PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Un oiseau de nuit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ok, et tu aurais un auteur/militant/classe populaire à nous conseiller ?
 
Anteluxis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  02/09/2020
    
                         
Anteluxis  /  Magicien d'Oz


Mariolo a écrit:
Ok, et tu aurais un auteur/militant/classe populaire  à nous conseiller ?

C'est une question très compliquée... parce que la plupart de ceux qui publient le font pour un cercle restreint. Sinon, il y a à Lyon des militants qui font des podcasts sur Radio Canut : https://radiocanut.org/, il y a des articles de fond sur Rebellyon aussi... Le reste de ce que j'ai étudié était des publications dans des revues de syndicat (CNT) ou orgas libertaires (UCL).

Mais enfin si ce que tu cherches ce n'est pas forcément quelque-chose d'actuel, tu peux regarder du côté d'Henry Poulaille qui a fondé le courant de littérature prolétarien, des ouvriers ou descendants d'ouvriers qui écrivent sur leur condition. Tu peux lire aussi Stone Butch Blues de Leslie Feinberg qui parle de transidentité, de lesbianisme et du milieu ouvrier américain dans les années 50, dont la traduction française est paru cette année et qui est très très très recherchée (j'ai vu une """conférence""" des traductrices qui en parlaient et le boulot est impressionnant).
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Ok, merci pour les infos, étant fan de podcast et de radio je vais tester radiocanut assez vite je pense.
Deux autres questions, dsl si je t'embête :
-Ton étude porte elle aussi sur les écrits et militants d'extrême droite nationaliste ou religieuse ?
-Pourrais tu, succinctement, définir le terme " classe populaire " ?
 
Anteluxis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  02/09/2020
    
                         
Anteluxis  /  Magicien d'Oz


Non non tu ne m'embêtes pas ! Alors mon étude peut porter là-dessus pour l'instant (pour l'instant parce que mon directeur de mémoire veut que je réduise ma population même politiquement), là pour le moment les enquêtés que j'ai sont dans les milieux libertaires ou marxistes-léninistes. Après c'est beaucoup plus compliqué de trouver des personnes de classes populaires qui s'expriment par l'écrit dans ces groupes-là, parce que bon généralement on a son opinion corrélée à sa classe sociale et la verticalité du pouvoir dans ces groupes rend la possibilité de s'exprimer plus compliqué (déjà que c'est assez dur dans les milieux de gauche en général pour les classes pops de parler sans avoir un représentant de classe moyenne ou sup ou de se faire confisquer la parole et être confiné aux basses oeuvres d'une organisation comme le tractage ou le collage).

Alors, dans mon mémoire je dis que parler de classes sociales au XXIème siècle c'est très connoté méthodologiquement parlant, parce qu'il y a eu fin XXème siècle beaucoup de sociologues qui ont parlé de la fin de la conscience de classe, de l'effacement des barrières de consommation (Mendras par exemple qui parle du jean et du barbecue comme exemple). Il ne faut pas ignorer ce travail-là, il ne faut pas non plus oublier les trajectoires au sein de l'échelle sociale, donc parler de classes sociales comme le faisait Marx de manière orthodoxe c'est quand même sacrément daté.

Du coup je donne la définition (que je pratique au sein de mon mémoire mais qui, dans ma perception de tous les jours n'est pas la même) :  « Catégorie cloisonnée de personnes reliées entre elle par une relation de domination marquant socialement, dû au manque ou à la précarité éprouvée des capitaux économiques, sociaux, culturels et symboliques. »

Le danger de cette définition c'est le misérabilisme, définir les classes pops par le manque c'est rater beaucoup de choses, dont tout simplement... l'existence de cultures populaires (qui sont cependant dominées socialement mais qui n'existent pas en tout point "par rapport" à la culture dominante). On peut ne pas voir aussi l'existence de cultures qui transcendent les classes, au sens où on les retrouvent chez des personnes de plusieurs classes sociales (avec des pratiques culturelles différentes en fonction de la classe sociale, mais quand même).
 
Spangle
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  352
   Âge  :  42
   Localisation  :  Besançon
   Pensée du jour  :  Le bon ni le mauvais Ne me feraient de peine Si si si je savais Que j'en aurai l'étrenne.
   Date d'inscription  :  24/07/2020
    
                         
Spangle  /  Tapage au bout de la nuit


Ah c'est super intéressant ton sujet de mémoire !
Tiens, peut-être que ce blog dont l'auteur est issu des classes populaires pourra faire partie de ton corpus ? Il y parle notamment de son parcours : ici et là.
https://spangledurac.wordpress.com/
 
leasaurusrex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1340
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
leasaurusrex  /  Tentatrice chauve


Bienvenue Anteluxis !

Joli pseudo et jolie présentation. Smile
Tes thèmes de sociologie sont vraiment bien choisis et intéressants à lire !
Du coup, on est hors de ta zone de recherche, mais t'es-tu intéressé aux articles, reportages et immersions de Jack London ? (Le peuple de l'abîme, Les vagabonds du rail...)
Il y a aussi The Ragged-Trousered Philantropists de Robert Tressel. Encore une fois, ni le bon pays, ni la bonne époque, mais sait-on jamais... Smile

Citation :
Tu peux lire aussi Stone Butch Blues de Leslie Feinberg qui parle de transidentité, de lesbianisme et du milieu ouvrier américain dans les années 50, dont la traduction française est paru cette année et qui est très très très recherchée (j'ai vu une """conférence""" des traductrices qui en parlaient et le boulot est impressionnant).
Je confirme, l'asso Les Hystériques Associées a vraiment fait un travail superbe. J'ai leur version papier dans ma bibliothèque qui attend que j'en reprenne la lecture car c'est un récit quand même très dur et poignant...

Au plaisir de te lire sur le forum !
 
Anteluxis
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  6
   Âge  :  22
   Date d'inscription  :  02/09/2020
    
                         
Anteluxis  /  Magicien d'Oz


@Spangle

Merci beaucoup, je note parce que c'est vraiment super intéressant, je lirai ça courant de cette semaine.

@Leasaurusrex Alors j'ai déjà entendu parler de Jack London (mais pas du tout de Tressel) mais juste de nom sans trop me pencher là-dessus. C'est vrai que c'est en-dehors a priori de ma zone de recherche, mais pourquoi pas en faire mention, du moins dans l'introduction de mon mémoire... et puis aussi comme pure lecture à-côté ça a son intérêt, en ce moment c'est pile dans ce que je recherche comme lecture de chevet. Donc... doublement merci pour London et Tressel !
 

 Un oiseau de nuit !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Communauté :: Accueil-