PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Signification cachée de vos textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Pie Rat
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  117
   Localisation  :  San Junipero
   Pensée du jour  :  Call the 911
   Date d'inscription  :  19/03/2020
    
                         
Pie Rat  /  Blanchisseur de campagnes


Bonjour à tous,

Spoiler:
 

Il s'agit, comme le titre de ce topic l'indique, de parler des significations cachées dans vos textes ! Alors si vous écrivez un roman dans lequel vous tentez de faire passer un message, ou plus légèrement de jouer avec des symboles ce topic est fait pour vous.

Vous avez probablement étudié des textes lorsque vous étiez scolarisé, et parfois vous avez découvert toute la malice dont son capable les écrivains pour cacher des intentions et des discours parfois aux antipodes de ce que le premier niveau renvoi. Fasciné que vous avez été par toutes ces techniques vous avez surement essayé, vous même, d'écrire des textes à niveau de lecture multiple... Et là patatras : à moins d'être un chouïa prétentieux, soyons réalistes, c'est quand on essaie de faire pareil que les grands maîtres que l'on se rend compte que c'est clairement loin d'être aussi facile que ça en a l'air...

Pour ma part, j'ai tenté, j'ai toujours tenté même, de dissimuler de manière plus ou moins évidente des significations secondaires dans mes textes. Souvent mes tentatives se sont soldées par des échecs, car une fois mon texte terminé, j'ai tenté de le faire lire à des proches sans parler de mes intentions, pour voir si le message que j'y avais mis était compris ensuite. Dans les faits, ils ont tous compris ce que j'avais voulu dire, ils ont compris mes références, en fait, globalement, je pourrais dire si j'étais un peu malhonnête que j'ai réussi ! Mais si on veut être sincère : non, je n'ai pas réussi. Ces textes étaient souvent décevants, mes proches peinaient à y trouver du plaisir car l'histoire et tout ce qui fait l'appétence d'une création littéraire étaient parasité par mes messages proto-subliminaux que tout le monde pistait au bout de deux pages.

Alors nous y voila, et c'est à ça que ce topic va servir :
- Avez-vous déjà tenté de dissimuler des sens cachés dans vos textes ? Comment avez-vous procédé et quelles question vous êtes-vous posé lors de l'écriture ?
- Avez-vous ensuite 'testé' votre texte, en le faisant lire à d'autres, en leur demandant ce qu'ils avaient saisi ?
https://antoinedazy.fr
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1751
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


J'avais écrit un texte avec une métaphore de viol qui me semblait pourtant extrêmement transparente et j'ai été très surprise de constater que seul 25% de mes lecteurs environ avaient perçu la métaphore, comme quoi Rolling Eyes

J'écris souvent des textes "à référence" mais ces dernières sont rarement comprises et j'en suis souvent surprise parce que j'ai l'impression que ce sont des références communes et en fait, pas du tout. Damned.
 
Nast
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  558
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  19/02/2017
    
                         
Nast  /  Let's Prout


J'ai écrit une nouvelle une fois sur les zombies du pdv du zombie. C'était probablement trop lyrique, peu ont compris que c'était une zombie lol genre "ah c'est un texte sur les SDF et l'itinérance?" ... Lol presque ! J'ai du ajouter un prologue à un roman fantasy qui est une allégorie du monde des abeilles parce que c'était pas clair pour un lecteur ignorant l'apicuture.

Parfois j'ai peur de trop tenir le lecteur par la main et parfois, je le perds complètement lol C'est difficile de doser.
http://www.nascharest.com
 
Mariolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  895
   Âge  :  34
   Localisation  :  Les pieds sur terre
   Pensée du jour  :  Quand on peut, on peut.
   Date d'inscription  :  10/10/2019
    
                         
Mariolo  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Est ce que tu parles de sens caché comme d'un deuxième degré de lecture, comme ça se fait beaucoup dans le conte par exemple ?
 
Pie Rat
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  117
   Localisation  :  San Junipero
   Pensée du jour  :  Call the 911
   Date d'inscription  :  19/03/2020
    
                         
Pie Rat  /  Blanchisseur de campagnes


Mariolo : oui exactement, je pense à ce genre de sens caché - mais pas que. Le premier topic qui avait été créé sur ce sujet concernait 'l'ésotérisme' ce qui était assez réducteur, alors que 'sens caché' englobe toute forme de dissimulation, que ce soit des symboles, des discours cachés, de l'ésotérisme etc. J'ai recréé un topic sur la question pour pouvoir aborder plus de choses.
https://antoinedazy.fr
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


J'utilise beaucoup les symboles dans mes romans, et je suis à peu près sûre qu'ils passent tous inaperçu aux yeux des lecteurs. En même temps, c'est normal: le rôle d'un symbole est de stimuler l'inconscient pour renforcer un élément narratif qui doit, lui, passer par le circuit conscient du lecteur. Donc ça ne m'inquiète pas.
Pour m'assurer que mes symboles fonctionnent, je fais appel à des bêta lecteurs familiers du concept et qui vont les chercher, les analyser et juger de leur pertinence. (je les aime mes bêta lecteurs !)

Et je travaille aussi beaucoup sur le pan "moral" (au sens dramaturgique du terme) de mes romans, c'est à dire les choix "éthiques" et "psychologiques" que font mes personnages, et qui portent le message global du roman, son thème (par exemple, mon dernier roman paru a pour thème moral l'acceptation de soi et des autres). Et j'ai remarqué que la plupart des lecteurs passaient à côté, ou du moins, n'en parlaient pas dans leurs retours. cet aspect semble s'effacer derrière le scénario, l'action, les péripéties. (j'écris du polar, pour info)

ça non plus, ça ne me pose aucun problème: je revendique le fait d'écrire du divertissement, et mon but, c'est que le lecteur s'éclate quand il me lit. J'aime à croire que ce second degré de lecture que j'ajoute à tous mes romans est une cerise sur le gâteau pour quiconque y sera sensible. Et même plus: un genre de ciment invisible qui fait qu'inconsciemment, le lecteur a l'impression de tenir une oeuvre "complète", dotée d'une vraie cohérence interne, même s'il ne saisit pas forcément les détails du débat moral de mes personnages. (mais c'est peut-être hyper prétentieux de penser ça XD)
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5335
   Âge  :  121
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Nast, j'aime beaucoup ton exemple zombiesque !

Pour moi, il y a deux cas à distinguer, lorsqu'on parle de significations cachées :

- La présence de symboles cachés dans le texte, qui servent le récit et permettent de développer les personnages. En général, 90% des gens passent à côté, mais c'est pas grave, ce sont des easter eggs à garder pour ceux qui les identifient. (Comme Oryctérope en fait)
Je trouve ça super important d'en mettre, cela enrichit la lecture pour certains et ça ne gêne pas les autres.

- Une intention cachée de l'auteur lors de l'écriture du texte. Pour moi, c'est de l'ordre du message subliminal. Le procédé se veut fourbe et c'est assez désagréable quand on s'aperçoit que l'auteur essaie de vous faire passer des vessies pour des lanternes.
Je n'ai rien par contre contre les auteurs qui affichent clairement leurs intentions dès le départ, notamment lorsqu'il s'agit de défendre des causes idéologiques ou de débattre des thèmes sociétaux. Le tout, c'est que l'auteur s'engage et assume. ^^

Il peut y avoir aussi le cas plus rare des textes à visée thérapeutique, où la signification cachée ne s'adresse qu'à l'auteur et non au lecteur. Mais là, c'est un peu particulier.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Grisebouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  491
   Âge  :  33
   Pensée du jour  :  Comme hier
   Date d'inscription  :  01/08/2020
    
                         
Grisebouille  /  Pour qui sonne Lestat


Je sais pas si c'est ce que tu veux dire, mais pour moi, très modestement (spontanément quand j'ai vu le titre de ton sujet je me suis dit "ah oui y en a qui sont déter quand même ! Je suis pas assez maligne pour faire un sens caché, j'essaie déjà d'être clair dans le sens non caché Razz ) j'essaie de faire deux niveaux de lecture. C'est à dire qu'il y a une partie d'explicite et une partie d'implicite. Si tu te contentes de ce qui est dit, tu partiras quand même avec une histoire qui a du sens mais si tu lis entre les lignes...Tu auras un peu plus de finesse.

J'aimerais produire ce genre d'oeuvre, mais je crois que j'en serais incapable. Je me souviens d'une fois quand j'étais jeune, j'avais rencontré un auteur dans le cadre d'un échange avec le collège, il s'agissait de Jean Mola. Il parlait d'un de ses livres qui se nomme l'attrape-mondes il me semble et le mec était dépité parce qu'il racontait qu'il y avait mis un sens caché mais que la plupart s'arrêtait au superficiel, y compris des profs, des gens lettrés. Ca m'a foutu tellement les jetons d'être jugée par un livre (genre j'avais une sorte de pression, si je ne comprenais pas le sens caché, c'est que j'étais vraiment trop bête) que je ne l'ai jamais lu.
 
Nast
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  558
   Âge  :  37
   Date d'inscription  :  19/02/2017
    
                         
Nast  /  Let's Prout


Bon, j'avoue que lorsque je fais de petites conférences, j'en parle et j'en révèle. Des trucs cachés, des sens que juste moi peut comprendre ou presque. Ça donne envie de lire un livre comme ça quand tu as reçu quelques perles (ou easter eggs). Je suis généreuse et j'en révèle souvent. Smile

Mais comme la plupart, je veux divertir. Si certains comprennent le second degré, les trucs cachés, tant mieux, mais ce n'est pas mon but principal et je ne serais pas dépitée ou déçue des gens si certains easter eggs pourrissent lol de toute façon, j'ai tendance à en révéler très souvent juste pour donner le goût de lire quelque chose dont tu connais quelques secrets Smile
http://www.nascharest.com
 

 Signification cachée de vos textes

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-