PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 Complexité de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Cédric1987
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  15
   Âge  :  34
   Date d'inscription  :  10/08/2020
    
                         
Cédric1987  /  Homme invisible


Mokkimy a écrit:
Citation :
il y en a sûrement qui préfère avoir un monde déjà tout fait, comme le nôtre

A ce propos tu sais, c'est beaucoup beaucoup plus difficile d'écrire une histoire qui se déroule dans notre univers (dont on méconnait souvent les spécificités historiques, culturelles, scientifiques...) que dans un univers tout inventé acceptant la magie.

La magie a très souvent pour but de s'accorder des libertés avec tous les obstacles métaphysiques et à rendre l'existence plus "cool". C'est un choix de facilité pour l'auteur, parce qu'il n'a pas à expliquer bien des choses, il lui suffit de dire que "c'est possible" et le lecteur est obligé de tout accepter sans broncher. Wink

Merci donc de ne pas déprécier ceux qui préfèrent user d'un univers sans magie.


Il s'agit là de la description d'une paresse d'écriture qui n'est pas inhérente à tous les auteurs faiseur de monde qui usent de magie. Dans LOTHR (le livre), Gandalf a beau être quasiment un Dieu, il n'a pas le droit de dépasser le seuil de l'entendement humain (pas que cela ne lui soit pas possible, mais bien qu'il n'en a pas le droit). Dans le Sorcelleur, la magie est une métaphore de l'équilibre naturelle qui devient destructeur lorsqu'on ne le respecte plus, avec un fort principe d’équivalence ; deux très simples exemples que j'emploie parce qu'ils sont connus.
Réalisme et Imaginaire travaillent deux argiles différents et cela implique des difficultés et des enjeux différents, ainsi que des facilités. Aucun n'est à déprécier. Faire appelle au réalisme dans un livre permet l'usage de concepts que le lecteur comprendra instinctivement, le nier c'est de l'aveuglement au mieux et de la duplicité au pire.

J'ai lancé un débat sur ImaginaireVSRéalisme qui ne semblait pas intéresser, mais je vois qu'ici ce que j'ai exposé dans cet autre topic prend bien plus corps, comme quoi je suis probablement dans le vrai.
 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4034
   Âge  :  32
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


Je pense que ce qui plombe un peu ce sujet, c'est qu'au final on parle de ce que Caly prépare en coulisse, qui peut aboutir à une grosse daube comme à un roman très sympa à lire selon la façon dont elle va l'appliquer en phase d'écriture.

Du coup Caly, si tu as déjà ton début n'hésites pas à le poster ! Ce sera plus facile de juger du résultat ainsi Smile
 
Caly Morgan
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  23
   Âge  :  21
   Localisation  :  Belgique
   Pensée du jour  :  Dilemme, dilemme
   Date d'inscription  :  24/08/2020
    
                         
Caly Morgan  /  Homme invisible


Je vais répondre à tous (et à toutes) plus tard. J'ai des problèmes d'ordre familial (assez conséquent) ce qui me donne la migraine, et je suis du coup un peu plus sur les nerfs que d'habitude. Si je vous ai parue agressive, je m'en excuse, ce n'était pas mon intention, et je ne prenais pas mal ce que vous me disiez. J'ai juste l'impression qu'on arrive pas réellement à se comprendre, parce que de un, je me suis mal exprimée au tout début, et de deux, je ne dévoile pas tout (forcément) et donc c'est sujet à interprétation.

Alors, je ne dénigre le fonctionnement de personne, chaque écriture possède ses propres difficultés (dans le sens réalisme/imaginaire).
Et ici, je précise un truc : je ne fais pas difficile pour faire difficile. Après, si mon idée ne fonctionne pas, ou que ça ne se comprend pas bien, je pourrai toujours trouver une autre alternative, mais j'ai envie d'essayer quand même. Je vous présenterai les différentes magies brièvement ici, mais je vous assure que vous n'en aurez pas besoin pour votre lecture si vous êtes curieux de voir ce que ça va donner. Et si c'est le cas, réécriture obligée.

J'ai déjà mon début, mais je préfère finir une partie avant de commencer à poster ; pour avoir de l'avance. Puis, j'ai promis à ma bêta qu'elle pourra lire en première. Mais je pense que je vais poster la partie une progressivement quand j'aurai fini, puis pareil pour la deux et ainsi de suite. A savoir qu'il y en aura que trois ou quatre, ça dépend de mon découpage (à moins que mon esprit débordant de créativité ne me ponde une autre idée compatible, mais c'est un autre débat !).

Merci à tous pour vos réponses :mrgreen:
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  944
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Bile au trésor


Je pense que tu choisis en effet la stratégie la plus sage : essayer et voir ce que donnent les retours. Tes lecteurs te diront vite s'ils se perdent et tu pourras alors réorienter le tir. Ce qui est sûr c'est que tu te lances dans une tâche ardue. Bon courage !
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  801
   Âge  :  27
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Double assassiné dans la rue Morgue


Citation :
Comment ça, toujours un peu foireux ? Je t'avoue que je ne comprends pas trop ce que tu entends par là ^^' Mal construit ? Incohérence ?

J'entends par là que la plupart des romans qui intègrent de la magie recèlent aussi des incohérences. C'est rare d'avoir un univers magique bien construit, d'après les lectures que j'ai pu avoir. Souvent, c'est un truc cool qu'on utilise pour se battre et assez peu dans la vie quotidienne, sans qu'il y ait vraiment de logique à cela. Souvent aussi, c'est un recours facile pour débloquer l'intrigue sans se casser la tête (Si je schématise globalement ce qui m'a gênée dans mes lectures, mais ce serait bien sûr à nuancer et préciser au cas par cas)

Citation :
Je reste dans des classiques parce que j'ai donné comme exemple la partie sur la magie élémentaire ? Étant donné que ce n'est pas la moitié de ma magie, je pense que je ne me cantonne pas qu'au classique. Puis, je sais pas trop comment tu sais quel type de magie il y a dans un livre avant de l'avoir lu ? ^^'
Bah zut alors ! J'ai des dragons, de la magie élémentaire (mais pas que !), des démons, et encore d'autres choses.

Qu'une chose soit claire: je ne fais pas un retour sur ton roman, je fais un retour sur les éléments que tu as cités à propos de ton roman. Aussi, je te mets en garde sur les éléments que tu cites parce qu'ils recèlent un bagage déjà énorme et déjà vu. Je comprends qu'un jugement rapide peut être frustrant (même si ici, il ne s'agit pas d'effectuer un jugement rapide, mais on est simplement limité à ce que tu présentes), mais il faut quand même être conscient qu'un éditeur, un chroniqueur, un libraire ou un potentiel lecteur se fera un avis sur quelques mots-clés pour décider si ça l'intéresse ou non. Aussi, c'est bien de réaliser le bagage des concepts qu'on emploie et c'est valable pour tous les projets artistiques.
 
Matrix
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  734
   Âge  :  33
   Localisation  :  Gard
   Date d'inscription  :  25/11/2010
    
                         
Matrix  /  Blanchisseur de campagnes


Caly Morgan a écrit:

Matrix
Pour la première partie, à moins que je me trompe, j'ai l'impression que la plupart des réponses viennent de personnes aimant des mondes ou du moins des systèmes simples. Un logiciel de graph(ique) ? XD

L'univers, ce que je crée, ne doit servir que de fond, et être montré plutôt qu'expliqué, en gros ? C'est ce qu'on m'a conseillé, et c'est ce que je pensais faire.

J'ai proposé de revenir ensuite avec mes différents types de magie, je peux te l'envoyer en MP si ça t'intéresse.

Je pense qu'il faut distinguer le rôle d'auteur et le rôle de lecteur, un lecteur veux des choses simples, par contre les auteurs qui veulent des choses simple, sont probablement des créateurs amateurs.
Donc oui, tu ne dois pas faire un manuel de ton univers (ou alors tu fais un livre de ce genre à coté de tes romans), mais oui LA règle dans l'écriture c'est : SHOW, don't TELL !


Et non, je parlais bien d'un logiciel de graphe : https://fr.wikipedia.org/wiki/Th%C3%A9orie_des_graphes

j'utilise celui ci moi par exemple : https://www.yworks.com/products/yed Wink

je veux bien qu'on en parle par MP oui ! Smile
http://rapturestudio.fr
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Complexité de l'univers

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-