PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 

 Illustration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Tiphs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  299
   Âge  :  31
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Autostoppeur galactique


Bonjour c'est moi qui dois venir voler dans les plumes ? =D

Effectivement, "juste un dessin" pour une couverture, qui sera utilisé dans un cadre commercial à des fins marketing, réalisé par un pro qui sait ce qu'il fait et ce qui fait vendre, ça coûte quelques centaines d'euros. Entre 400 et 900, pour donner une moyenne large.

Tu peux la réaliser toi-même, après tout je ne connais pas tes compétences en la matière, peut-être que ça rendra bien. Sinon, tu peux te tourner vers des compromis, comme des banques d'image (Shutterstock, Deposit Photo, etc.) ou des premades. Le rendu sera peut-être moins original (tout le monde peut utiliser la même image que toi, d'où le prix plus bas : tu n'as pas l'exclusivité), mais y a déjà moins de risques de se planter.

Il y a des solutions pour tous les goûts et tous les budgets, même les plus serrés, avec les concessions que ça implique. Il ne faut juste pas s'imaginer qu'avec 50 balles on pourra avoir 1- une illustration personnalisée 2- de fou furieux 3- réalisée par l'illustrateur de nos rêves 4- en trois jours ouvrés.
C'est comme acheter une voiture : avec 2000€ de budget, on ne va pas exiger une Porsche, même si c'est notre rêve. Ben là, c'est pareil. Tadaaaa.


Si ça peut aider, je remets ici l'article qui détaille pourquoi une illustration personnalisée coûte une blinde : https://bienouquoi.wordpress.com/2017/03/02/combien-coute-une-couverture-de-roman/
Ailleurs sur le blog, il y a également des articles sur la gestion des droits d'illustration, le déroulement d'une collaboration, etc.
http://www.tiphs-art.com/
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1918
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Je suis en train de réfléchir à tout ça. Je t'avais d'ailleurs contactée, Tiphs, mais à un moment où mon roman n'était pas fini du tout (il ne l'est toujours pas... et je me suis lancée dans d'autres projets par la suite). Je ne sais pas pour l'instant quels romans j'achèverai dans mes manuscrits en cours et pour lesquels je recourrai à des illustrateurs, sachant que je ferai des choix le moment venu. Déjà, il faut que je finisse un livre. ^^ (ma bonne résolution 2021).

Mais je me demande comment ça fonctionne quand on est particulier, pas autoentrepreneur, pour financer un illustrateur : quel contrat faire ? Donner 300 ou 500 euros, je comprends bien, mais si ça me donne un statut de patron ou d'autoentrepreneur, là, ça ne va pas être possible vu que je suis fonctionnaire (et que c'est justement ce qui me permet d'avoir l'argent...). scratch
Donc ?

 
CDR33
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  28
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  09/03/2021
    
                         
CDR33  /  Petit chose


J'ai lu quelque part qu'outre la rémunération de conception de l'illustration, les graphistes touchaient également 10 à 12% sur chaque vente du livre.
Cela semble dingue. Ils gagneraient, selon les contrats, plus que l’auteur, est-ce possible ?
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3441
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Heu non... en tout cas pas pour les couvertures de roman.

Pour les livres illustrés (jeunesse), là, il y a droits d'auteur pour l'auteur ET pour l'illustrateur.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
CDR33
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  28
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  09/03/2021
    
                         
CDR33  /  Petit chose


Je ne retrouve plus l'article qui mentionnait ce chiffre.. Mais en effet cela devait parler d'illustration d'un livre entier. Car le pourcentage est super élevé.

En revanche, je me suis renseigné pour la création d'une illustration pour la couverture de mon manuscrit.
Une des graphistes dans son retour, outre le prix de l’illustration, m'a parlé d'un pourcentage sur les ventes. Je ne connais par le pourcentage qu'elle espérait car je ne suis pas allé plus loin.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3441
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


Tu devrais poser la question à Tiphs sur le forum, elle est illustratrice.

Je sais qu'en fonction des tarifs et du contrat, il n'y a pas forcément de pourcentage sur les ventes.

Pour mes couvertures en auto édition, je ne paie pas de pourcentage, mais il ne s'agit pas d'illustrations créées par l'artiste, mais de photomanipulation.


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1918
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Pour mes albums jeunesse, les illustrateurs rémunérés par la maison d'édition gagnaient le même pourcentage que moi ou un pourcentage un peu plus élevé. Ce n'était pas énorme : au lieu de toucher 10%, c'était 6% pour l'illustratrice et 4% pour moi.
Mais là n'était pas le sujet puisque je parlais de me passer de ME et de payer des illustrateurs. Or je n'ai pas de ME, je ne suis pas auto-entrepreneur et comme je suis fonctionnaire, il ne faut pas compter sur moi pour le devenir. Donc pour verser un pourcentage sur les ventes, je ne peux pas.
En gros, et à bien y réfléchir, ça signifierait que bien qu'ayant de temps à autre les moyens de me payer de belles couvertures en AE, je doive toujours me contenter de couvertures en premade parce que je ne peux pas employer d'illustrateurs ? study
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  604
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Hé ! Makarénine


Je suis infographiste freelance...
Je n'ai pas de patron et le particulier qui m'embauche pour faire sa couverture ne devient pas mon patron.

À vrai dire, c'est moi qui fait signer un contrat au client (un devis avec mes modalités) dans ces cas-là et pas l'inverse.


Dernière édition par BoiséeNoire le Lun 22 Mar 2021 - 20:39, édité 1 fois
En ligne
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1918
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Merci du renseignement. Smile

 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  604
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Hé ! Makarénine


Oui, si tu ne veux pas engager un infographiste/illustrateur à temps plein/partiel sur la durée, je trouvais ça chelou que tu parles de contrat ! C'est nous qui faisons signer nos clients et pas l'inverse x)
En ligne
 
Tiphs
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  299
   Âge  :  31
   Localisation  :  France
   Pensée du jour  :  Terre. Brûlée. Au vent.
   Date d'inscription  :  18/01/2017
    
                         
Tiphs  /  Autostoppeur galactique


Je rejoins BoiséeNoire Smile
Les gens qui nous contactent pour des couvertures ne deviennent pas nos patrons, il s'agit d'une relation de collaborateurs.

Il faut bien différencier contrat et rémunération : le contrat définit le cadre d'exploitation de l'illustration. Comme un contrat d'édition, tout pareil. Donc, que tu sois particulière, fonctionnaire ou autoentrepreneuse, son contenu ne change pas (à part l'encart "l'auteur", où il n'y aura pas de numéro SIRET).
Et à moins qu'il ne s'agisse d'une œuvre illustrée (comme un album jeunesse, où le travail écriture/illustration est plus ou moins équivalent), le pourcentage sur les ventes se pratique très peu. J'ai quelques connaissances qui le font, mais c'est au cas par car selon le projet : si on se retrouve à illustrer la couverture de GoT, on a intérêt à demander ce pourcentage. Mais c'est quelque chose qui se négocie avec l'éditeur/l'auteur, ce n'est pas une obligation et on peut très bien le refuser d'un côté comme de l'autre.

Si le contrat évoque la rémunération, celle-ci est cependant à part, dans le sens où personne ne te le demandera pour justifier ta dépense (idem de notre côté, si l'URSSAF demande un justificatif, ce n'est pas le contrat qu'on sort).
En fait, ce que tu dépenses ne regarde que toi. Si tu payes en tant que particulière, commander une illustration (y compris pour une exploitation commerciale) a aussi peu d'importance que si tu avais acheté une nouvelle table de jardin. Les impôts s'en foutent. Ce qui les intéresse, c'est l'argent que tu vas gagner en vendant tes livres, parce qu'ils pourront te le taxer  What a Face
Et de mon côté, ton statut ne change rien non plus : je gagne de l'argent, je le déclare, point. On ne me demandera pas d'où il vient. Je refais une analogie avec un commerce, mais si tu vas chez le boulanger, il se fiche que tu payes avec ton argent perso ou celui de ton patron qui t'aura demandé de ramener les croissants.

Je ne sais pas si ça répond à tes questions ? ^^
http://www.tiphs-art.com/
 
CDR33
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  28
   Âge  :  40
   Date d'inscription  :  09/03/2021
    
                         
CDR33  /  Petit chose


Merci pour toutes ces précisions.
 
MaddyForeigner
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1918
   Âge  :  42
   Localisation  :  Devant mon ordi
   Date d'inscription  :  26/01/2014
    
                         
MaddyForeigner  /  Journal du posteur


Si, ça répond à mes questions.

Mais il y a tout de même un truc que je me demande maintenant : à supposer que je paye une illustration 500 euros et que je gagne 500 euros ou moins, je n'aurai finalement rien gagné. Donc les impôts vont me taxer alors que finalement je ne ferai que rembourser les frais engagés. scratch
(Pour le coup, si c'est bien ça au niveau de la fiscalité, je comprends pourquoi c'est plus intéressant de se faire éditer même si on gagne des cacahuètes... scratch mais ça m'embêterait quand même de m'offrir une superbe édition pour être taxée ensuite sur mon remboursement !)
 
BoiséeNoire
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  604
   Âge  :  20
   Localisation  :  Québec
   Date d'inscription  :  22/02/2020
    
                         
BoiséeNoire  /  Hé ! Makarénine


C'est le risque de l'entreprenariat j'ai envie de dire. Tu investis dans un projet et tu espères que ce sera rentable.
Mais si ça peut te rassurer... je me suis auto-éditée pour la première fois en décembre dernier et je maintiens encore aujourd'hui un rythme de 1-2 ventes par jour. J'ai touché bien plus que 500€.
En ligne
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3441
   Âge  :  44
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Didon de la farce


En Suisse, tu fais la balance frais/gains.
Dans ton cas, Maddy, je n'ai rien à déclarer en "gains accessoires".


Dernière édition par Florence_C le Mar 23 Mar 2021 - 17:13, édité 1 fois
http://fcochet.wix.com/fcochet
 

 Illustration

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-