PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Créer un univers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Zireael
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  25
   Localisation  :  Picardie
   Date d'inscription  :  20/11/2019
    
                         
Zireael  /  Magicien d'Oz


Bonjour, je n’ai que très rarement participé à ce forum (que je trouve fort sympathique.) Mais depuis quelques jours, je pense vraiment créer une œuvre décennale, mais évidemment à l’heure actuelle je ne suis qu’un humble Néophyte qui a beaucoup à apprendre.

Donc, ma question est : comment créer un univers à l’échelle d’un seigneur des anneaux sans se perdre dans les méandres de son imagination et que ça devienne indigeste ? J’entends par univers SDA, un univers disposant de plusieurs aspects, comte et légende, cultures, genèse, langues créées et propres à chaque peuple, Histoire des lieux, différentes races et spécificités, etc.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1751
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Alors tu as deux solutions. Imagine un parc d'attraction :
1. soit tu prévois tout à l'avance, tu fais des rues, des bâtiments avec tous les détails pour les touristes et tu ouvres 20 ans après
2. soit tu ne travailles que les façades et les parties réellement accessibles au public et le reste c'est suffisamment de carton pâte pour que ça tienne. Autrement dit, d'abord tu construis ton histoire et après tu regardes ce dont tu as besoin : inutile de détailler en profondeur la vie des Grands Ermites à Cheveux Bleus si tes personnages ne les croisent jamais. A la rigueur, tu peux les mentionner en passant pour faire "couleur" locale mais tu n'as même pas besoin de connaître ce qu'ils pensent, comment ils s'habillent etc. Généralement, je pope des détails sur le moment lors de l'écriture (ah tiens, si je disais qu'ils prient le dieu des teintures ? et hop). La seule chose étant qu'à le fin, ce soit cohérent.
 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4050
   Âge  :  31
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


Cela dépend de ce que tu veux faire.

Dans un roman, je pense que l'univers est la dernière chose que tu dois chercher à faire passer à tes lecteurs. Ce sont l'intrigue et les personnages qui portent l'ouvrage, l'univers n'est qu'un décors qui ne mérite pas des pavés d'exposition.

Si tu veux réellement t'éclater à faire un univers et avoir la possibilité de le partager en le faisant passer au premier plan, c'est un livre de jeu de rôle que tu dois faire. Car là, le lecteur sera là non pas pour suivre des persos et une intrigue, mais pour découvrir un univers dans lequel faire agir leurs propres personnages et créer leurs propres histoires. Et là tu pourras te permettre d'en faire une encyclopédie.

Si la question est "comment concevoir un univers de la taille de celui de Tolkien", je dirais vas à l'université, passe un master en histoire ou en linguistique, puis passes ta vie à glander à Oxford en donnant des cours pourris pour ne pas avoir d'élèves pendant que ta femme gère tout à la maison pour que tu puisses aller au pub parler de ton univers à tes copains. Et passe ta vie entière à développer l'univers en question. On oublie trop souvent que Tolkien a passé des décennies à bâtir tout ça et qu'il était dans les conditions idéales pour le faire.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1751
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Kal' a écrit:
Si la question est "comment concevoir un univers de la taille de celui de Tolkien", je dirais vas à l'université, passe un master en histoire ou en linguistique, puis passes ta vie à glander à Oxford en donnant des cours pourris pour ne pas avoir d'élèves pendant que ta femme gère tout à la maison pour que tu puisses aller au pub parler de ton univers à tes copains. Et passe ta vie entière à développer l'univers en question. On oublie trop souvent que Tolkien a passé des décennies à bâtir tout ça et qu'il était dans les conditions idéales pour le faire.

Et choper la fièvre dans les tranchées aussi au passage.

Mais effectivement, je ne pense pas que le système de travail de Tolkien soit à imiter. Surtout qu'effectivement ce qui l'intéressait lui c'était justement le monde (le "worldbuilding") plus que les histoires.
 
Zireael
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  25
   Localisation  :  Picardie
   Date d'inscription  :  20/11/2019
    
                         
Zireael  /  Magicien d'Oz


Hmmm, je vois. L'idée d'un parc d'attractions est très claire dans mon esprit. Disons que je suis plus un fervent de la première solution. Créer les bases de son univers avant même la création du récit. Ce fut un peu la manière de procéder de Tolkien, il a commencé par écrire des comtes et des légendes (La chute de Gondolin) dans les années 1912 avant de se lancer dans le lourd de son univers.
 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4050
   Âge  :  31
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


La Chute de Gondolin c'est aussi une histoire.

Il ne faut pas oublier que même si Tolkien a fait beaucoup de worldbuilding, une partie de ce worldbuilding sont en fait des contes et histoires en elle même. Luthien&Beren sont une histoire, la Chute de Gondolin en est une, la vie de Fëanor aussi.

Les textes de Tolkien qui sont du pur worldbuilding sont contenus dans les Histoire des Terres du Milieu, ce sont des textes type The Shibboleth of Fëanor qui sont des exposition sur des points de langue et n'ont aucune intrigue. Ce qui n'est pas de la cas des Enfants des Hurins, par exemple.

Pour Tolkien, je voulais juste pointer qu'il était dans une situation qui lui permettait de passer énormément de temps dans son univers, ce qui n'est pas le cas de beaucoup de gens. Quand on a un job à temps plein à côté et qu'on doit s'occuper d'une maison, par exemple, on a tout de suite l'esprit moins libre...
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1535
   Âge  :  30
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


On pourrait prendre, non le chemin théorique et géographique du "il faut un monde avec un certain nombre de terres émergées et de plans d'eaux et de climats et de ressources naturelles et d'espèces animales et d'espèces végétales et d'espèces de champignons", mais le chemin de se demander ce qui a pris Tolkien.

Plusieurs éléments de rumeurs, dans le désordre :
  • Le Hobbit serait une histoire inventée pour la raconter à son fils pour l'endormir. Le Seigneur des Anneaux voulait être une suite et se serait révélé accidentellement trop sombre et trop long pour endormir un enfant.
  • Il y aurait des êtres issus du folklore d'Europe du nord parce que Tolkien était un grand fan du folklore d'Europe du nord.
  • Il y aurait plein de langues dans tous les sens et de chansons parce que Tolkien adorait les langues, créer des langues, et trouver des prétextes pour écrire dans ses langues créées.
  • Il y aurait des guerres dans le Seigneur des Anneaux parce que Tolkien a fait la guerre et qu'il n'a pas aimé.


En gros, ce qui se dit, c'est que Tolkien a mis toute sa vie, toutes ses passions et toute son imagination dans son écriture jusqu'à ce que ça donne quelque chose qui faisait une taille publiable. Fais donc ça ?
http://anowan.blogspot.com/
 
Zireael
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  8
   Âge  :  25
   Localisation  :  Picardie
   Date d'inscription  :  20/11/2019
    
                         
Zireael  /  Magicien d'Oz


Je comprends, je comprends. La différence cruciale c'est que Tolkien en a fait l'œuvre de sa vie, elle a tracé toute son existence, il dormait en terre du milieu, mangeait en terre du milieu, respirait en terre du milieu. Si l'on veut un univers avec une telle échelle il faut se mettre dans des conditions identiques et y croire. Merci à vous pour vos réponses ! Very Happy
 
Le Renard Rouge
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  360
   Âge  :  24
   Localisation  :  Reims
   Date d'inscription  :  29/12/2017
    
                         
Le Renard Rouge  /  Tapage au bout de la nuit


Coucou,

Quelques conseils (d'après moi) pour bien créer un univers :

- Ne jamais oublier que l'univers est au service de son intrigue et pas l'inverse (on veut lire une histoire, pas un atlas de géographie)

- Beaucoup se cultiver pour produire quelque chose de cohérent

- S’inspirer de la réalité (de l'histoire, des cultures, etc...)
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Pour compléter ce que dit Renard Rouge (et qui vient en complément de son deuxième point), je dirais que l'on peut essayer de se concentrer sur les grands paradigmes du ou des pays. À partir du moment où tu as les grands paradigmes qui structurent la pensée des gens, ce qui est en découle est logique. Exemple : disons que le pays X vénère tout particulièrement un dieu de la guerre et que, pour l'honorer, les dirigeants du pays doivent s'en montrer digne par des conquêtes ; de ce fait, chaque nouveau général/roi/que-sais-je voudrait faire mieux que le précédent ; ce qui donnerait une politique expansionniste permanente. En gros, le paradigme serait la compétition, et la domination. Ou par exemple, quand la France moderne commence à développer une flotte (sous Richelieu si je dis pas de conneries) on change de paradigme de guerre. Ou si un pays résous ses problèmes en faisant la guerre (paradigme de guerre en Europe au XVIIème) ou en maintenant la paix (paradigme de paix au XVIIIème). Mais ça marche aussi pour l'art par exemple : est-ce que l'art doit représenter le beau pour sublimer la réalité, ou est-ce qu'il est admit que l'on puisse représenter le handicap, la laideur, la difformité, etc. ?
Et avec les grands paradigmes, les éléments de ton univers vont couler naturellement.
Mais du tout, il faut beaucoup de cultiver pour voir ce qu'il se fait ailleurs, ce qu'il s'est fait ailleurs, et comment une même chose peut être considérée de manière différentes par des peuples/pays différents.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  713
   Âge  :  31
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


Zireael a écrit:
Hmmm, je vois. L'idée d'un parc d'attractions est très claire dans mon esprit. Disons que je suis plus un fervent de la première solution. Créer les bases de son univers avant même la création du récit. Ce fut un peu la manière de procéder de Tolkien, il a commencé par écrire des comtes et des légendes (La chute de Gondolin) dans les années 1912 avant de se lancer dans le lourd de son univers.

C'est la seule vrai méthode. Si tu n'as pas prévu la fin ça ne marchera pas en improvisant, et si tu n'as pas la chaine causal d'avant le moment où commence ton histoire, ça ne marchera probablement pas mieux...

En fait il faut créer des chaines causales qui crée un fil entre mêlé, et ton histoire n'est qu'un zoom d'une partie de celui ci Wink

Après faut tout noter par catégorie pour éviter les incohérences ! C'est le plus dur. Tolkien c'est foiré avec les aigles par exemple... JK Roling c'est foiré avec le retourneur de temps, star wars c'est foiré avec l'hyperespace qui détruit une flotte en one shot, Martin c'est foiré sur le retournement de Daenerys qui n'a aucun sens etc... plein d’incohérence qui font qu'au final ça ne marche pas si ne fait pas le fan qui ne veux pas voir (SDA est mon univers préféré donc je sais de quoi je parle ^^ mais en vrai l'histoire ne tien pas debout)

Donc quand tu introduis un pouvoir, il faut bien penser à tout ce que ça implique, le problème, c'est surtout à tout ceux auquel tu n'auras pas pensé ^^
http://rapturestudio.fr
 
Over
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  22
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  03/11/2020
    
                         
Over  /  Homme invisible


Intéressant l'histoire des paradigmes !

http://www.web-writer.net/fantasy/days/days/04.html ce site est pas mal pour avoir une première idée de ton monde ! ça permet de bien penser à tous les aspects.
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  713
   Âge  :  31
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


Over a écrit:
Intéressant l'histoire des paradigmes !

http://www.web-writer.net/fantasy/days/days/04.html ce site est pas mal pour avoir une première idée de ton monde ! ça permet de bien penser à tous les aspects.

version fr : http://imagineria.free.fr/index.php?post/2012/12/09/Creer-un-monde-de-roman-fantasy-Jour-30-%3A-Surprise
http://rapturestudio.fr
 

 Créer un univers.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-