PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Trop d'idées ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
sieben
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  13/07/2020
    
                         
sieben  /  Homme invisible


Je pose la question, j'imagine que beaucoup ont rencontré le même problème.

Voilà la énième fois que quelque chose me bloque dans ma narration (je suis plus un architecte qu'un jardinier et sans structure j'ai du mal à avancé).

Mon univers de fiction est assez étendue en terme de Lore (continents/pays/politiques diverses, religions, personnages etc...)

En ce qui me concerne j'ai mon personnage principale, ses désirs, ses besoins, son caractère son background etc... Mais je lutte avec diverses façons de faire fonctionner le tout. Mes idées font des vas et viens constants entre nouveautés et construction du roman. À terme Beaucoup d'idées se complètent et se contredisent.

Pour y voir plus clair comment faites vous ? (personnellement mes murs sont tapissés de toutes mes idées et je les structure visuellement)
Est-ce que vous attendez qu'elles se résolvent d'elle même un beau jour ou est-ce qu'une "méthode miracle" vous permet de réguler et de faire des choix ? Laughing Ou autre ?
 
@now@n
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1532
   Âge  :  30
   Localisation  :  Entre deux eaux.
   Pensée du jour  :  
   Date d'inscription  :  08/01/2011
    
                         
@now@n  /  @n, bête @lph@


Très envie de te renvoyer à un article de blog que j'ai écrit il y a quelques années sur l'utilisation de l'écriture de nouvelles pour explorer un univers de fiction sur lequel on n'arrive pas à écrire un roman : http://anowan.blogspot.com/2017/05/ecrire-une-simple-nouvelle-dans-son.html
Pour donner envie de cliquer dessus - car c'est de très mauvais goût sur un forum de dire aux gens "allez voir mon blog" - ça parle d'utiliser l'écriture de nouvelles pour raconter des anecdotes d'un univers trop vaste, et d'ainsi apprivoiser l'univers et son écriture petit à petit jusqu'à trouver l'intrigue de son roman.
http://anowan.blogspot.com/
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Je ne comprends pas bien ton problème... où en es-tu de la rédaction? Tu es architecte mais tu t'es lancé en jardinant, c'est ça ? Ou tu en es au stade du plan initial?

Tu sais déjà quelle est ton intention et où tu vas globalement (en gros, peux-tu répondre en une phrase à la question "de quoi parle mon roman"?), ou pas du tout?
 
Pika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  143
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  07/01/2018
    
                         
Pika  /  Barge de Radetzky


Je deconseille de transformer le trop plein en tome 2 ou 3, mais ca peut etre envisage.

Tu peux garder tes idees pour des spin off, des nouvelles, je suis d'accord ! Mais si tu es architecte, la securite c'est de t'en tenir a ton histoire.
Tu peux ajouter des idees bien sur et si tu as le courage de tout reecrire, moi je le fait beaucoup quand je vois que c'est tres benefique au roman (un personnage change d'avis, un evenement tragique est ajoute/annule...)
En ligne
 
sieben
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  13/07/2020
    
                         
sieben  /  Homme invisible


Dans la rédaction j'en suis à une cinquantaine de pages de manuscrits.

C'est mon premier roman et je me suis lancé dans la rédaction (en septembre) en pensant que ça m'aiderait, et ça a été le cas. Ensuite à force d'écrire j'ai compris que plus j'avais des idées d'avance, plus j'étais à l'aise. Ce qui m'a amené à faire des structures plus abouties (mosaïques murales, post-it, fiches etc...)
Je jardine de temps en temps encore quand je bloque (pour tenter de déverrouiller le scénario et voir où ça me mène (mais je suis clairement plus à l'aise pour rédiger quand je sais où je vais).
Dernièrement par exemple, une idée m'est apparue, mais qui change certains paramètres pour la suite, ce qui me demande de réagencer certaines choses si je continue dans cette direction.

Pour répondre à "de quoi parle mon roman", oui j'en suis totalement capable. j'ai mon départ, ma fin, mon univers, mes personnages etc... C'est le "milieu" qui me pose problème. Je sais où je veux emmener mon personnage principale mais je vivote entre les différentes manières d'y arriver (sans compter les contraintes que ça implique et qui me bloque justement).


Pika pour répondre à ton poste :
Il n'y a pas réellement de problème de tome, ce sont uniquement des idées qui concernent le tome 1. Je dirais que les "péripéties" sont multiples, chacune avec leur avantage et inconvénient et cohérence, ou non, entre elles.
De plus, je n'ai pas peur pour l'instant de devoir réécrire, je suis conscient que c'est mon premier manuscrit et qu'il faudra encore beaucoup de réécriture, de modifications et de retouches pour aboutir.

Je ne sais pas si je suis très clair, je m'efforce avec difficulté de l'être mais mes idées se chevauchent tellement que je m'y perd peut être un peu...
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


D'acc, je comprends mieux. Du coup, quand ce genre de chose m'arrive, je me fais un synopsis : je décris le déroulé en quelques phrases (du moins, ce que j'ai déjà, donc dans ton cas: début et fin). Et ensuite je me fais des simulations avec toutes mes idées, toujours sous forme de synopsis/arbre de probas (je ne sais pas si c'est clair... scratch )

En général, rien que le fait d'écrire toutes mes idées sur une feuille, donc de les formuler, permet de m'éclaircir les idées et de pointer les meilleures.
(j'enfonce peut-être une porte ouverte, là... désolée XD)
 
sieben
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  13/07/2020
    
                         
sieben  /  Homme invisible


Merci pour ton conseil Oryctérope.

Je t'assure c'est assez claire. C'est ce que je m'efforce de faire plus ou moins depuis plusieurs jours (post-it avec toutes mes idées que je peux modifier/déplacer/interchanger ; carte ; tableau etc). Et je vais continuer en creusant d'avantage, en remaniant mes idées dans tous les sens et de tenter de répondre aux petits "trous" qui existent encore dans mes concepts (comme par exemple un trait de caractère d'un personnage qui apparait et qui fait effet boule de neige sur une situation ou une aventure X, personnellement ça fonctionne souvent ainsi, comme une forme d'inertie).

C'est juste frustrant (et c'est normal je me doute) d'être bloqué car la solution ne dépend que de soi et j'ai l'impression de devoir y réfléchir en boucle en espérant que l'idée germe à un moment, sans savoir si elle arrivera dans la seconde ou le mois prochain Mad
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Je compatis, ça m'arrive souvent (trop souvent Evil or Very Mad )
Je pense que tu as choisi la meilleure stratégie, et un autre conseil que je pourrais te donner c'est de laisser passer du temps... il faut lâcher un peu le texte, je pense. fais autre chose, laisse ton cerveau mouliner dans son coin pour que toutes tes réflexions mûrissent et que l'épiphanie créative débarque! (quand tu t'y attends le moins, genre sous la douche ou en faisant la vaisselle... XD)
 
sieben
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  11
   Âge  :  28
   Date d'inscription  :  13/07/2020
    
                         
sieben  /  Homme invisible


Oui j'ai eu une grosse période cette année ou pleins "d'épiphanies créatives" (j'aime ce terme, je l'utilise aussi). Les choses s'emboitaient naturellement. Les idées d'il y a 15 ans avec celle d'aujourd'hui étaient limpides et complémentaires. C'est juste que maintenant ils me tardent qu'elles apparaissent mais ça viendra !

Ceci dit, dur dur de faire grand choses d'autres pour se changer les esprits en cette période de confinement. Personnellement lire me sert souvent de catalyseur, j'ai souvent des idées qui me viennent en lisant autre chose (souvent sans rapport avec le livre. Mon esprit a tendance à se perdre sur un détail qui fait effet boule de neige).

Merci encore Wink
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


ah c'est pareil pour moi, pour la lecture! Very Happy

Je sais que c'est très pénible d'attendre ces périodes de flow créatif, et je n'ai pas trouvé le moyen de les déclencher... (si tu en as un, je prends!)

Tu peux peut-être bosser sur un autre texte si tu en as un?
Habituellement je suis monotâche, mais quand je coince vraiment sur un texte, surtout à un stade où je ne peux pas écrire pour me débloquer puisque c'est vraiment les idées pour avancer qui manquent, je bosse sur autre chose (dernièrement, c'était un scénario de murder party pour des potes, par exemple: un truc simple, sans pression, qui permet une gymnastique intellectuelle) pendant une semaine.

En tout cas courage pour ce passage un peu à vide, c'est toujours frustrant mais ça se débloque inévitablement!
 

 Trop d'idées ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-