PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2
 

 Inventer un scénario, ça ne s'invente pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Spangle
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  341
   Âge  :  42
   Localisation  :  Besançon
   Pensée du jour  :  Le bon ni le mauvais Ne me feraient de peine Si si si je savais Que j'en aurai l'étrenne.
   Date d'inscription  :  24/07/2020
    
                         
Spangle  /  Tapage au bout de la nuit


Merci beaucoup pour vos conseils !

Izuchux, bonne idée, je vais en créer un. J'ai parcouru ton lien, ça m'a l'air assez éloigné de ma veine (persos dans notre réalité contemporaine) mais peut-être que certaines idées peuvent coller quand même. Je vais éplucher ça...

ProfSamedi, je ne me vois pas du tout écrire de cette façon, mais si des idées me viennent quand je ne suis pas chez moi, je penserai à les "noter" vocalement sur mon téléphone. Pour ce qui est de l'écriture inclusive, essaye au moins une fois, juste une, pour voir. Je te garantis que taper alt+250 ne te fera aucun mal.

Leasaurusrex, tu me redonnes confiance dans la méthode que j'avais commencé à employer ! J'étais peut-être juste trop impatient·e... Du coup je vais terminer mes fiches de perso et les relire régulièrement, comme j'en avais l'intention au départ.

Enitourenef : Et encore deux autres pistes à explorer ! C'est noël ! J'aime de plus en plus ce précieux forum... et surtout les gens qui le fréquentent !
https://spangledurac.wordpress.com/
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  656
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


L'écriture inclusive encore faut-il bien l'utiliser... y en a (je l'ai vu plusieurs fois) qui mettent des point milieu à tous les accords, même quand ça n'a pas de sens, ce qui revient à faire une faute de français... quitte à l'utiliser, ce serait au moins le minimum de faire ça bien plutôt que juste taper des points par habitude sans réfléchir... (désolée de ce hors sujet, c'était ma lassitude du jour xD).

Haha ! C'est gentil ! Smile
On est tous là pour s'entraider donc c'est parfaitement normal de donner ces "trucs" Wink
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
leasaurusrex
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1340
   Âge  :  121
   Date d'inscription  :  08/04/2019
    
                         
leasaurusrex  /  Tentatrice chauve


L’écriture inclusive ce n’est pas forcément toujours l’utilisation du point médian ou de la nouvelle forme neutre. Ça peut être simplement écrire « toutes et tous » au lieu de simplement « tous ».
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1103
   Âge  :  72
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Celui qui a atteint tous ses objectifs ne les a pas placés assez haut (Herbert Von Karajan). “Show, don’t tell” ou “Montrer au lieu de raconter.”
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Effleure du mal


[HORS SUJET ON]
Je préfère montrer du respect pour tous les genres dans mon attitude au quotidien que d'utiliser des symboliques qui me sont étrangères. Et non, je ne saurai pas faire les deux. Trop complexe pour moi. Déjà testé. C'est un autre débat qui ne doit pas polluer ce thread.
[HORS SUJET OFF (définitivement)]

En toute respectueuse amitié, Philippe. Wink
En ligne
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Poète je n’ai pas le sérieux requis pour écrire des histoires, mais je crois aux vertus des approches comparatistes. Je vous donne donc mon point de vue, ça peut être intéressant.

Pour déployer un scénario il y a la méthode qui a fait ses preuves de se mettre à la place de ses personnages en les confrontant aux situations. Souvent en parallèle on prépare des « passages obligés », des scènes prévues à l’avance, voire déjà écrites. C’est ce que décris Tengaar dans la première réponse. Parfois une scène est à l’origine d’un roman. Elles peut fonder un personnage. Ce sont d’ailleurs souvent des scènes comportant une intensité, ou une dimension poétique. Pour autant l’auteur peut aussi être surpris de la réaction d’un personnage lors d’une péripétie « Tiens je n’imaginais pas tel perso faire ça, mais c’est logique venant de lui. »

Certains déplient leur univers à partir de concepts et les personnages prennent corps dans cet univers. Ils y occupent une fonction. C’est ce qu’on retrouve dans La Horde de Contrevent.

Dans le roman à thèse les personnages représentent une position argumentaire et le récit est là pour confronter ces positions face à des situations données. On retrouve ça dans le Spieltrieb de Juli Zeh.

Cela dépend aussi de la posture de l’auteur et du narrateur. C’est souvent un mélange de tout ça.


Pour ma part bien sûr je n’écris pas de récit. Je peux composer des poèmes intégrant une dimension narrative. Je le fais souvent car je trouve que ça rend le genre plus abordable et ça créer une petite tension, un suspense qui est récompensé par une chute (ou pas.) ^^

Ce qui n’apparait que rarement dans la poésie ce sont justement les personnages. Est-ce que c’est possible de créer des personnages en poésie ? Je pense que oui, mais c’est un autre débat. J’ai déjà eu des univers, des éléments de récits à l'esprit, mais jamais de personnages. C’est ce qui fait que je ne me sens pas romancier.

Ce qui ressemble à des personnages quand je pense à un récit fictionnel, ce sont généralement plutôt des réceptacles vides, des perceptions pures pouvant recueillir les impressions et sensations de mon univers mais pas des personnages caractérisés. Ce sont des présences sensibles et contemplatives. Un peu comme les anges dans Les Ailes du désir ou certaines voix off dans les films de Terrence Malick.

Bref, mélancoliques sont les témoins silencieux qui peuplent mes territoires intérieurs Razz
 
Pika
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  160
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  07/01/2018
    
                         
Pika  /  Tycho l'homoncule


Le brainstorming et la creation de scenario sont des sujets qui m'intriguent a chaque fois que je veux me lancer dans un projet !

J'ai toujours ecris a partir des actions de mes personnages : une scene, un evenement, un lieu, puis on trouve le personnage adequat pour qu'il accomplisse la mission "etre le perso principal" Very Happy

J'ai tres envie d'essayer la technique contraire : forger un personnage en profondeur, et comprendre ses intentions, mais j'ai l'impression que, dans mon esprit, l'enjeu et l'univers ne se mettent pas en place comme ils le devraient. Ce qui est enquiquinant ^^

Je pense que l'idee qui vient est lq bonne : si c'est un personnage, go, si c'est un climax, c'est bon a prendre aussi Smile
 

 Inventer un scénario, ça ne s'invente pas !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-