PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 

 [Avis ME] Jenn Ink Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3544
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Bonjour Boisée noire, j'ai supprimé le lien en direction de Facebook, comprenant le nom de la personne.
Si cette jeune femme souhaite venir nous parler de son souci, elle est la bienvenue.
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Hétonque
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  58
   Âge  :  26
   Date d'inscription  :  04/01/2021
    
                         
Hétonque  /  Clochard céleste


Je leur avais proposé un manuscrit que j'ai retiré après avoir lu ce fil de discussion. Entre-temps, j'avais eu un message de félicitations de l'éditrice qui me disait que mon texte passait en comité de lecture.
Trois semaines plus tard, on m'informe que l'acceptation du manuscrit est "en suspens" et on me donne quelques points d'ordre général à retravailler avant de le renvoyer.
D'un côté, j'apprécie les retours qui peuvent m'aider en réécriture (chose rare chez un éditeur qui refuse un texte), mais est-ce correct de la part d'une ME de demander des modifications avant toute signature de contrat? J'aurais pu le modifier selon leurs conseils pour au final avoir un refus.
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1142
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


Hétonque a écrit:
Je leur avais proposé un manuscrit que j'ai retiré après avoir lu ce fil de discussion. Entre-temps, j'avais eu un message de félicitations de l'éditrice qui me disait que mon texte passait en comité de lecture.
Trois semaines plus tard, on m'informe que l'acceptation du manuscrit est "en suspens" et on me donne quelques points d'ordre général à retravailler avant de le renvoyer.
D'un côté, j'apprécie les retours qui peuvent m'aider en réécriture (chose rare chez un éditeur qui refuse un texte), mais est-ce correct de la part d'une ME de demander des modifications avant toute signature de contrat? J'aurais pu le modifier selon leurs conseils pour au final avoir un refus.

De mémoire, c'est bien la ME qui fait payer les "aides à la correction" ?

Si c'est bien ça, alors, mieux vaut fuir...

Bon, alors, je ne crois pas que cette ME fasse payer les corrections, mais : QUELLES CORRECTIONS ATTENDRE D'UNE ME QUI ECRIT CECI SUR SA PAGE : JE CITE : "vos ouvrages ne seront pas lus si ces conditions ne sont pas respectés." pale affraid

CORRECTION : "si ces conditions ne sont pas respectées" !!! Oui, parce que "respectées" s'accorde avec "corrections", là !!!

DONC : la ME qui conseille de ne pas faire de faute et en fait elle-même, c'est NON !!! affraid affraid affraid
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3544
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Hétonque : Oui, ça se pratique régulièrement. Certaines maisons préfèrent signer le contrat une fois que le texte leur convient.
Cela leur permet aussi de voir si l'auteur est prêt à coopérer.
Ensuite, c'est à l'auteur de savoir s'il veut modifier son texte ou pas, car en effet, réaliser les modifications ne signifie pas que la maison le prendra.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Marylène
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  95
   Âge  :  36
   Date d'inscription  :  20/10/2020
    
                         
Marylène  /  Pippin le Bref


BoiséeNoire a écrit:
Marylène, tu devrais l'enlever de ta signature sur le forum : trop de pub gratuite pour une structure comme celle-là hahaha
je pensais l'avoir fait, vite corrigé du coup Razz

Hétonque a écrit:
Je leur avais proposé un manuscrit que j'ai retiré après avoir lu ce fil de discu
ssion. Entre-temps, j'avais eu un message de félicitations de l'éditrice qui me disait que mon texte passait en comité de lecture.
Trois semaines plus tard, on m'informe que l'acceptation du manuscrit est "en suspens" et on me donne quelques points d'ordre général à retravailler avant de le renvoyer.
D'un côté, j'apprécie les retours qui peuvent m'aider en réécriture (chose rare chez un éditeur qui refuse un texte), mais est-ce correct de la part d'une ME de demander des modifications avant toute signature de contrat? J'aurais pu le modifier selon leurs conseils pour au final avoir un refus.

elle accepte tout et ne lis rien, elle a plus de 40 auteurs pour une ME de même pas 10mois, c'est louche tout de même. J'ai dans mes projets d'écrire une saga fantastique et elle voulait me faire signer un contrat hors que rien n'est écrit...
Ce n'est plus l'éditrice qui gère les mails mais une auteur qui a plusieurs casquettes au sein de la ME.

Plumerose a écrit:

la ME qui conseille de ne pas faire de faute et en fait elle-même, c'est NON !!!  

faut voir les résumés de certaines livres...
de plus l'éditrice ne fait rien ! Ce sont les auteurs qui font la pub, une auteure est responsable de trouver les chroniqueurs, etc... C'est quoi l’intérêt d'une ME si l'éditrice délègue tous à ses auteurs...
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3544
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Bonjour Marylène, messages rassemblés.

Merci d'éviter les doubles (et triples) post.

Le bouton "éditer" permet de modifier tes précédents messages.
Bonne journée !


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Plumerose
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1142
   Âge  :  101
   Localisation  :  Dans chacune des histoires que j'écris (je déménage beaucoup, donc... )
   Pensée du jour  :  Bof, bof...
   Date d'inscription  :  29/11/2017
    
                         
Plumerose  /  Effleure du mal


Hé oui, et voilà, MARYLENE : encore ce type de ME qui pullule et dont je parlais :

qui publie, certes mais sans correction, sans diffusion correcte, etc, etc...

Finalement, on passe un temps fou à les éliminer pour tomber, de temps en temps, sur un petite perle... et pire, si on signe chez eux !!!  Sad

PS : souvent, notre premier contrat n'est pas bon, même avec des recherches, on ne se rend compte qu'après coup de tout ce qui ne va pas... mais ça nous sert pour la suite, à ne plus nous faire avoir !!! Wink
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1961
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Quand on tape "Jenn Ink Editions" sur Google, le premier lien envoie sur le site de "The Book Edition" :

https://www.thebookedition.com/fr/39634_jenn-ink-editions

scratch
 
La conscience
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  11/02/2021
    
                         
La conscience  /  Homme invisible


Bonsoir,

J'ai lu tout vos messages et je suis content de voir que j'ai bien fait de ne pas signer dans cette "ME". D'autant plus que j'ai une amie qui était chroniqueuse et qui est partie. La raison ? Le non-respect vis-à-vis de leurs chroniqueuses. Un post avait été mis en disant que celles qui ne voulaient pas participer devaient partir, qu'il fallait faire un tri. Je suis très déçu de voir que les chroniqueuses qui passent énormément de temps à lire nos bouquins sont, traitées comme des déchets que l'on met à la poubelle. Aucun remerciement. C'est bien triste surtout pour une "ME" débutante..
 
TITAN
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  539
   Âge  :  122
   Localisation  :  Dans une grotte au sommet de l'Everest
   Pensée du jour  :  L'écriture est la peinture de la voix
   Date d'inscription  :  26/12/2015
    
                         
TITAN  /  Gloire de son pair


Je suis allé voir le site et j'ai regardé la liste des auteurs et je suis tombé sur un auteur qui a 11 ans. Désolé mais on ne peut pas écrire un livre à 11 ans, ce n'est pas possible, on n'a pas la maturité nécessaire pour écrire un roman "publiable". Ensuite, en cliquant sur le profil de ce très jeune auteur, je vois une sorte d'interview dont la 7ème question est la suivante : "Pourquoi avoir choisi Jenn Ink Editions ?"

La réponse m'a laissé perplexe : "Parce que c’est ma maman qui est l’éditrice." affraid

Non mais là, je ne sais pas quoi dire. Une maison qui annonce haut et fort qu'elle publie les romans de ses propres enfants, qui au passage sortent à peine du primaire, ça me rebute. Ce n'est pas du tout professionnel, c'est vraiment du copinage.

Pour moi, au vu des remarques précédentes, c'est une maison à foutre à la poubelle, je ne vois même pas l'intérêt de continuer la discussion, on devrait clore le topic.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1866
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Spoiler:
 

*Fuit Flora à toute jambe*
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1961
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Par contre, sur leur page Facebook, on découvre une dizaine d'autre maisons d'édition du même type.
 
La conscience
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  10
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  11/02/2021
    
                         
La conscience  /  Homme invisible


Clore cette discussion exactement. Néanmoins tant de personnes se font encore avoir.. en même temps 1sortie par semaine .. tout le monde est pris donc forcément.
 
Annabee971
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  34
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  02/04/2021
    
                         
Annabee971  /  Petit chose


Hétonque a écrit:
Je leur avais proposé un manuscrit que j'ai retiré après avoir lu ce fil de discussion. Entre-temps, j'avais eu un message de félicitations de l'éditrice qui me disait que mon texte passait en comité de lecture.
Trois semaines plus tard, on m'informe que l'acceptation du manuscrit est "en suspens" et on me donne quelques points d'ordre général à retravailler avant de le renvoyer.
D'un côté, j'apprécie les retours qui peuvent m'aider en réécriture (chose rare chez un éditeur qui refuse un texte), mais est-ce correct de la part d'une ME de demander des modifications avant toute signature de contrat? J'aurais pu le modifier selon leurs conseils pour au final avoir un refus.

Oui, c'est courant de le demander avant signature. Pour la simple raison que ton roman, même si tu en cèdes les droits, reste ton roman. L'éditeur n'a normalement pas le droit de t'imposer de changer quoi que ce soit. Techniquement, quand il signe, si tu refuses un quelconque changement, l'éditeur doit le publier ainsi (hormis les éventuelles fautes d'orthographe). Il reste ta propriété, tu ne cèdes en réalité que les droits d'exploitation.
Certains éditeurs ne prennent donc pas le risque de signer un texte qui ne conviendrait pas à 100% à leur ligne édito, et préfèrent discuter en amont des modifications à y apporter, avec ou sans la certitude d'avoir la proposition de contrat derrière.
Généralement, si les changements sont mineurs, ils sont discutés en amont du style "Seriez-vous prêt à retravailler/modifier tel ou tel passage ?", auquel cas si tu réponds par la positive, tu reçois le contrat dans la foulée. Mais s'ils sont plus importants, je suppose que l'éditeur préfère ne pas s'engager et laisser la porte ouverte en fonction de comment tu as retravaillé ton texte ?

De mon point de vue, c'est une réponse plutôt correcte de cet éditeur. Tous les conseils des éditeurs sont bons à prendre (bon ok... pas tous lol).
Quant à ceux qui ne donnent aucune raison, au-delà du manque de temps (ou de respect, selon), c'est aussi pour éviter un éternel débat avec un auteur dont le texte ne correspond pas à la ligne édito (parole d'éditrice... pas la mienne Very Happy). On n'a pas idée le nombre d'auteurs qui cherchent, à juste titre, à défendre leur bébé après un refus qu'ils estiment injuste. Malheureusement, c'est plus simple pour l'éditeur de ne pas s'engager dans des discussions sans fin, à argumenter son choix Neutral
 
bernadege76
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  14
   Âge  :  33
   Date d'inscription  :  15/04/2021
    
                         
bernadege76  /  Homme invisible


Bonjour,

Je rebondis sur ce que je lis sur cette ME avec qui je suis en contact pour la simple et bonne raison que j'ai signé chez elle.

Je vais rester très factuel.
J'avais le choix entre 3 maisons d'édition (+1 en avancement première étape validée), et j'ai signé chez Jenn Ink Editions malgré sa faible ancienneté.
Etant quelqu'un de pressé, j'avoue que le fait qu'elle me propose une courte date (désistement d'un autre auteur et je comprends pourquoi now) m'a incité à aller chez elle (homoromance me proposait 2023).

C'est une éditrice très dynamique, on ne peut pas dire le contraire. Effectivement, comme vu plus haut, elle ne communique qu'à l'oral ou presque.
Elle avait lu elle-même mon roman et avait été très emballée (+ une béta-lectrice de son comité).

- Côté professionnalisme, il y a encore à travailler pour qu'elle soit au point. Pour moi, elle manque clairement de droiture dans ce qu'elle fait. C'est vite brouillon, avec des fautes. Ce n'est pas très pro parfois.
Par chance, étant quelqu'un de très tatasse (perfectionnisme quand tu nous tiens), je l'ai corrigée au maximum et sur tout. J'ai certainement été relou/chiante mais je voulais m'assurer que tout soit propre et sans faute.
C'est une ME, mais j'ai l'impression d'avoir fait de l'auto-édition (même si je n'en verrais pas la couleur) : j'ai tout fait moi-même ou dû la reprendre sur tout, ce qui fait que j'ai pris les rênes sur tout : mise en forme, booktrailer, synopsis... Correction de fautes... Celui qui n'est pas touche-à-tout, autodidacte, pro de la correction... et qui veut s'appuyer sur la ME, le regrettera amèrement.

- Graphisme : Je remarque aussi les fautes et l'absence de mise en page (rien en justifié ce qui est la base) dans ses posts et c'est franchement rageant pour une ME. Elle fait appel à un graphiste qui n'a rien d'un artiste dans l'âme (j'ai choisi ma propre couv et ça a pris 15j pour la finaliser, j'ai dû aller jusqu'à faire aligner mon nom sur la couverture...). Pareil donc: manque de professionnalisme de la part du graphiste avec qui elle travaille.

- Booktrailer: elle utilise un logiciel qu'elle ne maitrise pas trop et n'a pas "l'oeil" artistique je trouve. On enchaine les photos avec le synopsis en fond et hop (là aussi, j'ai fait corrigé, choisi les photos, crée d'autres phrases que juste répéter mon synopsis sinon aucune valeur ajoutée...).

- Côté correctrice: RAS, elle m'a corrigé sur certains éléments, mais à part enlever et remettre des virgules, son travail a été minime sur mon roman (je suis très perfectionniste et ai refait toute ma relecture moi-même). En revanche, j'ai vu certains extraits d'autres romans de la ME où les phrases auraient mérité d'être reformulées.

- PUB: elle fait de la "pub" la semaine de la sortie du livre et après... plus rien. Elle passe au livre suivant puisqu'elle sort 4 livres par mois.
Livres offerts: elle offre 5 livres dès qu'il sort. Et sinon 5% sur les livres en passant par elle (autrement dit: RIEN puisque ça correspondrait presque aux frais de ports de l'imprimeur). C'est vraiment peu. Autant se l'acheter plein pot.
Justement, sur la facturation, j'ai là-aussi dû la reprendre. Son premier devis n'avait pas calculé la remise. Je cite "désolé, je ne suis pas douée en maths". J'appréhende un peu le paiement des droits d'auteur vu comme ça...

Est-ce que je regrette d'avoir signé?
Je dirais non car j'ai maintenant toutes les billes pour auto-éditer en toute confiance. Et puis, aimant avoir la main sur TOUT, j'ai pu le faire avec Jenn Ink car elle me laissait justement la main sur tout. Ce qui me fait dire que je ne suis peut-être pas faite pour travailler avec des ME... Mais c'est un autre débat.

Mot final : Il faut vraiment qu'elle acquiert du professionnalisme et de la droiture. Pour ceux qui recherchent vraiment un vrai travail d'édition (choses que l'on attend normalement de la part de ce type de professionnels), ce n'est pas encore acquis ici et vous risqueriez de le regretter. Pour ceux qui maitrisent tous ces éléments sans pour autant vouloir être autoéditeur, ça peut être une piste, mais vous risquez de vous arracher les cheveux à certains moments.

 

 [Avis ME] Jenn Ink Editions

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication :: Maisons d'Édition-