PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Du travail éditorial, une fois le manuscrit chez la ME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Barge de Radetzky


Bonjour,

J'ai cherché si ce sujet n'existait pas déjà ; sauf erreur je n'ai pas trouvé. (sinon, je pense que les admins sauront fusionner !)

Je me pose la question du travail éditorial fourni par une ME sur un manuscrit.

De mon expérience, j'ai vu
1- Une ME qui prend mon manuscrit, fait passer à la correction orthographique, et zou, édite. (AUCUN travail éditorial)

2- une ME qui me met en relation avec une éditrice pour le projet. Cette dernière m'envoie un rétroplanning de corrections, et ensuite sera en lien avec moi continuellement ; elle retouche mes chapitres (traquant les répétitions, redondances, fautes) en modifications visibles, et me demande parfois des précisions sur certains paragraphes ("que sous entend Wendy ici ? Peux-tu expliquer les enjeux en ce qui la concerne ?" ou "la description me semble un peu négative, ce qui risque de rebuter les lectrices. Il faut donner une séduction à ce personnage. Peux-tu réfléchir à une formulation qui mentionnerait ses défauts, mais lui trouverait aussi du charme ?")

Elle m'a écrit
Citation :
Je me permets de te donner un conseil: ne t'adresse plus qu'à des éditeurs qui travailleront tes textes! [...] il est indispensable que tu sois accompagnée avant publication car le travail d'édition est de l'artisanat qui porte sur les détails et qui, en te poussant dans tes retranchements, te fait produire des choses extras!

Alors le cas 1 a quelque chose de flatteur ("mon texte est parfait, ohohoh") mais est-ce bien sérieux ?
Un éditeur a-t-il toujours des choses à retoucher ?
Peut-on avoir confiance dans une ME qui ne fournit aucun travail éditorial ?
Vos ME ont-elles toutes eu cette démarche ?

En fait j'ai un contrat dans une troisième ME et je me demande s'il y aura ou pas un tel travail effectué, et ce que je dois en penser, dans un cas comme dans l'autre ?
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez En ligne
 
Ancolie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/02/2018
    
                         
Ancolie  /  Autostoppeur galactique


Bonjour Elopez,

Ton cas numéro 2 me fait rêver! C'est un éditeur amoureux des textes qui s'engage et qui prend le temps de t'aider à améliorer ton texte. Je suis très demandeuse de cette démarche. Malheureusement, mon éditeur est plutôt dans le premier cas, et je trouve ça très frustrant. Ce n'est pas faute de lui avoir demandé plusieurs fois s'il y avait des pistes d'amélioration, mais j'ai juste eu "non, les membres du comité de lecture n'ont relevé aucun point rédhibitoire".
C'était un point important pour moi, et je n'avais même pas envisagé qu'un éditeur pourrait publier un texte tel quel. Je le ressens comme un manque d'intérêt, un manque d'investissement. (confirmé par la suite). Même dans l'hypothèse où le texte est parfait (dur à croire...), l'éditeur peut au moins pointer les passages forts du livre pour montrer qu'il l'a lu et évalué, ou poser des questions sur certains passages et certaines intentions. Il y a toujours matière à des échanges littéraires, pas seulement commerciaux.

Profite bien de ton deuxième éditeur!

http://vanessalagarde.eklablog.com/
 
wannakillromeo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  686
   Âge  :  30
   Localisation  :  Grenoble
   Date d'inscription  :  31/03/2013
    
                         
wannakillromeo  /  Hé ! Makarénine


En ce qui me concerne, même si chaque maison procède à sa sauce, il y a un modèle qui revient souvent.

D'abord, l'éditeur annote le texte lui-même. Y a de tout, coquilles, suggestions, questions sur le fond, la structure, choses plus précises en ligne à ligne etc. Ça dépend des personnalités de chacun, chez Actes Sud ça reste soft, chez Sarbacane c'est un feu d'artifice de couleurs.
Dans un second temps il y a une correction plus "technique" qui se concentre sur l'orthographe, la grammaire etc. Là encore ça varie selon les maisons, soit l'éditeur s'en charge, soit il y a un correcteur/une correctrice.
Ensuite on corrige une troisième fois sur maquette (normalement des détails à ce stade).
Enfin on valide le BAT.

La phase initiale, les "gros travaux", sont vraiment une affaire de goûts.
Certains éditeurs préfèrent accepter des textes (presque) prêts à publier en l'état ; d'autres aiment mettre les mains dans le cambouis. Récemment pour PKJ j'ai aussi fait l'expérience d'échanger avec l'éditeur en amont, et pendant l'écriture du texte (hyper stimulant et vertigineux), parce que ça s'est trouvé comme ça et que ça nous plaisait à tous les deux, mais c'est une autre charge de travail qui peut ne pas convenir à tous.
Bref, cette étape et son intensité sont propres à chacun.
En revanche je crois que les autres étapes sont assez indispensables puisque, précisément, aucun texte n'est parfait.
http://joannerichouxauteur.over-blog.com/
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Barge de Radetzky


Neutral je supprime alors


Dernière édition par elopez7228 le Ven 29 Jan 2021 - 19:51, édité 1 fois
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez En ligne
 
Melodie3
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  246
   Âge  :  35
   Localisation  :  Un de ces pays où il fait très, très froid.
   Date d'inscription  :  15/07/2020
    
                         
Melodie3  /  Autostoppeur galactique


elopez7228 a écrit:
Edité par moi-même (Melodie3) pour supprimer la citation en question

Attention, comme l'aventure d'aujourd'hui sur le forum l'a prouvé, des éditeurs lisent ce qui se passe ici, et tu as indiqué ailleurs quelle est cette 3e maison d'édition.
Du coup, cette citation peu flatteuse pourrait porter préjudice au forum, à toi et à la personne qui t'a écrit (ce n'est pas pour rien qu'elle t'a été envoyée en mp, je pense).


Dernière édition par Melodie3 le Ven 29 Jan 2021 - 20:25, édité 1 fois
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Barge de Radetzky


Après cet interlude, je reformule.
Est-ce que c'est courant qu'un "gros éditeur", quelqu'un présent en librairie et tout, n'effectue pas de travail éditorial sur un texte ?
(j'ai peur que mon livre ne soit pas assez bon, du coup. Qu'il soit mal reçu) pale

Est-ce que je devais arrêter de m'inventer des problèmes ? silent

PS : merci pour les cas concrets, WANNAKILLROMEO !
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez En ligne
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Comme l'a dit Wannakillromeo, le type et l'importance des corrections varient en fonction du texte et des habitudes de l'éditeur.

Si ton texte est très abouti, on peut imaginer peu, voire pas de corrections de fond (structure, personnages, etc). ça m'est arrivé pour un roman: le texte était vraiment abouti, il avait été retravaillé à fond plusieurs fois avec mes bêta lecteurs puis avec mon agente. Du coup avec l'éditrice, on n'a quasiment rien touché... mais "quasiment rien" signifie quand même l'ajout de deux scènes + des corrections de détail (une fin de chapitre un peu molle à dynamiser, une comparaison pas très inspirée, un bout de dialogue inutile ou incompréhensible...)

Pour le coup, je peux imaginer que dans ce cas de figure, l'éditeur ne souhaite pas toucher au fond du texte, ni même à sa forme.
En revanche, je n'imagine pas qu'un éditeur sérieux fasse l'impasse sur des corrections ortho-typographiques et de syntaxe... il y a quasiment toujours des bugs à ce niveau-là, même sur le texte le plus retravaillé du monde, écrit par l'auteur le plus soigneux du monde!

Je ne peux pas généraliser la situation du haut de mon expérience, mais l'absence de corrections éditoriales ne me semble pas courant, non.
En ligne
 
elopez7228
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  115
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  11/01/2019
    
                         
elopez7228  /  Barge de Radetzky


Pardon, je vais préciser : par travail éditorial je pense "à part l'orthographe" qui, je crois, aura lieu dans 100% des cas.
https://linktr.ee/emilie_goudin.lopez En ligne
 
Bactérie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  353
   Âge  :  121
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  tout, c'est mieux que rien.
   Date d'inscription  :  26/02/2019
    
                         
Bactérie  /  Tapage au bout de la nuit


Bonjour ELOPEZ7228, je viens apporter mon point de vue à cet échange.
Tout dépend de l'état de ton texte.
Un éditeur qui se sent obligé de mettre sa "patte" sur un texte abouti, c'est une vraie plaie. J'ai eu ça pour mon premier roman, et en plus ils ont été 2 à se succéder  affraid , l'un me demandant de changer des choses, et le deuxième me permettant (heureusement pour moi  :mrgreen: !) de revenir à l'état initial en critiquant ce que j'avais modifié à la demande du premier.
Inversement, un éditeur qui laisse passer un texte mal foutu, c'est très désagréable. Mais ça, tu peux je pense t'en rendre compte en regardant les autres textes publiés par cet éditeur. S'ils te semblent mauvais, ou en tout cas pas aussi bien qu'ils pourraient l'être, alors il y a de bonnes chances que le travail éditorial soit insuffisant avec ton propre texte (sauf s'il est parfait bien sûr  Laughing ) Si, en revanche, les livres publiés par cet éditeur sont de qualité, alors ne te prends pas la tête : si on ne te demande pas de modifications, c'est que ton texte est abouti.

C'est quand j'ai publié dans les maisons d'édition les plus réputées que le travail éditorial a été le plus "soft", je pense que ces maisons prennent directement des textes qu'elles jugent aboutis, et qu'elles font confiance à l'auteur. :flower:
http://beatrice.hammer.free.fr/pages/simple_indexpag.html
 

 Du travail éditorial, une fois le manuscrit chez la ME

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-