PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Le clan des chats, pour ou contre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Mariolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  895
   Âge  :  34
   Localisation  :  Les pieds sur terre
   Pensée du jour  :  Quand on peut, on peut.
   Date d'inscription  :  10/10/2019
    
                         
Mariolo  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Slt à tous, petit question littérature :

Ma fille de 13 ans a reçu en cadeau d'anniversaire une tablette et une série de livre dont elle avait déjà le tome 1, elle a bazardé la tablette dans un coin de sa chambre et c'est plongée dans la suite d'un de ses livres préférés : Le clan des chats.
Du coup, ça fait depuis 3 jours qu'on ne la voit plus et qu'elle dévore dans sa tanière, descendant tout juste de sa chambre le soir, pour mâter avec nous ( les bipèdes impôsables ) un Malcolm ou pour se prendre un plateau de bouffe et remonter dans sa chambre. Sur cette situation, j'ai trois petites questions :

-Qu'est ce dont que ça vaut comme livre " le clan des chats ", moi j'ai lu les premières pages, et j'ai vite reposé ce truc, chacun ses goûts, mais elle, elle dévore. Et d'un point de vue lecture elle est pas limité ma grande fifille, elle lit de tout, elle a lu Mille femmes blanches, le Cycle de la terre, les Trois mousquetaires par exemple, qui ne sont pas vraiment de la littérature jeunesse.
Alors si des lecteurs-trices peuvent me dire l'intérêt du livre et si c'est correct selon eux ce serait cool.

-Autre question, son comportement, que j'ai déjà eu pour une série de livre, ressemble pas mal à un comportement addictif, le fait de lire vite, tout le temps, dès que possible, de penser à ça toute la journée. Que ce soit pour un livre, un jeux vidéo ou une série, le mécanisme n'est il pas le même ?

-Dernière question, le clan des chats, c'est 4 fois 5 tomes, et dans le genre médiéval-fantastique ou juste fantastique, des séries qui n'en peuvent plus de se suivre, c'est assez courant. Dans quelle but ce genre de production littéraire est il entretenu, le côté facile à lire, construit pour être addictif avec plein de perso cool, des péripéties à n'en plus finir, des rebondissements en veux-tu en voilà, est ce que tout ça, c'est pas juste pour continuer à ce faire du blé, de façon fainéante, en surfant tranquillement sur un univers déjà posé ?
Je suis pas un grand lecteur, j'ai lu du fantastique, globalement c'est vraiment plus mon truc, mais c'est perso, et quand je passe au rayon jeunesse ou médiéval-fantastique de mon Leclerc culture, j'ai du mal à voir autre chose que des bonbons joliment emballé avec marqué en gros ACHÈTE !!!

Pardon pour les fautes, bonne journée.

 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Si ça peut te rassurer : après trois jours passés non-stop dessus, elle doit approcher de la fin et va peut-être faire une pause avant de relire...

Oui,,. ça ressemble à une addiction, mais... ne sommes-nous pas tous un peu addicts à ceci ou cela ? Trois jours noyée dans des livres, ce n'est pas encore si inquiétant que ça, non ?

J'aurais été tout à fait capable de ça, à son âge !
Je me demande même si je ne l'ai pas fait pour Arsène Lupin...
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  656
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Quand j'étais ado j'ai lu La Guerre des Clans, c'est par la même autrice, non ? J'avais bien aimé et ne m'étais arrêté que quand ça commençait à devenir un peu toujours la même chose. Il y a pas mal d'émotions et dans mon souvenir ça traite de sujets assez intéressants. En fait, je pense que le fait que ce soit des chats permet de prendre de la distance. Après, ça date un peu donc je ne peux pas vraiment en dire plus.

Pour le fait de lire tout le temps, etc. je sors moi-même d'une période similaire de plusieurs mois (et encore, seulement parce que j'allume mon PC pour lire un e-book en VO qui n'existe pas en français et qu'ensuite je me fais piéger par l'ordi... sinon, je passerais encore mes journées à lire et je ne demande que ça, d'ailleurs).
Je ne pense pas que ça soit un comportement addictif que les jeux vidéos. Je pense que c'est un passage qui répond à un besoin psychologique. Un peu comme se réfugier dans un monde où l'espoir est permis, la vie moins dure, la communication entre amis plus facile... Pour ta fille je ne sais pas, mais pour moi en tout cas quand ça arrive c'est un refuge, presque on pourrait dire une fuite. Ceci dit lire est bon pour la santé (ça calme le stress et à terme on a une longévité plus importante !) donc ça ne peut pas faire de mal !
Donc au final, non, je ne pense pas que ce soit addictif comme le jeu, c'est plus comme aller chercher des réponses et "disparaître" du monde pour se plonger dans un autre (dans déconner, y a un livre j'étais tellement dedans que quand je levais la tête je me demandais où j'étais ! xD) où les problèmes finissent toujours par se résoudre.
C'est plus... une pratique-doudou, je dirais, qu'une addiction !

Quant au côté commercial, oui clairement. Après, ce n'est pas parce que c'est commercial que ça ne répond pas aux questions qu'on se pose. Au final, même si c'est commercial ça fonctionne un peu comme avec les contes : ça répond à des mécanismes psychologiques. Quand ta fille en aura marre, ou plutôt qu'elle n'en aura plus besoin, elle remarquera que c'est toujours les mêmes péripéties et elle arrêtera d'elle-même.

Ça fait presque 5 mois que je lis quasiment non-stop (même si j'en sors) et je suis pas encore morte Wink
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Mariolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  895
   Âge  :  34
   Localisation  :  Les pieds sur terre
   Pensée du jour  :  Quand on peut, on peut.
   Date d'inscription  :  10/10/2019
    
                         
Mariolo  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Edit : C'est bien la Guerre des Clans
 
Pasiphae
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  8519
   Âge  :  28
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  nique la miette
   Date d'inscription  :  22/06/2010
    
                         
Pasiphae  /  Truquage geniphasien


Je l'avais lu aussi étant petite et beaucoup aimé ; c'était sur le conseil de la bibliothécaire, alors ça ne doit pas être si mal !

Sinon ; je ne suis certainement pas la plus indiquée pour en parler, mais je me demande si les addictions ne sont pas aussi provoquées par quelque chose, au niveau du cerveau ; par exemple, pour le jeu vidéo ou la drogue, on a la sécrétion de dopamine. Le circuit de la récompense est activé ; et le jeu présente un caractère "infini" que ne présentent pas les livres. Puis on risque de rater des quêtes, des trucs comme ça, si on ne se connecte pas régulièrement ; pas de danger de cette sorte avec les bouquins. Donc j'ai quand même l'impression que pour la lecture, on ne parle d'addiction que dans son sens métaphorique (// passion), plutôt que médical (véritable besoin généré par des mécanismes corporels).

Et beaucoup de parents, je crois, seraient heureux que leur progéniture soit "addict" aux bouquins plutôt qu'aux jeux vidéos ! pas seulement par mépris de classe, ni parce que la lecture serait une activité symboliquement plus noble, mais parce que la lecture, sauf peut-être sur le plan politique, n'a rien de dangereux, même à hautes doses, et stimule le cerveau plutôt qu'elle ne l'endort – du moins je crois, je ne suis pas devenue un mollusque durant l'enfance, alors que mes parents se faisaient du souci parce que je lisais H24.


Poésie – Traque – Liquide – Roman – Miettes – Nouvelles – L'heure du thé – Thèse – Ecriture - Journal - ça raconte - Îles
 
Grisebouille
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  491
   Âge  :  33
   Pensée du jour  :  Comme hier
   Date d'inscription  :  01/08/2020
    
                         
Grisebouille  /  Pour qui sonne Lestat


Salut, je connais pas mal la série pour avoir lu le premier cycle (j'ai même été admin d'un gros forum rpg sur le thème de la guerre des clans...). C'est clairement très commercial. Erin Hunter est un faux nom de plume qui désigne plusieurs autrices travaillant à l'écriture du livre. En gros, c'est issu d'une demande de la maison d'édition : comme les gens aiment les chats, faire une grosse série avec des chats.

Côté littérature, l'intérêt est très limité (c'est pas un grand classique, on va pas se mentir) mais effectivement, il y bcp de rebondissements, les intrigues sont pas trop bidons, ça traite (superficiellement mais quand même) de thématique assez adultes : l'amour, la loyauté, la trahison, l'amitié, l'entre deux culturel. Ce n'est pas un mauvaise lecture.

Si ta fille lit de tout, je vois pas trop le souci. Oui, il y a quelque chose d'additif dans le comportement mais c'est une phase, elle est ado, c'est normal. Tant que ca ne devient pas pathologique (se couper de ses amis, louper du temps de sommeil) je te dirais de pas t'inquiéter.

En espérant avoir pu être utile Smile
 
Mariolo
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  895
   Âge  :  34
   Localisation  :  Les pieds sur terre
   Pensée du jour  :  Quand on peut, on peut.
   Date d'inscription  :  10/10/2019
    
                         
Mariolo  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Ok, ok, merci pour vos retours, je n'étais pas vraiment inquiet, quoique, je sais pas. Mais c'était sutout pour discuter et je rejoins ce que vous dîtes sur le côté non néfaste de la lecture de toute manière.
@ Pasiphae, je crois que tu as raison pour la guedro, ça ce joue au niveau neurologiques sur le système de la récompense qui déclenche une hormone. Sur ce mécanisme il y a une expérience très intéressante sur le rat, on lui donne le choix entre de la cocaïne et du sucre blanc, et devinez c'est quoi qui préfère ? !
Au niveau de la lecture, un peu comme les séries tv, je me demande si les procédés scénaristiques ne sont pas conçu pour déclencher un mécanisme similaire.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  656
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Y a bien le cliff-hanger mais je ne sais pas si accéder à la suite entre vraiment dans le système de récompense. Ceci dit, le simple fait de faire bouger son doigt pour sélectionner les profils sur Tinger libère de la dopamine (enfin, au début c'est juger les gens, puis ensuite c'est juste le geste) (il y a une vidéo d'Arte hyper bien faites là-dessus) donc on pourrait être surpris ! Mais je pense que le cliff-hanger c'est surtout le suspens de "oh mon dieu mais que va-t-il se passer ! je DOIS savoir !" et je ne sais pas si le fait de cliquer sur le bouton pour savoir est considéré par le cerveau comme une récompense... Du coup, un livre qui se termine sur une ouverture, serait-ce une récompense de viiiiiiite aller acheter le tome 2 ?
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Juste un détail : le psychologique "pur" n'existe pas. Il y a sans cesse des interactions entre système neuronal et système hormonal. La lecture aussi influe sur les productions d'adrénaline, dopamine etc.

Ce qui diffère, ce sont les proportions d'hormones produite... et le fait qu'on puisse refermer un livre sans perdre la partie qui est en train de se jouer (encore que, si je ne me trompe, les jeux vidéos actuels permettent de mettre la partie en pause, ce qui réduit la différence)

Pas sûre non plus que la fin de la partie ou la dernière page du livre soient les seuls moments importants dans le processus et que le plaisir de lire ou de jouer réside seulement dans l'envie d'atteindre la fin.

Et même : un livre addictif, c'est un livre dont on voudrait qu'il n'ait pas de fin.
Pourquoi ai-je lu "en boucle" tout Arsène Lupin quand j'avais l'âge de la fille de Mariolo ? (avant de passer à autre chose à la fin des vacances, parce que les livres étaient chez mes grand-parents) Sûrement pas par attente du point final ! Pourquoi mon exemplaire des "Fleurs du Mal" n'a-t-il plus une page qui tienne ?
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  656
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Oui, oui, bien sûr, c'est bien pour ça qu'il y a des gens qui aiment lire et d'autres non, etc. Mais sur le système de récompense je ne sais pas si le cerveau serait "capable" de traiter le fait de lire la suite comme une récompense, du moins pas comme on l'entend dans l'addiction, je sais pas si je suis claire... (j'ai pas l'impression, ce qui est plutôt mauvais signe xD).
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Pika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  160
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  07/01/2018
    
                         
Pika  /  Tycho l'homoncule


si tu m'avais vue lire douwe fois le meme livre, au point de savoir en citer des passages de tete... Ou alors ma periode HP, ca c'etait tendax aussi ! Very Happy Ou Ellana/Ewilan !

Si elle aime, peu importe la quqlite du livre, tu pourras lui proposer un "chef d'oeuvre" quand elle emergera Smile

Apres du point de vue d'une non-maman, qu'elle ne mange meme pas avec vous c'est dommage, c'est le seul aspect un peu triste, mais autrement, c'est chouette qu'elle se passionne je crois.
 
Séléné.C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  13010
   Âge  :  46
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Enirtourenef a écrit:
Oui, oui, bien sûr, c'est bien pour ça qu'il y a des gens qui aiment lire et d'autres non, etc. Mais sur le système de récompense je ne sais pas si le cerveau serait "capable" de traiter le fait de lire la suite comme une récompense, du moins pas comme on l'entend dans l'addiction, je sais pas si je suis claire... (j'ai pas l'impression, ce qui est plutôt mauvais signe xD).

Le phénomène de "récompense" est une décharge hormonale mais ces mêmes hormones peuvent être produite de façon moins ponctuelle et toutefois importante.


Concernant ta fille, Mariolo : il devrait tout de même être négociable qu'au lieu de "dévorer dans sa tanière", elle mange à table, non ?
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Etoile Du Matin
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  12
   Âge  :  17
   Localisation  :  Quelque part là haut dans les nuages
   Pensée du jour  :  Heureux soient les félés car ils laissent passer la lumière...
   Date d'inscription  :  27/05/2020
    
                         
Etoile Du Matin  /  Homme invisible


Je comprends tout à fait le comportement de ta fille Mariolo, et je ne suis pas certaine qu'il soit inquiétant. Et c'est une spécialiste de la boulimie littéraire qui parles.

Il y a quelques années, sur la fin de mon primaire et mes années collèges, j'étais capable de passer des nuits à lire sans dormir si je ne faisais pas attention, et mes parents en était venu à me couper le courant dans ma chambre le soir. Mais si ce n'est des heures de sommeil en moins et une fatigue en trop, je ne penses pas en avoir tirer autre chose de "négatif". Parce que contrairement peut être aux jeux vidéos, la lecture est un incroyable terrain d'entraînement pour l'imagination, et une terre d'évasion et de découverte. Et pas besoin d'un grand classique de la littérature pour se sentir s'évader.

Et il ne faut pas oublier tout le bien psychologique que peut faire un bouquin. C'est un moyen d'oublier ses tracas quotidiens dans un autre monde, et d'exorciser colère, tristesse et autres sentiments néfastes au travers des souffrances d'un autre qui n'existe pas. Je me souviens que j'avais certains bouquins ou chapitres spécialement dédiés à mes coups de blues. Avec eux, je pleurais un bon coup, et évacuais mon mal-être par une porte dérobée.

De plus, tu sembles dire qu'elle est comme ça depuis 3 jours, parce qu'elle vient de recevoir ses livres. Je trouves ça assez normal ! Elle connaît la joie de se plonger corps et âme dans un récit inconnu, et de temps en temps ça fait un bien fou. Quand le tome 4 de la Passe Miroir est sortit, il était hors de question que quoi que se soit m'en déloge, et le lendemain de la sortie officielle je refermais la dernière page. C'est un comportement extrême, mais rare. Comme se faire un marathon de films.

Dans tous les cas, je pense que tu devrais te réjouir que se soit sur un livre que se soit déchaîner sa passion, plutôt que sur un jeu vidéo.
 
Volte
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3811
   Âge  :  30
   Pensée du jour  :  A la recherche du temps à perdre
   Date d'inscription  :  24/04/2008
    
                         
Volte  /  JE's Official GO


Je l'ai aussi énormément fait, et c'est vrai que quand on est dans un livre, en sortir c'est la purge Laughing (moi, j'avais pas le choix, c'était à table avec tout le monde, mais j'étais agréable, je vous dis pas Rolling Eyes). Quand j'allais à la bibliothèque les mercredis et les samedis, on me revoyait pas de la journée. S'il faisait nuit tôt, je lisais dans le noir pour pas avoir à quitter le livre des yeux et allumer la lumière, et finalement ma mère avait pitié et allumait pour moi Wink J'évitais de lire avant de dormir, sinon je pouvais faire une nuit blanche à coups de "encore un chapitre".

J'ai lu le début de la guerre des clans, mais je n'ai pas accroché. Cependant, j'en garde un assez bon souvenir ! Que ce soit commercial, ce n'est pas grave du tout, à mon sens. On a chacun le droit de lire du commercial, même du très mauvais si on a envie ! D'autant qu'elle lit de tout, ça repose.

Ce qui joue aussi, c'est que c'est toute une série. Avec des one-shot, une fois que tu l'as fini, tu quittes l'univers. Ici, l'histoire pour elle n'est pas terminée, et ça doit être pour ça aussi que tu as l'impression que c'est addictif, mais en fait elle a peut-être le même comportement que d'habitude, sauf que ça n'avait jamais été assez long pour que tu t'en rendes vraiment compte. Mais ça viendra dès qu'elle aura épuisé les tomes !

Maintenant, je me rends compte que j'ai une "boulimie de lecture" quand je suis un peu déprimée par ma vraie vie. Ça aide à s'évader. Ou comme Etoile du Matin, quand c'était la Passe-miroir Wink
M.Volty le fait avec les jeux vidéos, il joue beaucoup quand il est stressé au boulot, même cinq minutes à droite à gauche. Ça l'aide à décompresser. Je ne suis pas du tout autant dans le clivage livres/jeux vidéos. Il cherche la même chose, la déconnexion et l'immersion dans un autre univers.


Mes écrits
Mes nouvelles et les commentaires
Les soleils d'hiver
 
Le reste
Revue de presse : des articles Web sur le monde littéraire
Sujet de discussion associé aux news littéraires
Concours de nouvelles 68 : les nouvelles. Votez jusqu'au 13 mars !
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  353
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Tapage au bout de la nuit


Je suis aussi une addict des bouquins.
J'ai des phases où je peux enchainer les lectures (d'une série ou plusieurs romans d'affilée) sans m'arrêter, à peine pour grignoter un bout ou pour dormir ^^
Mes parents m'avaient imposé une horaire de coucher, mais je la dépassais souvent tellement j'étais absorbée. Encore maintenant, il m'est arrivé de finir un livre à pas d'heure juste parce que je voulais savoir la suite.

Pour le livre, je sais que ma cousine était très fan aussi, mais je n'ai jamais mis le nez dedans.
https://www.instagram.com/paige_eligia/
 

 Le clan des chats, pour ou contre ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-