PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le deal à ne pas rater :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau coffret Ultra Premium ...
Voir le deal
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : sortie d’un nouveau ...
Voir le deal

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 [Univers] Créer un système de religion crédible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Ocean Eyes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  74
   Âge  :  20
   Localisation  :  Little Palace, Ravka
   Date d'inscription  :  06/07/2020
    
                         
Ocean Eyes  /  Clochard céleste


Bonjour à tous ! Je viens vers vous avec une question concernant le world-building, notamment de Fantasy : la Religion. J'ai cherché dans les anciens sujets de l'Ecritoire, mais n'ai rien trouvé qui répondrait à mes questions. Si un tel sujet existe déjà, n'hésitez pas à me renvoyer dessus Smile

Ce fil n'est pas dédié à un quelconque débat concernant les religions existantes ou les croyances de chacun.

Je suis en train de travailler sur un de mes manuscrits de fantasy, et alors que j'avais un peu laissé la question de religion de côté par fainéantise, j'ai décidé d'enfin me lancer. Dans mon monde, la religion n'occupe pas une énorme place, mais toutes les possibilités sont permises dans ce fil !
Dans tous les cas, je pense qu'un monde de fantasy complétement athée serait absurde, mais encore une fois, si vous n'êtes pas d'accord, place au débat Smile

J'aurais voulu vous soumettre quelques pistes de réflexions, autour desquelles nous pourrions débattre. Si vous avez d'autre idées, je les ajouterai au fur et à mesure ! Very Happy

Pistes de réflexion :
• Peut-on s'inspirer entièrement d'une religion existante, et en modifier les noms/références, ou vaut-il mieux piocher un peu partout ?
• Peut-on faire coexister des croyances mythologiques anciennes (concernant les astres ou la nature par exemple) avec une religion plus moderne et relativement récente dans l'univers ? Si oui, faut-il absolument expliquer l'origine de cette religion récente, et comment elle a supplanté les croyances ancestrales ?
• Les guerres de religion sont-elles un motif original pour des conflits passés ? Des conflits avenirs ? Où ce trope est-il dépassé ?
• Comment peut-on faire cohabiter magie et religion ?
• Est-ce que la religion s'arrête aux frontières de certains États, ou doit-elle s'étendre sur tout le continent ? Peut-elle être subvertie par certains peuples/certaines minorités/certaines cultures ?

• Connaissez-vous des anecdotes particulières concernant certaines religions (mono- ou polythéistes) (réelle ou fictionnelle) ? Si oui, n'hésitez pas à les partager, ça peut être une bonne source d'inspiration !

Voilà, à vos claviers Very Happy
 
Kal'
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  4034
   Âge  :  32
   Localisation  :  
   Date d'inscription  :  23/04/2008
    
                         
Kal'  /  Der grüne Fennek


• Peut-on s'inspirer entièrement d'une religion existante, et en modifier les noms/références, ou vaut-il mieux piocher un peu partout ?
Attention en piochant un peu partout à ne pas mélanger des choses qui ne se mélangent pas ! Perso l'inspiration ne me dérange pas, je préfère une religion crédible car basée sur une religion réelle qu'un truc qui ne tient pas debout.

• Peut-on faire coexister des croyances mythologiques anciennes (concernant les astres ou la nature par exemple) avec une religion plus moderne et relativement récente dans l'univers ? Si oui, faut-il absolument expliquer l'origine de cette religion récente, et comment elle a supplanté les croyances ancestrales ?
Je vais sortir le maudit "de tout temps" des rédac de philo de terminale, mais de tout temps il y a eu des religions récentes, des changements dans les religions anciennes, des précurseurs. Je te conseille la chaîne Youtube Arcana pour en découvrir certaines, avec par exemple les points communs entre christianisme et d'autres religions antiques des siècles précédents (avec les thèmes de résurrection notamment). Ne pas oublier aussi qu'en réalité, une nouvelle religion met souvent des siècles à supplanter les autres, souvent en adoptant des rituels antérieurs (suffit de voir notre arbre de noël tout à fait païen XD). Pour moi si l'origine de la nouvelle religion n'a pas d'impact sur l'intrigue... bah OSEF. C'est un roman pas un exposé. La richesse de ta conception d'univers se verra d'avantage par des détails : contes populaires avec un fond ancien, variantes locales de la religion, repompes évidentes (Brigid/Sainte Brigitte), ou même pratiques différenciées ville/campagne, élites/gens du peuple.

• Les guerres de religion sont-elles un motif original pour des conflits passés ? Des conflits avenirs ? Où ce trope est-il dépassé ?

Pourquoi pas ? Vu les événements actuels dans certaines parties du monde c'est loin d'être dépassé.

• Comment peut-on faire cohabiter magie et religion ?
Impossible de répondre à ça sans savoir ce que tu appelles "magie". Tu as des univers où la magie est partout (je pense au Seigneur des Anneaux même si c'est pas forcément évident à première vue), d'autres où la magie est une technique très figée ou presque "étrangère" à la vie des gens.
Pour donner une réponse qui n'en est pas une : Jésus qui marche sur l'eau c'est quoi ? Si c'est pas de la magie je sais pas ce que c'est XD

• Est-ce que la religion s'arrête aux frontières de certains États, ou doit-elle s'étendre sur tout le continent ? Peut-elle être subvertie par certains peuples/certaines minorités/certaines cultures ?

Cela va beaucoup dépendre du style de religion. Est-ce un culte à mystères (et donc pas vraiment une religion) ? Une religion institutionnelle ? Interdite ? Une divinité poliade ? L'une des cultures aime-t-elle ramener des dieux étrangers à la maison ? La prêtrise est-elle réservée à quelques élus ou ouverte à tous ? La religion permet-t-elle à une groupe social de s'imposer sur les autres ?

• Connaissez-vous des anecdotes particulières concernant certaines religions (mono- ou polythéistes) (réelle ou fictionnelle) ? Si oui, n'hésitez pas à les partager, ça peut être une bonne source d'inspiration !
Encore une fois je vous conseille Arcana, vraiment très bonne ressource pour ce genre de sujets.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


• Peut-on s'inspirer entièrement d'une religion existante, et en modifier les noms/références, ou vaut-il mieux piocher un peu partout ?

Tout à fait, c'est notamment ce que fait en partie Andrzej Sapkowski dans sa saga la plus connue, celle du Sorceleur en reprenant littéralement les croyances nordiques chez les habitants de Skellige (Heimdall, le Rag nar Rog et le pont arc-en-ciel ne rend personne dupe quant à l'inspiration.) Le tout est que cela soit cohérent avec l'univers que tu crées.

• Peut-on faire coexister des croyances mythologiques anciennes (concernant les astres ou la nature par exemple) avec une religion plus moderne et relativement récente dans l'univers ? Si oui, faut-il absolument expliquer l'origine de cette religion récente, et comment elle a supplanté les croyances ancestrales ?

La coexistence me semble tout à fait possible, les croyances occultes (alchimie, astrologie) qui s'apparentent à des vues mystiques, philosophiques et presque religieuses, ont su coexister souterrainement avec le christianisme, même à l'époque de l'Inquisition. L'explication d'une religion moderne supplantant l'ancienne ne me semble pas forcément nécessaire, mais je crois qu'il s'agit d'un point extrêmement intéressant qui peut donner beaucoup de profondeur à ton univers. Je te conseillerais donc de le faire, même en ne citant que quelques faits épars (comme on pourrait dire du christianisme qu'il a supplanté les croyances païennes en empruntant les fêtes du solstice par la Noël)

• Les guerres de religion sont-elles un motif original pour des conflits passés ? Des conflits avenirs ? Où ce trope est-il dépassé ?

Ce genre de conflits me semble malheureusement intemporel, et même si la question religieuse sous-tend parfois les romans d'heroic fantasy, voire y est centrale, le motif est très loin d'être usé jusqu'à la moelle.

• Comment peut-on faire cohabiter magie et religion ?

On le peut de différentes manières selon l'univers. En voici quelques unes auxquelles je pense maintenant, sachant qu'il doit y en avoir beaucoup d'autres :
- La mystique : Les mages qui croient à une force supérieure, voient des phénomènes occultes ; en vérité, la simple explication de la cause du pouvoir.
- La causalité : La religion peut donner, en quelque sorte, de la magie : la foi en un dieu peut accorder des pouvoirs, comme c'est le cas dans certaines sagas. Elle peut ou non être seule à le faire.
- La rareté : Voir les mages, s'ils sont rares, comme des élus du ou des dieux. Ou bien la magie peut être assez rare pour que les gens aient bien besoin de croire en quelque chose, comme cela a toujours été le cas.
- La déification : Il pourrait être intéressant qu'un mage particulièrement puissant soit ou ait été déifié suite à sa mort.

• Est-ce que la religion s'arrête aux frontières de certains États, ou doit-elle s'étendre sur tout le continent ? Peut-elle être subvertie par certains peuples/certaines minorités/certaines cultures ?

Pour cela, c'est tout à fait ton choix. Tu peux décider d'une religion universelle, soit que les tenants de la foi aient voyagé, se soient insinués dans le monde... Sinon, la religion fonctionne plutôt par civilisations. Par exemple, la religion musulmane fut celle de la civilisation ottomane, de même que la chrétienne de la civilisation européenne. Les subdivisions sont aussi très intéressantes car souvent prises comme prétextes à des guerres nationales : les protestants haïssaient ces chiens de catholiques et c'était une raison pour leur montrer quelle était la vraie foi, et vice versa. Certaines poches de résistance peuvent bien entendu exister face à une religion majoritaire. Tu es extrêmement libre à ce sujet.

• Connaissez-vous des anecdotes particulières concernant certaines religions (mono- ou polythéistes) (réelle ou fictionnelle) ? Si oui, n'hésitez pas à les partager, ça peut être une bonne source d'inspiration !

J'en connais beaucoup, mais à les choisir... Dans les religions antiques (gréco-romaine et nordique) le lien entre poésie, art, et ivresse est très important : Dionysos, qui est l'un des tenants de l'art avec Apollon, est le dieu des débauches ; Odin accorde aux scaldes l'hydromel poétique. Les dieux antiques ne sont globalement ni bons ni mauvais : ils peuvent être miséricordieux comme méchants, à l'image du peuple qui les honorent.

Les cathares croyaient, comme les manichéens, que le monde terrestre était un faux monde de perdition, créé par le Diable (qui tient quasiment lieu de deuxième dieu) et dont il faut s'échapper. Selon eux, nous sommes des anges qui avons été tentés par le Diable et avons cédé, et il faut que nos âmes s'élèvent vers notre esprit, qui se tient toujours dans le Royaume de Dieu.

Je ne vais pas continuer plus avant, ou je vais parler de la conception nietzschéenne de la religion... et ce n'est pas le propos ! La dernière question est si vaste... Si jamais tu cherches une anecdote un peu plus particulière, sur un certain thème, ça m'arrangerait Laughing
 
Lanya
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1444
   Âge  :  37
   Localisation  :  Quelque part dans la belle province
   Date d'inscription  :  11/03/2018
    
                         
Lanya  /  Roland curieux


claire-écrit a écrit:


Pistes de réflexion :
• Peut-on s'inspirer entièrement d'une religion existante, et en modifier les noms/références, ou vaut-il mieux piocher un peu partout ?
• Peut-on faire coexister des croyances mythologiques anciennes (concernant les astres ou la nature par exemple) avec une religion plus moderne et relativement récente dans l'univers ? Si oui, faut-il absolument expliquer l'origine de cette religion récente, et comment elle a supplanté les croyances ancestrales ?
• Les guerres de religion sont-elles un motif original pour des conflits passés ? Des conflits avenirs ? Où ce trope est-il dépassé ?
• Comment peut-on faire cohabiter magie et religion ?
• Est-ce que la religion s'arrête aux frontières de certains États, ou doit-elle s'étendre sur tout le continent ? Peut-elle être subvertie par certains peuples/certaines minorités/certaines cultures ?

• Connaissez-vous des anecdotes particulières concernant certaines religions (mono- ou polythéistes) (réelle ou fictionnelle) ? Si oui, n'hésitez pas à les partager, ça peut être une bonne source d'inspiration !

Voilà, à vos claviers Very Happy

Bonjour,
en voilà un sujet intéressant. Ayant dû m'attarder à ce problème aussi dans un de mes projets de romans, je vais tenter de répondre à quelques-unes des questions.

• Peut-on s'inspirer entièrement d'une religion existante, et en modifier les noms/références, ou vaut-il mieux piocher un peu partout ?

On peut tout à fait s'en inspirer. Pour ma part, j'ai consultés des volumes sur les diverses mythologies polythéistes existantes (celte, nordique, romaine, grecque, égyptienne, etc.) et j'ai ressorti le« «Types de Dieux/Déesses» (récolte, fécondité, amour, guerre, etc.) qui ressortaient les plus souvent et je m'en suis ensuite inspirées pour créer un «panthéon» qui va avec l'esprit de mon univers. Est-ce que toutes ces infos vont me servir? Sans doute pas, mais je garde le tout dans un fichier pour pouvoir y piger si j'en ai besoin.

• Peut-on faire coexister des croyances mythologiques anciennes (concernant les astres ou la nature par exemple) avec une religion plus moderne et relativement récente dans l'univers ? Si oui, faut-il absolument expliquer l'origine de cette religion récente, et comment elle a supplanté les croyances ancestrales ?

Depuis la nuit des temps, les diverses religions se sont côtoyées, anciennes avec plus récentes, croyances grecque avec croyances romaines etc. Les religions monothéistes ont côtoyées longtemps celles polythéistes. Certaines ont mêmes pris des éléments des anciennes religions pour amener les gens à la pratiquer, en reprenant par exemple d'anciennes fêtes (solstice d'Hiver par exemple) pour y mettre donner un autre sens en célébrant un autre événement (je laisse deviner lequel! Laughing ).

Si tu veux donner une explication à ce changement, tu peux, mais ce n'est pas obligé. Des informations peuvent être dissimulés ici et là tout au long du texte. Tu peux aussi mettre le tout sur une fiche pour ton usage personnel que tu consulteras au besoin. Le lecteur n'est pas obligé de tout savoir par où tu es passé pour en arriver là.

• Les guerres de religion sont-elles un motif original pour des conflits passés ? Des conflits avenirs ? Où ce trope est-il dépassé ?

Depuis que le monde est monde et que les hommes sont sur cette terre, il y a des conflits de religions. Et il y en aura toujours j'ai l'impression. Donc ce sujet est loin d'être dépassé. Tout dépend de ton univers et ce qui va avec la mentalité de ce dernier. Est-ce un motif original? Eh bien... Non. Mais est-ce que ça se voit souvent? Oh que oui! Est-ce qu'il y a mil et une raisons aux guerres? Religion, croyances politiques, conquête de territoire, agrandir un empire, mésententes sur des échanges économiques, imposer son pouvoir aux autres (ce qui revient pas mal à la conquête de territoire). Il y en a surement d'autres... Mais ce sont pas mal ceux que l'on voit et revoit au cours de l'Histoire.

• Comment peut-on faire cohabiter magie et religion ?

Bien des religions (polythéistes) ont fait côtoyés ces deux éléments. Ce qui échappait à la raison était envoyé soit du côté des dieux, soit sur celui de la magie, puis comme un fait du démon et ses acolytes. Tout dépendra de la logique de ton univers encore une fois.

• Est-ce que la religion s'arrête aux frontières de certains États, ou doit-elle s'étendre sur tout le continent ? Peut-elle être subvertie par certains peuples/certaines minorités/certaines cultures ?

Je vais encore me répéter, mais tout dépend de ton univers. Une religion peut bien évidement être étendue à tout un continent. Une religion (et pas besoin de chercher loin) peut fort bien supplanté plusieurs autres religions (qu'elles soient polythéistes ou monothéistes). Il peut y avoir des gens qui résisteront, qui continueront de pratiquer leurs religions en résistant à la nouvelle. Elle peut aussi au contraire n'être pratiquée qu'en un lieu restreint.

Comme je le disais plus haut, certaines religions n'hésiteront pas à s'approprier certaines fêtes des autres religions en lui donnant un nouveau sens pour inciter les gens à se joindre à celles-ci. Certaines manières de procéder dans une même religion seront aussi adaptés aux lieux où elle est pratiquée.

Par exemple, dans un lieu (comme l'Écosse) où les prêtres n'étaient pas en nombre suffisant et qu'ils devaient voyager d'un endroit à l'autre, des gens pouvaient se «fiancer» vivre avec la personne un an et quand le curé venait pour sa visite, se marier et parfois faire baptiser leur enfant par la même occasion. (Ou se séparer s'ils n'avaient pas d'enfants). Tandis qu'à d'autres endroits, il aurait été mal vu d'agir ainsi.

• Connaissez-vous des anecdotes particulières concernant certaines religions (mono- ou polythéistes) (réelle ou fictionnelle) ?

Alors là, il y en aurait pour les fins et les fous sans doutes. Tout dépend du genre d'anecdotes que tu veux avoir. Par exemple, un des Pharaons de l'Égypte a déjà tenté à une époque de transformer la religion polythéiste en religion Monothéiste dévouée au dieu Aton (bien avant notre ère). Son règne s'acheva et avec lui cette tentative, les grands prêtres n'étant pas favorables à ce changement ayant vite fait en sorte que le Pharaon suivant remette les différents cultes en place.
 
Profsamedi
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2409
   Âge  :  74
   Localisation  :  Paris
   Pensée du jour  :   "Là où l'on brûle des livres, on finit aussi par brûler des hommes." Heinrich Heine (écrivain allemand du XIXᵉ siècle)
   Date d'inscription  :  27/01/2020
    
                         
Profsamedi  /  Guère épais


claire-écrit a écrit:
.../...
• Peut-on s'inspirer entièrement d'une religion existante, et en modifier les noms/références, ou vaut-il mieux piocher un peu partout ?.../...

Juste sur ce point car je n'ai pas trop de temps ce soir, fais attention aux susceptibilités exacerbées de certaines associations de croyants des religions d'aujourd'hui qui sont prêts à embrocher n'importe quelle personne, qui soit disant, de leur point de vue blasphèmerait au sujet de leurs croyances. Le nombre de procès en cours sur le sujet est innombrable.
Mais ton sujet de réflexion est très intéressant et je me réserve d'y répondre (de mon point de vue) dès que j'aurai assez de temps pour te faire des réponses à la hauteur de tes attentes (j'espère).

[EDIT]
Je suis globalement tout à fait en accord avec Le Condor des Andes. Il a dit exactement ce que j'aurais moi même dit (en substance en mieux et en plus court Wink ). Fais juste attention à ne froisser aucune susceptibilité si tu pioches dans l'existant. Rolling Eyes
[/EDIT]


Dernière édition par Profsamedi le Lun 13 Juil 2020 - 7:04, édité 1 fois
 
Le Condor des Andes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3872
   Âge  :  117
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


A toute question "est-ce qu'on peut", la réponse est oui. C'est de l'écriture, pas un devoir du collège.
Les guerres de religion sont rarement (jamais) uniquement des guerres de religion. La guerre de 30 ans entre catholiques et protestants en Europe a vu le roi de France (catholique) rejoindre le camp protestant pour des raisons purement politiques. Pendant les Croisades, des alliés musulmans se battaient du côté des Croisés, et alliés chrétiens dans un "camp" musulman. De façon générale, la religion n'est jamais seulement une religion, elle est connectée à tous les autres aspects d'une société (argent, pouvoir mœurs, arts, urbanisme...). Elle peut être associée à l’État, au gouvernement, ou au contraire être "populaire" voire interdite, secrète, ou tout simplement ignorée par le pouvoir. Elle peut recouper une aire culturelle, politique, ou pas du tout. Ce qui est sûre, c'est qu'une même religion évoluera, s'adaptera, se transformera au contact de contextes culturels, sociaux, politiques différents. Certaines religions n'ont pas du tout la forme institutionnalisée telle qu'on la connaît aujourd'hui chez nous, il existe des religions sans divinité, des religions qui n'excluent pas d'autres religions, des religions qui ne reposent pas sur une puissance supérieure, qui ne relèvent pas de la "foi"... A toi de ne pas tomber dans le cliché en réduisant la religion à une vision trop sommaire de ce sujet.
Sur la magie, je me dis que la religion peut être vue comme une tentative de rationalisation (et de contrôle) de ce qui est perçu comme de la magie.
Une anecdote : le culte du cargo.


Dernière édition par Le Condor des Andes le Sam 11 Juil 2020 - 22:56, édité 1 fois
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Pour t'inspirer regarde chez Ron Hubbard , le fondateur de l'Eglise de Scientologie.
Aussi anecdote, le Turkménistan est un  État dont on parle peu mais qui  est une dictature genre Corée du Nord -en peut-être encore pire- avec culte de la personnalité assorti et le reste: en plus il a fondé une religion qui est enseignée dans toutes les écoles comme matière obligatoire.
 
Le Condor des Andes
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  3872
   Âge  :  117
   Pensée du jour  :  ;gloireàmay;
   Date d'inscription  :  24/01/2009
    
                         
Le Condor des Andes  /  Rapace du monde


Citation :
Pour t'inspirer regarde chez Ron Hubbard , le fondateur de l'Eglise de Scientologie.

Je ne crois pas que Ron Hubbard soit un modèle à suivre, mais c'est vrai que c'est un bon exemple lol! lol! lol! auteur de SF qui a manipulé son monde en inventant une sorte de psychanalyse au rabais et qui, pour des raisons d'optimisation fiscale, en a fait une religion.
 
avatar
   
    
                         
Invité  /  Invité


Bonjour,
J'ai envie de dire que tu fais tout comme t'as envie surtout, peu importe l'Histoire de notre monde, là tu fais le tiens, du moment que c'est cohérent, tu fais tout comme tu veux. Mais surtout une religion n'est jamais seule, et va avec le mode de vie de la société. Il semblerait, qu'il y est une relation entre monotheisme ( aka patriarcat ), sédentarité et taille de royaume par exemple, au moins au niveau arabo-occidentale ( grosso merdo hein ). Et les guerre de religion, c'est souvent un prétexte pour piller, s'étendre, contrôler des territoires et routes commercial, en gros c'est souvent plus politique que religieux. Et un récit de fantastique qui mettrait ce genre de subtilité en scène gagnerait en crédibilité je pense.
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3722
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Tu peux TOUT faire, tant que c'est cohérent avec ton monde et tes personnages. (cf Les Guerriers du silence de Bordage ou l'univers de HP Lovecraft).
Bonne écriture ! :flower:


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Ocean Eyes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  74
   Âge  :  20
   Localisation  :  Little Palace, Ravka
   Date d'inscription  :  06/07/2020
    
                         
Ocean Eyes  /  Clochard céleste


Kal' a écrit:
De tout temps il y a eu des religions récentes, des changements dans les religions anciennes, des précurseurs. Je te conseille la chaîne Youtube Arcana pour en découvrir certaines, avec par exemple les points communs entre christianisme et d'autres religions antiques des siècles précédents (avec les thèmes de résurrection notamment). Ne pas oublier aussi qu'en réalité, une nouvelle religion met souvent des siècles à supplanter les autres, souvent en adoptant des rituels antérieurs (suffit de voir notre arbre de noël tout à fait païen XD). Pour moi si l'origine de la nouvelle religion n'a pas d'impact sur l'intrigue... bah OSEF. C'est un roman pas un exposé. La richesse de ta conception d'univers se verra d'avantage par des détails : contes populaires avec un fond ancien, variantes locales de la religion, repompes évidentes (Brigid/Sainte Brigitte), ou même pratiques différenciées ville/campagne, élites/gens du peuple.
Oui c'est vrai, tu as raison. C'est une réponse intéressante. Je vais explorer davantage l'idée de pratiques dissociées, et pourquoi pas rajouter un ou deux contes sympathiques.
Merci pour le conseil, j'irai jeter un œil à cette chaîne youtube dès que possible.

Kal' a écrit:
• Est-ce que la religion s'arrête aux frontières de certains États, ou doit-elle s'étendre sur tout le continent ? Peut-elle être subvertie par certains peuples/certaines minorités/certaines cultures ?
Cela va beaucoup dépendre du style de religion. Est-ce un culte à mystères (et donc pas vraiment une religion) ? Une religion institutionnelle ? Interdite ? Une divinité poliade ? L'une des cultures aime-t-elle ramener des dieux étrangers à la maison ? La prêtrise est-elle réservée à quelques élus ou ouverte à tous ? La religion permet-t-elle à une groupe social de s'imposer sur les autres ?
Questions très intéressantes aussi, que je me ferai un plaisir d'exploiter. Merci pour ces pistes de réflexion !

L'Armée Joyeuse a écrit:
C'est notamment ce que fait en partie Andrzej Sapkowski dans sa saga la plus connue, celle du Sorceleur en reprenant littéralement les croyances nordiques chez les habitants de Skellige (Heimdall, le Rag nar Rog et le pont arc-en-ciel ne rend personne dupe quant à l'inspiration.) Le tout est que cela soit cohérent avec l'univers que tu crées.
Aha oui c'est vrai, maintenant que tu le mentionnes ! J'ai parfois l'impression que Sapkowski ne s'inspire que de croyances et contes existants, du moins dans le premiers tomes. (Blanche Neige, La belle et la bête...)

L'Armée Joyeuse a écrit:
La coexistence me semble tout à fait possible, les croyances occultes (alchimie, astrologie) qui s'apparentent à des vues mystiques, philosophiques et presque religieuses, ont su coexister souterrainement avec le christianisme, même à l'époque de l'Inquisition. L'explication d'une religion moderne supplantant l'ancienne ne me semble pas forcément nécessaire, mais je crois qu'il s'agit d'un point extrêmement intéressant qui peut donner beaucoup de profondeur à ton univers. Je te conseillerais donc de le faire, même en ne citant que quelques faits épars (comme on pourrait dire du christianisme qu'il a supplanté les croyances païennes en empruntant les fêtes du solstice par la Noël)
C'est bien vu de mentionner ce genre de croyance occulte. Notamment l'Alchimie. Créer des sous-cultures cohabitant avec la religion pourrait s'avérer extrêmement intéressant. A explorer !
Je note tes commentaires concernant l'apparition de la religion, je verrai ce que je peux faire.

L'Armée Joyeuse a écrit:
On le peut de différentes manières selon l'univers. En voici quelques unes auxquelles je pense maintenant, sachant qu'il doit y en avoir beaucoup d'autres :
- La mystique : Les mages qui croient à une force supérieure, voient des phénomènes occultes ; en vérité, la simple explication de la cause du pouvoir.
- La causalité : La religion peut donner, en quelque sorte, de la magie : la foi en un dieu peut accorder des pouvoirs, comme c'est le cas dans certaines sagas. Elle peut ou non être seule à le faire.
- La rareté : Voir les mages, s'ils sont rares, comme des élus du ou des dieux. Ou bien la magie peut être assez rare pour que les gens aient bien besoin de croire en quelque chose, comme cela a toujours été le cas.
- La déification : Il pourrait être intéressant qu'un mage particulièrement puissant soit ou ait été déifié suite à sa mort.
Merci pour cette liste. Ça me fait également penser à la "sanctification". Des Saints vénérés par la religion seraient en réalité des sorciers/sorcières puissants mais qui furent obligés de cacher leurs dons, et les "miracles" seraient juste une application exceptionnelle de leur pouvoir.

L'Armée Joyeuse a écrit:
Tu peux décider d'une religion universelle, soit que les tenants de la foi aient voyagé, se soient insinués dans le monde... Sinon, la religion fonctionne plutôt par civilisations. Par exemple, la religion musulmane fut celle de la civilisation ottomane, de même que la chrétienne de la civilisation européenne. Les subdivisions sont aussi très intéressantes car souvent prises comme prétextes à des guerres nationales : les protestants haïssaient ces chiens de catholiques et c'était une raison pour leur montrer quelle était la vraie foi, et vice versa. Certaines poches de résistance peuvent bien entendu exister face à une religion majoritaire. Tu es extrêmement libre à ce sujet.
D'accord, oui, je verrai mes possibilités...

L'Armée Joyeuse a écrit:
Dans les religions antiques (gréco-romaine et nordique) le lien entre poésie, art, et ivresse est très important : Dionysos, qui est l'un des tenants de l'art avec Apollon, est le dieu des débauches ; Odin accorde aux scaldes l'hydromel poétique. Les dieux antiques ne sont globalement ni bons ni mauvais : ils peuvent être miséricordieux comme méchants, à l'image du peuple qui les honorent.

Les cathares croyaient, comme les manichéens, que le monde terrestre était un faux monde de perdition, créé par le Diable (qui tient quasiment lieu de deuxième dieu) et dont il faut s'échapper. Selon eux, nous sommes des anges qui avons été tentés par le Diable et avons cédé, et il faut que nos âmes s'élèvent vers notre esprit, qui se tient toujours dans le Royaume de Dieu.

Si jamais tu cherches une anecdote un peu plus particulière, sur un certain thème, ça m'arrangerait Very Happy
Ce sont des infos intéressantes ! Je pensais aux cultures slaves et notamment d'Asie du Nord-Est (Russie, Mongolie, Kazakhstan...), si tu as des infos la dessus.
Je me demande quelle(s) religion(s) avai(en)t court dans l'empire russe avant le protestantisme ? Une forme de tsarisme ? Des croyances païennes particulières ? Il faudra que je me renseigne...


Lanya a écrit:
On peut tout à fait s'en inspirer. Pour ma part, j'ai consultés des volumes sur les diverses mythologies polythéistes existantes (celte, nordique, romaine, grecque, égyptienne, etc.) et j'ai ressorti le« «Types de Dieux/Déesses» (récolte, fécondité, amour, guerre, etc.) qui ressortaient les plus souvent et je m'en suis ensuite inspirées pour créer un «panthéon» qui va avec l'esprit de mon univers. Est-ce que toutes ces infos vont me servir? Sans doute pas, mais je garde le tout dans un fichier pour pouvoir y piger si j'en ai besoin.
C'est une bonne idée. J'avais un peu commencé la même chose avec des anecdotes mythologiques ou scientifiques, mais c'est vrai qu'un tableur de divinités, ça pourra toujours servir !

Lanya a écrit:
Depuis que le monde est monde et que les hommes sont sur cette terre, il y a des conflits de religions. Et il y en aura toujours j'ai l'impression. Donc ce sujet est loin d'être dépassé. Tout dépend de ton univers et ce qui va avec la mentalité de ce dernier. Est-ce un motif original? Eh bien... Non. Mais est-ce que ça se voit souvent? Oh que oui! Est-ce qu'il y a mil et une raisons aux guerres? Religion, croyances politiques, conquête de territoire, agrandir un empire, mésententes sur des échanges économiques, imposer son pouvoir aux autres (ce qui revient pas mal à la conquête de territoire). Il y en a surement d'autres... Mais ce sont pas mal ceux que l'on voit et revoit au cours de l'Histoire.
Ca vaudrait le coup d'étudier des listes de guerres et de faire un tableur avec tous les motifs récurrents également  Razz L'idée des guerres de commerce me plaît bien, et donne beaucoup de possibilités... Dévaluation de certaines monnaies, famines, contrebande, etc... Mais on s'éloigne du sujet aha

Lanya a écrit:
Par exemple, dans un lieu (comme l'Écosse) où les prêtres n'étaient pas en nombre suffisant et qu'ils devaient voyager d'un endroit à l'autre, des gens pouvaient se «fiancer» vivre avec la personne un an et quand le curé venait pour sa visite, se marier et parfois faire baptiser leur enfant par la même occasion. (Ou se séparer s'ils n'avaient pas d'enfants). Tandis qu'à d'autres endroits, il aurait été mal vu d'agir ainsi.
Encore un fait très intéressant, merci de l'info ! On revient sur l'idée de dissociation ville/campagne, peuple/élite évoquée un peu plus haut par Kal'.
 
Ocean Eyes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  74
   Âge  :  20
   Localisation  :  Little Palace, Ravka
   Date d'inscription  :  06/07/2020
    
                         
Ocean Eyes  /  Clochard céleste


Le Condor des Andes a écrit:
Les guerres de religion sont rarement (jamais) uniquement des guerres de religion. La guerre de 30 ans entre catholiques et protestants en Europe a vu le roi de France (catholique) rejoindre le camp protestant pour des raisons purement politiques. Pendant les Croisades, des alliés musulmans se battaient du côté des Croisés, et alliés chrétiens dans un "camp" musulman. De façon générale, la religion n'est jamais seulement une religion, elle est connectée à tous les autres aspects d'une société (argent, pouvoir mœurs, arts, urbanisme...). Elle peut être associée à l’État, au gouvernement, ou au contraire être "populaire" voire interdite, secrète, ou tout simplement ignorée par le pouvoir. Elle peut recouper une aire culturelle, politique, ou pas du tout. Ce qui est sûre, c'est qu'une même religion évoluera, s'adaptera, se transformera au contact de contextes culturels, sociaux, politiques différents. Certaines religions n'ont pas du tout la forme institutionnalisée telle qu'on la connaît aujourd'hui chez nous, il existe des religions sans divinité, des religions qui n'excluent pas d'autres religions, des religions qui ne reposent pas sur une puissance supérieure, qui ne relèvent pas de la "foi"... A toi de ne pas tomber dans le cliché en réduisant la religion à une vision trop sommaire de ce sujet.
Sur la magie, je me dis que la religion peut être vue comme une tentative de rationalisation (et de contrôle) de ce qui est perçu comme de la magie.
Une anecdote : le culte du cargo.
C'est une bonne analyse synthétique. En effet, dans ce domaine, il doit être assez simple de rejoindre le cliché, et il va falloir rester vigilant. Merci pour l'anecdote, je viens de lire la page wikipédia, c'était divertissant !

Shub a écrit:
Aussi anecdote, le Turkménistan est un  État dont on parle peu mais qui  est une dictature genre Corée du Nord -en peut-être encore pire- avec culte de la personnalité assorti et le reste: en plus il a fondé une religion qui est enseignée dans toutes les écoles comme matière obligatoire.
Je ne savais pas pour le Turkménistan. Il me semble que d'autres pays bien moins médiatisés que la Corée du nord rencontrent en effet les même problèmes, comme par exemple l'Iran ou bien encore la Biélorussie.

Mariolo a écrit:
Il semblerait, qu'il y est une relation entre monotheisme ( aka patriarcat ), sédentarité et taille de royaume par exemple, au moins au niveau arabo-occidentale ( grosso merdo hein ). Et les guerre de religion, c'est souvent un prétexte pour piller, s'étendre, contrôler des territoires et routes commercial, en gros c'est souvent plus politique que religieux. Et un récit de fantastique qui mettrait ce genre de subtilité en scène gagnerait en crédibilité je pense.
C'est un point de vue intéressant. Par opposition, il pourrait être sympa de jeter un œil aux religions chez les peuples nomades, que ce soit en Europe ou en Afrique par exemple.
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Puisque c'est le sujet, une anecdote marrante et que j'espère intéressante pour vous sur et autour du bouddhisme.
La première fois que je suis allé en Asie c'était récemment en 2013 et ai visité la Thaïlande. Ce qui m'a frappé en visitant un temple je crois d'Ayutthaya, c'est qu'à l'entrée il y avait une sculpture d'un dieu que je connaissais bien. Il s'agissait du dieu hindou à tête d'éléphant, Ganesh. La légende veut que son père Shivah je crois en rentrant de guerre ou de méditation sur l'Himalaya (il y a évidemment plein de versions qui diffèrent) ait voulu voir sa femme Parvati en rentrant de guerre: il avise un jeune garçon sur le chemin et lui demande où elle se trouve.
Celui-ci répond qu'elle est aux bains et bien  entendu, un homme même un dieu -dieu de sexe masculin- ne peut se rendre dans les bains réservés aux femmes.
De fureur il dégaina son épée et lui trancha la tête. Attirée par les cris avant, son épouse découvre l'horreur et lui apprend que le garçon était en fait son fils.
Il y a plein de versions différentes évidemment.

Afin de le faire revivre, elle voit un éléphant qui passe par là, lui coupe la tête et remplace ainsi la tête du malheureux par celle de l'éléphant. Du coup et en Inde surtout, Ganesh est un dieu bénéfique qu'on implore et vénère pour les moissons, la fertilité en général et pour s'attirer des événements heureux. Ce culte est arrivé jusqu'au Japon semble-t-il et le bouddhisme japonais a incorporé Ganesh dans son panthéon.
Pour revenir à mon histoire Bouddha et Ganesh divinité hybride indienne coexistent bien dans le bouddhisme en Thaïlande et Birmanie (peut-être Vietnam aussi) ce qui n'est pas étonnant car les Indiens étaient de grands commerçants et ont du traverser la mer qui menait en Birmanie et Thaïlande de nombreuses fois dans tous les sens. On pourrait presque parler là d'acculturation dans les religions, terme réservé en général à la sociologie
Donc chercher une religion "crédible" me paraît dans ce cas peut pertinent: par contre qu'elle s'insère dans ton histoire et serve de support, de justifications etc. oui je crois que c'est une bonne démarche


Dernière édition par Shub le Dim 12 Juil 2020 - 18:14, édité 4 fois
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  704
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Blanchisseur de campagnes


Je n'ai pas lu les précédentes réponses, donc désolé si je fais doublon ^^

• Peut-on s'inspirer entièrement d'une religion existante, et en modifier les noms/références, ou vaut-il mieux piocher un peu partout ?

Totalement ! Par exemple, j'utilise la religion celtique Smile avec quelques modifications "magiques"

• Peut-on faire coexister des croyances mythologiques anciennes (concernant les astres ou la nature par exemple) avec une religion plus moderne et relativement récente dans l'univers ? Si oui, faut-il absolument expliquer l'origine de cette religion récente, et comment elle a supplanté les croyances ancestrales ?

A partir du moment où tu dois expliquer la religion dans l'histoire en mode documentaire, c'est qu'elle ne tient pas la route. Je pense que tout est possible en fiction, il faut juste bien établir les règles et les lois. Donc pour toi, tu dois connaitre l'origine et le pourquoi du comment. Sans pour autant tout mettre dans ton histoire.

• Les guerres de religion sont-elles un motif original pour des conflits passés ? Des conflits avenirs ? Où ce trope est-il dépassé ?

Carrément ! La plupart des guerres sont des guerres de territoire, ressources ou de religions. ça me parait même très intéressant.

• Comment peut-on faire cohabiter magie et religion ?

Oui, et je dirais même plus. La magie peut être une religion. Pour moi la magie est comme une technologie avec ses règles.

• Est-ce que la religion s'arrête aux frontières de certains États, ou doit-elle s'étendre sur tout le continent ? Peut-elle être subvertie par certains peuples/certaines minorités/certaines cultures ?

Tu peux avoir une religion dominante, tout comme avoir tout un fatras de religions diverses et variées en fonction des peuples. Le meilleur exemple est le monde réel, avec certaines religions plus dominantes et d'autres minoritaires.
https://paigeeligia.com/
 
Shub
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  2944
   Âge  :  117
   Localisation  :  À l'Ouest mais sans rien de nouveau
   Pensée du jour  :  Aller cueillir les escargots nu sur les baobabs
   Date d'inscription  :  12/09/2013
    
                         
Shub  /  Roberto Bel-Agneau


Paige_eligia a écrit:

• Comment peut-on faire cohabiter magie et religion ?

Oui, et je dirais même plus. La magie peut être une religion. Pour moi la magie est comme une technologie avec ses règles.
Les super-héros américains en sont un bon exemple: Stan Lee a certainement puisé dans tous les folklores et religions du monde pour s'inspirer comme ceux scandinaves avec Thor et son marteau mais pas seulement.
seule l'imagination en connaît les limites.
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Univers] Créer un système de religion crédible

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-