PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4
 

 [Univers] Les limites entre la fantasy et la dystopie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  101
   Date d'inscription  :  14/04/2021
    
                         
Diane SLG  /  Barge de Radetzky


jdoo a écrit:
Dans ce cas là tu colles le truc grosse maille. Tu regardes grosso merdo ce qui match et advienne que pourra. Mais il ne faut pas vous figer à mon avis, si votre roman s'écarte plus ou moins d'une définition de genre/sous genre. Et encore moins se dire "ha merde, je suis pas assez new adult, alors je vais rajouter un truc pour faire New Adult". Enfin il y a un coté calibrage de pomme de terre pour savoir dans quel sac il faut la coller, ça laisse un peu songeur. Cela dit encore une fois je comprends l'exigence marketing.

Oui, je n'ai aucune envie de tailler mon texte sur mesure non plus. C'est déjà bien assez difficile comme ça pour moi d'accoucher de ce truc que je ne veux pas me compliquer la chose encore plus .
Je vais voir à quoi il ressemble le plus une fois terminé.
Après je me dis que tout de même une ME ne va pas me répondre : " Alors votre roman est vraiment trop bien, c'est tout à fait ce dont on a besoin, le soucis c'est qu'il est adapté à notre collection X et que vous l'avez envoyé pour une collection Y donc bon fallait faire plus attention grosse inculte Surprised , on vous publiera pas ! Jamais ! Ps: cachez vous et mourez de honte svp. Cordialement " .


 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


DIANE SLG a écrit:
Bon ça peut être aussi pas de dystopie post apocalyptique ( ils en ont assez des romans type Hunger Games et autres qui ont dû affluer ces dernières années ) .

Je pense que c'est ça, d'autant plus qu'il s'agit d'une ME qui fait pas mal de littérature générale... Donc, je pense qu'elle recherche surtout la portée politique et sociale d'un tel roman (et là, le mien coche les cases Wink !)

Citation :
Pour toi la fin d'une dystopie doit toujours être "décevante" ?

Non, c'est le contraire !!! 
Mais je veux dire que j'ai lu tellement de bons livres dont la fin était décevante : banale, attendue, inepte, grossièrement ficelée, etc... QUE J'AI CHOISI obsessionnellement de faire, pour les thrillers et la dystopie, une fin "travaillée" = j'ai fait une bonne pause avant d'écrire la fin, qui pour moi, est fondamentale !!!

Spoiler:

Bon, ça y est, je ne suis plus à 666 !!!  Evil or Very Mad  [Univers] Les limites entre la fantasy et la dystopie - Page 4 1f605  [Univers] Les limites entre la fantasy et la dystopie - Page 4 1f606 

JDOO a écrit:
Mais comment peux-tu savoir ce que veut une ME ? 

Je ne le sais pas, mais bon, ça pourrait être le cas, j'ai explicité pour quelle raison... mais bien sûr, je ne sais pas du tout !


Citation :
 j'ai vraiment du mal à me dire que l'exigence soit aussi fine de leur part.

Moi non plus, c'est de l'hypothèse, de ma part... Wink 


HODOBEMA a écrit:
(dystopie assumée en tant que telle)". Donc elle accepte que des dystopies qui ne sont pas liées à la SF

Voilà, c'est ça... d'où mon raisonnement (et finalement, c'est pas mal de se poser la question AVANT, de se dire que tiens, on peut être capable d'accepter un changement, pour la fin qu'on a pourtant vachement travaillée  [Univers] Les limites entre la fantasy et la dystopie - Page 4 1f605  [Univers] Les limites entre la fantasy et la dystopie - Page 4 1f605  [Univers] Les limites entre la fantasy et la dystopie - Page 4 1f605  [Univers] Les limites entre la fantasy et la dystopie - Page 4 1f606 !!!)
 
avatar
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  101
   Date d'inscription  :  14/04/2021
    
                         
Diane SLG  /  Barge de Radetzky


hodobema a écrit:
Diane : Justement, cette ME n'accepte pas de SF. Elle le disait en mode "Nous ne publions pas de Science Fiction (dystopie assumée en tant que telle)". Donc elle accepte que des dystopies qui ne sont pas liées à la SF

Après au final (et surtout si c'est un envoi par mail donc sans frais d'impression et d'envoi) tu perds pas grand chose à envoyer ton manuscrit tout de même Wink . Au pire ils te diront "non merci, on ne publie pas de .... " (en plus ils te donneront le genre et le sous genre de ton roman selon eux cheers )
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


Diane : Oui, ils acceptent (il me semble) de la fantasy. Ouais je crois bien qu'ils veulent que des dystopies axés dans l'imaginaire pure et non dans du réaliste futuriste

Diane a écrit:
Après je me dis que tout de même une ME ne va pas me répondre : " Alors votre roman est vraiment trop bien, c'est tout à fait ce dont on a besoin, le soucis c'est qu'il est adapté à notre collection X et que vous l'avez envoyé pour une collection Y donc bon fallait faire plus attention grosse inculte Surprised , on vous publiera pas ! Jamais ! Ps: cachez vous et mourez de honte svp. Cordialement " .

Le problème c'est que je pense qu'ils ne le lisent même pas si ça colle pas à leur ligne éditoriale. C'est vraiment une tannée de passer l'étape jusqu'à la lecture du manuscrit. Parce qu'il n'y a pas que le genre qui peut rebuter, y a aussi l'âge de la cible, le nombre de mots, etc...
Donc bon, s'ils ont un coup de coeur en lisant le manuscrit, c'est sur qu'ils vont pas refuser pour ça ou à la limite ils vont le rediriger vers une autre ME. Mais faut déjà qu'ils le lisent ce manuscrit
 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3767
   Âge  :  55
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Sang-Chaud Panza


c'est sûr que si tu fais une lettre de présentation raplapla tu mets toutes tes chances de ton coté pour être lu. Moi je dis ça comme ça...
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
avatar
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  101
   Date d'inscription  :  14/04/2021
    
                         
Diane SLG  /  Barge de Radetzky


Plumerose a écrit:


Non, c'est le contraire !!! 
Mais je veux dire que j'ai lu tellement de bons livres dont la fin était décevante : banale, attendue, inepte, grossièrement ficelée, etc... QUE J'AI CHOISI obsessionnellement de faire, pour les thrillers et la dystopie, une fin "travaillée" = j'ai fait une bonne pause avant d'écrire la fin, qui pour moi, est fondamentale !!!

Spoiler:


Oh je croyais que tu disais "décevante" pour dire pas de "happy end" .
Je me suis surprise aussi à réfléchir à ajouter plus de scènes hot dans mon roman pour le rattacher à un sous genre spécifique. Et puis au final, impossible pour moi parce que ce n'était plus ma création mais un produit calibré du coup ... et de fait ce n'était plus amusant à écrire ( ce qui rejoint ce dont parle jdoo, je crois) .
----------- Edit ----
Enfin à ce stade d'écriture en tout cas. Après si proposition de contrat il y a sous conditions de modifications bien entendu qu'éventuellement je me pencherai sur la question.
Bon je n'en suis pas là du tout donc ...
-------------------------
Je te rejoins sur les fins travaillées.

Spoiler:


Dernière édition par Diane SLG le Ven 16 Avr 2021 - 13:08, édité 1 fois
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Effleure du mal


Et bien dans les interviews, les éditeurs eux-mêmes disent qu'ils préfèrent les lettres de présentation sobres avec le strict nécessaire dedans. C'est pas avec la lettre de présentation qu'ils vont accepter le manuscrit en fait, ils la lisent juste pour savoir les caractéristiques du manuscrit, c'est tout. Donc l'écrire de manière extravagante va juste faire perdre du temps aux éditeurs.

Après chacun son opinion. Moi, je pense qu'il faut rester sobre dans la présentation
 
avatar
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  122
   Âge  :  101
   Date d'inscription  :  14/04/2021
    
                         
Diane SLG  /  Barge de Radetzky


hodobema a écrit:
Et bien dans les interviews, les éditeurs eux-mêmes disent qu'ils préfèrent les lettres de présentation sobres avec le strict nécessaire dedans. C'est pas avec la lettre de présentation qu'ils vont accepter le manuscrit en fait, ils la lisent juste pour savoir les caractéristiques du manuscrit, c'est tout. Donc l'écrire de manière extravagante va juste faire perdre du temps aux éditeurs.

Après chacun son opinion. Moi, je pense qu'il faut rester sobre dans la présentation

Je pense qu'il faut se baser sur le ton employé sur les sites de ME, ce sont de bons indicateurs. Pour certaines une présentation moins sobre cela peut le faire.

 
Jdoo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3767
   Âge  :  55
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Three blinds rabbits.
   Date d'inscription  :  05/11/2017
    
                         
Jdoo  /  Sang-Chaud Panza


Sobre et stricte nécessaire c'est de la forme, le fonds c'est autre chose.
Comme dit l'autre, on n'a pas beaucoup d'occasion de faire une bonne première impression, il faut donc ne pas la rater (ce qu'en général je ne suis pas capable de faire, donc je n'en dirais pas plus). C'est effectivement pas avec la lettre de présentation que l'on va accepter ton manuscrit, comme c'est pas avec un CV que tu te feras embaucher. ça peut permettre effectivement de passer la première étape -Surtout dans un environnement furieusement markété-. Il me semblait que c'était bien l'une de tes préoccupations ?


Dernière édition par jdoo le Ven 16 Avr 2021 - 13:06, édité 3 fois
https://julesallea92.wixsite.com/image
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1663
   Âge  :  102
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tentatrice Alopécique


En fait, chaque ME a ses exigences : certaines veulent tout en corps de mail, d'autres en PJ, certaines lisent la lettre de présentation, d'autres pas du tout... 

Pour ma part : j'ai fait un modèle assez simple, que j'ai adapté en fonction de la ME (un peu différent selon qu'il s'est agi de proposer le thriller ou le feel good... )

Et puis ensuite, à part bien respecter les normes exigées (il y a même des ME qui veulent le résumé du livre au début du texte lui-même !!), donc bon... ensuite, si ça veut, hé bien, ça veut... et sinon, tant pis. 

HODOBEMA a écrit:
Après chacun son opinion. Moi, je pense qu'il faut rester sobre dans la présentation

Et ça, je trouve aussi, dans tous les cas de figure ! Wink
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Les limites entre la fantasy et la dystopie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-