PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Recevoir un "oui", que faire avec le reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Bonjour les JE !

Une question que je me pose depuis que j'ai commencé à soumettre des manuscrits en ME.

Disons... tu fais ta vingtaine d'envoies, tu as ciblé tes ME favorites, puis celles que tu considères "ok". Tu entres dans ton délai d'attente. Tu stresses, tu oublies, ton cœur bat à mille à l'heure à chaque fois qu'un nouveau mail apparaît dans ta boîte de réception, puis tu vis la déception en te rendant compte que c'est de la pub.

Puis, un jour, quand tu ne t'y attends pas (on ne s'y attend jamais), tu reçois un sacro-saint "oui" d'une des maisons d'éditions qui étaient parmi tes préférées. Tu es FOU de joie ! :excited:

Cette ME est parmi tes préférées, donc tu ne te poses pas de questions, y'a rien de mieux après tout. Le contrat est legit, tu as un bon contact avec l'éditeur, tout est génial. Ainsi donc, tu signes ton contrat.

À présent : tu es aux anges, tu as un magnifique contrat signé avec ta ME favorite, mais... tu n'as toujours pas eu les retours de la majorité des ME où tu as envoyé ton manuscrit, alors que faire avec ceux-ci ?

Êtes-vous du genre à retourner voir chaque ME pour envoyer un message disant qu'elles peuvent retirer votre manuscrit de leur listing, car vous avez signé ailleurs ? Ou est-ce que vous laissez tomber par curiosité d'avoir leurs réponses même si c'est déjà signé ailleurs ? Est-ce qu'obtenir un "oui" pour un roman signé ailleurs peut être positif et créer un contact avec la ME ou, alors, quand viendra le temps de soumettre un autre manuscrit, tu seras redevenu n'importe quel auteur lambda aux yeux de cette ME même si elle a déjà aimé ta plume une fois (mais pas de bol, le manuscrit était déjà parti pour un monde meilleur) ?

Je suis curieuse de connaître vos pratiques en la matière ! :flower:
 
Imoen
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  247
   Âge  :  45
   Date d'inscription  :  15/11/2019
    
                         
Imoen  /  Autostoppeur galactique


Pour mon premier roman, comme j'avais soumis à des petites ME et des grosses, quand j'ai eu un oui, j'ai prévenu les petites uniquement. Et j'ai bien fait, car une semaine plus tard, j'ai reçu un oui d'Harper Collins. Bon, c'était trop tard, j'avais déjà signé. Mais du coup, l'éditrice m'a dit de lui envoyer mes prochains manuscrits en direct. Après, ça n'apporte rien de plus que de passer direct en comité de lecture, mais c'est déjà ça.
Pour les suivants, je n'ai soumis qu'à des grosses et moyennes et je n'ai prévenu personne de mon "oui".
https://www.juliettesachs.fr/
 
Mikaroman
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2971
   Âge  :  46
   Localisation  :  Devant le PC
   Pensée du jour  :  50 nuances d'earl grey
   Date d'inscription  :  05/12/2012
    
                         
Mikaroman  /  Jeune et fringant retraité


Premier servi, premier servi. Wink

Ensuite, si elle te répondent oui, leur envoyer un petit mot aimable pour dire que tu as déjà signé ailleurs mais que tu les remercies, ça ne mange pas de pain.

Ils savent bien qu'ils sont en concurrence avec d'autres maisons et ils connaissent la fébrilité avec laquelle les auteurs attendent les réponses positives. La vitesse d'étude et le tri des manuscrits est un de ces éléments qui permettent au maison d'édition de se concurrencer. En y réfléchissant bien, en aidant les maisons d'éditions, concurrentes de celle que tu as choisi, à alléger leur file d'attente, c'est la tienne que tu désavantagerais vis à vis des manuscrits prometteurs qu'ils ont en commun dans la fille d'attente. (j’admets que le raisonnement frôle la mesquinerie Wink )

Éventuellement, comme tu as signé avec ton éditeur une bonne idée serait sans doute de lui demander ce qu'il te conseillerais de faire vis à vis de cette situation, après tout, vous êtes partenaires désormais.

http://romainmikam.free.fr/
 
Maih'em
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  829
   Âge  :  37
   Localisation  :  Corrèze
   Pensée du jour  :  Ce dont on ne se souvient pas n'est jamais arrivé.
   Date d'inscription  :  05/12/2018
    
                         
Maih'em  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Pour ma part, j'ai renvoyé un mail à chaque ME que j'ai démarché (et où je n'avais pas encore eu de réponse) pour leur dire qu'elles pouvaient retirer mon manuscrit de leur comité afin de les soulager.

Tu ne sais pas ce que te réserve l'avenir, autant être poli et courtois avec les ME que tu apprécies en vu d'une collaboration future.
https://www.snag-fiction.com/ciel-sans-etoiles
 
Maanilee
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  194
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  28/03/2018
    
                         
Maanilee  /  Tycho l'homoncule


Étant responsable de comité de lecture, je dis : prévenez les ME ! Parce qu'on mobilise du temps et des lecteurs sur des titres du coup qu'on ne signera jamais. C'est assez irrespectueux, surtout qu'ils sont pour la plupart bénévoles.
http://www.marine-gautier.com
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Je plussoie Maanilee, j'aurais tendance à prévenir tout le monde d'un petit mail. ça me paraît être du respect de base pour l'être humain en face qui n'aura pas à bosser pour rien...
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1013
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Effleure du mal


Je vois que les avis divergent !

Le point de vue de MIKAROMAN est assez intéressant, mais je ne pense pas être le genre de personne pour penser à ce genre de choses... Je suis moi-même publiée (ou en voie de l'être) dans plusieurs ME différentes, donc ce n'est pas une façon de penser qui me convient.

Ensuite, l'expérience de IMOEN donne envie... Avoir un contact direct avec une éditrice chez Harper Collin : ça se refuse difficilement. Elle n'aurait pas eu la même opportunité si elle avait envoyé un mail pour retirer son manuscrit de leur listing.

Cependant, je comprends parfaitement les ressentis de MAANILEE qui se tiennent. Effectivement, ce n'est pas super sympa de faire travailler des gens pour rien au final... surtout dans les petites structures éditoriales. Partout, c'est pas sympa, mais chez les monstres de l'édition, je pense qu'ils ont l'habitude de gérer de gros volumes de manuscrits et je doute du fait que chacun d'eux soit vraiment lu...

Je pense donc suivre les conseils de MAANILEE et prévenir la plupart des ME.
Par contre, je suis dans un cas un peu particulier : je suis en voie de publier un manuscrit au Québec et je cherche une ME européenne susceptible de faire un partenariat avec ma ME (qui a déjà fait quelque chose de semblable avec Sharon Kena) pour distribuer le roman en Europe aussi. Donc, en ce qui concerne ce manuscrit-là, je ne préviendrai pas les ME européennes (à moins que ça puisse avoir un impact positif ?), mais je vais prévenir les autres ME québécoises que j'ai pu contacter. Concernant les autres manuscrits, je vais faire mon possible pour prévenir tout le monde !
 
leasaurusrex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1391
   Âge  :  122
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
leasaurusrex  /  Tentatrice chauve


Ma maman me dit toujours « ne fais pas aux autres ce que tu n’aimerais pas qu’on te fasse ». Pour moi, c’est aussi le minimum de respect de prévenir les autres ME. On grogne suffisamment parce qu’on manque de communication ou de contact ou de réponse dans le domaine de l’écriture ou dans les administrations, et comme le changement peut commencer par soi... J’aime bien insuffler mes petites paillettes de savoir-vivre, c’est bon pour le karma et j’ai ma conscience pour moi. 😊
 

 Recevoir un "oui", que faire avec le reste

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-