PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 [Lettre d'accompagnement] Manuscrite ou dactylographiée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Hadrienantinoe
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  32
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  23/06/2020
    
                         
Hadrienantinoe  /  Tycho l'homoncule


Bonjour,

Question bête sans doute, de forme : on lit ça et là qu'il est préférable – car plus attentionné – d'écrire la lettre d'accompagnement à la main. D'autres défendent le contraire. Quelle est votre position là-dessus ?

Je crois que je préférerais écrire à la main aux éditeurs. Mon problème, c'est qu'une lettre manuscrite me prend deux fois plus de place que tapée... Et que la lettre ne doit pas excéder une page. Peut-on faire exception à cette règle tacite, dans ce cas précis ?

Merci !
Y.


Dernière édition par Hadrienantinoe le Dim 23 Aoû 2020 - 19:03, édité 1 fois
 
cejoly11
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  47
   Âge  :  38
   Date d'inscription  :  09/03/2020
    
                         
cejoly11  /  Petit chose


Bonjour,

J'ai toujours envoyé mes lettres tapées Very Happy Surtout si tu manques de place en l'écrivant à la main.

Pour ma part, je pense que c'est une façon de faire qui ne va plus exister. Même lorsqu'on postule à un emploi les lettres de motivation se tapent et ne sont plus écrites à la main.

C'est mon avis Wink

 
Hadrienantinoe
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  32
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  23/06/2020
    
                         
Hadrienantinoe  /  Tycho l'homoncule


cejoly11 a écrit:
Bonjour,

J'ai toujours envoyé mes lettres tapées Very Happy Surtout si tu manques de place en l'écrivant à la main.

Pour ma part, je pense que c'est une façon de faire qui ne va plus exister. Même lorsqu'on postule à un emploi les lettres de motivation se tapent et ne sont plus écrites à la main.

C'est mon avis   Wink


Tu as raison, c'est sans doute désuet. J'ai lu sur quelques blogs des gens qui le conseillaient, et je me disais que ça pouvait apporter un petit cachet, sur un beau papier à lettre... Mais oui, ça prend beaucoup de place...

 
Mavis Gary
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  700
   Âge  :  32
   Localisation  :  Aix-Marseille
   Pensée du jour  :  Half agony, Half hope
   Date d'inscription  :  24/03/2019
    
                         
Mavis Gary  /  Blanchisseur de campagnes


Idem, je pense que c'est dépassé. Et aussi plus difficile à lire, même avec une belle écriture. Il vaut mieux simplifier le travail au maximum.
 
LePèlerinBleu
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  378
   Âge  :  28
   Pensée du jour  :  “Je voulais vivre intensement et sucer la moelle de la vie. Et ne pas, quand je viendrai à mourir, découvrir que je n'aurai pas vécu.”
   Date d'inscription  :  25/11/2017
    
                         
LePèlerinBleu  /  Tapage au bout de la nuit


Même si ça devient désuet comme vous le dites justement, j'aurais dis que cela dépend de la maison d'édition à qui l'on s'adresse. Ce n'est qu'une supposition mais j'imagine que les maisons d'édition un peu "old-school" ont tendance à préférer les lettres d'accompagnement manuscrites encore aujourd'hui.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  18/07/2014
    
                         
olknox  /  Petit chose


Je me faisais aussi la réflexion...

Le résultat de cette réflexion:

je pense qu'on peut faire un mix. C'est-à-dire, taper sa lettre d'accompagnement à l'ordi (ne serait-ce que pour la lisibilité)... mais laisser une petite place en-bas pour une dédicace à la main (2 ou 3 phrases), du genre:

J'espère que la lecture de [nom du manuscrit] vous fera grand plaisir. Je vous souhaite une très bonne lecture et reste à votre entière disposition.
Avec mes meilleures salutations,
Jean-Luc*.


*Prénom d'emprunt

En résumé, j'aurais tendance à écrire un pitch à l'ordi (2 paragraphes). Et rajouter 2/3 lignes à la main pour l'invitation à la lecture et les salutations + signature.

P.-S.
Si vous écrivez  Gallimard, vous pouvez remplacer la formule de politesse par:

Daigne, Votre Éminence, agréer l'expression de mon très profond respect.


Dernière édition par olknox le Dim 23 Aoû 2020 - 21:00, édité 1 fois
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  221
   Âge  :  30
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Je ne sais pas si c'est dépassé, mais la plus value d'une lettre écrite à la main (le côté cachet authentique) ne me semble pas faire le poids face à ses inconvénients (moins lisible, donc demande plus d'effort à l'éditeur, qui n'a pas spécialement envie de s'embêter et attend une lettre claire, nette et précise).

Je me mets toujours à la place de l'éditeur quand je me pose ce genre de question, et en l'occurrence, je me dis que si j'ai 20 lettres (et 20 débuts de manuscrits) à lire aujourd'hui, j'aimerais qu'elles soient neutres, courtes et claires, que ce soit sur le fond ou la forme.

EDIT: l'idée d'olknox me paraît assez chouette!
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  18/07/2014
    
                         
olknox  /  Petit chose


Après, peut-être qu'une lettre manuscrite peut inciter l'éditeur à vous faire un petit retour personnalisé. (En se disant que l'auteur y a mis beaucoup d'application  Smile  )

Par ailleurs, j'ai entendu dire que les petits éditeurs aiment souvent quand on explique le choix de notre envoi (pourquoi on a choisi cet éditeur-là en particulier). Je sais en tout cas que c'est le cas Des Forges de Vulcain.

Exemple:
Je vous envoie ce manuscrit car j'apprécie beaucoup votre ligne éditoriale, soignée, intime et empreinte de distinction.
La lecture de "Plages nues en hiver", que j'ai lu dernièrement, m'a incité à vous écrire.


C'est typiquement le genre de remarque qui pourrait aussi être écrite à la main.
 
Hadrienantinoe
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  177
   Âge  :  32
   Localisation  :  Paris
   Date d'inscription  :  23/06/2020
    
                         
Hadrienantinoe  /  Tycho l'homoncule


Merci pour vos retours, je vois qu'il n'y a pas de consensus sur la question. J'aurais tendance à penser aussi que la lettre manuscrite peut être un motif d'agacement pour celui qui la reçoit en même temps qu'il réceptionne des dizaines de tapuscrits par jour. Mais enfin, c'est aussi un élément qui peut dans le même temps ajouter une certain cachet, et agripper l'attention du destinataire.

olknox a écrit:
Je me faisais aussi la réflexion...

Le résultat de cette réflexion:

je pense qu'on peut faire un mix. C'est-à-dire, taper sa lettre d'accompagnement à l'ordi (ne serait-ce que pour la lisibilité)... mais laisser une petite place en-bas pour une dédicace à la main (2 ou 3 phrases), du genre:

J'espère que la lecture de [nom du manuscrit] vous fera grand plaisir. Je vous souhaite une très bonne lecture et reste à votre entière disposition.
Avec mes meilleures salutations,
Jean-Luc*.


*Prénom d'emprunt

En résumé, j'aurais tendance à écrire un pitch à l'ordi (2 paragraphes). Et rajouter 2/3 lignes à la main pour l'invitation à la lecture et les salutations + signature.

P.-S.
Si vous écrivez  Gallimard, vous pouvez remplacer la formule de politesse par:

Daigne, Votre Éminence, agréer l'expression de mon très profond respect.

C'est une solution intéressante !
Pour Gallimard, ça sent le vécu ? Je vais leur adresser mon roman...
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  529
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Gloire de son pair


Effectivement, ça m'a l'air complètement désuet et difficile à lire et, surtout, vraiment pas pratique si tu fais plusieurs envoies à plusieurs ME (c'est chiant de recopier à chaque fois à la main).
Sans oublier que l'écriture pourrait baver, salir la feuille...

En plus, la plupart des ME se tournent vers le numérique maintenant. Les envoies de manuscrits se font de plus en plus par mail, je dirais que c'est le cas pour une très grosse majorité d'entre elles de nos jours. Les envoient papier ne sont pas écologiques et coûtent cher en plus.

Donc, à ta place, j'opterais pour l'imprimante et l'ordinateur Razz
 
Ahava-brumes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3341
   Âge  :  30
   Localisation  :  Dans un château hanté
   Pensée du jour  :  Mon idéal c'est d'aimer avec horreur
   Date d'inscription  :  25/05/2012
    
                         
Ahava-brumes  /  Didon de la farce


Si vraiment on veut être authentique, on peut tenter le cunéiforme et privilégier le langage sumérien.
Mais ce n'est qu'une suggestion.
 

 [Lettre d'accompagnement] Manuscrite ou dactylographiée ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-