PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : où commander le coffret Pokémon Go Collection ...
64.99 €
Voir le deal

Partagez
 

 humour et âge du capitaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
jihel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1050
   Âge  :  63
   Localisation  :  PERPIGNAN
   Pensée du jour  :  Le rêve t'offre des réalités que la réalité n'aurait jamais rêvé t'offrir
   Date d'inscription  :  08/09/2020
    
                         
jihel  /  Effleure du mal


bonjour à tous

suite à un bref échange avec @cyranosaure qui nous a rejoint sur les très très brèves, je pense intéressant de vous soumettre ce débat.

L'humour est-il indexé sur l'âge du capitaine ?

Autrement dit, y a-t-il un humour enfantin, un humour ados, un humour adulte et un humour ehpad ?
Sujet important pour tous ceux qui souhaitent distiller quelques sourires dans leurs écrits, qu'ils ciblent ou non une classe d'âge précise !

Merci de vos réponses documentées développées en introduction, thèse, antithèse et synthèse. Compte tenu du sujet on ne rejettera pas quelques fadaises ou foutaises mais avec modération  Wink

Et bienvenue à tous ceux qui s'intéresseront à ce sujet sérieux sans toutefois se prendre au sérieux !
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2189
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Je vais faire ma réponse de Normande : p'têt ben qu'oui, p'têt ben qu'non.

Oui dans le sens où l'humour c'est aussi des jeux de mots et une culture générale. Je prends comme exemple un mot de Kheiron plutôt très bien écrit : "je suis sorti avec une juive, à la fin elle m'a demandé mon numéro ; je lui ai dit que, nous, on avait des noms". On aime ou on n'aime pas, c'est pas la question : il y a la dedans une référence historique qu'un enfant ne peut pas comprendre. A contrario, il y a des "blagues" ou des types d'humour qui correspondent au développement de l'enfant. Par exemple il y a la période "pipi-caca".

Après, ça dépend aussi les affinités des uns et des autres. Par exemple j'aime l'humour noir parce que bien souvent ce ne sont pas des minorités dont on se moque, mais bel et bien de nos images communes et de nos clichés : des discriminations, en fait. Et je trouve aussi intéressant de pouvoir rire pour mettre à distance des choses graves. (Et même sans l'intellectualiser de cette manière, ça me fait rire, point final ^^'). Mais si je reprends l'exemple de Kheiron : il s'est prit un monceau de haine sur la tronche, son agent a subi des pressions et a été obligé de le lâcher, etc. Donc tout le monde n'est pas sensible à ce genre de choses... (Alors qu'en plus il n'a joué sur aucun cliché "des juifs"... bref).

Le rire est aussi culturel. Je crois que les Japonais aiment beaucoup les farces, le burlesque. Il y a des choses drôles dans certains pays/cultures qui ne sont pas drôles ailleurs.

Je ne saurais pas dire s'il y a un humour "de vieux" ou "d'adulte" mais sans doute l'effet générationnel joue-t-il un peu même si je pense que justement le rire est là pour réunir des gens très différents. Un enfant et un adulte peuvent rire aux mêmes choses, même si l'enfant est davantage limité dans le spectre par un vocabulaire moins développé (donc hermétique à certains jeux de mots) et une culture générale moins importantes (donc hermétique aux références). Et justement, c'est intéressant de se rendre à un one (wo)man show et de voir que dans le public il y a des gens très différents. Ce n'est pas toujours le cas : par exemple Malik Bentalha a un public assez jeune ; Jérémy Ferrari ou Kheiron, ou Florence Foresti m'ont l'air d'avoir un public plus diversifié à ce niveau-là. Ça tendrait à gommer un peu les effets générationnels qui peuvent exister ! Smile

Molière aussi fonctionne : on peut en rire en étant ado comme en étant adulte ! Parce que le rire, même avec des effets culturels/générationnels qui restent à déterminer, est universel Smile
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
jihel
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1050
   Âge  :  63
   Localisation  :  PERPIGNAN
   Pensée du jour  :  Le rêve t'offre des réalités que la réalité n'aurait jamais rêvé t'offrir
   Date d'inscription  :  08/09/2020
    
                         
jihel  /  Effleure du mal


Merci de ces éléments ENIRTOURENEF !

Je rebondis bounce

« l'humour c'est aussi des jeux de mots et une culture générale » : tout à fait d’accord. Et ça peut être aussi éphémère quand c’est en lien avec une actualité qui sera volatile, ex les détails des péripéties du covid ou les prestations de telle ou telle personne publique. Dans un mois, un an ou cinq max, ça ne fera plus rire personne. Ce qui ne veut pas dire d’ailleurs qu’on doive s’en priver mais simplement y penser quand on est sur un écrit qui est sensé « survivre » un peu.

Dans le même esprit il y a le vieillissement du vocabulaire lui-même au sens champ lexical courant. Par ex dans « C’est confirmé : l’utilisation massive du test anal en France est une rumeur sans fondement », il est probable que seuls les plus anciens comprendront le jeu de mots.

« . A contrario, il y a des "blagues" ou des types d'humour qui correspondent au développement de l'enfant. Par exemple il y a la période "pipi-caca". », certes et qui évolue chez l’adulte vers les blagues un peu trash mais au final on joue toujours sur le registre de l’interdit et du non politiquement correct.

Concernant ton exemple sur Kheiron, ça nous guette tous et c’est sûrement déjà arrivé à nombre d’entre nous. L’humour noir et son cousin le second degré ont ceci de dangereux qu’ils peuvent être pris à contre sens. Et réciproquement d’ailleurs. Je pense même que certains humoristes (je ne citerai pas de nom) en jouent pour « ratisser » large

« Le rire est aussi culturel », oui c’est vrai. C’est un aspect auquel je n’avais pas forcément pensé en posant le sujet.

« le rire est là pour réunir des gens très différents », oui ! Rien de tel qu’être dans une salle de spectacle (théâtre ou ciné) pour tenter de décoder ça. Perso (je dis ça pour ceux qui écrivent pour le théâtre) je me suis rendu compte que le « visuel » fait beaucoup rire et fonctionne à tous les âges. Et on s’en lasse moins vite. Un bon jeu de mots fera (sou)rire une fois. Une scène comique (Ah les soins portés à Josiane Balasko dans les « bronzés font du ski » !) peut faire rire à chaque fois.

Tant que j’y suis et un peu hors sujet, un autre avis pour ceux qui veulent écrire pour le théâtre (ou le cinéma sans doute), il ne faut pas empiler les bons mots sinon la moitié tombe à plat car le cerveau doit digérer un sourire avant d’enchaîner sur un autre. (sans compter le bazar dans la salle, rires et commentaires, quand un truc fonctionne vraiment bien). Donc inutile de se prendre la tête à être spirituel à chaque phrase !

« même si l'enfant est davantage limité », oui sur les aspects que tu cites. A l’inverse ils peuvent parfois être meilleur public sur un humour plus simple comme le célèbre « petit pois dans un ascenseur »

Et enfin l’humour est quelque chose de très personnel. Par ex j’adore l’humour absurde ou parodique à la Mel Brooks. Ma femme y est totalement hermétique.

Au final, je me dis que le rire n’est pas universel et qu’il convient donc surtout de trouver son public. D’ailleurs c’est un peu vrai pour tout Wink

Merci pour cet échange en tout cas...
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 humour et âge du capitaine

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-