PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 Trouvez-vous que les poéètes·ses sont plus intéressant·es que les romancier·ères ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8741
   Âge  :  28
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


@now@n : c'est vrai, il existe aussi des choses pas du tout remédiatisables dans l'imprimé. Mais en même temps, les canaux de diffusion que tu choisis sont-ils ceux de l'imprimé (vraie question) ?
Je ne sais pas si on peut appliquer la notion de privilège à des objets culturels. Je trouve ça intéressant.

gros blabla un peu HS:
 


Poésie – Traque – Liquide – Roman – Miettes – Nouvelles – L'heure du thé – Thèse – Ecriture - Journal - ça raconte - Îles
 
Chien-dent
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  291
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  02/08/2016
    
                         
Chien-dent  /  Autostoppeur galactique


Juliette n'avait pas peur a écrit:

bref, je préfère copiner avec les animaux sauvages qu'avec les faux modestes en costard-cravate

waf
 
Catastrophe
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  39
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  13/04/2021
    
                         
Catastrophe  /  Petit chose


Amusant, pour moi c'est la poésie qui peut sembler une étape transitoire avant le roman, parce qu'on m'a parfois demandé si j'allais enfin écrire des récits comme si je n'étais pas encore passée aux choses sérieuses ! Les plus cultivés (il s'agit d'hommes) évoquent Faulkner qui a déclaré être devenu romancier parce que c'était un poète raté ... ^^
Bien des auteurs de fiction ont d'abord été poètes. C'est plus souvent dans ce sens que se font les carrières.

Je réponds à ça que je ne fais pas carrière : j'écris. Parce que j'écris je ne me sens pas incomplète.
 
Fedora
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  194
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  24/07/2019
    
                         
Fedora  /  Tycho l'homoncule


très étonnée aussi de lire que la poésie serait délaissée car demandant du temps, pour moi, c'est comme fumer une cigarette (même si je ne fume plus depuis presque deux ans Cool ), boire un café, sauf un recueil spécifique qui suit un concept, la lecture d'un poème me concernant peut se faire très vite entre deux choses, chaque nouveau poème est un monde qui peut être convoqué en un claquement de doigt,
je n'ai pas à me souvenir de ce qui se passe avant, et me remettre dans l'ambiance, je peux et ça n'en est que bénéfique mais ce n'est pas obligatoire contrairement à la lecture d'un roman où faire l'impasse sur cette étape me semble impossible
ouvrir un livre, ouvrir un topic sur ce forum, feuilleter ou faire défiler des pages quelques minutes au lieu de regarder les réseaux sociaux, ensuite parfois ça reste dans ma tête et ça m'entoure longtemps, parfois je passe à autre chose comme je jette la cigarette éteinte dans la poubelle ou comme je rince ma tasse de café et la range dans l'étagère pour continuer ma journée
le roman lui, me demande du temps, il me demande de me mettre dans mon lit le soir, de lui prévoir au minimum trente minutes au calme pour en apprécier le bain dans lequel il me glisse lentement

La poésie, vraiment, anachronique ? celleux qui disent ça ne doivent pas avoir Instagram, ou écouter de la musique, ne doivent pas voir que ce format corresponds justement parfaitement à toutes les expérimentations que le monde peut offrir dans tout ce qu'il a de récent

je crois que la poésie ne sera jamais anachronique, contrairement à d'autres formes
 
Moïra
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2763
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  13/10/2016
    
                         
Moïra  /  qui murmure à l'oreille des planctons


Le fait que la poésie ne se vende pas ne signifie pas qu'elle est anachronique ou inutile. Elle est toujours là, simplement elle passe par des canaux souterrains -- et ça a toujours été plus ou moins le cas.

C'est quelque chose qui nous touche tous, quelque soit notre culture.
 

 Trouvez-vous que les poéètes·ses sont plus intéressant·es que les romancier·ères ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Dépendances :: Bac à sable-