PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 

 Comment promouvoir un livre numérique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Voilà, je tente le sujet ici : 

Je suis en train de signer avec une ME pour une version numérique de mon feel good. 
La version papier n'est pas exclue, mais pas sûre du tout... Wink 

Cela me va, il faut bien commencer quelque part, et puis, ce n'est pas "le livre auquel je tiens le plus", etc... (mais il est chouette, hein Wink !!) 

MA QUESTION EST : vu qu'il ne s'agit pas d'une grosse ME, et que ce n'est "qu'une version numérique", comment faire la promo. de mon livre ?  scratch study

Je pose la question car je ne compte pas trop sur la ME pour faire une grosse promo, et même si elle le faisait, rien ne m'empêche de faire la mienne... 

Mais comment faire ? 

- faut-il INSTAGRAM à tout prix ? 

- Fb me semble dépassé, et si les gens "likent", cela génère peu à pas de ventes... quand ils likent, ils préfèrent les fleurs et les sujets sur "les PN", par exemple, ou sur "le Covid et le vaccin" (on dirait un titre de livre, le truc  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f605  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f606 !!! ), etc... 

Et puis, souvent, dans les groupes, les auteurs parlent en boucle de leurs livres et likent à peine les autres, ils s'en foutent et finalement, c'est une boucle qui tourne en rond...  Arrow

- je ne sais pas "me vendre" !  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f60e  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f615  (mais pas du tout, quoi !!!) : j'ai un blog et interviens sur un autre (gros) blog une fois par semaine : je parle mieux des autres que de moi. 

- bref, comment faire la promo. d'un livre numérique ? (qui en plus, est du "feel good", donc rien à voir avec le fameux "littéraire" que j'écirs d'habitude = c'est un autre public, en général = c'est aussi le moment de créer une nouvelle communauté de lecteurs/lectrices, pourquoi pas ?)

Spoiler:
 
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  254
   Âge  :  45
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


Mon dernier roman est sorti en numérique chez &H. Pour la promo, j'ai procédé de la même façon que pour mes sorties papier. J'ai contacté des blogueuses pour leur proposer des services presse numériques (même si la ME envoie de son côté aussi des SP). J'ai relayé les chroniques sur Facebook et Instagram. Je n'ai pas publié dans les groupes en revanche, je rejoins ton analyse : beaucoup de membres sont surtout là pour promouvoir leurs propres romans, je doute que les posts des auteurs génèrent beaucoup de ventes. Je poste aussi quelques extraits du roman de temps à autre sur mes comptes instagram et FB.
Pour répondre à ta question, Instagram me semble très important, car beaucoup de blogueuses ne publient leurs avis que sur instragram. Pour autant, je ne pense pas que FB soit dépassé et qu'il faille négliger les posts FB. Beaucoup de blogueuses ont des pages FB avec parfois énormément d'abonnés. Donc pour ma part, je fais les deux. Par contre, je suis très peu active sur twitter.
https://www.juliettesachs.fr/
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Imoen a écrit:
Mon dernier roman est sorti en numérique chez &H. Pour la promo, j'ai procédé de la même façon que pour mes sorties papier. J'ai contacté des blogueuses pour leur proposer des services presse numériques (même si la ME envoie de son côté aussi des SP). J'ai relayé les chroniques sur Facebook et Instagram. Je n'ai pas publié dans les groupes en revanche, je rejoins ton analyse : beaucoup de membres sont surtout là pour promouvoir leurs propres romans, je doute que les posts des auteurs génèrent beaucoup de ventes. Je poste aussi quelques extraits du roman de temps à autre sur mes comptes instagram et FB.
Pour répondre à ta question, Instagram me semble très important, car beaucoup de blogueuses ne publient leurs avis que sur instragram. Pour autant, je ne pense pas que FB soit dépassé et qu'il faille négliger les posts FB. Beaucoup de blogueuses ont des pages FB avec parfois énormément d'abonnés. Donc pour ma part, je fais les deux. Par contre, je suis très peu active sur twitter.

Merci Imoen !  cheers

Du coup, je vais "investir" un peu de temps au niveau Instagram...  :flower:

Concernant les blogueuses : ça n'avait pas "déclenché" beaucoup de ventes pour mes nouvelles, mais : d'une part, ce sont des nouvelles, et ça ne représente pas "un gros marché" en France.

Spoiler:
 

Du coup, avec le "feel good" :flower: study , j'espère pouvoir toucher un public plus large, qui ne sera en principe pas le même que celui qui raffole de mes nouvelles "littéraires et engagées".

ET DONC : à voir si, du coup, les retours des blogueuses toucheront plus de monde !

Au fond, c'est un vrai pari et un petit saut (avec filet, vu que l'investissement sera faible, comme c'est du numérique = pas de dédicaces, ni de salons, etc... ) Wink 

Bon, je croise les doigts et m'en vais du côté d'Instagram voir comment ça fonctionne !  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f605  
Comment promouvoir un livre numérique ?  1f606 

PS : j'ai Twitter, mais c'est "bof"... peu d'interactions, ce réseau ne me semble pas convivial ni "communautaire"... 
Spoiler:
 
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1968
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Je suis sur les trois et je pense que Twitter peut très bien fonctionner. Le souci, c'est qu'il faut apprendre à l'utiliser... et que je ne suis pas au point du tout le concernant.
Mais certains auteurs utilisent principalement Twitter et ont des dizaines de milliers d'abonnés, toute une communauté. Je suis sûre que ça peut aussi être un outil efficace.

 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  564
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Gloire de son pair


Il faut surtout savoir à qui s'adresse ton roman et sa tranche d'âge. En fonction de ça il faut ensuite choisir son support selon la moyenne d'âge des différentes plateformes.

Facebook est aussi très limité concernant la promo, ça prend rarement à moins d'avoir déjà une communauté présente.

Dans tous les cas il faut choisir car on ne peut pas s'investir sur toutes les plateformes à la fois !
https://www.instagram.com/paige_eligia/
 
Camusso
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  389
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  18/03/2021
    
                         
Camusso  /  Tapage au bout de la nuit


Personnellement je négligerais aucun réseau social, Insta, Facebook et Twitter sont quand même les réseaux sociaux les plus en vogue, ce qui signifie qu'il y a quand même un public.

Ensuite pour vendre ton livre, faut créer des posts dynamiques, avec du contenu. Tu peux t'inspirer des réseaux sociaux des maisons d'éditions, regarder comment elles font la promotion des livres, comment, avec quel contenu. Je pense que ce serait déjà un bon départ de les observer et de t'en faire une idée.
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  263
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Autostoppeur galactique


Je ne suis pas encore dans cette position de devoir faire ma promo (un jour peut-être Laughing ) mais ces conseils d’être sur les réseaux sociaux m’interrogent : est-ce que vous trouvez vous-même vos futures lectures dessus ? Perso, je lis 40-50 livres par an (et j’en abandonne au moins autant) et je crois bien qu’il n’y en a aucun que j’ai trouvé via Facebook/Insta/Twitter. Je pioche plutôt via Goodreads/Étalage des librairies (bon ce qui est pas possible ici pour ta promo Plumerose)/Recommendations Amazon/Prix littéraires/Bouche à oreille (incluant forums comme JE)...

J’avais essayé de chercher des infos sur les canaux de découverte de livres les plus communs : je n’avais pas trouvé grand chose, mais je n’avais pas l’impression que les réseaux sociaux soient le canal principal. Il n’y aurait que la communauté bookstagram qui me semblerait génératrice de recommendations, mais dans ce cas, n’est-il pas plus facile de la toucher via des services presse (plutôt que de passer plusieurs heures par semaine à faire vivre notre compte auteur) ?

Enfin en résumé, vu comme ça a l’air de prendre énormément de temps de gérer des réseaux sociaux pour qu’ils soient bien visibles et efficaces, je me pose la question du rendement temps investi/lecteurs gagnés. Mais peut-être que je rate une partie de l’équation ? Vous avez sûrement plus d’expérience que moi dessus. Very Happy
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1199
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


PAGE DE BÂTONS, c'est simple : pour que les bookstagrameurs te fassent des services presse, il te faut un compte Instagram pour qu'ils puissent te taguer (et que tu puisses les contacter). Et plus ton compte est gros/beau, plus c'est motivant : ça t'ajoute du "sérieux" quand tu envoies tes SP. Au fond, c'est un peu comme ton CV, ton portfolio d'auteur...

Et ensuite, ton compte Instagram ne te sert pas forcément à gagner de nouveaux lecteurs, mais à tenir informée la communauté que tu constitues autour de toi qui, ensuite, achètera tes nouvelles sorties.

Dans tous les cas, à une ère où une grosse majorité des blogueuses postent sur Instagram et où l'image est aussi important, ça me semble un incontournable. Je connais des auteurs qui ont déjà été abordés par des maisons d'édition sur la plateforme Smile
 
Page de Bâtons
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  263
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  25/01/2021
    
                         
Page de Bâtons  /  Autostoppeur galactique


Ah merci BoiséeNoire pour tes précisions !

BoiséeNoire a écrit:
PAGE DE BÂTONS, c'est simple : pour que les bookstagrameurs te fassent des services presse, il te faut un compte Instagram pour qu'ils puissent te taguer (et que tu puisses les contacter). Et plus ton compte est gros/beau, plus c'est motivant : ça t'ajoute du "sérieux" quand tu envoies tes SP. Au fond, c'est un peu comme ton CV, ton portfolio d'auteur...
Ok c'est peut-être mon côté "j'aime pas les réseaux sociaux" qui parle, mais est-ce vraiment nécessaire ? J'ai un proche auto-édité, et les instagrammeuses lui avaient conseillé d'aller directement sur SimplementPro. Du coup il a arrêté de les contacter sur Instagram. (Après peut-être que ça dépend de la bookstagrammeuse ou du genre ?).

BoiséeNoire a écrit:
Et ensuite, ton compte Instagram ne te sert pas forcément à gagner de nouveaux lecteurs, mais à tenir informée la communauté que tu constitues autour de toi qui, ensuite, achètera tes nouvelles sorties.
Ok dans ce sens je comprends mieux du coup. Mais alors il suffirait d'un seul réseau social peut-être (plutôt que de s'éparpiller sur les trois) ?

BoiséeNoire a écrit:
Dans tous les cas, à une ère où une grosse majorité des blogueuses postent sur Instagram et où l'image est aussi important, ça me semble un incontournable. Je connais des auteurs qui ont déjà été abordés par des maisons d'édition sur la plateforme Smile
Ah je ne savais pas que les maisons d'édition y rôdaient ! C'était pour des auteurs déjà installés ?
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3619
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je déplace dans la partie plus générale.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  871
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Page de Bâtons a écrit:
est-ce que vous trouvez vous-même vos futures lectures dessus ?

Moi oui, ça m'est arrivé. J'en entendu parler sur instagram des Editions Dalva, qui n'éditent que des autrices à travers le monde ; et c'est un angle qui m'intéresse beaucoup. C'était partagé par un "mutual" sur insta.
J'ai aussi saisi des opportunités de lectures gratuites, toujours sur insta. L'autre jour les éditions butterlfy avaient 9 titres en romance gratuits pour quelques jours ; j'ai téléchargé les 9.
Et puis Ken Follett, que je suis, sort un nouveau bouquin qui m'intéresse (toujours sur insta)... un best-seller comme lui, j'aurais eu l'info par d'autres biais, mais là c'est insta qui a eu la primeur.

j'ai aussi acheté deux livres dont je voyais passer des avis enthousiastes sur ce réseau, et que j'ai détestés (des navets, les deux). Donc maintenant je sais qu'il y a certaines ME et certains genres qu'il est inutile que je lise, même si c'est gratuit, même si ça pop de partout dans mon feed.

Pour répondre à la question d'origine : comment je gère la promo de mes livres numériques ?
Avec difficulté.
(achetez mon livre, pas cher)
J'ai présenté les personnages sur mon compte, j'ai même un concours pour gagner 3 ex numériques gratuits, mais ça floppe (5 participations, c'est officiellement un échec).
Je soigne mon feed et j'essaie de rédiger des avis intéressants sur mes lectures, pour obtenir l'attention du lectorat.
(le truc c'est que mes lectures sont très éloignées de mon lectorat, donc il y a un décalage entre la commu qui me suit sur insta (des lectrices de romance) et mes partages de lecture (tout sauf de la romance).)
Bref... c'est compliqué. J'ai 436 abonnés, j'aimerais bien monter à 500...
Je pensais que ma sortie chez &h me donnerait un peu de visibilité, mais à priori c'est pas le cas. Comment promouvoir un livre numérique ?  1f494
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1199
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Page de Bâtons a écrit:
Ah merci BoiséeNoire pour tes précisions !

BoiséeNoire a écrit:
PAGE DE BÂTONS, c'est simple : pour que les bookstagrameurs te fassent des services presse, il te faut un compte Instagram pour qu'ils puissent te taguer (et que tu puisses les contacter). Et plus ton compte est gros/beau, plus c'est motivant : ça t'ajoute du "sérieux" quand tu envoies tes SP. Au fond, c'est un peu comme ton CV, ton portfolio d'auteur...
Ok c'est peut-être mon côté "j'aime pas les réseaux sociaux" qui parle, mais est-ce vraiment nécessaire ? J'ai un proche auto-édité, et les instagrammeuses lui avaient conseillé d'aller directement sur SimplementPro. Du coup il a arrêté de les contacter sur Instagram. (Après peut-être que ça dépend de la bookstagrammeuse ou du genre ?).

Ouais, non... les grosses instagrameuses ont pas forcément SimplementPro.
J'ai aussi SimplementPro, mais pour être honnête... ça n'a pas fonctionné si bien que ça. Au final, j'ai eu beaucoup plus de succès en ciblant les comptes que j'aimais sur Instagram et en les contactant directement ! Je trouve que SimplementPro... le moteur de recherche est pas ouf et il faut consulter les comptes sur les réseaux de tous les chroniqueurs un à un avant de proposer/accepter... je trouve plus facile de les trouver directement sur Instagram, car je vois tout de suite leur contenu, le nombre de likes, le nombre d'abonnés... etc.

Page de Bâtons a écrit:
Ok dans ce sens je comprends mieux du coup. Mais alors il suffirait d'un seul réseau social peut-être (plutôt que de s'éparpiller sur les trois) ?

Il est, selon moi, préférable de s'investir à 100% sur le réseau sur lequel on se sent le mieux, car forcément... si on s'y sent bien, on aura plus de facilité à s'investir et notre contenu fonctionnera naturellement mieux !

Cependant, je pense que c'est bien d'avoir une présence sur tous les réseaux (sans que ce soit une présence continue) juste pour que les gens puissent au minimum te taguer sur tous les réseaux et que, en accédant à ton compte, ça puisse les rediriger vers ton site internet ou tes livres à vendre.

Page de Bâtons a écrit:
C'était pour des auteurs déjà installés ?

Oui principalement Smile

Si tu n'as pas un mail professionnel tapissé un peu partout et qu'une ME veut entrer en contact avec toi, elle pourra passer par la messagerie Instagram, puis ton Insta' lui donne une bonne idée de quel genre d'auteur tu es et de tout ce que tu as publié jusqu'à présent.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


Merci pour ce (long) déroulé de réponses... 

Alors, concernant "SimplementPro" : je l'ai utilisé pour mon second recueil de nouvelles, c'est sympa et les chroniqueuses mettent en général leur commentaire sur Amazon, etc... 

Pour autant, ça n'a pas tellement boosté les ventes (livre papier, et nouvelles, donc bon, on peut le comprendre aussi... )

Je trouve que ça reste très bon, comme moyen d'obtenir des chroniques, mais c'est un peu long.
D'autant plus que certaines blogueuses (qui ont des gros et bons blogs, dont l'un tenu par quatre Québécoises
Spoiler:
 
) sont totalement débordées : en effet, "SimplementPro" a de plus en plus d'auteurs, donc de demandes... 

PAGE DE BÂTONS a écrit:
Enfin en résumé, vu comme ça a l’air de prendre énormément de temps de gérer des réseaux sociaux pour qu’ils soient bien visibles et efficaces, je me pose la question du rendement temps investi/lecteurs gagnés.

Oui, j'ai fait le calcul pour simplement préparer un papier pour blog avec un extrait d'une nouvelle + illustration + petit pitch...  + une fois le papier fini, relayer sur les réseaux = plus d'une heure (1h 30 envion Sad )!!! (ou alors, je suis très lente, mais je ne pense pas... )
Ce n'est pas rentable, et à tous les coups, les internautes lisent vite fait en considérant presque que "c'est un dû". 

Quelques réactions, oui, mais de la part de personnes qui connaissent déjà, ont lu et acheté le livre : pas vraiment de nouveau lecteur...   Comment promouvoir un livre numérique ?  1f615 


CE QUI MARCHE LE MIEUX, c'est : le livre papier + la presse "connue" qui dit : "Oh, c'est vachement bien !" + le libraire qui ajoute : "coup de coeur du libraire" ...  !




Pour le numérique, ben... je ne sais toujours pas.  scratch

En tous cas, mon "feel good" ratisse large au niveau tranche d'âge, et même au niveau lectorat hommes (ils aiment bien, ça leur permet de comprendre les femmes... ) : le tout est de leur faire acheter le livre, quoi ! 
C'est une "lecture de plage" sans prise de tête, bien écrite, marrante et avec quelques réflexions sociétales, l'air de rien (bon, ça, le lecteur y adhère ou pas, mais comme ce n'est pas très lourd, s'il n'adhère pas, ça ne lui flingue pas sa lecture Wink !)

Par contre, si j'en parle sur ma page d'auteure FB, non seulement ça n'ira pas trop avec le reste, mais en plus, elle est trop peu consultée, et DONC : je vais tenter INSTAGRAM !

Twitter, rien à faire (et pourtant, je gère deux groupes Fb, j'ai un blog, etc... je m'en sors, au niveau "prise en main des outils" mais je n'aime pas, je ne le sens pas, quoi...  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f615 ) 

Pour ne rien arranger : le problème est que j'ai toujours un doute : je me dis que les lectrices/lecteurs n'aimeront peut-être pas, que le personnage principal peut les agacer (c'est arrivé, oui... ), que, et que, et que....
Parce que : quel est le livre qu'on oserait recommander à 100% à tout le monde ?  scratch study
Alors, en plus, quand c'est celui qu'on a écrit ... (je me dis : "ok, c'est pas mal, mais c'est pas de l'or en barres non plus, hein !" et donc, ça n'aide pas à "vendre le produit"...  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f605  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f606  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f606  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f606 )

Et puis des fois, on ne sait pas ce qui se passe, les ventes décollent soudain : il y a le petit truc, le démarrage qui fait que ça plaît et ça fait boule de neige (tout comme ça peut faire un gros flop...  Comment promouvoir un livre numérique ?  1f604 )
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1968
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


On m'a même demandé la mort du personnage principal par mp (— Hors de ma vue, Annie Wilkes !).
J'ai aussi lu qu'il était con un jour sur FB. Crying or Very sad
Il ne fallait pas le prendre pour une critique personnelle.


 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1245
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice chauve


MaddyForeigner a écrit:
On m'a même demandé la mort du personnage principal par mp (— Hors de ma vue, Annie Wilkes !).
J'ai aussi lu qu'il était con un jour sur FB.  Crying or Very sad
Il ne fallait pas le prendre pour une critique personnelle.



Aïe, oui, en effet, ça pique un peu, beaucoup même...  pale Shocked

En même temps, je vois parfois des critiques qui me semblent infondées, à propos de certains livres : je peux comprendre qu'on n'ait pas trop aimé "Chanson douce", (le livre, hein, pas le film Wink ) mais pas qu'on dise que "c'est de la daube"...  No

Spoiler:
 
 

 Comment promouvoir un livre numérique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 9Aller à la page : 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-