PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Lettre de refus : Politesse ou réel potentiel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Eddy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  19
   Date d'inscription  :  01/01/2021
    
                         
Eddy  /  Magicien d'Oz


Voilà ayant finaliser mon premier écrit "correct" vers la fin septembre? J'ai durant l'automne envoyer ce manuscrit a plusieurs éditeurs.

A l'heure actuelle je n'ai reçu qu'une réponse : un refus. Néanmoins la lettre de refus ma paru porteuse d'espoir car l'éditeur n'y ferme aucune porte et y loue les qualités du récit.  
Malheureusement quelque chose cloche, en effet je n'arrive pas a savoir. S'agit il là d'une simple politesse envoyé aux auteurs dont on refuse les textes, ou y'a t'il un réel potentiel que l'éditeur admet.

Je n'ai pas trouver de réponse a cette question et c'est pour cela que je me tourne vers vous. Avec votre expérience sauriez vous dans quelle situations nous trouvons nous ici ? Certe la réponse sera peut être douloureuse, mais je préfèrerais que l'éditeur me dise tout simplement que mon texte n'a aucun avenir plutôt que me bercer d'illusion par politesse.

Lettre de refus : Politesse ou réel potentiel ? Captur10

Qu'en pensez vous ? Que dois je retirer de ce mail ( hormis le fait que je fasse beaucoup de fautes d'orthographe )
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  360
   Âge  :  24
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Tapage au bout de la nuit


Coucou Eddy,

Vu comme ça, ça m'a tout l'air d'une réponse personnalisée très encourageante !
Je pense que tu peux essayer de retravailler ton projet pour leur proposer à nouveau.

Je ne connais pas cette maison d'édition. Espérons qu'un membre du forum puisse t'en parler.

Par contre (et je sais que tu ne veux pas en parler mais c'est primordial), tu ne peux pas envoyer un manuscrit couvert d'erreurs au point que cela soit autant souligné !!! (et je suis loin d'être un exemple en orthographe...)
Vraiment tu dois faire plus attention à cela. Utilise antidote, fait toi relire, etc...

Je te conseil de poster des extraits de ton roman sur le site pour que l'on puisse t'aider à améliorer les autres points relevés.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  346
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Tapage au bout de la nuit


Je pense aussi que tu peux retravailler ton manuscrit.

Ce que cette ME te dit entre les lignes, c'est : nous, on ne peut pas assurer de telles corrections, mais si vous les faites, c'est "ok", voici les pistes.

- LES PLUS : la ME semble sérieuse (et l'un de leurs auteurs a pas mal de folowers FB... et écrit très bien, d'ailleurs !)
D'autre part, cette ME semble à la recherche de quelque chose qui lui plaît, pas seulement quelque chose qui fasse du chiffre...

- LES MOINS : leur propre lettre comporte au moins deux énormes fautes.
Une grosse coquille sur leur site, présentation d'un livre (et il y en a sans doute d'autres ici et là (dont l'une ou l'autre sur leur site... ) !!  affraid  )

La ME a l'intention de distribuer en librairie, je veux dire, de placer les livres physiquement en librairie, mais pour le moment, cela semble ne pas encore être le cas.

CONCLUSION : c'est jouable, tu as les pistes pour retravailler ton livre.
Et à partir de là : à toi de voir ! Wink

PS : je pense que les contrats sont "ok", mais c'est à confirmer... (se renseigner, donc)


Dernière édition par Plumerose le Sam 2 Jan 2021 - 16:17, édité 1 fois
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  656
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Ça me semble aussi encourageant. D'ailleurs, je suis peut-être très naïve mais s'ils sont allés au bout et t'ont même envoyé cette réponse, c'est en soi encourageant car... perso un manuscrit couvert de fautes je zappe !! trop relou ! Du coup, s'ils ont fini de lire, c'est que ça a dû leur plaire !

Mais par respect pour les éditeurs, vraiment, il faut envoyer un manuscrit le plus clean possible ! On pourra jamais envoyer un truc sans fautes (c'est pour ça que le métier de correcteur existe) mais on peut avoir recourt à des outils ou des personnes comme le souligne Renard Rouge (et à un Bescherelle, aussi, hein pour s'améliorer dès l'écriture plutôt que de perdre du temps en décoquillage Razz )

Par contre oui, les deux "être retravailler" et le "[il] respect" sont un peu fort Shocked :mrgreen:
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Lenfant
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  991
   Âge  :  32
   Localisation  :  J'ai tout rangé l'appartement
   Date d'inscription  :  29/08/2017
    
                         
Lenfant  /  Bile au trésor


ils te reprochent de faire des fautes et dans leur mail ils écrivent par deux fois "retravailler" au lieu de "retravaillé", et "respect" au lieu de "respecte" ; donc tu devrais leur répondre que vous êtes faits pour vous entendre

leur mail est bizarrement écrit, limite incohérent dans l'ensemble, mais vu ce qu'ils écrivent à la fin oui c'est encourageant. mais du coup pourquoi ils ne te proposent pas de t'aider à le réécrire si c'est vraiment un "coup de coeur" ?

scratch

perso si je recevais une lettre comme ça, je ferais une croix sur cette ME, trop chelou.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12985
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


+ 1 sur le besoin de corriger au maximum le manuscrit avant de l'envoyer


Ca n'ajoute pas grand-chose mais mon premier ressenti en lisant cette lettre (après tout, ce que tu demandes est ce qu'on en pense) est qu'elle comporte une sacrée répétition du mot "dialogue" et une faute dans la phrase te conseillant de retravailler le texte. Mon impression est donc que l'éditeur a eu du mal à trouver ses mots et oublié de relire ensuite.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  656
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


C'est vrai que leur mail est bizarre, il y a des choses qu'ils répètent deux fois...

Mais je pense qu'ils ne parlent pas que des fautes, ils ont aussi mentionné la tournure des phrases, l'absence de style, de voix des personnages... en gros il faut absolument tout réécrire. Or, ce n'est pas le travail de l'éditeur. L'éditeur peut faire corriger des choses, rectifier des trucs, remodeler ci ou ça, mais ce n'est pas son travail d'écrire. Son travail c'est de faire d'un manuscrit publiable un roman publié... Du coup, devant un travail de réécriture trop important (qui va donc leur demander du temps qu'ils n'utiliseront pas pour d'autres auteurs de leur maison) ils reculent. En tout cas c'est comme ça que je le comprends.

Edit : et en plus au-delà de ça, on demande du professionnalisme à l'éditeur (il y a assez de sujets sur le forum qui en parlent d'une manière ou d'une autre) mais l'auteur doit aussi être professionnel de son côté, et pour l'auteur le professionnalisme passe par un texte propre.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Licoupeille
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  528
   Âge  :  39
   Date d'inscription  :  21/04/2013
    
                         
Licoupeille  /  Gloire de son pair


C'est vraiment le camembert qui dit au roquefort : "tu pues" !

Je ne les connais pas mais ce genre de fautes niveau CM2, ça la fout mal.
https://chezjulienartigue.wixsite.com/monsite
 
Lenfant
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  991
   Âge  :  32
   Localisation  :  J'ai tout rangé l'appartement
   Date d'inscription  :  29/08/2017
    
                         
Lenfant  /  Bile au trésor


on dirait c'est les stagiaires du comité de lecture qui ont écrit la première partie (d'ailleurs la taille/typo est différente), et après la personne qui a envoyé l'email a copié/collé leur CR sans le relire.
 
CorentinL
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  164
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  10/05/2020
    
                         
CorentinL  /  Tycho l'homoncule


J'ai l'impression qu'il y a au moins trois auteurs pour ta réponse. Deux avis de lecteurs et la conclusion d'un directeur de collection / éditeur / leader maximo du comité de lecture. D'où les répétitions...

Comme d'autres, je trouve la réponse encourageante (avec du retravail, ton manuscrit s'inscrirait dans leur ligne editoriale) mais repoussante (faire autant de fautes, à deux ou trois, en dix lignes..., quand on a fait profession de la littérature)
 
Azaby
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  487
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  13/09/2015
    
                         
Azaby  /  Pour qui sonne Lestat


Je suis également d'avis qu'il y a plusieurs auteurs à cette lettre. Ce n'est par ailleurs pas inhabituel de trouver de grosses fautes dans les comptes-rendus de maisons d'édition, les lettres de refus sont souvent rédigées par des stagiaires.

Je pense en revanche que les défauts pointés ne se résument pas à l'orthographe et qu'il y a un vrai souci de structure à leur sens. Acquérir une "voix" n'est pas aussi simple que ce que ça en a l'air... Aussi, rien ne garantit que ce non basculera en oui si tu leur resoumets ce projet (je préfère avertir, car pour beaucoup de jeunes auteurs la déception est grande quand le manuscrit est refusé une deuxième ou une troisième fois :p ).

Tu devrais faire attention aux manuscrits que tu envoies. Si les fautes ont été à ce point remarquées, c'est qu'il y a vraisemblablement un souci avec ton texte. Même si tu as des soucis de type dysorthographie ou dyslexie (ce qui arrive, je connais de très grands auteurs qui ne sont pas franchement copains avec la grammaire ou l'orthographe) il faut impérativement que ton texte soit aussi nickel que possible dans sa forme. Sinon, c'est le meilleur moyen de se fermer des portes car l'éditeur ne voudra pas s'embarrasser d'un boulot éditorial conséquent pour dépiauter le texte et dégager les fautes. Personne n'est parfait et il y a des coquilles mêmes dans les livres publiés chez les grandes maisons. Mais il y a un monde entre un manuscrit parfait et un manuscrit "couvert de fautes".

 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  762
   Âge  :  36
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Blanchisseur de campagnes


Salut Eddy,

Je trouve la réponse de l'éditeur très intéressante (mais il aurait pu faire l'effort de la mettre en ordre plutôt que de placer des copier/coller d'avis de comité de ci de là...).

L'orthographe, ce n'est pas un problème, tu peux t'en sortir avec ça. Récupère antidote (tu peux m'envoyer un MP, je t'expliquerai), ça va déjà bien dégrossir le travail et il dispose d'outil pour aussi améliorer l'expression et la syntaxe.

Pour la voix des personnages, là c'est autre. Tu vas un énorme travail là dessus (surtout au début, une fois que t'aura bien cerné ce que tu veux faire, ce ne sera que de la révision mécanique). Moi je te suggère de les lister et de récupérer quelques lignes de dialogues qui les concerne. Imagine-les les prononcer à l'oral, fait les résonner jusqu'à ce que tu les trouves, qu'ils prennent substance par les mots et pas seulement par la façon dont toi tu les imaginais. L'auteur raccourci souvent ce travail, car pour lui, le personnage est déjà vivant, mais il faut que le lecteur puisse le ressentir également !
Il faudra enfin étudier ta narration, la lisser tout en gardant l'âme de ton narrateur.

Je serais curieux de voir un extrait de ton texte ! Bon courage à toi.
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  689
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


Personnellement, ça m'a donné l'impression d'un copier coller des notes du comités de lecture. Genre ils avaient des points (dialogue, intérêt général, orthographe) à compléter et la personne qui a fait le mail les a juste rassemblés. D'où l'air bizarre de l'ensemble.
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Je rejoins les autres sur le fait que ce mail est plutôt un patchwork d'avis différents.

Du coup, ça laisse dubitatif sur la qualité du retour. De 1) parce que la ME n'a pas l'air très pro pour faire un retour aussi peu structuré ; de 2) parce que le retour n'est pas vraiment articulé et du coup, c'est difficile d'en tirer une vue d'ensemble, il y a des contradictions et des redites. Un avis reste toujours personnel et le fait que tu aies des fragments mélangés rend difficile le fait d'en tirer vraiment une leçon, je trouve. On te parle d'un problème de dialogue, mais finalement aussi parce que la narration n'en est pas assez distincte donc il faut peut-être plus retravailler la narration que les dialogues, au final. Perso, je ne travaille pas forcément le texte selon les points cités, on m'a souvent conseillé de changer des éléments que je voulais garder et j'arrivais à un bon équilibre en arrangeant d'autres points.

Pour moi, il serait intéressant de soumettre le texte à d'autres personnes, en postant des extraits sur le forum, puis une bêta-lecture quand tu auras pu prendre le temps de le relire. Cela te donnera des avis plus construits Wink
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  523
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Gloire de son pair


Je rejoins l'avis de tous mes camarades, mais je rajouterais...

Quelqu'un a pris dix secondes pour zieuter le site de la ME (nom de ME que je n'avais JAMAIS entendu de ma life, alors que je suis plutôt très bien informée là-dessus) ?
Le site a l'air sorti des tout débuts de la création de l'internet... Tout a l'air... super vieux.
Les couvertures ne sont pas ouf (même si on va dire que ça passe...).
Très peu de livres au catalogue.
Le site est incomplet : la section "nos auteurs" est vide.
Je suis un peu perplexe vis-à-vis de la ligne éditoriale... leur dernière publication est genre un truc fantasy, mais avant, ils ont publié de l'érotique, des témoignages et... du policier. C'est vraiment fouillis. Et être fouillis, c'est dangereux pour une ME récente. J'ai l'impression qu'ils publient n'importe quoi.

Et pour finir, un passage sur Placedeslibrairies m'indique qu'ils ne sont (comme je m'y attendais) pas en rayons dans les librairies.

Donc, je n'enverrais jamais de la vie un manuscrit là et le site ne me met pas du tout en confiance.

Sauf si tu as envie de retravailler le texte (ce qui ne peut pas être mal) et de te servir de cette ME pour recevoir du feedback sur ton travail, je ne perdrais pas, à ta place, mon temps avec elle. Surtout qu'elle te demande carrément un travail de rewriting. C'est pas rien. Et tu risques d'être déçu. Moi même, récemment, j'ai réécrit plusieurs passages d'un manuscrit pour une éditrice et, au final, trois mois plus tard, je me suis repris un "non"...

Après, je pense que ton texte a sûrement vraiment besoin d'être corrigé (au minimum), mais un coup qu'il sera tout beau tout propre parce que les membres du forum t'auront aidé ( Razz ), bah... je pense que tu pourras viser de meilleures ME Smile
En ligne
 

 Lettre de refus : Politesse ou réel potentiel ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-