PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
 

 Contrat d'édition équitable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
LeelooRocks
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  41
   Âge  :  37
   Localisation  :  Châteauroux
   Date d'inscription  :  04/10/2019
    
                         
LeelooRocks  /  Petit chose


Bonjour !

Je ne sais pas si ça peut en intéresser certain·e·s, mais la Ligue des Auteurs Pros a organisé ces derniers mois un hackathon pour réfléchir à un nouveau contrat type à proposer aux éditeurs, qui serait plus équitable.

Je vous mets le lien pour que vous y jetiez un œil et le téléchargiez si ça vous intéresse. Je pense que c'est quelque chose à garder dans un coin quand on a envie d'être édité par une maison et qu'on ne sait pas trop ce qui se fait ou pas, en termes de pourcentages etc.

Lien vers le contrat type ici..
http://www.leeloorocks.com
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Super, merci pour le lien ! Smile j'irais voir ça.
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  18/07/2014
    
                         
olknox  /  Petit chose


Le 8%-10%-12% semble être la norme, en tout cas pour les auteurs romans adulte.

Après, hélas, on ne peut négocier meilleur arrangement que si on pense avoir une alternative plus séduisante ailleurs, ou si on est un auteur confirmé.

L'autre option est de concéder quelques avantages à l'éditeur, en échange d'une meilleure rémunération.

Exemple: ne pas demander d'à-valoir et/ou offrir les 250 premiers exemplaires, en échange d'un meilleure pourcentage sur les tranches supérieures.

Il faut que l'éditeur y trouve son compte aussi.

Selon l'éditeur Max Milo (vidéo youtube), l'éditeur prend grosso modo 20%, l'auteur 10% (en moyenne). Cependant, l'éditeur engage aussi environ 4% en frais marketing.

Donc ça ferait (en moyenne) 16% pour l'éditeur, 10% pour l'auteur.


Dernière édition par olknox le Sam 8 Aoû 2020 - 21:54, édité 1 fois
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  18/07/2014
    
                         
olknox  /  Petit chose


Sans compter que l'éditeur doit encore éponger les insuccès.

Donc au final, c'est plus resserré que ça.

Grosso modo, en-dessous de 1000 exemplaires vendus, l'éditeur perd de l'argent. Ca arrive souvent, et l'éditeur peut perdre l'équivalent d'un salaire mensuel sur un échec.

Ensuite, l'éditeur le fait en quelque sorte "payer" aux autres auteurs. :mrgreen:
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  18/07/2014
    
                         
olknox  /  Petit chose


J'ai par ailleurs entendu que Actes Sud pratiquait le "10% linéaire" quel que soit le nombre d'exemplaires vendus.

C'est aussi une option intéressante, que vous pouvez proposer à votre éditeur, à moins que vous ne pensiez tenir entre vos mains le prochain succès de l'année. Exclamation
 
avatar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  46
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  18/07/2014
    
                         
olknox  /  Petit chose


Si vous voulez voir et écouter le témoignage de l'éditeur des éditions Max Milo (sur les questions de contrat/rémunération), c'est par ici, à partir de 6 min 20, sur notre télé nationale (oui, je pars du principe que tout le monde est Suisse  Smile ) :

https://www.rts.ch/info/culture/livres/10356340-pourquoi-les-livres-sontils-plus-chers-en-suisse-quen-france.html
 

 Contrat d'édition équitable

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Édition et Autopublication-