PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Structure] Intrigue, conflits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Satta
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  66
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Mon essence prend racine dans la terre fértile de mon imagination
   Date d'inscription  :  26/06/2017
    
                         
Satta  /  Clochard céleste


Bonjour tout le monde,

Je vous écris aujourd'hui car je suis désemparée.

Je vous épargne le parcours chaotique de mon récit. J'ai une structure, un début, un milieu et la fin. J'ai un plan sommaire pour le moment. Je l'ai coupé en sept parties. Mes protagonistes ont leur objectif principal bien défini avec une fiche décrivant leur passé et le pourquoi du comment de leurs actions.

Mon problème, c'est le conflit. Plutôt, les conflits…
Je ne dirais pas qu'il n'y en a pas, mais le troisième acte, bien que je sache par où le protagoniste doit passer, je ne parviens pas à dresser de bons conflits sur son passage.

Cela veut dire que l'intrigue est mauvaise ?

J'ai Yves Lavandier (enfin, son livre sur la dramaturgie) embarqué dans mon périple, seulement voilà, je nage.

L'histoire est simple: Rongé par la culpabilité, il cherche un moyen d'honorer sa promesse.

C'est un pitch imparfait, j'en conviens.

Mais, moi, toute seule à mon bureau, avec un plan incomplet où les conflits se comptent sur les doigts d'une main, je ne m'en sors pas, j'ai besoin d'aide  Neutral
Quel genre d'information dois-je délivrer pour avoir une aide qui me sorte de ma tourmente ? J'ai beau tordre mes pensées dans tous les sens, même les écrire, rien n'y fait, je suis coincée.
Dix huit longues années pour que mon cerveau et mon cœur fécondent en moi quelque chose dont je suis satisfaite, dans combien d'années vais-je accoucher No Razz ?

Je suis épuisée, je perds tout espoir.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Bonjour !

Ben alors déjà... j'ai envie de dire... on s'en fiche, non ?
Je veux dire... Une histoire n'a pas forcément un seul type de plan. Des histoires avec des sauts d'intrigues (celle qu'on croyait principale devient secondaire) ou alors des histoires où il y a peu de rebondissements/conflits, et qui sont bonnes, il y en a.

Je pense que tu te mets beaucoup trop la pression.
Je pense que tu dois te demander ce que tu as envie/besoin d'écrire. Ce qui est "bien" ou ce qu'il "faut faire" on s'en tape. Lâche la pression, vois ce que tu veux raconter, et tu vas te débloquer toute seule comme par magie pendant que tu seras sous la douche !

Si je prends le cas de mon roman... je saurais même pas dire s'il y a un climax.
Si je prends la trilogie Le Charognard de K.-J. Parker, c'est assez lent, y a des révélations mais au final pas vraiment de rebondissements parce que c'est fluide (très particulier, comme ambiance, d'ailleurs). Si on prend Le Château ambulant de Miyazaki, dans mon souvenir, l'héroïne à la base elle rejoint le château pour faire lever le sort par Hauru et pas vivre toute l'aventure qu'elle vit !
Et c'est OK. Ça fonctionne "quand même".
Il y a pas qu'un seul type de plan pour une histoire donc... si tu ne t'en sors pas ça n'a aucune importance : trouve ce qui convient à ton histoire plutôt que de la faire entrer dans une case ! Wink
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/ En ligne
 
Satta
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  66
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Mon essence prend racine dans la terre fértile de mon imagination
   Date d'inscription  :  26/06/2017
    
                         
Satta  /  Clochard céleste


J'avais besoin d'entendre quelque chose dans ce genre là. J'ai pleuré un coup et j'ai senti le poids qui m'écrasait disparaître. Quel bien fou.

J'avoue, c'était devenu une obsession. Ce plan, ces conflits. Je cherchais un cadre strict pour être sûre de ne pas me tromper ni me perdre.
Oui, c'est vrai, mon plan est un tableau divisé en sept parties. Mais quelque part, ça m'aide, ça me rassure. Parce que j'ai peur. Peur de ne jamais en voir le bout. Parce que je veux en finir avec ce récit récalcitrant qui me hante. J'ai envie, besoin, de tourné la page, que cette histoire vole de ces propre ailes. Il est temps.

Du coup, je pense que je vais mixer, plan et instinct, sans pour autant perdre de vue la fin qui est déterminée.



Je vais pouvoir avancer maintenant et arrêter de tourner en rond :woowoo: ! Sachant que mon objectif est d'avoir un tapuscrit fini à la fin de l'année au pire début de l'année prochaine Surprised
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  372
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Tapage au bout de la nuit


Je suis beaucoup sur Facebook, je vois de plus en plus de personnes qui se proposent (moyennant finances souvent) de nous aider à écrire. IL FAUT faire ci ou ça. Des injonctions ! Je veux bien écouter certains conseils mais trop,c 'est trop. Dans ma tête, je les nomme les "gourous" de l'écrivain.

Il faut savoir s'en affranchir et se faire confiance.

Je me demande comment Victor Hugo, Maupassant, Zola... ont réussi à écrire à leur époque sans une bible du parfait écrivain.  (attention, je n'ai pas la prétention de me comparer aux grands écrivains Very Happy )


Dernière édition par Guanaco le Ven 5 Fév 2021 - 15:39, édité 1 fois
http://marie-meyel.fr/
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1751
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Après, un conflit dans l'histoire, ça peut être n'importe quoi :
- un obstacle mental que ton personnage a à surpasser (par exemple, sa peur de mettre les choses à plat avec tel personnage)
- un obstacle physique (il doit se rendre à un rendez-vous de façon impérative mais sa voiture tombe en panne)
- un conflit avec une autre personne
etc etc.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Satta a écrit:
J'avais besoin d'entendre quelque chose dans ce genre là.
Ravie d'avoir pu aider ! :mrgreen:

Les plans, ça aide (moi, j'avais une frise chronologique (ce qui m'a pas empêché de faire une connerie... drunken )) mais en fait, les classifications architecte/jardinier, comment dire... on n'est jamais tout l'un ou tout l'autre ! Clairement, je suis plus jardinière, donc même dans mes notes c'est le bordel. Mais j'avais quand même une frise chronologique... D'ailleurs, à chaque fois qu'on me parle de jardinier, je vois le jardin du château de Versailles : on fait quand même mieux dans le style "laisser la nature pousser toute seule" ! Laughing

Spoiler:
 

Donc tout ça pour dire qu'au moment où on est bloqué(e) on peut décider de faire un pas de côté !
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/ En ligne
 
shiki-yuki
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  31
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
shiki-yuki  /  Petit chose


Pour mon petit conseil, ce serait de te détacher un peu de ton plan, ne pas vouloir avoir tous les évènements déjà prédits, te laisser un peu de liberté. Généralement, en écrivant, on finit par avoir d'autres idées qui se rajoutent. Ce que j'ai tendance à faire, c'est jouer avec les conflits entre personnages proches et ceux-là... ils ont tendance à ne pas pouvoir être prédits. C'est en vivant le récit avec les personnages que les conflits éclatent. Au fond, même s'il n'y a pas de gros conflits dans l'intrigue de cette partie-là, si tu mets des conflits entre personnages, je pense que ça peut être tout aussi intéressant. Ça permet d'approfondir les personnages et surement d'avoir un impact sur la suite de ton histoire. Essaie peut-être de creuser par là ?
 
Satta
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  66
   Âge  :  32
   Pensée du jour  :  Mon essence prend racine dans la terre fértile de mon imagination
   Date d'inscription  :  26/06/2017
    
                         
Satta  /  Clochard céleste


Merci beaucoup pour vos pistes, point de vue. L'architecte, c'est ce que j'ai voulu faire avec mes tableaux, tout prévoir au mot près, ne rien laisser au hasard, sauf que je crois que ce n'est pas ma tasse de thé Razz

Alors, à la base, je me souviens, j'ai déjà tout ce qu'il faux pour écrire l'histoire, j'ai retrouvé mes carnets de notes abandonnés au fond d'une caisse, remplacés depuis par des cahiers vierges, et que je laisse tomber régulièrement pour revenir dessus entre deux à six mois plus tard, je réalise que je réinvente tout à chaque fois, en somme, je tourne en rond.

Concernant les conflits, ils sont principalement liés aux protagonistes, internes donc, pour les conflits externes, j'aviserai et quand j'y pense, la gourde que je suis, les conflits externes sont là, quelque part dans mes carnets de notes reniés  Razz. Je me demande parfois si mon cerveau, lui-même, ne cherche pas à détruire ma motivation, mon récit.

Incroyable, tout ce que ça débloque de partager mes difficultés/blocages Rolling Eyes

Bref, du coup, je vais chercher un juste milieu, me décoincer un peu. Et ça marche puisque cette après-midi, la situation a prit un tournant plus que plaisant et je compte boucler le plan grossier ce soir (sauf si je pique du nez parce que je suis plutôt du matin Razz), je suis en bonne voie.

Mille merci en tout cas, grâce à vous, j'ai repris confiance en moi même si je sais que le plus ardu reste à faire: écrire Razz mais très franchement, je n'attends que ça !

Vous avez toutes ma gratitude chers JE !
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Ça ne m'étonne pas du tout que tu débloques rien qu'en parlant ! Parler, c'est réfléchir tout seul à des trucs de manière différente ! "L'esprit achève ses propres pensées en les mettant au-dehors" (Louis XIV, Mémoires). C'est pour ça que souvent (genre très, très, trèèèèèès souvent ; quotidiennement, même, et ça depuis... toujours ?) je me parle toute seule. Soit je réfléchis à voix haute soit, le plus souvent je parle comme si je répondais à un journaliste, et ça m'oblige à réfléchir à des trucs que j'avais pas pensé !
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/ En ligne
 
Leah-B
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  294
   Âge  :  26
   Localisation  :  Sur le toit.
   Date d'inscription  :  27/07/2020
    
                         
Leah-B  /  Autostoppeur galactique


Oh, ne te prends pas la tête... Je ne me suis jamais posée la question des conflits & enjeux pour mes textes et jusqu'à maintenant, personne n'est venu me reprocher que c'était chiant. Je pense que tu as davantage à gagner à écrire un truc "avec le coeur" sachant que tu as déjà ta ligne de direction (début, milieu,fin) qu'à étudier un plan insipide qui donnera un écrit formaté.

N'oublie pas que ce que les éditeurs recherchent (sauf chez Harlequin peut-être), ce n'est certainement pas à publier une histoire "déjà écrite" à laquelle on aurait juste changé les noms propres.

Bon courage Smile
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  44
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Petit chose


Franchement, mieux vaut un bon conflit que dix faibles.
Si je prends 1984 d'Orwell, il n'y a pas tant que ça de péripéties non plus, on suit juste la psychologie de Winston dans une société qui le laisse perplexe. Il ne vit pas de grandes choses, il n'a qu'une seule relation (voire deux si on compte Obrien) et pourtant, il est incroyable ce roman. Parfois, il faut simplement se concentrer sur une chose et sa profondeur fera le job Pop corn
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1751
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Sauf que prendre exemple sur un roman écrit en 1949 pour écrire un roman répondant aux exigences de l'édition moderne n'est peut-être pas pertinent ... J'ose croire qu'on éditerait encore 1984 aujourd'hui mais je n'en sais rien.
 
hodobema
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  44
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  05/01/2021
    
                         
hodobema  /  Petit chose


Bah écoute encore aujourd'hui il fait parler de lui donc je pense qu'il n'est pas à jeter. Et puis bon, la mode ça part et ça revient. Je pense qu'il faut écrire ce qu'on aime et un jour il répondra aux attentes et non écrire pour répondre aux attentes
 

 [Structure] Intrigue, conflits

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-