PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment :
Cartes Pokémon : où commander le coffret ...
Voir le deal
64.99 €

Partagez
Aller à la page : 1, 2  Suivant
 

 Une fois la rédaction achevée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Nicola
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  Une infirmière m'a dit un jour: "Je panse donc j'essuie"
   Date d'inscription  :  14/05/2020
    
                         
Nicola  /  Petit chose


Bonjour à tous !

Je viens d'achever la rédaction du troisième jet de mon premier roman, alors maintenant place aux relectures.

Oui mais avant cela, il faut faire une pause. Tous ceux qui s'expriment à ce sujet disent qu'il faut laisser s'écouler deux ou trois semaines avant de commencer à relire et à corriger. Tout d'abord, êtes-vous de cet avis?

Ensuite, j'ai lu des avis conseillant d'entamer un nouveau projet pendant cette pause, pour mieux se vider l'esprit. Approuvez-vous cette méthode ? Personnellement, elle m'arrange, parce que deux semaines sans écrire, quelle perte de temps !
Mais si je fais cela, que me conseillez-vous ? De commencer à travailler le tome 2, la suite de ce que je viens de terminer, ou partir sur un tout autre livre?

Je vous remercie d'avance pour vos réponses et je vous souhaite une bonne journée Smile
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Pour moi c'est =
- de préférence se reposer un peu après la fin du 1° jet > pas écrire, tout au plus laisser s'entasser les idées pour un texte suivant
- si le texte est long, on peut commencer à relire le début (mais ce n'est pas le meilleur moyen de prendre de la distance avec le texte)
- une fois un peu reposé (une semaine ou un mois après), relecture, mais seulement relecture
- selon impressions laissées par cette relecture : soit laisser encore reposer soit attaquer le peaufinage > c'est là qu'il peut devenir utile d'entamer un 2° texte, parce que ça permet de laisser reposer celui-là plus facilement
- une fois peaufinage terminé : laisser encore reposer, un mois ou deux, puis entamer la correction (étape du travail on ne peut plus frustrante parce qu'il ne s'agit plus de créer ou améliorer mais traquer les anomalies et les fautes).

Je laisse parfois mes textes reposer plusieurs mois.
La multiplicité de mes projets m'y a longtemps aidée, mais à présent, je fais face au revers de la médaille : j'ai des tonnes de "premier jet" à peaufiner et corriger. En effet, il est beaucoup plus facile d'aller vite sur un 1° jet que sur le peaufinage ou la correction.

Sur une nouvelle destinée à un appel à texte, il est bien évident qu'il ne faut pas employer des temps de repos trop longs (sans quoi gare à la deadline), mais c'est un peu différent d'un roman, une nouvelle. Par exemple : moins de risque d'incohérence au scénario par embrouillamini dans les intrigues (déjà ça de moins à peaufiner).

Ensuite... je ne suis pas la JE ayant le plus rapide rythme de production, et d'autres bossent très bien sans attendre des mois à chaque étape


Dernière édition par Séléné.C le Mer 8 Juil 2020 - 14:21, édité 1 fois
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2189
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Bonjour !

Je n'ai pas encore fini le premier jet du mien, mais j'ai déjà prévu de laisser reposer au moins trois, quatre mois avant de m'y remettre.

Encore un qui cause perte de temps... Raaah lala !  Shocked  Rolling Eyes
Écrire ou ne pas écrire un autre projet en attendant te revient. Pourras-tu prendre le temps, ensuite, de gérer les corrections de l'un et l'écriture de l'autre ? As-tu besoin d'être à fond dans un projet ou es-tu plus du genre à gérer plein de trucs de front ? Cette décision-là il n'y a que toi qui puisses la prendre et elle demande de bien te connaître (ce qui n'est pas donné à tout le monde, je te l'accorde).
Mais, que tu décides d'écrire ou non, on sera loin d'une perte de temps !
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Oryctérope
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  264
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  09/06/2020
    
                         
Oryctérope  /  Autostoppeur galactique


Hello Nicola,

Nicola a écrit:
Tous ceux qui s'expriment à ce sujet disent qu'il faut laisser s'écouler deux ou trois semaines avant de commencer à relire et à corriger. Tout d'abord, êtes-vous de cet avis?
Oui, dix fois oui. :mrgreen: ou même plus si besoin. Ton cerveau a besoin de digérer, de prendre du recul, de faire un travail inconscient sur le texte pour attaquer les corrections efficacement.

Citation :
Ensuite, j'ai lu des avis conseillant d'entamer un nouveau projet pendant cette pause, pour mieux se vider l'esprit. Approuvez-vous cette méthode ? Personnellement, elle m'arrange, parce que deux semaines sans écrire, quelle perte de temps !
je n'approuve ni ne désapprouve. ça dépend de ce dont tu as besoin. moi, y a des fois où a la fin du premier jet, je suis tellement lessivée que j'ai besoin de plusieurs semaines sans écrire pour recharger mes batteries. et d'autres fois, je bouillonne d'idées pour un autre projet, donc je mets à profit cette pause pour bosser sur autre chose.
Par contre, vouloir à tout prix rentabiliser cette pause (tu parles de perte de temps) me paraît une mauvaise raison d'écrire pendant celle-ci.... c'est le meilleur moyen de t'épuiser et d'attaquer les corrections avec les idées floues. La seule raison qui doit guider ton choix c'est "est-ce que tu as besoin de repos créatif" ou pas.

Citation :
Mais si je fais cela, que me conseillez-vous ? De commencer à travailler le tome 2, la suite de ce que je viens de terminer, ou partir sur un tout autre livre?
Je dirais peu importe, du moment que tu déconnectes de ton premier jet. (donc, est-ce que bosser sur ton tome 2 te permettra de déconnecter même si tu restes dans le même univers?)
 
Nicola
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  Une infirmière m'a dit un jour: "Je panse donc j'essuie"
   Date d'inscription  :  14/05/2020
    
                         
Nicola  /  Petit chose


Je vous remercie tous les trois pour vos précieuses réponses Very Happy

Je crois que je vais faire une semaine de véritable pause, sans toucher au crayon, et ensuite je commencerai à travailler le projet qui n'est pas le tome 2. Le tome 2 se déroulera à Nîmes au premier siècle après J.C., il va donc falloir un peu de documentation et justement aux vacances de la Toussaint j'irai en Provence où j'aurais tout le loisir de me renseigner. D'ici là, j'aurai le temps de travailler le premier tome.

Ah si, juste, j'ai une question pour Séléné : quelle est la différence entre peaufiner et corriger?

Bonne après-midi à vous!
 
Séléné.C
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  13990
   Âge  :  47
   Localisation  :  Côte d'Or & d'Opale
   Pensée du jour  :  Confiance et longueur de Temps...
   Date d'inscription  :  11/01/2013
    
                         
Séléné.C  /  La femme qui tomba amoureuse de la lune


Pour moi >
> Peaufiner = améliorer le texte (comme tu parles de 3° jet et non 1°, c'est peut-être déjà fait), sur son style ou les détails de l'histoire et du contexte,  étape moins ouverte à l'inspiration pure que le 1° jet, mais encore créative.
> Corriger = mettre l'inspiration de côté et traquer les syntaxes qui sonnent mal, les anomalies de récit (genre le gars qui a perdu son mouchoir page 7 et l'emploie page 15 pour s'essuyer le front), etc. et bien entendu les fautes. Une étape plus "technique", donc (et très frustrante).
Evidemment, si on a repéré le mouchoir au peaufinage, c'est déjà ça de gagné !

Mais il y a des JE qui disent "réécrire" pour ce que je nomme "peaufiner".

Je tiens au distingo entre les deux, parce qu'il arrive qu'on réécrive effectivement tout.
Il arrive, bien sûr, qu'au peaufinage on vire un chapitre et le refasse (quand ça m'arrive, je réécris en général plus long que je n'ai ôté), mais c'est différent de tout reprendre à zéro.


L'intérêt de laisser reposer entre écriture et peaufinage est bien entendu d'avoir un regard un peu différent sur le texte.
Le repos entre peaufinage et correction serait plutôt parce que quand on vient d'écrire, on lit le texte en le connaissant trop bien pour être réellement attentif et les fautes ne sautent pas aux yeux.

Le texte que je peaufine en ce moment me vaccine contre les 1° jet écrits rapidement, et je crois bien que le vaccin durera pour la vie. C'est horrible , et conduit à refaire totalement des paragraphes voire des chapitres. Le pire étant que ce n'est pas un premier jet, le texte ayant déjà été peaufiné il y a trois ans.

Citation :
il va donc falloir un peu de documentation et justement aux vacances de la Toussaint j'irai en Provence où j'aurais tout le loisir de me renseigner. D'ici là, j'aurai le temps de travailler le premier tome.
:rainbow: :write: bonne inspiration à toi, donc !
http://scriptorium2.canalblog.com
 
Nicola
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  Une infirmière m'a dit un jour: "Je panse donc j'essuie"
   Date d'inscription  :  14/05/2020
    
                         
Nicola  /  Petit chose


Merci Séléné pour ces précisions,

Je crois que dans mon cas l'étape de peaufinage sera beaucoup plus difficile et frustrante que la correction !
 
idmuse
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  728
   Âge  :  46
   Localisation  :  Montréal
   Date d'inscription  :  12/06/2012
    
                         
idmuse  /  Blanchisseur de campagnes


Pour ma part, je poursuivrais sur le t2 pendant que tu as tout en tête. Mais je suis du genre à écrire autre chose aussi (sauf quand tu es dans un univers, une voix, un lieu, c'est plus simple de continuer - les éléments sont encore vivants dans ta tête).
La vraie question c'est: toi, tu veux faire quoi?! Smile
http://www.suzanneroy.net
 
Ocean Eyes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  74
   Âge  :  20
   Localisation  :  Little Palace, Ravka
   Date d'inscription  :  06/07/2020
    
                         
Ocean Eyes  /  Clochard céleste


C'est une question très intéressante. Je me permets de te partager l'avis de Stephen King en la matière, qui provient de son livre autobiographique On Writing : A Memoir of the Craft

Pour King, tu dois d'abord te concentrer sur ton 1er jet, et le finir en maximum une saison (3mois). Puis, tu dois le laisser reposer, d'après lui, minimum 6 semaines. Pendant cette durée, tu peux faire tout ce qui te plaît, du moment que tu ne touches en aucun cas à ton manuscrit, peu importe la tentation.
Tu peux bien noter la date de fin de pause sur un calendrier si ça t'aide à tenir, dit-il.

Perso, je n'ai pas le temps (ou l'énergie) d'écrire un nouveau projet quand je viens d'achever un 1er jet. Je préfère me concentrer sur d'autres choses, que j'ai souvent laissé de côté pendant le "rush de l'écriture", comme les études, ma vie sociale, les livres que je veux lire, etc...
Après, rien ne t'empêche de te lancer sur des projets courts, je peux notamment te conseiller la poésie, si c'est ton truc. Ça permet de garder un lien avec ta fibre créatrice, sans demander trop de temps ou d'implication sur le long terme.

Si ton livre touche à un domaine de l'imaginaire (Fantasy, SF..) tu ne devrais en aucun cas commencer le tome 2. La pause t'offrira le recul nécessaire pour juger ton histoire, mais surtout pour juger ton world-building, et y déceler toutes les failles et les incohérences.
Si tu poursuis dans le même univers, tu ne cesseras de te reporter au tome 1 pour des détails concernant l'univers, et perdra ainsi tout ce qu'une pause aurait à t'offrir.

Si tu as l'énergie et l'inspiration, tu peux bien sûr te lancer dans un tout autre livre. Ça te fera encore mieux déconnecter de ton 1er jet en pause, et tu pourrais ainsi revenir avec un regard encore plus critique sur ton premier jet.


Bien sûr, je te donne mon ressenti, après c'est à toi de voir. Tout ça reste ta propre création après tout Wink
Je sais que j'étais vraiment contente de revenir à mon plus récent 1er jet six semaines plus tard, et redécouvrir ce que j'avais écris, en quelques sortes. Et j'ai pu apporter nombres de corrections sans remords, car je m'étais assez détachée du texte et de sa valeur émotionnelle à mes yeux.

PS : peut-on savoir de quoi parle ce 1er jet que tu viens d'achever ? Ou n'est-il pas encore prêt à être dévoilé au grand public ? Smile
 
Florence_C
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  3723
   Âge  :  46
   Localisation  :  Suisse
   Date d'inscription  :  19/10/2014
    
                         
Florence_C  /  Sang-Chaud Panza


Je conseille aussi de laisser reposer... ce que je ne fais pas.

J'ai tendance à appliquer la "technique de la chenille arpenteuse" en cours d'écriture.
J'écris 1000 mots, je les relis et les retravaille avant de continuer. Donc du coup, mon 1er jet est en réalité un 2e, voire un 3e dès le départ.

En cours de route, mon alpha lectrice lit les chapitres terminés et je corrige déjà en fonction de ses remarques.

Quand j'ai terminé, 1 relecture complète et hop, aux bêta lecteurs.

Là, ma pause se fait d'elle-même, et dure généralement 2-3 semaines.
Ensuite, je corrige en fonction des retours, et j'envoie aux éditeurs. study


A la recherche d'un éditeur ? Quelques infos pratiques ici...
Mes romans ? C'est par ici...
http://fcochet.wix.com/fcochet
 
Mokkimy
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  5411
   Âge  :  122
   Pensée du jour  :  Déifier des prunes.
   Date d'inscription  :  12/12/2006
    
                         
Mokkimy  /  Maîtrise en tropes


Pour ma part, je suis mi-chenille, mi-pause. Dans l'idéal, oui, il faut laisser reposer son texte aussi longtemps que possible avant d'attaquer les corrections.

La question de "quoi faire pendant ce temps ?", ne se pose qu'une fois, après l'écriture d'un premier roman. Une fois qu'on est lancé dans l'écriture, en général, on jongle entre le vieux manuscrit qui traine au tiroir et qu'on aimerait réécrire, les envois éditoriaux à suivre et à gérer, la présence sur les réseaux sociaux à développer, la page d'auteur à alimenter et le brainstorming à réaliser en vue du prochain bouquin à écrire. Pas le temps de voir le temps passer.

Les deux semaines/deux mois de pause sont aussi des vacances pour l'esprit, parce que mine de rien, les phases d'écriture et de correction peuvent être très intenses. Faut se prévoir des temps de repos pour tenir le coup sur le long terme. Laisser reposer son texte, c'est aussi une façon de le travailler.
https://lamonstrotheque.home.blog/
 
Yaëlle M.
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  944
   Âge  :  24
   Date d'inscription  :  16/06/2019
    
                         
Yaëlle M.  /  Bile au trésor


Hello,
J'ai laissé reposer mon premier jet avant la première relecture. 1 mois et demi durant lequel j'ai avancé un autre projet n'ayant rien à voir. Par contre je n'ai pas fait de pause entre ma première et la deuxième relecture et quelle grossière erreur ce fût !!! Franchement l'impatience a été une très mauvaise conseillère et j'ai failli ne pas réussir à finir tant j'en avais assez du texte Sad

Par contre, ne pas écrire en attendant la réécriture je trouve ça trop dur ^^
 
avatar
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  838
   Âge  :  111
   Date d'inscription  :  14/11/2014
    
                         
VivianW  /  Double assassiné dans la rue Morgue


claire-écrit a écrit:
Je me permets de te partager l'avis de Stephen King en la matière, qui provient de son livre autobiographique On Writing : A Memoir of the Craft

Pour King, tu dois d'abord te concentrer sur ton 1er jet, et le finir en maximum une saison (3mois). Puis, tu dois le laisser reposer, d'après lui, minimum 6 semaines. Pendant cette durée, tu peux faire tout ce qui te plaît, du moment que tu ne touches en aucun cas à ton manuscrit, peu importe la tentation.
Tu peux bien noter la date de fin de pause sur un calendrier si ça t'aide à tenir, dit-il.

Merci pour cette info. Avec 6 romans a mon actif de 150 a 1000 pages si j'avais appliqué ce canevas j'aurai perdu beaucoup moins de temps.
 
Nicola
   
    Masculin
   Nombre de messages  :  43
   Âge  :  19
   Pensée du jour  :  Une infirmière m'a dit un jour: "Je panse donc j'essuie"
   Date d'inscription  :  14/05/2020
    
                         
Nicola  /  Petit chose


Je vous remercie à tous pour vos réponses qui sont très riches et très instructives.

Pour répondre à la question de l'un ou l'une d'entre vous, mon roman parle de deux ados qui pénètrent dans un tableau et le monde qu'il illustre : ville minière de l'ouest américain en 1864. Ils y rencontrent Mark Twain et plusieurs personnes qui ont séjourné à Virginia City cette année là.
Le tome 2 les verra découvrir un autre tableau, dans le monde gallo-romain cette fois-ci.

J'ai finalement fait le choix de me reposer quelques jours avant d'entamer un tout autre projet. Je ne sais pas encore si ce sera une nouvelle ou un roman, mais en tout cas ça ne sera pas très long. J'espère finir le premier jet en un mois grand maximum pour pouvoir corriger mon premier livre ensuite.

Merci encore à tous,
Bonne journée !
 
Ocean Eyes
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  74
   Âge  :  20
   Localisation  :  Little Palace, Ravka
   Date d'inscription  :  06/07/2020
    
                         
Ocean Eyes  /  Clochard céleste


Bon courage pour mener tes projets à bien !
Au plaisir de te lire un jour sur le forum
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 Une fois la rédaction achevée...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-