PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Remerciements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  871
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je mets des remerciements, parce qu'il y a des gens qui ont cru en mes livres et qui m'ont soutenue tout au long du process d'écriture et d'édition. C'est ma façon de leur montrer ma gratitude.
Je n'ai remercié mes éditrices que dans un seul livre pour le moment, celui où il y a eu un vrai travail éditorial, avec des échanges quotidiens sur le texte ; j'ai vraiment apprécié cette démarche de leur part. A la fin, on était devenues copines au point de s'envoyer des photos de nos enfants et partager nos souvenirs de vacances. Ça m'a fait plaisir de remercier cette éditrice qui m'a tirée vers le haut et a cru en mon livre au point d'investir dessus.
Et puis sinon je mets ce que je veux, j'ai remercié les acteurs qui m'ont inspiré les personnages, une fois, et mes meilleures amies de ma commu en ligne, dont la présence m'a tellement fait de bien tout au long de l'écriture.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


J'écris systématiquement des remerciements, je trouve ça important de souligner que le roman publié est aussi le fruit du travail d'autres gens que l'auteur.

Pour ma part, je remercie généralement:
- mes bêta lecteurs/mes lecteurs sachants/mes aides techniques
- mon éditrice et mon agente
- mon mec parce que je suis super relou en période de travail éditorial et qu'il est d'une patience proverbiale XD

Pour les proches... bah à part le gars cité au-dessus, je ne les remercie pas. je l'ai fait pour mon premier roman, manière de. mais maintenant, la règle tacite avec ma famille c'est: tu as contribué à l'effort de guerre en me bêta lisant, je te cite dans les remerciements. sinon, tu n'y figures pas. et tout le monde trouve ça normal, en fait... dans mon 2ème roman j'ai remercié ma mère car elle m'a lue, mais pas mon père. Dans le 3ème, en cours de publication, c'est l'inverse (de là à dire que mon père a été jaloux et s'est improvisé BL... :mrgreen: )

Pour rebondir sur le message de Plumerose (je crois) concernant les usages inhérents à chaque genre: je suis publiée en polar dans une grosse ME.
ça ne me viendrait pas à l'esprit de ne pas remercier mon éditrice et mon agente, car elles sont de très loin celles qui passent le plus de temps à m'aider sur un texte. Mais chaque auteur a une relation différente avec son éditeur, donc je comprends que certains ne le fassent pas.

Conclusion, chacun fait comme il le sent. les remerciements ne sont pas adressés au lecteur donc franchement, à chacun d'y mettre ce qu'il veut. et on n'y met jamais trop d'amour dedans (ni dans quoi que ce soit, d'ailleurs).
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1984
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


J'avoue qu'être dans les remerciements fait plaisir, j'ai eu l'impression d'avoir servi à quelque chose sur le livre (alors qu'en toute franchise, non, pas du tout Laughing ).
En tant que lectrice, je les lis généralement mais je n'ai pas remarqué de pattern particulier sur leur présence ou absence.
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  840
   Âge  :  42
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Je trouverai normal de mettre des remerciements si un jour mon roman était édité. Je les adresserais à la maison d'édition qui aura cru en moi, surtout s'ils sont investis sur mon texte (travail éditorial) et sont humainement top. Et aussi bien sûr mes bêta lectrices. Par contre, je ne citerai pas ma famille, non. Je n'ai pas eu de soutien de leur part, à part peut-être de ma sœur qui a lu mes textes en entier. Mes parents, eux, bof ils n'ont pas l'air emballés.

J'ai longtemps pensé que je n'aurai pas à écrire de remerciements, que je devrai me faire toute seule. Puis j'ai eu des retours sur JE et j'ai eu la chance de trouver mes bêta.
 
Verowyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  157
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  20/01/2013
    
                         
Verowyn  /  Tycho l'homoncule


Ça m'est arrivée d'être citée dans les remerciements en tant que correctrice ou éditrice et, franchement, je pense pas (et j'espère pas !) que les auteurs qui l'ont fait voyaient ça comme un passage obligé. ^^
En général, quand ça arrive, c'est parce qu'on a vraiment travaillé en profondeur ensemble sur le texte, c'est une vraie collaboration, on s'implique dans ce travail et le résultat final nous tient à cœur. Je pense que ça se sent et que c'est ça que l'auteur remercie. Si c'est une simple correction un peu "mécanique" uniquement sur l'orthographe ou la syntaxe, c'est pas la même chose et ça se sent...

J'ai aussi figuré dans des remerciements pour avoir envoyé à l'auteur une carte postale d'un lieu qu'il ne connaissait pas et dont il a fait un des décors principaux de son roman. C'était cool. :mrgreen:
 
Anna Labrousse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  501
   Âge  :  60
   Pensée du jour  :  Vous êtes vivant, alors vivez !
   Date d'inscription  :  30/04/2019
    
                         
Anna Labrousse  /  Gloire de son pair


J'ai mis des remerciements et je pense que beaucoup de lecteurs et lectrices les lisent car j'ai eu plusieurs retours à ce sujet.
Moi-même je lis toujours les remerciements quand il y en a, je trouve que cela dévoile un aspect de la personne qui les a écrits.
J'ai remercié mes bêta-lecteurs mais aussi mes personnes qui m'ont soutenue, des proches, ainsi que ma ME.

J'ai écrit les remerciements après avoir signé mon contrat, je n'y avais pas pensé avant. L'idée m'est venue naturellement, une fois que j'ai su que mon livre allait vivre sa vie propre.
Les remerciements sont pour moi une façon de tourner la page, de dire : "c'est fini".
http://sylvielassalle.fr
 
CDR33
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  63
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  09/03/2021
    
                         
CDR33  /  Clochard céleste


Les remerciements sont pour moi une façon de tourner la page, de dire : "c'est fini".

Exactement
https://www.instagram.com/camille_collaudin_auteur/?hl=fr
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3619
   Âge  :  45
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Par contre, je ne les rédige jamais avant la fin des corrections éditoriales.
Je rejoins Anna, ils sont l'occasion de dire que c'est la fin de l'aventure côté écrivain et le début côté édition.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  49
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Bonjour

En général, j'adresse toujours des remerciements aux personnes qui m'ont suivies de près ou de loin à chacun de mes projets. En général, le texte tient sur une page.
Moi aussi je lis toujours les remerciements, j'ai l'impression d'en savoir plus sur l'auteur, sa manière de travailler. C'est aussi une politesse de les lire car l'auteur a pris la peine de les écrire.

@VEROWYN Lorsque j'ai publié mon premier roman, j'avais inclus mon éditeur car je trouvais normal de le citer. Par modestie, il a refusé ce passage, je n'ai pas insisté. Je ne sais pas comment ça c'est passé pour toi lorsque tu as été citée dans la page de remerciements, mais de mon côté, quand j'ai cité mon éditeur, c'était sincère.

Bonne journée.
 
Tiphs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  321
   Âge  :  32
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Tapage au bout de la nuit


Pareil, je n'envisage pas de publier un roman sans remerciements. C'est un peu la conclusion du livre, l'espace où on peut tisser un lien un peu plus personnel avec les lecteurs et en profiter pour partager ce qui nous tient à cœur.

Personnellement, j'y cite les gens qui ont participé à la naissance du roman d'une manière ou d'une autre, qu'il s'agisse de mes potes d'écriture, de ma sœur que j'ai réveillée au beau milieu de la nuit à cause d'une crise d'angoisse ("MON LIVRE EST NUL ET IL SORT DEMAIN JE FAIS QUOI ?!"), des bêta-lecteurs, etc. Il me parait pertinent d'y glisser un paragraphe pour l'équipe éditoriale, au moins par courtoisie, car le livre est ainsi grâce à elle.
Et, si j'ai l'inspiration au moment de les rédiger (comme Florence, après les corrections), j'y ajoute quelques anecdotes sur l'histoire, les inspirations ou autre.
Pour Allunia, j'ai même conclu en disant cheh aux rageux (de façon moins brutale trololo) :head:
http://www.tiphs-art.com/
 

 Remerciements

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-