PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 

 Problème éditeur trouve que je n'assume pas mon livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1746
   Âge  :  36
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Auralyn a écrit:
3/ Mon livre n'est toujours pas sur Babelio, Amazon, Decitre, etc. Est-ce que l'éditeur paye pour référencer mon livre sur ces sites? J'avais eu un meilleur référencement sur ces site par Librinova l'an passé.
Est-ce qu'il est obligé de le faire? Si oui, pourquoi ce n'est pas déjà fait?

C'est gratuit. Ton éditeur est juste totalement incompétent. D'ailleurs je ne sais pas comment il compte vendre des livres s'il ne se bouge pas un peu le derch. A-t-il au moins demandé un ISBN ? (Je ne sais plus qui avait posté un sujet une fois et elle s'était rendu compte que son éditeur avec "édité" sans ISBN). Surtout si l'éditeur est basé en France, c'est gratuit.


Dernière édition par Tengaar le Lun 9 Nov 2020 - 19:18, édité 1 fois
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  211
   Âge  :  44
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


A priori je vois qui est l'éditeur (Auralyn avait déjà parlé de son roman sur le forum) et j'avoue que je trouve tout ça un peu inquiétant de la part d'un éditeur. Effectivement le livre n'est pas présent sur les sites de vente en ligne. Pourtant, plusieurs JE sont édités là-bas et leurs retours (à une exception près) étaient plutôt positifs.

@Auralyn : J'ai l'impression que la sortie est récente. Peut-être que la mise en ligne sur les sites de vente en ligne est en cours ?
https://www.juliettesachs.fr/
 
Auralyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  26/01/2019
    
                         
Auralyn  /  Petit chose


J'ai bien un ISBN, pour l'instant je ne suis que sur le site de l'éditeur et sur  https://nouveautes-editeurs.bnf.fr/

IMOEN: J'espère que c'est en cours, oui, sortie récente: la semaine dernière, avant c'était les pré-ventes.
Je précise que certains auteurs sont très content de cette ME.
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2873
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


pas sympa l'éditeur dis donc! En plus pas professionnel pour un sou surtout que la remarque en question "tu n'assumes pas ton livre" est en soi très ambiguë.
Ça peut vouloir dire des tas et des tonnes de choses
Je rejoins les conseils ici: fuis-le et trouve quelqu'un ou une de mieux. À mon avis ça sera pas difficile
 
Guanaco
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  367
   Âge  :  53
   Date d'inscription  :  28/04/2018
    
                         
Guanaco  /  Tapage au bout de la nuit


Si c'est la ME à laquelle je pense, je peux dire que les auteurs se démènent sur FB pour présenter les autres auteurs de la ME. J'ai l'impression qu'ils vont au charbon.

Beaucoup de ME ne font pas grand chose pour leurs auteurs, d'une part parce qu'ils ne peuvent pas faire grand chose (pas présents physiquement en rayons des librairies) ou parce qu'ils n'en ont pas la volonté. Ils ne prennent pas de risques en imprimant à la demande. Mieux vaut être auto-édition dans ce cas, au moins le peu d'argent qui rentre va dans ta poche.

Quant à faire appel aux amis et à la famille, je trouve ça minable. C'est à la ME de trouver des lecteurs. Il n'a pas à te forcer à les solliciter. Tu les fais si tu veux. Une amie a publié avec une ME en crowfunding. C'est nul, ses connaissances ont payé, la ME n'a rien eu à avancer, et voilà, fin de l'histoire. Elle doit se débrouiller pour vendre, et la ME empoche les pourcentages sur les ventes, élevés bien sûr.
http://marie-meyel.fr/
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  645
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


Même sans être présents dans les rayons des librairies, aujourd'hui avec les réseaux sociaux il y a largement moyen de se faire une petite place. Mais ça, ça demande du temps et de la bonne volonté, et des compétences (donc un poste à embaucher, ce qui peut être difficile dans les petites boîtes) pour du contenu du qualité.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Je rejoins les autres: je suis outrée par les propos de ton éditeur, tant sur le fond que sur la forme. Evil or Very Mad
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2873
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Pas possible qu'est-ce qu'il faisait avant ce gugusse ? Déménageur ? Haltérophile ?
 
Nuity
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  705
   Âge  :  28
   Localisation  :  Ici ou là
   Pensée du jour  :  Piou
   Date d'inscription  :  15/01/2011
    
                         
Nuity  /  Blanchisseur de campagnes


Auralyn a écrit:
NUITY : comment as-tu fais, si ce n'est pas indiscret?

Je précise que certains auteurs sont très contents de cette ME mais je pense qu'ils ont réussi à en vendre beaucoup par eux-même, ce qui n'est pas mon cas...

.

J'ai fini par récupérer mes droits mais il y a eu d'autres soucis entre nous.

Bon courage
https://www.tisselune.com/
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2873
   Âge  :  116
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Y'a des drôles de gens partout: faut toujours se méfier surtout avant de signer quoi que ce soit
Demander l'avis de personnes extérieures peut être un atout, faire lire le contrat à d'autres, fouiner les avis éventuels sur le Net sur la personne qui propose une édition
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  522
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Gloire de son pair


Je vais, tout d'abord, me faire l'avocate du diable 😈

Que ce soit dans une grande ou une petite ME, je pense que, de nos jours, il est vital que l'auteur s'implique un MINIMUM dans la promotion de son œuvre. Dans les petites ME, c'est d'autant plus le nerf de la guerre. Certaines comme Crins de Chimère précise d'office, sur leur site, qu'elles ne signeront que des auteurs qui ont envie de s'impliquer dans la promotion et qui sont prêts à faire au moins un salon du livre dans l'année. Il faut les comprendre ; pour des ME comme Chat noir, par exemple, les salons du livre représente une grosse partie de leurs ventes et elles se retrouvent ainsi donc fortement impactée par la COVID malheureusement.

Je rajouterais que pour plusieurs petites ME, les ventes que fera l'auteur dans son entourage représentent... eh bien, un taux important des ventes totales et qu'elles ne peuvent pas être négligées. On dit que, pour un premier roman, si tu vends 500 exemplaires, c'est bien, alors les quelques 15-20 livres que tu vendras à la famille et aux amis... ils ne sont pas négligeables pour l'éditeur.

Quand l'éditeur grossit, ces ventes deviennent moins importante. Moi, par exemple, pour mon livre qui sort en librairies en avril prochain, je recevrai quinze exemplaires d'auteure. Clairement, la ME ne s'attend pas à ce que mes amis et famille contribuent énormément dans les ventes totales.

Ainsi donc, je pense qu'il est vital en tant qu'auteur de s'investir un tant soit peu dans sa promotion et que je peux, en un certain sens, comprendre la position de l'éditeur là-dessus. Signer un auteur, c'est d'abord et avant tout quelque chose de marketing. Vous pourrez dire ce qu'il vous chantera sur "l'art", mais... quand une ME vous donne une contrat, c'est qu'elle a l'intime conviction que vous serez financièrement rentable. Non, elle ne vous fait pas une fleur. Oui, elle veut faire du pognon sur votre livre. Ainsi donc... s'il n'y a eu aucune vente ni aucune prévente, je peux comprendre la frustration de l'éditeur.

Ici se termine les propos de l'avocate du diable ~

Maintenant, abordons ce qui ne va pas DU TOUT chez cet éditeur.

S'il n'a fait aucune vente ni aucune prévente, ce n'est pas entièrement de la faute de l'auteur : c'est de SA faute. La job de la ME est de promouvoir les livres qu'il vend, c'est précisément pour ça que les auteurs lui font confiance pour lui confier leurs manuscrits. Dans l'histoire, il est bien plus coupable de l'échec du livre que l'auteur ! C'est de SA faute si le livre fait un bide, car il n'a pas su le vendre. L'éditeur a toutes les raisons de vouloir faire en sorte que le livre démarre puisque c'est, au départ, SON investissement.

Parce que si l'éditeur ne fait même plus la promotion des livres qu'il édite... où va le monde ? Autant s'auto-éditer, ce sera pareil.

J'ai parlé d'investissement et j'ai vu que tu avais payé de ta poche les images de ta couverture ! Oulah ! WTF
Ce n'est ABSOLUMENT pas normal. Dis-moi ensuite... de quoi a l'air ta couverture ? Par qui a-t-elle été assemblée ? L'éditeur a-t-il payé un/e graphiste ? Ça ne tourne absolument pas rond pour moi qui suis infographiste freelance. Un éditeur à compte d'éditeur (comme le tien prétend sans doute l'être) ne doit RIEN faire payer, que ce soit 1 ou 1000 euros, rien, nada. Si tu débourses un seul centime, ce n'est plus du compte d'éditeur. L'éditeur aurait dû payer les images ou payer l'infographiste pour qu'iel le fasse. Je n'aurais jamais accepté une telle chose. Ce n'est pas parce que c'est une petite ME qu'il faut s'abaisser à ça.

Au final... ton éditeur ne te fait pas de promo et tu as payé ta couverture toi-même... peux-tu bien me dire quels risques financiers cet éditeur a pris pour toi ? C'est à se demander de quel droit il ose te réclamer des ventes après cela ! Je pense que c'est un problème que l'éditeur n'ait pas investi sur toi. S'il avait investi plus, ça lui ferait peut-être plus peur et il se magnerait peut-être un peu plus pour te promouvoir et faire des ventes !

Pour répondre à ta question, maintenant, si c'est toi qui ai payé les images, eh ben... normalement, elles sont à toi et te reviennent de droit. Ensuite, tu devras voir qui les as assemblées ? Si tu décidais de partir en autoédition, par exemple, tu n'aurais pas besoin de racheter les images, par contre, si un/e infographiste est derrière la conception finale, il faudra lui demander la permission et payer des droits d'utilisation pour son travail.

Ensuite, la façon dont te parle ton éditeur est absolument irrespectueuse et inacceptable. Ce n'est pas professionnel du tout. Je ne parlerais même pas comme ça à mon chien... Qu'est-ce que c'est que cette envolée de majuscules bidon ? À ta place, je me serais sentie plus qu'agressée. Il y a moyen de discuter sans en arriver là je pense entre adultes civilisés. Là, on dirait un gamin énervé sur Discord... Tu ne dois pas accepter cela et te laisser parler de la sorte.

Révisons les faits : tu n'as fait aucune vente ni prévente, l'éditeur est mécontent de tes ventes, l'éditeur ne t'a fait aucune promotion, l'éditeur ne t'a pas rendue disponible sur tous les sites de ventes numériques, tu as acheté toi-même les images de ta couverture, l'éditeur te parle mal et n'a, au final, presque rien investi sur toi...

Conclusion : à ta place, je chercherais à résilier mon contrat au plus vite ; tu n'as absolument rien à y perdre, tout à gagner et, de toute façon, l'éditeur donne l'impression qu'il veut que tu te barres de toute façon ! Vérifie ce qui est écrit dans ton contrat, essaie de négocier... mais barre-toi de là !

Personne ne mérite ça et je suis persuadée que tu pourras trouver une ME qui apprécie tes textes à leur juste valeur, qui te parle avec respect et qui te fait une promotion correcte I love you
(et paradoxalement, le fait que tu n'aies encore rien vendu par manque de promotion évidente est... plutôt cool pour la future ME qui n'aura pas perdu trop de ventes hahah)

PS : tout comme Julianne, j'aimerais, en MP, obtenir le nom de la ME pour pouvoir, à mon tour, sciemment l'éviter dans mes futurs envois ; merci à toi !
 
Ancolie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/02/2018
    
                         
Ancolie  /  Autostoppeur galactique


Bonjour Auralyn,

Je crois avoir reconnu mon éditeur, et je suis extrêmement surprise de cette façon de faire! Il m'a bien répété plusieurs fois qu'il ne mettrait jamais la pression à qui que ce soit sur les ventes ou les actions de promotions. Et heureusement pour moi, car moi non plus je ne suis pas très investie dans la promotion. J'en ai parlé à quelques proches, mais pas beaucoup (et pas la famille!), je n'ai fait aucun salon à cause de la situation actuelle, je poste de temps en temps un message sur Facebook qui est lu par 3 personnes max, et c'est tout. Et pour le coup, je n'assume pas de me mettre en avant!
C'est clair que cette façon agressive de parler me paralyserait plus qu'autre chose, ça n'a rien de professionnel.

Pour l'image, je comprends bien que la politique de la ME est de ne prendre que des images dans des banques gratuites. Je me suis aussi vu refuser mon premier choix d'image car il était payant (beaucoup plus cher). Est-ce toi qui a insisté pour avoir cette image et pas une autre?

Pour la suite, à toi de voir. Soit tu essaies de casser le contrat, soit tu restes en lui demandant de ne plus te parler sur ce ton.
http://vanessalagarde.eklablog.com/
 
Auralyn
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  26/01/2019
    
                         
Auralyn  /  Petit chose


Merci pour vos réponses! Ca m'aide beaucoup.

Guanaco a écrit:
Si c'est la ME à laquelle je pense,  je peux dire que les auteurs se démènent sur FB pour présenter les autres auteurs de la ME. (...)
Quant à faire appel aux amis et à la famille, je trouve ça minable. C'est à la ME de trouver des lecteurs. Il n'a pas à te forcer à les solliciter. (...)
Oui, ça c'est un truc qui me contrarie beaucoup.

Pour clarifier certains points:
En effet la ME prend des images gratuites et libre de droit sur le banques d'image pour les couvertures, OR celle qu'on m'a proposée je la trouvais vraiment vraiment ridicule, au point que je trouvais que ça décrédibiliserait mon livre.
Et celle que je voulais était payante. La ME m'a conseillé le site le moins cher, et m'a dit que c'était à moi de la payer (vu que je n'avais rien trouvé qui me plaise en images gratuites).
Donc, on peut dire que j'ai pu avoir le choix sur l'image de couverture.
La ME a rajouté le texte. Je trouve le rendu très bien
(on est juste en désaccord sur une faute d'orthographe en 4ième de couverture que je n'ai pas vu avant l'impression)

Effectivement, tous les salons ont été annulé ce qui est un rude coup pour toutes les ME et surtout les petites. D'autant plus que plusieurs dizaines de livres sont vendus sur ces salons.

Sur la page de la ME, les auteurs viennent de me dire que c'est à moi de mettre mon livre sur Babelio, on m'a aussi dit qu'il fallait plusieurs semaine pour être sur Decitre, Amazon et co, ce qui m'étonne, car il me semble qu'avec Librinova et sauf erreur, ça avait pris 24H.

Concernant les préventes, elles ne sont pas obligatoires, j'ai néanmoins reçu un email me disant que j'étais la seule de la ME avec 0 prévente.

Comme, je l'ai dit faire un peu de promo ok, mais avoir la pression: non.


Dernière édition par Auralyn le Mar 10 Nov 2020 - 11:28, édité 1 fois
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  688
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Hé ! Makarénine


Je trouve ça dégueulasse (désolée pour le terme, mais j'en n'ai pas d'autres) de vous comparer. C'est quoi cette pression, en mode ''les autres vendent mieux que toi, attention, on va te taper sur les doigts ?"
Je ne trouve vraiment pas cela correct ! L'idée est de s'encourager et de créer une cohésion entre vous... Pas une compétition.

D'autant que si le texte porte sur ton métier, je comprends que tu préfères garder un certain anonymat... Sad

Pour le reste, je rejoins ce qui a été dit plus haut (et je veux bien aussi le nom en mp).
 
Ancolie
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  240
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  28/02/2018
    
                         
Ancolie  /  Autostoppeur galactique


Alors là, je m'en reviens pas! J'avais eu le discours, de la même personne : "je ne mets pas la pression sur les pré-ventes. Par exemple, X, elle a fait 0 préventes, et son livre marche très bien en dédicace." (donc au passage, non, tu n'es pas la seule).
C'était il y a six mois. Est ce que la situation économique actuelle leur met la pression???
http://vanessalagarde.eklablog.com/
 

 Problème éditeur trouve que je n'assume pas mon livre

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-