PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Partagez
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 

 Perte de confiance ( bis ) et/ou jalousie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  657
   Âge  :  24
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Hé ! Makarénine


C'est normal que ça ne fonctionne pas sur le long-terme ! Le système punition/récompense est un type de motivation externe. Elles ne sont pas faites pour le long-terme. Ça peut servir à donner un coup de boost (comme une amie qui bloquait depuis des heures sur la conclusion de son mémoire de recherche et s'est donnée une récompense pour se mettre un coup de pied aux fesses) mais elles ne peuvent pas être les seules motrices d'un projet sans que ça finisse par s'écrouler.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/ En ligne
 
fleur-de-lyss
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  779
   Âge  :  25
   Date d'inscription  :  11/07/2013
    
                         
fleur-de-lyss  /  Blanchisseur de campagnes


Salut!

Je me demande s'il ne faudrait pas envisager le problème sous un autre angle, avec une focalisation plus large que l'écriture.
Un topic avait été lancé un jour sur les raisons qui nous poussent à écrire : besoin d'extérioriser, besoin de réaliser quelque chose, besoin de s'échapper... Je pense qu'il n'est jamais tout à fait anodin dans se lancer dans un loisir comme l'écriture.
Si je prends ma petite vie
Livre 1 : besoin de lutter contre le temps qui passe
Livre 2 : besoin d'exprimer ce que je n'avais pas pu dire
Livre 3 : besoin de réaliser quelque chose
Livres 1, 2 et 3 : besoin de laisser une trace d'une période de ma vie qui s'écoule

Aussi, quand je ressens de la frustration par rapport à mon roman qui cherche un éditeur depuis presque 2 ans, je me rappelle que la frustration qu'il y a derrière, c'est le fait que ma vie dans son ensemble manque un peu d'une réalisation concrète (que je trouvais facilement dans les études 1 année = 1 réussite, et moins dans la vie professionnelle). Or, l'écriture n'est pas toujours un domaine où l'on dispose d'une grande maîtrise. J'ai parfois plus facile à travailler sur un autre domaine de ma vie perso qui répond au même besoin (exemple ici: apprendre à conduire me donne un but concret qui me permet de lâcher prise sur l'écriture et d'oublier mon roman pendant des mois).

En simple: le mal-être lié à l'écriture indique qu'il s'agit plus que d'un simple hobby et qu'elle répond à un besoin. Or, il n'est pas impératif que ce besoin soit comblé par l'écriture et pour garder le plaisir, lorsque la voie de l'écriture semble être bouchée, il me paraît souvent pertinent de lancer de tout autre projet dans sa vie perso et que l'écriture redevienne ce qu'elle doit être : une dimension parmi d'autres d'une vie pleine de projets. Smile
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  1106
   Âge  :  72
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :  Celui qui a atteint tous ses objectifs ne les a pas placés assez haut (Herbert Von Karajan). “Show, don’t tell” ou “Montrer au lieu de raconter.”
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Effleure du mal


Salut Séléné.C

Je viens de tout relire de ce Topic.
Surtout ton premier post.
C'est le moins que je puisse faire.
Je suis infiniment triste que tu connaisses des déboires de santé. Mais ça, ça peut juste soutenir le moral un moment, par guérir hélas.

Sur ton malaise d'écriture, je crois qu'ici tout ce qui devait être dit l'a été.
Je ne voudrais pas faire mon petit psy de pacotille et en rajouter une couche.
Mais... oui, parce qu'il y a toujours un "mais..." et ceci est juste une question :
- Ne serais-tu pas légèrement trop exigeante avec toi même ? Aussi voire encore plus exigeante que tu ne l'es quand tu conseilles (fort à propos et très judicieusement) les autres ?  Cool

Quelles sont ces questions ? Tu as un style, une originalité (toi, tu en as une vraie), une "patte", des histoires à raconter, une vision bien à toi, de l'imagination, et encore un tas d'autre choses qui t'ont été dites dans ce forum et bien mieux que je ne saurais le faire. En plus, non contente de savoir écrire tu es capable de t'illustrer toute seule sans avoir à payer une fortune pour une couverture. Qui peut en dire autant ?

Peut-être essayer de ne pas trop t'en demander à toi même et profiter de ton talent... tout simplement... Wink

Si j'avais la moitié de tout ça...  Rolling Eyes
 

 Perte de confiance ( bis ) et/ou jalousie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Atelier :: Écritoire-