PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 prix révélation littéraire matmut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
AdL
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  55
   Pensée du jour  :  N'espère rien de l'homme s'il travaille pour sa propre vie et non pour son éternité (Saint Exupéry)
   Date d'inscription  :  06/04/2012
    
                         
AdL  /  Tycho l'homoncule


Hello
Tentez votre chance !
C'est gratuit et envoi en PDF accepté
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  624
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Hé ! Makarénine


Plus d'informations ?
Qu'est-ce que c'est ?

De plus, le sujet ne me semble pas être dans la bonne section... il devrait plus être rangé avec les appels à textes je crois Smile
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1317
   Âge  :  72
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Celui qui a atteint tous ses objectifs ne les a pas placés assez haut (Herbert Von Karajan). “Show, don’t tell” ou “Montrer au lieu de raconter.”
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Tentatrice chauve


Merci pour l'info.

Je crois avoir bien tout lu, mais je n'ai pas réussi à trouver une date limite d'envoi des manuscrits.
Ni même de détails sur le volume du roman, nombre de mots, de sec, pages etc. son genre, etc.
Est-ce que tout ça est entièrement libre ?
https://www.prixrevelationlitterairematmut.com/
 
Flora
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4731
   Âge  :  32
   Date d'inscription  :  10/04/2008
    
                         
Flora  /  Serial Constance killer


Ici : https://www.prixrevelationlitterairematmut.com/reglement-du-prix-revelation-litteraire-matmut/

Deadline 30 avril, concours réservé aux auteurs qui n'ont jamais été publiés ou publiés uniquement à compteur d'auteur.
Je n'ai trouvé aucun détail sur les manuscrits (genre, longueur...). Ça me laisse un peu perplexe Neutral

Notez que les envois PDF/Word sont acceptés uniquement pour la première étape : si vous êtes sélectionnés, vous serez sollicités pour un envoi papier.


prix révélation littéraire matmut Cde9810prix révélation littéraire matmut Ftbout10prix révélation littéraire matmut Insta11prix révélation littéraire matmut 1539428768-d-p-boutonprix révélation littéraire matmut 1537610532-btcommJe lis : Augustine et Matoskah

Participez au concours d'extraits 98 jusqu'au 20 mai !
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13319
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Il y a quelques années, je me suis intéressée à ce prix, mais ne l'ai pas tenté parce que
- il fallait signer deux contrats (oui deux) en même temps que le formulaire d'inscription au concours
- un contrat d'édition, dont les clauses (même chez Denoël) me semblaient beaucoup trop rudes envers l'auteur et trop floues du côté de l'éditeur,
- un contrat d'adaptation multimédia (mince alors... on pense déjà aux adaptations cinéma ?)
Après avoir bien examiné ces deux contrats dans tous les sens une bonne centaine de fois, j'en étais arrivée à la conclusion que non seulement tenter le concours bloquait toute recherche éditoriale pendant un an, mais qu'en plus, le gagner revenait à vendre (oui : vendre) mon texte sans plus jamais avoir mon mot à dire dessus (les clauses envers l'auteur étant très rudes et l'importante avance sur les droits ayant de bonnes chances de ne pas être suivies d'autre chose, à moins de faire best-seller).
Plus exactement, mon ressenti se formulait en : "OK, OK : on dicte ses conditions au présent + potentiellement au futur, et on fournit à l'auteur une avance qui permet de ne plus jamais avoir à se soucier de l'auteur"

Peut-être qu'à présent les contrats en question ont été remaniés (et rendus plus humains)
Peut-être aussi que tout le monde n'est pas aussi intimement lié à son texte que moi
Mais
>>> s'il est encore obligatoire de signer les contrats AVANT de participer >>> lisez-les attentivement


Dernière édition par Séléné.C le Jeu 24 Déc 2020 - 0:48, édité 1 fois
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1317
   Âge  :  72
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Celui qui a atteint tous ses objectifs ne les a pas placés assez haut (Herbert Von Karajan). “Show, don’t tell” ou “Montrer au lieu de raconter.”
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Tentatrice chauve


Je n'ai pas réussi à trouver le contrat en question en cliquant sur tous les liens qui disaient qu'on pouvait le consulter.
L'as-tu trouvé ? Shocked
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13319
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Il doit se trouver quelque part dans mes archives, mais il peut avoir changé à présent (et j'espère qu'il l'a fait)

Je ne me souviens plus du déroulé exact, mais j'ai eu une paire d'échanges de mails avec l'organisme qui gère le concours (financé par Matmut et édité par Denoël mais le déroulement est "sous-traité" par une agence). Peut-être bien que j'ai reçu les documents par mail (je sais plus... sais plus tout...).
>> cherche l'adresse mail >> elle est forcément sur la page

Smile bonne nuit !
après cette petite balade JE nocturne > je go dodo... parce que demain tout à l'heure, je me lève à 7 h...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  624
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Hé ! Makarénine


Bon bah... un autre concours interdit à ceux qui ont déjà été publiés, donc... je passe mon tour !

Par contre, Séléné, c'est très, très, très courant de nos jours, dans les contrats, de céder les droits d'adaptations pour "tous les formats" présents, passés et futurs. Clause très classique.

Pour la cessation des droits... je ne suis vraiment pas une fervente défenseuse de la signature pour toute la durée du droit d'auteur et soixante-dix ans après la mort, mais c'est une clause dont j'ai appris qu'elle n'était pas négociable dans les très, très, très grosses ME... (genre Hachette (concernant mon expérience personnelle)). Mais ailleurs, c'est négo (pour mes contrats, j'oscille entre le 3 et le 15 ans).

Cela dit, je trouve ça aberrant qu'il faille (si c'est encore le cas) signer les contrats avant même d'avoir gagné le concours !

Et le site internet du concours... n'en parlons même pas. Ça pourrait me faire douter du sérieux du prix hahah On dirait un site qui n'aurait pas évolué depuis trente ans ! Et la police d'écriture est difficile à lire avec son genre de dédoublement...
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1317
   Âge  :  72
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Celui qui a atteint tous ses objectifs ne les a pas placés assez haut (Herbert Von Karajan). “Show, don’t tell” ou “Montrer au lieu de raconter.”
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Tentatrice chauve


Ok. Merci à vous pour ces précisions. Ce sera sans moi. Bonnes fêtes. cheers
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13319
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


BoiséeNoire a écrit:
Par contre, Séléné, c'est très, très, très courant de nos jours, dans les contrats, de céder les droits d'adaptations pour "tous les formats" présents, passés et futurs. Clause très classique.
Y compris AVANT de décider si l'éditeur accepte le livre ?
Ce qui m'a choquée n'est pas l'existence de ce contrat mais le fait que je n'ai vu nulle part d'évocation où l'auteur voudrait rompre ce contrat.
Si le livre a été adapté, je suis d'accord que la maison garde la cession... pour les adatations réalisées pendant que ladite maison gère le livre (mais suis déjà moins d'accord si cette adaptation est produite vingt ans après que l'auteur et l'éditeur aient divorcé)
Or : que cette intention intervienne après succès du livre et adaptation cinéma, ou au contraire que le livre fasse 400 exemplaire et ne soit jamais adapté même en court-métrage amateur = même topo = rien de rien.

Par contre, il était bien précisé que la rupture su contrat d'édition n'impliquait pas celle du contrat multimédia.
Cela fait partie des clauses que je refuse de signer sans un minimum d'explication, voire de précisions ajoutées.
Et je me demande si c'est bien légal, cette cession sans aucune limite...

BoiséeNoire a écrit:
Pour la cessation des droits... je ne suis vraiment pas une fervente défenseuse de la signature pour toute la durée du droit d'auteur et soixante-dix ans après la mort, mais c'est une clause dont j'ai appris qu'elle n'était pas négociable dans les très, très, très grosses ME... (genre Hachette (concernant mon expérience personnelle)). Mais ailleurs, c'est négo (pour mes contrats, j'oscille entre le 3 et le 15 ans).
il y avait en effet les 70 ans, mais ça, ce n'était pas un gros soucis.
Par contre, qu'on me retire le droit de refuser plus de deux ou trois fois (nombre même pas indiqué avec précision) que tel ou tel illustrateur réalise la couverture, ou de donner mon avis sur son travail : je grince des dents.

Que la maison dépose en marque les personnages et l'univers : je comprends...
mais aimerais que ce dépôt soit effectué en mon nom, car il me semble évident que ce dépôt de marque ne prendra pas fin avec une rupture du contrat d'édition. Or, si c'est le cas, ce n'est pas précisé.
Pas question de laisser à un autre le droit de réaliser une suite, sans pouvoir ni m'y opposer ni choisir l'auteur (choser précisée dans le contrat)

Qu'on me retire également le droit de donner mon avis sur une adaptation BD : heeeeuuu...
Compréhensible
Sauf que je dessine + rêve de réaliser, finaliser et publier au moins une BD dans ma vie + que trois personnes m'ont déjà suggéré de faire une version BD. Si bien que si cela n'est pas à mon programme actuellement c'est qu'il faut "élaguer" le scénario d'un roman pour en faire celui d'un album BD (sinon, ça va faire une saga de 30 albums)
Résultat : signer cela de façon "brute" et sans restriction ni précision aucune : en ce qui me concerne, c'est hors de question.

Droits d'auteur = 8% pour le livre papier vendu en France
Pouvant devenir 10% si le livre se maintient tant d'années (à condition que l'auteur ne loupe pas le train et fasse la réclamation à une date prévue, et non deux ans après.
Puis 12%, encore quelques années après. Ensuite, plus aucune réclamation ne sera possible.
5% pour le livre numérique, sur argument qu'il se vendra plus facilement
waouh... vu l'intérêt que les grosses maisons portent au livre numérique, je ne l'attendais pas, cette précision (précision qui n'ajoute pas lourd au contrat, d'ailleurs)
5% pour le livre papier vendu en Afrique, afin d'encourager la langue Française dans ces pays où le niveau de vie n'est pas élevé.
Je suis peut-être une emmerderesse (ainsi que disait Brassens), mais pour moi, ça sent l'époque coloniale, cette clause. Et en plus : quid des pays pauvres des autres partie du monde ? quid de si jamais dans dix ans, un pays d'Afrique devient une grosse puissance économique ?

Possibilité de rompre le contrat : uniquement si le livre numérique ne se vend pas, et pour le papier, s'i tombe en rupture de stock pendant trois mois.
Clause légalement obligatoire
Autrement dit : si l'éditeur se désintéresse du livre, on a le droit de reprendre ses droits

Participation obligatoire à toutes les activités de promo décidées par l'éditeur, sans exception.
Autrement dit : si je dois rester aux côtés d'un de mes parents à jambe cassée (ou pour ceux qui ont des enfants, leur petit dernier qui a 40 de fièvre), et que l'éditeur m'envoie faire un salon à Vladivostok, je n'ai pas le droit de protester.
Et il n'est pas indiqué si les frais de transport et logement sont pris en charge.

BoiséeNoire a écrit:
Cela dit, je trouve ça aberrant qu'il faille (si c'est encore le cas) signer les contrats avant même d'avoir gagné le concours !
EXACTEMENT
Au bout du compte c'est encore ça qui me choque le plus.
Qu'on demande à l'auteur de ne faire aucun envoi de manuscrit durant la période du concours : tout à fait normal,
quoique le cas des manuscrits envoyés antérieurement soient problématique car non précisé. Mais très logiquement, l'acceptation d'un envoi antérieur ne peut déboucher que sur un refus du contrat proposé par l'autre éditeur, puisque celui-ci n'acceptera sans doute pas d'attendre les résultats du concours.

J'aimerais mieux que l'inscription au concours soit accompagnée d'un "pré-contrat" imposant à l'auteur d'accepter ensuite de signer chez Denoël.
Ce qui permettrait de négocier les clauses.

BoiséeNoire a écrit:
Et le site internet du concours... n'en parlons même pas. Ça pourrait me faire douter du sérieux du prix hahah On dirait un site qui n'aurait pas évolué depuis trente ans ! Et la police d'écriture est difficile à lire avec son genre de dédoublement...
Je n'ai pas gardé en mémoire les détails du site.
Seulement que j'ai eu du mal à y trouver les informations cherchées (comme Profsamedi)

BoiséeNoire a écrit:
On dirait un site qui n'aurait pas évolué depuis trente ans !
oh !!! Laughing mais bien sûûûûûr !!!!!!!!!!!!!! Laughing c'est sûrement pour ça qu'il y a une clause qui sent la France-Afrique !!!!

Sous réserve, bien sûr, que le contrat n'ait pas, depuis, été retouché
http://scriptorium2.canalblog.com
 
AdL
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  188
   Âge  :  55
   Pensée du jour  :  N'espère rien de l'homme s'il travaille pour sa propre vie et non pour son éternité (Saint Exupéry)
   Date d'inscription  :  06/04/2012
    
                         
AdL  /  Tycho l'homoncule


Merci pour vos observations à toutes et tous car c'est effectivement attractif (j'ai envoyé un PDF il y a 3 jours, mais de réponse pour le moment).

Cela semble(ait) sérieux vu la présence de Philippe LABRO mais Est-ce encore d'actualité tout cela ?

Toujours rester vigilant.... Le monde de l'édition n'en sort pas grandi sic ce que vous dites est avéré.

Bonnes fêtes à tous
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5338
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


De ce que j'ai compris à la lecture du site, le contrat d'édition est disponible sur demande par mail, de même que le contrat de cession des droits audiovisuels.

Je n'ai pas vu qu'il était obligatoire de les signer pour participer au concours, par contre, on s'engage à les signer "si on est lauréat". (c'est la dernière ligne du règlement.)

Mff. Je ne sais pas trop quoi en penser... mais pourquoi pas. En plus, on est autorisé à se désister dans les premières étapes du concours, ce qui signifie qu'on peut techniquement prospecter ailleurs en même temps.

Par contre, j'aime la partie "mentions légales", qui ne renvoie à aucune page. X) C'est bête, j'aurais aimé en savoir plus !
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Melodie3
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  255
   Âge  :  35
   Localisation  :  Un de ces pays où il fait très, très froid.
   Date d'inscription  :  15/07/2020
    
                         
Melodie3  /  Autostoppeur galactique


Il faut toujours éviter de signer le contrat de cession des droits audiovisuels en même temps que le contrat classique, parce qu'il est quasiment toujours au détriment de l'auteur.
C'est bien pour ça qu'il doit faire l'objet d'un contrat séparé au vu de la loi. :mrgreen:

Après, chacun fait ce qu'il veut/peut, mais ça veut dire aucune vision sur l'adaptation, aucun pourcentage ni droit de regard sur les adaptations de l'adaptation (une bande dessinée tirée d'une série télé par exemple), etc. Alors qu'en attendant, on se permet d'être en position plus équilibrée si ce contrat devait être signé suite à la proposition d'une maison de prod.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13319
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


AdL a écrit:
Cela semble(ait) sérieux vu la présence de Philippe LABRO

Je serais étonnée que tous les jurés de tous les concours lisent le contrat qui sera proposé au vainqueur après le concours, ou dans le cas présent : avant le concours.

AdL a écrit:
Est-ce encore d'actualité tout cela ?

Je ne sais pas.

Mais si on ne t'a rien demandé de signer avant inscription : pas de panique ni d'inquiétude à avoir.
Si rien n'est encore signé, tu pourras négocier plus tard.

Comme j'ai dit cette nuit et ce matin : c'était valable l'année où je me suis intéressée au concours, mais ça peut avoir évolué.
Neutral Après tout : puisque j'ai fait à la personne de l'agence chargée de réceptionner les inscriptions, la remarque  qu'il  était étrange de devoir signer le contrat à l'avance (réponse : ce n'est pas elle qui en a décidé et c'était sas doute pour se prémunir face à un changement d'avis après coup)
> et lui ai demandé si elle avait lu le contrat en question (réponse "non" mais elle a semblé comprendre que je contrat ne me convenait pas et donc, l'a peut-être lu ensuite),
> il est possible que d'autres auteurs aient fait les mêmes remarques et que cela ait été remonté vers la maison d'édition ou vers Matmut
> à la suite de quoi le procédé aurait logiquement (ou potentiellement ?) été remis en question

Mokkimy a écrit:
Je n'ai pas vu qu'il était obligatoire de les signer pour participer au concours, par contre, on s'engage à les signer "si on est lauréat". (c'est la dernière ligne du règlement.) !
Ce qui semble indiquer que les règles d'inscription aient changé...
Très bonne chose...
Surtout que franchement... ça m'avait beaucoup déçue de la part d'une maison aussi réputée.
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Molly
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3714
   Âge  :  108
   Localisation  :  Haute-Garonne
   Pensée du jour  :  "Toute personne qui aime la musique ne sera jamais vraiment malheureuse"- F. Schubert
   Date d'inscription  :  29/08/2011
    
                         
Molly  /  Sang-Chaud Panza


Sujet deplacé


La bande-annonce
 

 prix révélation littéraire matmut

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Panneau d'Affichage :: Concours et Appels à Textes-