à un compte avec une bonne base d’abonnés. Pas forcément nécessaire d’avoir un beau feed graphiquement bien léché ou de travailler énormément ses visuels mais plus un travail de fond.
Bien retenir qu’avant que les gens s’intéressent à soi il faut s’intéresser à eux. Parcourir les comptes, échanger, discuter et ce toujours avec bienveillance. Au début rares sont les gens qui vont débarquer par hasard sur votre compte et se dire « whaou Cet auteur absolument pas connu qui poste des extraits de ses romans, extraits que je ne vais pas lire, me plaît vraiment, je m’abonne direct ». Il faut bien garder à l’esprit que l’idée sur insta ce n’est pas de vendre son livre. Ce n’est pas cela qui intéresse les gens. Ce n’est pas vraiment promouvoir son livre mais se promouvoir soi. Après oui quand on devient un auteur un peu plus connu, là les personnes vous recherchent par curiosité puis pour suivre votre actualité et vos futurs projets. Mais au départ ce n’est pas le cas. Donc il faut prendre de son temps pour avoir une base solide et la conserver.
Le vrai signe que votre compte est en bonne voie c’est surtout les commentaires, débats et échanges plus que les likes et le nombre d’abonnés. C’est le signe que vous avez une bonne base et que vos abonnés vous suivent réellement et que donc votre compte à un impact et peut vous servir à promouvoir vos romans. Enfin c’est mon avis qui n’engage que moi ^^.

Perso cela fait des mois que je n’ai plus actualisé mon booksta parce que cela me bouffait tout mon temps et que je n’avais plus le temps d’écrire mais il y a certainement un équilibre à trouver entre les 2.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1264
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Tentatrice chauve


Diane SLG a écrit:
Le vrai signe que votre compte est en bonne voie c’est surtout les commentaires, débats et échanges plus que les likes et le nombre d’abonnés. C’est le signe que vous avez une bonne base et que vos abonnés vous suivent réellement et que donc votre compte à un impact et peut vous servir à promouvoir vos romans.

Oui, je suis d'accord ! Parce qu'un "like" peut se déclencher juste sur une jolie photo et au final la personne n'aura pas lu la publication, aura "liké" un peu par habitude sans trop faire attention...

J'ajouterais aussi que s'intéresser aux autres, liker les publications, etc. c'est le faire sincèrement et ça peu importe le réseau social. Il y a encore des gens qui vont venir aimer toutes tes publications depuis le début en un seul coup, ou te laisser des dizaines de commentaires du genre "jolie photo !", juste pour qu'on s'intéresse à eux, en pensant qu'on les crame pas...
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  492
   Âge  :  26
   Localisation  :  Sur le toit.
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Pour qui sonne Lestat


Je vous rejoins !

J'ai lu les premières pages en diagonale...

Je voulais soulever un point important pour moi sur l'auteurstagram (que ce mot est moche !) : je ne pense pas que donner des "tip's" d'auteur soit si intéressant que ça. Déjà, parce que c'est compliqué de faire tenir de vrais bons conseils dans une publication, et ensuite parce que les conseils pour auteurs attirent les auteurs, soit... 5% de votre lectorat potentiel ? Chiffre au pif mais l'idée est de dire que si tous les auteurs sont lecteurs (ou devraient...) tous les lecteurs sont loins d'être auteurs. Pour moi, parler d'écrivain à écrivain, c'est prendre le risque de se fermer à tout un tas de gens.

Donc me concernant, je ne donne pas ou peu de conseils.

En fait, je préfère parler de mes inspirations ou proposer quelques tranches de vie "instagrammable" une tasse de thé, une balade à poney... toujours avec une référence de près ou de loin aux livres, pas forcément les miens.

Autre point : je dirais qu'il ne faut pas trop parler de ses romans, paru ou à paraître, pour ne pas donner le sentiment que le compte n'est qu'une vitrine + pour ne pas tout dévoiler. Sur certains comptes, on a toute l'anthologie de chaque perso et franchement ça ne donne pas envie

Enfin, je pense que le fait de montrer sa tête, d'être dans du contenu "quotidien", de faire des choses dynamique, variées etc. ça aide. Je tairais le nom par courtoisie mais je pense à une auteure AE dont l'insta est top et qui fait pas mal de vente. Mais quand tu lis un extrait du bouquin Embarassed
 
Diane SLG
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  14/04/2021
    
                         
Diane SLG  /  Barge de Radetzky


Je suis totalement d’accord en règle générale peu importe la plateforme la sincérité est de mise et se révèle bien plus efficace que n’importe quelle stratégie.
Ce n’est pas très agréable quand un auteur reste en boucle sur son bouquin qui va sortir, t’assomme d’extraits et de photo montage portrait de ses personnages, ... le teasing c’est quand tu as déjà des fans qui frétillent d’impatience à l’idée que tu vas sortir un nouveau roman . Quand tu n’es pas connu c’est pareil que dans la vraie vie : seuls tes proches sont motivés pour te lire. Là avec les réseaux sociaux tu complète ton cercle de proches réels avec un entourage virtuel ... il n’y a pas de secret : ces gens là achèteront ton livre parce que toi tu leur plaît avant que ce soit une histoire de couverture ou de résumé. Bien entendu le livre en question compte aussi mais c’est secondaire. Et je pense que c’est de là que vienne les désillusions des auteurs sur les réseaux. Il faut réaliser que en réalité ta ME ne te demande pas de faire une campagne de pub pour ton roman, juste d’elargir Ton cercle de connaissances.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1170
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


Il y a beaucoup de conseils excellents... pour autant, il semblerait qu'on n'évite pas l'aspect chronophage de la chose... 

Bien sûr, si déjà c'est chronophage, autant que ce soit rentable, donc les conseils sont bons !

Mais je me fixerai des limites pour tout ça : un emploi du temps, et basta. Sinon, on ne fait plus que ça.


Car il faut, en plus de "la vie quotidienne"

- préparer la sortie de ce "numérique" (relecture de la relecture faite par la correctrice + couv. + ?? )

- préparer les corrections du (ou des) prochains manuscrits (dans mon cas : la dystopie... )

- prévoir "la suite", donc finir le tome 2 du feel good + le relire, le corriger, etc... + pourquoi pas, commencer le tome 3... ? (les idées sont là... )

- assurer les activités annexes : blogs ( = préparer du contenu) + poster dans les groupes Fb + sur Twitter, etc...  

- préparer "le gros concours de l'année" (cette année, je le fais !!!) = retravailler mon texte, et surtout, ne pas planter les éléments à envoyer à temps et de la bonne façon pour ce concours : certains par voie postale, d'autres par voie électronique...  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f605  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f606 

- un autre projet dont je ne parle pas par superstition (et parce qu'on dit qu'il "ne faut pas vendre la peau de  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f43b avant de... " Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f43e  etc, etc... )

J'arrête la liste, mais ça commence à faire beaucoup, là...  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f631  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f604  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 6 1f606 
Spoiler:
 
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1264
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Tentatrice chauve


Oui, c'est très important de se fixer des limites ! D'ailleurs, certains influenceurs ne se connectent pas sur tous les réseaux tous les jours. Par exemple, Samuse, qui fait de l'ASMR, répond à ses messages privés une fois par semaine. C'est aussi pour se mettre des limites et gagner du temps qu'il vaut mieux faire un planning des publications et les programmer à l'avance pour qu'elles se publient automatiquement.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 

 Comment promouvoir un livre numérique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 6 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-