PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Parler de soi et son roman (à un public ou à une caméra)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Hello tout le monde,
Je ne sais pas si je suis encore dans les clous de la section ou si j'aurais dû poster en discussion générale (désolée, les modérateurs Sad )

Je me demandais si certains d'entre vous avaient déjà dû affronter une caméra pour faire la promotion de leur roman. Et si oui, s'ils avaient des conseils...

Je suis extrêmement mal à l'aise quand on me filme, or la ''petite réunion'' avec mon éditeur vient de se transformer en ''réunion filmée avec interview''. Heu...*panique*

Du coup, si jamais vous avez des conseils pour parler, ''se vendre'', être plus à l'aise, je prends !
Et même si c'est sans caméra et que c'est des conseils généraux pour parler de soi et son roman (en salon par exemple) je prends aussi !

Merci et Bisounours !
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Salut Yaëlle, j'ai une belle pile d'articles qui devraient t'aider pour les salons.
J'en ai fait la collection en attendant avril ! Very Happy

Louise Tremblay : https://www.louise-tremblay.com/mon-tout-premier-salon-du-livre/
Mélanie Grenier : https://www.melaniegreniergraphiste.com/single-post/2016/08/15/comment-bien-se-pr%C3%A9parer-pour-un-salon-du-livre-en-cinq-astuces
Nathalie Collard : https://www.lapresse.ca/arts/dossiers/salon-du-livre-de-montreal-2017/201711/15/01-5143644-salon-du-livre-petit-guide-de-survie.php
Claude Lamarche : http://www.claude-lamarche.com/2013/11/aller-ou-ne-pas-aller-aux-salons.html
Ariane Lessard : https://www.arianelessardauteure.com/blog/2019/04/16/mon-premier-salon-du-livre
Caroline Allard : https://ici.radio-canada.ca/nouvelle/749072/caroline-allard-guide-survie-salon-livre-montreal

Ce sont des expériences et des conseils prodigués et racontés par des auteurs québécoise parce que... pour des raisons évidentes, ça ne me servirait pas à grand-chose (pour l'instant, du moins) de m'informer en lisant des témoignages d'outre-mer (et en plus, j'en ai pas trouvé beaucoup qui provenaient de France).

Je te suggère aussi le livre très divertissant "150 anecdotes en salon du livre" paru chez Québec Amérique.

En résumé :

1. Se préparer un pitch de vente
2. Ne pas porter de décolleté
3. Amener son propre stylo qui fonctionne bien, voire amener plusieurs stylos
4. Ne jamais se mettre entre un lecteur et un autre auteur
5. On ne garde pas la cocarde une fois les dédicaces terminées
6. On va à tous les cocktails !
7. On est détendu, on fait des rencontres agréables
8. On ne s'habille pas trop chic
9. On accorde un soin important à ses mains/ongles que tout le monde va regarder toute la journée
10. On ne pianote pas sur son téléphone au risque de faire fuir les acheteurs potentiels même si le salon est désertique, que personne ne vient à ton kiosque et que la file de l'auteur d'à côté est gigantesque

Bonne chance, tu nous raconteras !
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1905
   Âge  :  37
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


Ce qui aide, (mais c pas toujours fait), c'est de demander à ce que la caméra tourne avant que l'interview ne commence le temps de l'oublier t'habituer. Préparer son pitch obligatoire. SI tu es avec un journaliste, c'est plus compliqué : pour avoir fait une interview pour le boulot, le gars m'a dit à l'avance je parlerai de ça et ça et il a posé d'autres questions lors du tournage (des questions beaucoup plus grand public où tu as envie de répondre en mode "ben oui, tu me prends pour un con ??" du genre les fortes chaleurs influent-elles sur la sécheresse ?) et c'est plutôt déstabilisant. Donc attends toi aussi à devoir répondre à des questions du type Vous êtes donc un auteur ? sans rouler des yeux à les décrocher. Réponds de la façon la plus concise et la moins polémique possible (ex : tu peux répondre oui je suis une autrice du Cantal et j'adore particulièrement mettre le fromage en avant dans mes romans, sans partir dans une digression de 3 min sur la féminisation des noms de métier).

Sinon, j'avais trouvé un article qui conseillait une approche en 3 étapes sur un salon :
1. aborder le lecteur en mode casual genre : Bonjour, je peux vous offrir un marque page ? ou bonjour vous êtes intéressé par [insert thème principal genre les vampires, le steampunk, les fromages de chèvres] et essayer de lui refourguer un marque page (il parait qu'un client a plus tendance à rester si il a un truc entre les mains et en plus comme ça, il aura le pitch de ton roman et tes coordonnées).
2. faire le pitch court : une phrase (un peu l'équivalent du roman en 10 mots) et si ça l'intéresse toujours
3. le pitch long en 5 ou 6 phrases apprises par cœur (s'il n'était pas intéressé à la ligne d'avant, essaye de lui vendre un autre bouquin de ta ME, prouver la qualité de la ME ça peut ramener des clients). Tu peux aussi essayer la méthode croisée : tu vends le livre de ta voisine et elle vend le tien, on est toujours plus à l'aise pour vendre qqn d'autre.

Dans tous les cas, ne jamais dévaluer son roman, genre "Oui, encore un élu, je sais que ce n'est pas original mais ...." "Ce n'est pas du JRR Martin mais " "C'est prévu pour être une saga de 17 tomes et j'ai passé 6 ans à écrire le tome 1" "J'espère qu'il vous plaira malgré tout" etc etc.

Voilà et sourire. Et ne pas parler des plombes avec ton meilleur pote qui vient te rendre visite sur le stand sans rien acheter et qui empêche les autres personnes de t'aborder.
 
s.tupido
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  555
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  26/12/2017
    
                         
s.tupido  /  Gloire de son pair


Je n'ai pas d'infos à donner sur ce que tu dois dire, ni sur les salons.
Cela dit, si tu fais une interview avec une caméra, ne regarde jamais l'objectif de la caméra droit en face. Et s'il y a une personne physique (journaliste ou éditeur) qui te pose des questions, ne regarde que cette personne, et jamais la caméra.
Les personnes qui verront la vidéo par la suite n'auront pas l'impression que tu veux leur entrer dans le cerveau et ce sera déjà un bon point !

@Tengaar Concernant les questions creuses de journalistes, c'est effectivement très bête, mais malheureusement il est impossible d'y couper. Si la personne interrogée va "trop loin" dans ses explications, l'auditeur ne s'y intéressera pas.
https://edewilmer.wordpress.com/
 
Emma Sages
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1281
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  13/02/2018
    
                         
Emma Sages  /  Tentatrice chauve


Ah ouais, carrément, direct, la réunion filmée avec interview ! Et ben, ça rigole pas chez Hachette ! ^^

Et tu attaques directement par ça ? Y'a pas moyen d'y aller progressivement, genre interview écrite d'abord, puis interview filmée en petit comité, ha ha ? ^^

Bon, désolée pour cette intervention pas du tout productive :mrgreen:

Tu nous raconteras, j'espère Smile

Plein de bonnes ondes pour toi, en tous cas !
https://www.blablasaurhum.com
 
wannakillromeo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  702
   Âge  :  30
   Localisation  :  Bretagne
   Date d'inscription  :  31/03/2013
    
                         
wannakillromeo  /  Blanchisseur de campagnes


BoiséeNoire a écrit:

2. Ne pas porter de décolleté

8. On ne s'habille pas trop chic

Euh... what ? Pour quel motif ? Suspect

Bref...

Yaëlle, j'étais comme toi au départ, j'aurais tué pour une trousse de secours de "l'autrice en représentation". Parce que ça fait flipper, parce qu'on ne sait pas comment s'y prendre, parce qu'on s'imagine qu'il y a un processus, un protocole même, que tout le monde connaît et maîtrise sauf nous. C'est faux. Tout ça ressemble à l'âge adulte : il n'y a pas de recette officielle, chacun bricole. Surtout, chacun est libre et fait à sa manière.  En salons tu peux pianoter sur ton portable, aborder les gens, leur ficher la paix, sympathiser avec les autres auteurs, ou pas, PORTER DES DÉCOLLETÉS, avoir des gommettes/MP/bonbons (moi je parfume les romans), préférer des dédicaces très simples, oublier tes stylos, ghoster le restau du soir, ou y aller et trop boire (ma spécialité).
En fait, tu ne peux pas te tromper tant que tu fais comme tu le sens.
Tibo m'avait dit au début : "Tu sais les salons, faut que ce soit une fête. Tu n'as pas de mission particulière. Ça doit être quelque chose d'agréable, pas un devoir".
Et c'est carrément vrai.
À ne pas négliger : le facteur imprévu.
Quand on commence donc, on veut des conseils, des astuces. Mais en vrai, que cela concerne les salons, les itw, les conférences, les rencontres scolaires ou quoi, 90% du truc ne dépend pas de toi, mais des interlocuteurs. Sont-ils motivés, sympas, loquaces, pertinents, amicaux, froids etc. Et ce sera à toi de d'adapter en fonction. Comment ? C'est en forgeant qu'on devient...
Donc en gros, il n'existe pas de marche à suivre concrète, qui fonctionnerait à tous les coups. Mais j'ai une bonne nouvelle. En salons/itw/etc, tu emmènes un atout de taille : toi-même.
Toujours rapport à cette "mission" imaginaire, au fil des années, j'ai interrogé mes angoisses. En fait j'avais peur parce que je supposais que les gens attendaient quelque chose de moi. La réalité est plus détendue. Les salons ont des centaines d'auteurs, le journaliste qui mène une itw en a 3 derrière, et un after work à 17 heures. Souffle. Rien n'est grave. Le meilleur moyen de passer des bons moments, c'est d'être toi-même. De profiter, d'apprécier cette partie du métier, qui est un cadeau. Et quand tu parles de ton livre, la réponse la plus adaptée est celle que tu as envie d'énoncer, pas ce qui ferait malin ou polémique, ni ce qu'on croit que l'interlocuteur veut.
Après ce grand charabia, un dernier truc me vient pour le pitch.
Axl Cendres m'avais conseillé d'être capable de résumer un roman en la phrase la plus courte possible. Qu'elle avait lu ça dans un bouquin sur les scénarios. Voilà I love you
http://joannerichouxauteur.over-blog.com/
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Woah Merci pour tous ces conseils !
Boiséenoire : je vais lire ces articles ! Pour les salons c'est pas pour tout de suite et on verra avec le Covid mais ça me servir un jour, j'espère ! Merci !!!

Tengaar : je vais demander à ce que la caméra tourne avant. J'ai aucune idée de comment ça va se passer. Après, c'est plus pour un podcast/youtube, donc rien de grave ^^ merci pour les conseils ++++

S.tupido : regarder la caméra en face. Le truc que je fais tjs haha. Je vais essayer d'y penser !!

Emma : yep, j'en parlerai sur mon itinéraire (si je survis lol) ce n'est pas une grosse réunion après hein, plus un truc pour Babelio ou quelque chose du genre. Ou pas, en fait, j'en sais rien... XD

Wannakillromeo : Merci pour ces conseils de destressage. C'est vrai que je me mets la pression toute seule. Les salons ne m'inquiètent pas car ça ne ''reste'' pas. C'est juste y aller, causer (ma spécialité haha) et s'amuser (et vendre si possible). Mais là... Les images restent, les paroles aussi, et le thème de mon roman étant sur les inégalités sociales, bon, je préfère pas raconter n'importe quoi... (La fille qui imagine déjà ses futurs patients tomber sur la vidéo... Oui je pars trop loin, je sais haha)

En tous cas un immense merci à tous !!!
 
nuit2chine
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1068
   Âge  :  48
   Pensée du jour  :  achemeneu
   Date d'inscription  :  09/03/2019
    
                         
nuit2chine  /  Effleure du mal


Bonjour

J'ai eu l'occasion de tourner une vidéo afin de promouvoir mon roman. C'était durant le confinement, et afin d'assurer l'interview puisque le journaliste ne pouvait se déplacer, c'est mon mari qui s'est collé derrière la caméra. J'avais une ligne à suivre pour le bon déroulement de la séance, et trois jours pour la réaliser. Autrement dit, tout mon temps.

Je suis une personne extrêmement timide, qui bafouille, bref j'angoisse rien que d'y penser. Sachant cela, j'ai énormément répété, et j'ai dû reprendre la scène une quarantaine de fois avant de dire OK, c'est dans la boite.
Par la suite j'ai aussi été interviewé en direct à la radio, cette fois-ci pas de filet, pas le droit à l'erreur ! Le truc, c'est qu'à force de s'y préparer, de s'entrainer, le discours sort tout seul même si le trac est au rendez-vous et te fait dire n'importe quoi. Ouaip, j'ai pas été la meilleure à la radio. Ben tant pis, nous sommes des êtres humains avec nos faiblesses, mais aussi nos forces et nos qualités.

En fait, je ne manque aucun coche pour parler de mon roman, non pas parce que je suis mégalo, mais parce que lorsque je suis en séances de dédicaces, face à d'éventuels lecteurs, parler de soi est une obligation. Entraine-toi, tu vas t'en sortir.

Bonne journée.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


D'une part peut-être que tu peux demander + d'info à ta ME sur cette réunion, pour savoir où tu mets les pieds, ça peut aider d'avoir un max d'infos.
Et d'autre part peut-être que tu peux t'entraîner à la maison avec un proche, tu lui demandes de te poser des questions (s'il ne sait pas quoi poser, prépare toi même des questions et donne lui, en lui demandant de ne pas hésiter à poser d'autres questions s'il y pense sur le moment, c'est toujours mieux si tu ne connais pas toutes les questions !), et de te filmer avec ton portable, comme ça ça te fait un entraînement... (et ensuite tu peux voir ce que tu "donnes" à l'écran)

Peut-être aussi réfléchir à ton roman, et à ce que tu aimerais dire sur lui...
Good luck ! Wink

(PS : renseigne toi aussi sur les réseaux sociaux des ME : à la rentrée je pense qu'ils ont fait pas mal de vidéos où on voit leurs auteurs répondre à des questions pour présenter leur livre, ça peut te donner une idée du genre de question)
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


wannakillromeo a écrit:
[justify]
BoiséeNoire a écrit:

2. Ne pas porter de décolleté

8. On ne s'habille pas trop chic

Euh... what ? Pour quel motif ? Suspect

Pour le simple motif que tu es assise et que tout le monde est debout, donc... ouais... les yeux baladeurs, ils vont aller à un endroit directement... après, si tu es à l'aise avec ça, tant mieux, mais perso... je préfère pas Smile

Et ne pas s'habiller trop chic parce que j'ai lu que les salons étaient plutôt décontractés. Dans un des articles dont j'ai donné le lien, la fille était arrivée en tailleur et même le plus gros auteur du salon ne s'était pas mis veston/cravate, alors elle s'était sentie bizarre. Voilà pourquoi je conseille des vêtements décontractés. Après, encore une fois, si c'est ton style et que t'as envie d'être trop méga chic, tu fais comme tu veux, c'est juste des conseils généraux basés sur la lecture de multiple articles dont j'ai filé les liens plus haut.
 
wannakillromeo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  702
   Âge  :  30
   Localisation  :  Bretagne
   Date d'inscription  :  31/03/2013
    
                         
wannakillromeo  /  Blanchisseur de campagnes


J'avais compris Boisée, mais bon, les injonctions sur comment devraient s'habiller les autrices...
Particulièrement en plein débat sur les "tenues républicaines".
Pour éviter le hors-sujet je répète juste que ça, c'est comme le reste, y a aucune règle hormis celles qu'on invente soi-même avec l'expérience, parce qu'elles nous conviennent et fonctionnent.
http://joannerichouxauteur.over-blog.com/
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Oui, mais c'est juste des conseils ultra généraux et basiques.
Au bout de la ligne, la police du salon va pas venir te voir pour te dire comment t'habiller.
Mais j'ai beaucoup lu sur le sujet et j'ai rassemblé ce qui m'a marquée et ce qui est revenu le plus souvent.

Tout le monde fait comme il veut, mais si je te dis que, pour aller à un enterrement, c'est préférable de mettre du noir ou que pour aller monter une montagne, vaut mieux mettre des vêtements plus sportifs.... ce sont juste des conseils qui visent à aider celle qui en à demandés basés sur la norme.

Cela dit... je n'ai jamais entendu l'expression "tenues républicaines" de ma vie hahah
Donc, je ne suis pas du tout au courant s'il y a débat...
C'est en rapport avec les présidentielles américaines ??

Spoiler:
 

Si on se dit que tout le monde fait comme il veut, qu'il y a pas de règles... ben je pense que, au final, on n'aide pas du tout la personne qui a demandé des conseils et qui voulait, sans doute, des trucs un peu plus tangibles. Je pense que c'est bien d'avoir une base un peu plus "figée" et après, libre à toi de respecter ou pas ce qui est énoncé comme étant la norme.

Donc, oui, tu fais comme tu veux, mais si tu portes un décolletée, que tu es assise et que tout le monde est debout... personnellement, c'est le genre de truc que je suis contente d'avoir lu quelque part parce que je n'y aurais peut-être pas pensé par moi-même le jour fatidique et j'aurais pu très bien regretter mon choix vestimentaire !
 
wannakillromeo
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  702
   Âge  :  30
   Localisation  :  Bretagne
   Date d'inscription  :  31/03/2013
    
                         
wannakillromeo  /  Blanchisseur de campagnes


Pour ma part ça ne vient pas de lectures d'articles, mais d'expériences depuis trois ans.
Tout le monde s'en fout. Pour de vrai. Il faut désacraliser le truc, être naturelle, profiter. Ça reste un conseil utile que j'aurais aimé recevoir au lieu de m'angoisser à propos de la norme, justement. Mais whatever hein Rolling Eyes
http://joannerichouxauteur.over-blog.com/
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Au final, nos deux conseils sont bons et Yaëlle aura tout le loisir de choisir ce qu'elle veut suivre ou pas Very Happy
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  853
   Âge  :  23
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Boiséenoire : https://youtu.be/kVb7dW5kuGI

Merci les filles ♥ je penserai à tous vos conseils, et je vais prendre une tenue avec laquelle je me sens bien avant tout, pour l'interview Smile
 

 [Parler de soi et son roman (à un public ou à une caméra)]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-