PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Envoyer un masnuscrit pour quelqu'un

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Skizoboy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  31/01/2021
    
                         
Skizoboy  /  Début de partie


Bonjour tout le monde!

Je parcours ce forum depuis quelques jours pour avoir des infos à propos des différents types de maisons d'éditions ainsi que sur les pratiques plus ou moins honnêtes de certaines.
J'aimerai avoir un renseignement à propos des premières approches avec les maisons d'éditions.
Pour faire simple, mon épouse écrit depuis quelques années maintenant mais n'ose pas contacter des maisons d'éditions afin de soumettre son roman (qui se tient en 3 tomes dont 2 sont terminés).
Nous sommes plusieurs déjà à avoir relu les deux premiers tomes et j'aimerai entamer les démarches pour essayer de la faire éditer.
Sauf que je ne sais pas si cela risque d'être mal perçu par les ME d'être contactées par un intermédiaire, si elles ne préfèrent pas être contactées directement par l'auteur(e)...

Est-ce que certains d'entre vous auraient des retours à ce propos?

Peut être que je me prend la tête pour rien mais je n'ai pas envie de compromettre la démarche.

Merci d'avance Smile
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13018
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Je ne pense pas que les editeurs se formalisent si l'auteur de la lettre d'envoi n'est pas l'auteur... à condition qu'il soit clairement formulé que c'est avec son accord et en son nom qu'est effectué l'envoi.
Néanmoins, il me semble plus simple que tu fasses les envois avec elle, préparant les listes d'envois et elle signant la lettre (ou le mail) !

L'aspect trilogie du roman, par contre, compliquera la recherche. Un one-shot serait plus facile à caser, surtout pour un premier roman. Mais ça reste possible (il y a des JE qui l'ont fait). Je conseille d'avoir terminé le dernier tome au moins en 1° jet, avant d'entreprendre les démarches, au cas où l'éditeur voudrait être certain que le point final sera atteint et veuille lire la suite avant de se décider.

Petit détail important = il est obligatoire de se présenter à l'accueil avant de poster ailleurs sur le forum
https://www.jeunesecrivains.com/f2-accueil
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  695
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


À ta place, je ferai la démarche en son nom, via une boîte mail créé pour l'occasion, et lui en parlerai uniquement en cas de réponse positive. Mais la question est ''en cas de oui, assumera t elle de continuer le travail avec la ME ? Est-ce qu'elle ne t'en voudra pas d'avoir pris sa place dans cette démarche (qui pour moi fait partie intégrante du boulot d'écrivain)?"

Pour envoyer en ME il faut s'y sentir prêt, et se faire forcer la main n'est pas forcément l'idéal. Pour moi, la question est bien plus au sujet de toi et d'elle : problème que ça pourrait créer entre vous, comment elle le prendrait si elle le découvrait, que ce soit grâce à une réponse positive ou par hasard avec une réponse négative ? Est-ce qu'elle ne serait pas trop affectée par l'un ou l'autre alors qu'elle n'avait pas connaissance de la démarche et donc n'y était pas préparée ? Bref. Pour moi c'est plus la question de ''estce une bonne idée'' que le soucis de la ME...
Même si ça part d'une très bonne intention !
 
Menerva
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  446
   Âge  :  39
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  18/03/2016
    
                         
Menerva  /  Pour qui sonne Lestat


Perso je n'aurais pas aimé que mon mari envoie mon roman si je ne m'étais pas sentie prête... Il vaudrait mieux continuer à essayer de la convaincre...
Comme dit Yaelle, ça peut avoir un impact sur votre couple si elle t'en veut...
Après si tu finis par la convaincre, il faut bien qu'elle soit consciente qu'obtenir un Oui n'est pas évident, et que son égo ne doit pas se froisser si elle obtient de nombreux Non, c'est un long parcours, fait de travail, d'un peu de chance, et de nombreux envois à des éditeurs...
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3332
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Sans compter qu'un oui implique souvent des corrections éditoriales, donc des modifications du texte.

Si elle ne se sent pas prête, que se passera-t-il ?



A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Melodie3
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  250
   Âge  :  35
   Localisation  :  Un de ces pays où il fait très, très froid.
   Date d'inscription  :  15/07/2020
    
                         
Melodie3  /  Autostoppeur galactique


Je suis d'accord avec Yaëlle et Menerva.
Personnellement, je n'aimerais pas que quelqu'un envoie mon travail. C'est tellement intime de laisser un inconnu lire son travail, je pense que si elle n'est pas prête, ça pourrait la blesser de la forcer.

Je comprends ton point de vue : tu l'aimes, tu aimes son travail, tu veux le meilleur pour elle. Le souci, c'est que si elle n'est pas prête, un oui pourrait la blesser aussi bien qu'un non. N'hésite pas à lui présenter toutes les infos que tu as réunies ici, tu verras si elle change d'avis ou pas. Mais si ce n'est pas le cas, laisse-la cheminer seule.
 
vichyssoise
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  121
   Âge  :  29
   Localisation  :  Quelque part dans le centre de la France, non loin des montagnes.
   Pensée du jour  :  Ailleurs, au Brésil.
   Date d'inscription  :  23/12/2020
    
                         
vichyssoise  /  Barge de Radetzky


Je suis d'accord avec les autres...
Personnellement, je n'aurai pas aimé que quelqu'un envoie mon roman à ma place même si cela part d'une bonne intention. J'aurai l'impression que l'on me force la main alors que faut se sentir "prêt" pour envoyer son manuscrit car avant tout c'est un jugement qui va ressortir sur notre écrit (positif ou négatif) et comme elles disent au-dessus faut être aussi prêt à recevoir ces critiques...

Je serai toi, j'en parlerai avec ton épouse. C'est louable de vouloir l'aider, mais attention car si tu fais ça à son encontre cela pourrait créer des tensions dans votre relation.
Et est-ce que, par exemple, tu aimerais qu'on te fasse la même chose? Que tu ne te sens pas prêt à que ton travail soit jugé mais que quelqu'un l'envoie à ta place? Wink

Laisse-lui le temps, des fois il peut y avoir un déclic. En tout cas, je ne la forcerai pas car ça pourrait lui provoquer un blocage créatif aussi à l'avenir.
 
Skizoboy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  31/01/2021
    
                         
Skizoboy  /  Début de partie


Merci à tous pour vos réponses rapide.
J’ai bien noté toutes les remarques, je retiens qu’il serait préférable que les trois tomes soient achevés. Le troisième étant en cours de finition ça devrait bien se passer de ce côté là.
Quant au soucis de son accord, j’ai du mal m’exprimer dans le sujet initial, en fait elle est d’accord pour que je m’occupe de contacter des maisons d’éditions, ce n’est pas qu’elle ne veut pas passer le cap, c’est qu’elle n’ose pas le faire d’elle même, mais elle est bien au courant que je vais le faire pour elle puisqu’on en a discuté. Je lui ai même sorti un peu les mêmes arguments que j’ai lu ici, mais elle m’a bien assuré qu’elle était d’accord en tout cas, donc pas de soucis de ce côté. Merci en tout cas d’en tenir compte 😉

Je vais discuter avec elle des différents informations que j’ai pu réunir à ce propos. Ça me parait mieux de toute façon pour qu’elle me donne son avis sur les différentes façons de se faire éditer et en tant qu’ancienne libraire, elle est probablement plus calée sur le sujet que moi !

Édit: concernant les corrections, les deux premiers tomes ont été passés à la loupe par plusieurs personnes de notre entourage, donc une scénariste, une prof de français et une maîtresse d’école, du coup côté orthographe, grammaire et syntaxe, le gros de la correction doit être fait, après on est pas non plus parfait, on est probablement passé à côté de détails.
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  695
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


Dans ce cas là, créé une adresse mail pro auteure et envoie tout à son nom.

Quant aux corrections, ça dépendra de la ME. Parfois, elles ont un nombre de signes maximal par tome et demanderont d'enlever des passages etc. Le fait que ça ait été relu est un argument en faveur de la qualité du manuscrit mais pas gage qu'il n'y aura pas de corrections majeures à faire :/

Bon courage en tous cas !
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13018
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Skizoboy a écrit:
Quant au soucis de son accord, j’ai du mal m’exprimer dans le sujet initial, en fait elle est d’accord pour que je m’occupe de contacter des maisons d’éditions, ce n’est pas qu’elle ne veut pas passer le cap, c’est qu’elle n’ose pas le faire d’elle même, mais elle est bien au courant que je vais le faire pour elle puisqu’on en a discuté.
C'est ce qu'il m'avait semblé comprendre (mais en lisant les autres, je suis d'accord avec elle : ce n'était pas bien clair dans ton post et on pouvait imaginer que tu veuilles lui faire une surprise).
Je comprends fort bien qu'elle hésite à se lancer dans les démarches tout en étant d'accord pour les faire.
Ce peut être très chronophage et épuisant !

Skizoboy a écrit:
en tant qu’ancienne libraire, elle est probablement plus calée sur le sujet que moi !
L'édition côté pile et côté face sont deux choses différentes, mais en effet, elle a sûrement quelques lumières sur le sujet !

Skizoboy a écrit:
les deux premiers tomes ont été passés à la loupe par plusieurs personnes de notre entourage, donc une scénariste, une prof de français et une maîtresse d’école,
En effet, on peut imaginer que c'est bien fait.
Toutefois, l'entourage peut être porté à plus d'indulgence que la moyenne des lecteurs, alors qu'au contraire, les éditeurs sont supposés plus sévères (dans les faits, cette sévérité n'est pas toujours si évidente que ça, ainsi que la chose est régulièrement évoquée sur divers topics).
Si jamais vous désirez des avis complémentaires : vous pouvez trouver ici un/des bétalecteurs, ou bien faire lire les premiers chapitres dans le secteur Romans. A vous de voir si vous pensez que ça peut ajouter quelque chose ou pas.
Skizoboy a écrit:
du coup côté orthographe, grammaire et syntaxe, le gros de la correction doit être fait, après on est pas non plus parfait, on est probablement passé à côté de détails.
Les manuscrits ont tout intérêt à être aussi propres que possible, mais ils ne sont pas forcément impeccables et l'éditeur procédera à nouveau à une correction. Ce qui doit être maxi-super-bien c'est le contenu du livre (scénario et style)
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


A la place d'un éditeur, je serais au mieux très perplexe face à ce genre de démarche, au pire carrément frileuse.

L'édition d'un roman, ce n'est pas juste une signature de contrat et hop, le bouquin est en librairies. C'est un travail, qui se construit en partenariat entre l'auteur, l'éditeur, et parfois même d'autres professionnels (libraires, commerciaux, graphistes, etc). Ce travail implique une capacité à communiquer, échanger, bâtir à deux un projet sur plusieurs mois - après la signature du contrat, il y a des corrections éditoriale, une réflexion sur la 4ème de couv et sur la couv, et après parution, il y a le travail de promo.

Face à une autrice qui n'ose même pas envoyer son propre travail, en tant qu'éditeur, je m'inquièterais: cette personne sera-t-elle capable d'échanger avec moi autour des corrections? d'accepter mes critiques? de se conduire professionnellement, tout simplement? Il ne faut pas oublier qu'au-delà d'un manuscrit, un éditeur choisit également une personnalité d'auteur, car il s'agit d'un potentiel partenaire de boulot.

Sans préjuger des capacités et envies de ton épouse, je trouve qu'envoyer le manuscrit à sa place, c'est potentiellement un mauvais signal pour un éditeur.
Le mieux selon moi est donc 1) de ne surtout pas laisser entrevoir que tu es l'auteur des envois et 2) être bien sûr qu'elle serait ok pour travailler avec l'éditeur en cas de réponse positive.
 
Skizoboy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  4
   Âge  :  29
   Date d'inscription  :  31/01/2021
    
                         
Skizoboy  /  Début de partie


Merci pour ces réponses encore.
Je suis assez d’accord avec les différents posts, c’est pourquoi je vais en discuter avec elle dans tous les cas et mon rôle va juste être, pour imager, de cliquer sur le bouton « envoyer » sur le formulaire d’envois du manuscrit. Ensuite c’est elle qui prendra le relai pour les discutions avec l’éditeur, si retour positif il y a, j’espère. De toute façon c’est son projet c’est à elle que reviendra les décisions, côté auteure en tout cas. Ce que j’essaie de faire c’est simplement de lancer le processus ☺
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13018
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Skizoboy a écrit:
mon rôle va juste être, pour imager, de cliquer sur le bouton « envoyer » sur le formulaire d’envois du manuscrit. Ensuite c’est elle qui prendra le relai pour les discutions avec l’éditeur
Et pour chercher les adresses où envoyer !
Préparer une liste d'envois est très éprouvant pour le moral (du moins je le ressens comme ça)
Il faudra aussi en passer par la rituelle lettre de présentation, ce qui n'est absolument pas marrant non plus.
Et par l'examen des conditions de soumission pour chaque éditeur. La plupart du temps, elles sont réduites et identique de l'une à l'autre, mais de temps en temps il y a un original qui demande un truc particulier, soit dans le mail soit dans la présentation du manuscrit
N'avoir pas le courage d'envoyer, ce n'est pas seulement une question de timidité face à l'éditeur potentiel...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
zevoulon
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  50
   Localisation  :  Vallée de Chevreuse
   Pensée du jour  :  Qui suis-je sinon un écrivain sans couverture ?
   Date d'inscription  :  16/06/2020
    
                         
zevoulon  /  Petit chose


Bonjour Skizoboy,

Si ton épouse a besoin d'aide ou sollicite ton aide, n'hésite-pas, bien au contraire !
En tout cas, de mon côté, quand mon épouse me propose un petit coup de main, même si c'est pour simplement poster un manuscrit à La Poste du coin, je dis "oui" !

Dans le même temps, il me semble également très important d'être prêt à recevoir des "non", des silences et parfois même des retours peu sympathiques. Cela permet d'apprendre à être critiqué sans (trop) en prendre ombrage...

Bonne continuation,
zevoulon
http://www.paul-jeanze.fr/
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  368
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tapage au bout de la nuit


POUR INFO. : Beckett a été publié à l'époque, parce que sa femme a fait les envois aux ME...

Mais c'était "une autre époque"...

Ceci dit, ce peut toujours être mentionné, non ? Je veux dire, avec un brin d'humour, si tu fais cela, dire que "hé bien, voilà, tu fais comme la femme de Beckett à l'époque... "
 

 Envoyer un masnuscrit pour quelqu'un

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-