PortailAccueilRechercherS'enregistrerConnexion
Le Deal du moment : -20%
OnePlus Nord CE 2 5G – 8GB RAM 128GB – ...
Voir le deal
239 €

Partagez
 

 [Langue/style] Le monologue intérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  145
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Barge de Radetzky


Bonjour,

Je me questionne sur le monologue intérieur, très présent dans mon œuvre, un roman qui n’est pas écrit à la 1ère personne.

Le monologue intérieur tel que je l'utilise, avec l’emploi de la 3ème personne, non dissocié du texte, sans italiques, est-il encore beaucoup utilisé dans la littérature contemporaine ? Exemple dans ce lien (Pierre et Jean, de Maupassant) :

Citation :
Et un flot d'amour et d'attendrissement, de repentir, de prière et de désolation noya son cœur. Sa mère ! La connaissant comme il la connaissait, comment avait-il pu la suspecter ? Est-ce que l'âme, est-ce que la vie de cette femme simple, chaste et loyale, n'étaient pas plus claires que l'eau ? Quand on l'avait vue et connue, comment ne pas la juger insoupçonnable ?

J’ai le sentiment qu’on emploie plutôt la transcription (presque) brute des pensées, à la 1ère personne, avec l’emploi de l’italique et du retour à la ligne. Exemple dans ce lien :

Citation :
Antonia soupira et regarda Léo avec insistance. Le serveur du restaurant leur apporta le vin et remplit chacun des verres.

— Vas-tu enfin me dire ce qui ne va pas ? s’exclama Léo.

Comment vais-je bien pouvoir lui expliquer ça ? Il faut que je sois diplomate…

Je suppose que le choix est corrélé au genre et au style du roman.

Merci d’avance


Dernière édition par Alicia_M le Mar 30 Juin 2020 - 13:18, édité 3 fois
 
Scarlet Dream
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  1089
   Âge  :  43
   Date d'inscription  :  25/05/2020
    
                         
Scarlet Dream  /  Effleure du mal


Bonjour.

Pour ma part, lorsque je fais un monologue intérieur, j'utilise toujours le premier cas, comme toi donc ! Parce que je trouve que ça coule de source. Je ne sais pas si c'est toujours le cas, mais lorsque je lisais des fanfictions, certains auteurs/trices indiquaient les points de vue en changeant de couleur, par exemple. Mais pour moi ce procédé n'est pas agréable à lire et n'a rien de littéraire. Je préfère vraiment les monologues intérieurs et les points de vue comme indiqué dans ton premier exemple.
 
Enirtourenef
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2189
   Âge  :  26
   Pensée du jour  :  "Chaque occasion est la meilleure"
   Date d'inscription  :  02/09/2015
    
                         
Enirtourenef  /  Crime et boniment


Moi aussi, je fais comme dans ton premier exemple. Je trouve ça beaucoup plus naturel. Il y a des projets où j'ai utilisé les pensées en italique, mais seulement pour un seul personnage et des phrases courtes, pas sur toute une réflexion. Mais je cherche encore la meilleure manière d'intégrer ça sans que ça gène la lecture. Donc pour mon "vrai roman" j'ai fait comme dans ton premier exemple, parce que je n'avais pas l'utilité du second, et parce que, comme je disais, je trouve ça aussi plus naturel. Ça s'intègre dans la suite logique du récit, ça permet de passer d'un personnage à l'autre.
https://enirenrekhtoues.blogspot.com/
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  145
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Barge de Radetzky


D'après Wikipedia, une critique a même distingué trois formes de monologue intérieur. C'est dommage qu'il n'y ait pas d'exemples :
Citation :
La critique Dorrit Cohn distingue la technique du « monologue autonome » à la première personne, le « psycho-récit » dans lequel le narrateur raconte des pensées, et le « monologue narrativisé », où les pensées sont rendues à la troisième personne, au discours indirect libre.
 
Tengaar
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  2345
   Âge  :  38
   Localisation  :  Antichambre de Louis XIV
   Pensée du jour  :  CI-GÎT TENGAAR QUI SUCCOMBA À UNE SURDOSE DE FANFICTION Elle ne l'a pas volé, on l'avait prévenue, déjà que la fantasy c'est pas de la littérature, alors la FF, bon... enfin, c'est triste quand même
   Date d'inscription  :  21/04/2017
    
                         
Tengaar  /  (de Dunkerque)


J'ai plus tendance à commencer à la 3e personne puis à basculer sans transition à la première personne sans m'encombrer d'italique.
 
Paige_eligia
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  705
   Âge  :  31
   Date d'inscription  :  25/04/2020
    
                         
Paige_eligia  /  Blanchisseur de campagnes


Je fais les deux Smile
Première personne en italique, mais en même temps ils se parlent parfois par la pensée... donc !
Et aussi troisième dans la narration.
J'aime bien, parfois il y a des choses qui ne se racontent pas dans notre ressenti à la première.
https://paigeeligia.com/
 
MsTellington
   
    Autre / Ne pas divulguer
   Nombre de messages  :  595
   Âge  :  30
   Localisation  :  Région parisienne
   Date d'inscription  :  16/04/2020
    
                         
MsTellington  /  Gloire de son pair


Tiens c'est marrant, dans mon atelier d'écriture en ligne on a justement travaillé sur le monologue intérieur cette semaine. Tu n'en ferais pas partie ?

Personnellement j'utilise des monologues intérieurs à la troisième personne quand mon récit est à la troisième personne, et je n'ai jamais utilisé (ou pas depuis longtemps) la version plus "moderne" que tu cites.
http://www.mstellington.fr/
 
Alicia_M
   
    Féminin
   Nombre de messages  :  145
   Âge  :  38
   Localisation  :  Périgueux (Dordogne)
   Date d'inscription  :  20/04/2020
    
                         
Alicia_M  /  Barge de Radetzky


Vous m'avez rassurée. Merci.  Smile De toutes façons, l'emploi du second type de monologue intérieur ne serait pas cohérent avec le style assez travaillé de mes écrits. Ni avec le fait que mon roman est écrit à la 3ème personne.

J'ai découvert que Babelio proposait une liste de livres qui utilisent abondamment le monologue intérieur, y compris des romans contemporains : https://www.babelio.com/liste/6970/le-monologue-interieur-dans-le-roman Je voulais la partager avec vous.  Smile
 
   
    
                         
Contenu sponsorisé  /  


 

 [Langue/style] Le monologue intérieur

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum des Jeunes Écrivains :: Ressources :: Écritoire-