PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Faut-il prolonger son roman pour répondre aux standards ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
JustRedac
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  56
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  28/08/2018
    
                         
JustRedac  /  Clochard céleste


Bonjour à tous et merci d'avance à tous ceux qui prendront le temps de me lire.

Voilà, j'ai une petite question qui me taraude l'esprit depuis quelques temps. Alors, je sais qu'il n'y a pas de règles vraiment précises concernant la longueur d'un roman. Mais je sais aussi que selon le thème traité, il y a quand même une certaine longueur à respecter plus ou moins. De même, en fonction du choix de la maison d'édition, il y a aussi un quota de mots à respecter.

Alors, voilà, j'écris un thriller/policier et actuellement, j'en suis à 48 000 mots. Le roman n'est pas encore terminé, mais je pense que j'atteindrais les 60 000 mots environ.

J'ai lu ici et là que de nos jours, un thriller/policier devait atteindre au moins les 80 000 mots, voire les 100 000.

Du coup, ma question est simple, dois-je simplement écrire mon histoire, mettre un point final et tenter, par la suite, l'édition avec, par exemple, 60 000 mots ou dois-je prolonger certains passages afin de répondre aux standards ?

Je sais que la phase de relecture/correction me fera modifier pas mal de détails et me feras sûrement supprimer certains passages. Par conséquent, mon roman peut-il être considéré comme trop court ?
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  353
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Tapage au bout de la nuit


Hello,

Si tu en es au premier jet, pas de panique ton roman devrait encore bien évoluer avec la phase de réécriture.
On définit un roman à partir de 50 000 mots donc tu es dans les standards Wink

Pour moi ça ne sert à rien d'étirer ton roman si tu n'as rien de plus à raconter, au risque d'en perdre toute saveur.

Mais je pense que ton nombre de mots augmentera ensuite car en réécriture on développe, on ajoute plus qu'on supprime !
https://www.instagram.com/paige_eligia/
 
Sklaërenn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1029
   Âge  :  27
   Localisation  :  Dans le lointain des mystères
   Pensée du jour  :  I'm the fucking writer for my story life
   Date d'inscription  :  15/06/2013
    
                         
Sklaërenn  /  Effleure du mal


Coucou, je rejoins Paige_Eligia. 

Personnellement, je ne regarde le nombre de mot que pour mettre à jour le compteur du forum pour l'instant. Je suis très loin d'avoir fini et clairement, ce n'est pas la question qui m'importe le plus. Le plus important à mon sens, c'est déjà de finir son histoire. Le nombre de mot, c'est un détail qui viens après selon moi.
http://airyscine.forumgratuit.org
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  656
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Je suis d'accord avec ce qui a été dit !

En plus, étirer juste pour étier risque de créer de longueurs qui vont casser le rythme. Il vaut mieux bon et "court" que médiocre et long !
Et effectivement, en corrigeant tu vas rajouter des trucs. Dans mon cas, j'ai fini mon premier jet aux portes des 150 000 mots. J'ai terminé mes corrections en ayant un poil dépassé les 160 000 ! (et encore, j'attends les retours de mes bêta-lecteurs et je sais déjà que je vais avoir des trucs à modifier) Donc vraiment, pas de panique : écris ton histoire et le reste on s'en fiche ! Il y a aura toujours une maison d'édition pour prendre un bon texte. Même si effectivement y a des maisons qui mettent des quotas (ce qui m'emmerde bien, d'ailleurs, parce que certains maisons limitent à 600 000 caractères et j'en ai plus de 950 000 !).
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Sklaërenn a écrit:
Le nombre de mot, c'est un détail qui viens après selon moi.
Sauf quand il risque d'obliger à un découpage en plusieurs tomes et qu'on veut un one-shot Smile ce qui n'est pas le cas ici...

+ 1 avec les autres
Finis le 1° jet et tu verras ensuite s'il y a des scènes où il faut ajouter des détails....
http://scriptorium2.canalblog.com
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  531
   Âge  :  122
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Agatha Christie publiait des romans entre 40.000 et 70.000 mots et ça ne l'a pas empêché de devenir une méga star.

Faut pas prolonger les scènes juste pour répondre aux quotas, prolonge si c'est nécessaire au développement de ton histoire. Souvent, certains prolongent les scènes mais tombent dans des dialogues/actions complètement superficielles/inutiles.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1751
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Il me semble par ailleurs qu'il est plus facile de faire passer un roman avec moins de mots que prévu par la norme que trop de mots. Surtout pour un premier roman. Et je dirais comme tout le monde, fais tes révisions, tu verras où tu en es sur le manuscrit final.

Titan, prendre comme exemple des auteurs qui n'ont pas évolué dans le même contexte éditorial qu'actuellement n'est pas forcément pertinent.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


+ 1 sur le contexte
+ 1 aussi sur le "faire passer", car l'éditeur peut facilement demander qu'on ajoute des scènes, mais il hésitera à demander une réduction qui pourrait endommager le scénario

Et surtout = un polar a besoin d'une tension suspens... ce qu'il serait dommage de diminuer en délayant !
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  362
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tapage au bout de la nuit


Je n'ai pas lu les réponses, mais je vais donner la mienne (et pour avoir écrit du thriller pour un concours avec nombre de signes imposé, minimum : 200 000 signes, espaces compris)

OUI ET NON = ne pas confondre mots et signes, donc bon... en général, on indique le nombre de signes.

Si c'est court, alors c'est une nouvelle, mais pas impubliable !!! Des ME sérieuses publient cela, du thriller court, donc ne te force pas à faire du long si tu n'as pas la matière ni le goût pour cela.

SINON : se discipliner et faire des chapitres courts (environ 7000 caractères maximum), et se fixer environ 200 000 signes, pour un roman, c'est bien et une bonne discipline, mais il faut savoir où tu vas, quand même... ne pas faire "du remplissage" pour parvenir à la longueur demandée...

Voilà, voilà !!!
 
JustRedac
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  56
   Âge  :  35
   Date d'inscription  :  28/08/2018
    
                         
JustRedac  /  Clochard céleste


Merci beaucoup pour toutes vos réponses. Cela me rassure. Je trouve mon histoire bien comme elle est. Enfin, je veux dire, elle est encore imparfaite, certes, mais je n'avais pas envie de l'étirer juste pour rentrer dans les standards.

Je suis du même avis que vous tous, mais j'ai quand même préféré poser la question, on ne sait jamais !
 

 Faut-il prolonger son roman pour répondre aux standards ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-