PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 Comment promouvoir un livre numérique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1971
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Ça ne fait pas partie des critiques parues sur mon roman (en tout cas de celles visibles). J'ai reçu le mp : "Tu aurais dû tuer... je ne le supporte pas." (C'est mon personnage préféré dans mon propre livre, donc recevoir sur le Messenger de FB ce type de messages, ça surprend...). Ce n'est même pas que ça pique : c'est que si la promotion passe par les réseaux sociaux, eh bien... idem pour le fait que mon personnage est con (la lectrice était en train de lire, et donc sur FB, en live, elle a écrit ce qu'elle pensait à l'instant T de sa lecture...).
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1300
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


MaddyForeigner a écrit:
Ça ne fait pas partie des critiques parues sur mon roman (en tout cas de celles visibles). J'ai reçu le mp : "Tu aurais dû tuer... je ne le supporte pas." (C'est mon personnage préféré dans mon propre livre, donc recevoir sur le Messenger de FB ce type de messages, ça surprend...). Ce n'est même pas que ça pique : c'est que si la promotion passe par les réseaux sociaux, eh bien... idem pour le fait que mon personnage est con (la lectrice était en train de lire, et donc sur FB, en live, elle a écrit ce qu'elle pensait à l'instant T de sa lecture...).

Oui, c'est sûr... ben, si, ça pique, quoi....  Rolling Eyes  Bon, je trouve... Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 2 1f605  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 2 1f606 

Disons qu'il y a une certaine complaisance de la part de pas mal de blogueuses, et quand il n'y a que des étoiles et des éloges partout, ça devient louche... 

Mais bon, dans l'autre sens, ça peut dissuader les lecteurs potentiels, c'est sûr...  scratch

Spoiler:
 
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1971
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Non, mais ça n'avait rien à voir avec une critique. C'était une lectrice inconnue en train de lire et à un certain moment, elle a pesté contre mon personnage en ne comprenant d'ailleurs rien... Suspect et je suis malheureusement tombée là-dessus. (Tu sais, un peu comme quand quelqu'un regarde Koh Lanta, un match de foot ou une série et commente sur Twitter ou Facebook en même temps ? Bon, sauf que là, c'était en lisant mon roman...). Neutral Mais ça n'avait rien d'une critique littéraire et elle parlait de mon personnage comme à un mec dans un talk show en oubliant qu'il n'existe pas (sauf dans ma tête).

 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  708
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Blanchisseur de campagnes


Après pour moi si un perso peut être détesté, c'est qu'il est assez atypique et approfondi pour faire ressentir de vives émotions aux lecteurs donc ce n'est pas un défaut en soi. Certains perso sont même écrits dans le but d'être détestés parce que ça permet de faire accrocher le lecteur car il veut savoir s'il arrivera quelque chose à ce perso. Donc pour moi c'est le jeu que certains lecteurs détestent le personnage principal.
Le vrai défaut serait que ce perso laisse tout le monde indifférent !
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1971
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Au moins paraît-il vivant.
C'est très étrange la réception de l'œuvre en tout cas, parce que les lecteurs s'accaparent toujours les personnages. Parfois ils les laissent de marbre. Parfois ils trouvent qu'ils leur ressemblent, ou ils m'ont demandé si c'était inspiré par ma famille...
Bref, la promotion sur les réseaux sociaux amène à dialoguer autour de l'œuvre. Ça peut être sympa. À certains moments Neutral , il faut réussir à prendre de la distance.
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  911
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Bile au trésor


Je comprends Maddy. Tout le monde passe son temps à taper sur mon perso principal et quand je dis ''mais si je l'avais changé, ça aurait été moins réaliste, non ?" Tout le monde se récrie ''ah mais oui, non mais je l'aime pas mais elle bien comme ça...'' bref, il y aurait matière à faire un topic sur les critiques reçues, mais ce n'est pas l'objet du post.

Plumerose : je me sens très nulle aussi, après trois mois de sortie de mon premier. La diffusion via Hachette m'a fait gagné masse d'abonnés mais avec un faible taux d'engagement, donc bof :/
Après je pense quand même que je commence à avoir une mini mini communauté intéressée par mes posts (autour de l'écriture et la lecture + un peu de promo). Je reposte aussi un peu les critiques de mon livre et je raconte ma vie (ecrivistique) en story (sans montrer mon visage en général). J'avais aussi démarché des chroniqueuses via Insta et je ne regrette pas !

Sinon, tu trouveras de supers conseils sur Tutobars sur youtube. Et si tu veux l'exemple d'un très beau compte qui ne fait pas encore de promo, mais ça viendra, celui de Paige Eligia et génial ! Je pense qu'il faut procéder comme elle : avoir une communauté puis faire la promo quand ton bouquin sort.
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1971
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Dans mon cas, ce n'est pas tout le monde. C'est UNE personne.
Je suis quelqu'un qui peut tourner en rond sur une critique négative même si elle reçoit cent critiques positives à côté. J'ai arrêté d'écrire deux ans.
À partir de là, je n'explique même pas l'état dans lequel m'ont mis les derniers posts de Plumerose.

Par ailleurs, je voulais seulement expliquer que la promotion sur les réseaux sociaux amène à lire et à recevoir toutes sortes de messages parce que ce sont... des réseaux sociaux. Si on n'écrit qu'on n'aime pas les brocolis et qu'on a des lecteurs qui aiment les brocolis, ça peut jouer. drunken Bref. Mais inutile d'appuyer là où ça pique : je le fais bien assez toute seule à moins de vouloir accélérer mes chances de dépression.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1300
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


YAËLLE a écrit:
Sinon, tu trouveras de supers conseils sur Tutobars sur youtube. Et si tu veux l'exemple d'un très beau compte qui ne fait pas encore de promo, mais ça viendra, celui de Paige Eligia et génial ! Je pense qu'il faut procéder comme elle : avoir une communauté puis faire la promo quand ton bouquin sort.

Oh, merci, super, je vais aller voir ça !!!  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 2 1f496  (effectivement, je trouve qu'avoir des modèles, c'est bien !)

Spoiler:
 

MADDY a écrit:
 je n'explique même pas l'état dans lequel m'ont mis les derniers posts de Plumerose.

J'espère n'avoir pas dit des énormités... ou des choses blessantes, ou autre...  pale Sad 

C'est juste que je pense un peu comme Hodobema, je cite : 

HODOBEMA a écrit:
Après pour moi si un perso peut être détesté, c'est qu'il est assez atypique et approfondi pour faire ressentir de vives émotions aux lecteurs donc ce n'est pas un défaut en soi. (...) Le vrai défaut serait que ce perso laisse tout le monde indifférent !

Je vois les choses ainsi aussi...
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1472
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Roland curieux


Oui, moi aussi, je vois un peu les choses comme ça : si on peut ne pas aimer un personnage, c'est qu'il est réussi dans son équilibre (ou alors c'est une Mary Sue mais là on est dans autre chose). Généralement quand on n'aime pas un personnage parce que justement il est réussi, on le sent. Je vois ça un peu comme les gens : il y a des gens qu'on adooooore et qui sont nos amis alors que ces mêmes amis sont détestés par d'autres gens. Les personnages, c'est pareil : nos personnages préférés ne sont pas forcément ceux préférés par les lecteurs.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1300
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


Tout à fait, ENIF !

Après, ce qui revient souvent, c'est l'idée que "le personnage principal doit être attachant", même s'il agace, qu'il est "bourré de défauts", etc... : c'est même ça qui le rend touchant, mais bien sûr, en principe, on ne devrait pas vouloir sa mort...  Rolling Eyes What a Face (après, c'est une lectrice, hein... pas tous les lecteurs  study !!!)

D'ailleurs, si ma première version de ce fameux feel good, passée par NA ("Nouveaux Auteurs") il y a deux ans 1/2, a été globalement appréciée (et même coup de coeur, ici et là), hé bien, je me souviens d'une lectrice qui ne l'a pas compris, ou je ne sais pas quoi, elle a dû sauter des chapitres car elle disait qu'il manquait tel ou tel aspect, et élément d'information, alors que ça figurait bel et bien dans le livre : mais c'était UNE lectrice, pas toutes Wink !)

Une autre avait trouvé ce même personnage "immature" (parce que "quand même, hein, quand on a un enfant, blabla... ") : ben, oui... l'immaturité du personnage est voulue, car elle créé le décalage entre ce qui est socialement attendu d'elle et elle, quoi... et c'est ce qui fait rire, souvent.

D'ailleurs, la même lectrice n'avait pas compris que l'humour et le décalage étaient volontaires, puisqu'un peu gênée, elle a "avoué" avoir ri en lisant certains chapitres (donc, pour le coup, mon objectif était atteint en ce sens de "faire rire", mais pas en ce sens qu'on comprenne que c'était bel et bien voulu !  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 2 1f605  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 2 1f606  )

Spoiler:
 

Second spoiler pour ELOPEZ
Spoiler:
 


Dernière édition par Plumerose le Mer 21 Avr 2021 - 12:20, édité 1 fois
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1971
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Je ne pense pas que tu l'aies fait exprès, mais :
Citation :
quand il n'y a que des étoiles et des éloges partout, ça devient louche...

si tu savais comme je m'interroge... c'est terrible, mais quand je vois 4 ou 5 étoiles, je doute, quand je reçois un éloge, je doute, et quand je reçois une pique, une fois sur dix... là, je ne doute pas et je me la prends en pleine face, et oui, ça pique. Je suis spécialiste de l'auto-sabotage. J'ai cessé d'écrire en 2019, 2020 et c'est encore instable.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1300
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


MaddyForeigner a écrit:
Je ne pense pas que tu l'aies fait exprès, mais :
Citation :
quand il n'y a que des étoiles et des éloges partout, ça devient louche...

si tu savais comme je m'interroge... c'est terrible, mais quand je vois 4 ou 5 étoiles, je doute, quand je reçois un éloge, je doute, et quand je reçois une pique, une fois sur dix... là, je ne doute pas et je me la prends en pleine face, et oui, ça pique. Je suis spécialiste de l'auto-sabotage. J'ai cessé d'écrire en 2019, 2020 et c'est encore instable.

Oh, mince... Sad  En fait, l'idée des retours (si on ôte les retours volontairement malveillants et ceux des personnes incapables de lire, ainsi que de celles et ceux qui n'aiment pas mais n'ont pas la capacité de dire : "Je n'aime pas mais le livre est bien écrit, etc... " ) :

- l'idée, c'est d'utiliser les retours comme étant un plus pour retravailler notre premier jet (ou centième jet  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 2 1f605  Comment promouvoir un livre numérique ?  - Page 2 1f606 !)

- ou alors, de se dire : ok, il/elle n'a pas tort, mais j'ai fait ce choix et je l'assume, en ne changeant rien.

- en encore : d'apprendre à s'en foutre un peu... Wink  (par exemple, au sujet de mes nouvelles "littéraires et engagées" : je me suis pris en pleine poire, à l'époque, le retour d'une "copine d'écriture" me disant : "ce n'est pas le genre de choses que j'aime lire" pale Sad ; bon, c'était un peu violent, mais j'ai pris du recul en me disant "ok, elle n'aime pas, quoi")

Mais le mieux est de continuer à écrire,  :write: c'est-à-dire de s'y remettre assez vite, et tant pis pour ce qu'en pensent les autres (maintenant, je sais que pour ma part, j'assume mieux le thriller, plus consensuel, que les nouvelles ou le feel good).

Spoiler:
 
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1971
   Âge  :  43
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Je n'ai pas eu beaucoup de retours négatifs ou mitigés mais ma capacité de résistance est nulle. Donc je n'envisage pas la parution de mes prochains livres comme un événement positif au point de les commencer... et de ne pas les finir. J'entasse les manuscrits inachevés. :/ J'ai eu un album jeunesse paru fin 2020 en ME qui semble ne pas s'être vendu en raison de la covid (absence de salons), je n'ai lu aucune critique et paradoxalement je le vis bien.
Or la promotion de mon roman s'est en un sens bien passée. Il est celui de mes livres qui a reçu le plus de critiques (majoritairement positives). J'en suis sortie brisée.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1472
   Âge  :  25
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Roland curieux


Je pense que ça dépend vraiment de la manière dont on aborde le truc. Il faut (un psychologue me dirait qu'il faut pas dire "il faut", c'est pas bon pour la construction des pensées, mais je me permets) pouvoir se dire que la critique porte sur un travail, une production, distincte de nous. Quand j'ai passé ma soutenance de stage l'année dernière, les profs ont démonté mon rapport, en disant que je ne savais pas analyser, etc. mais c'est juste que dans mon rapport j'ai pas assez analysé, c'est pas pour ça que je ne sais pas analyser d'une manière générale. Mais c'est le jeu : ils jugent parce qu'on leur donne. Bref. Et ça ne m'a pas touchée parce que c'est juste un travail. Tout ça pour dire que c'est une question d'état d'esprit.

C'est un vrai travail à faire parce qu'on met forcément beaucoup de nous quand on écrit donc naturellement on va avoir tendance à s'associer à notre production mais c'est "juste une production". Une personne qui critique un livre (un tableau, un dessin, un morceau de musique...) critique juste un livre, et pas la personne derrière ! Je pense que tu devrais essayer de travailler là-dessus (si c'est pas déjà fait), sur ce que tu mets de toi dans ton travail et le lien fort entre toi et ton travail, pour intégrer profondément en toi qu'une critique positive comme négative sur ta production vise seulement ta production et non ta personne Smile D'ailleurs, le fait que tu dis "ma résistance est nulle" est assez révélateur de ton état d'esprit (je dis ça sans animosité ou jugement, hein !) ; pour moi il ne s'agit pas de "résistance" mais de "prise de recul", le voir comme ça c'est aussi être mieux paré quand des choses pas très gentilles tombent sur le coin de notre figure Smile

Évidemment, c'est plus difficile à dire qu'à faire, mais je pense que c'est la meilleure solution pour arriver à se distancier des critiques et à prendre du recul sans que ça nous touche trop, pour en retirer le meilleur ! (Ou alors, radical : ne plus lire les critiques ! Razz)
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1300
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


ENIF a écrit:
'on met forcément beaucoup de nous quand on écrit donc naturellement on va avoir tendance à s'associer à notre production mais c'est "juste une production"
Oui, ce qu'on écrit, ce n'est pas nous... 

Après, jusqu'à quel point on s'implique... c'est une grande question, hein ! Wink 

Je pense que plus on écrit de choses, et moins on s'implique de façon personnelle, du moins, c'est mon fonctionnement...
 

 Comment promouvoir un livre numérique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-